82 ans, en garde à vue pour avoir tiré en l'air pour faire fuir ses voleurs : j'accuse !

Trop c’est trop. Ils peuvent bien se cacher derrière la « procédure », ça ne passe pas. Ça ne peut pas passer.

Un homme  qui passe la nuit en garde à vue  alors que c’est lui la victime du cambriolage, mais c’est monstrueux.

Un homme  de 82 ans qui passe la nuit en garde à vue  alors que c’est lui la victime du cambriolage, mais c’est monstrueux.

Et un maire qui, la bouche en cul de poule, soutient le vieillard mais ajoute qu’il n’aurait pas dû tirer, mais c’est monstrueux.

Il eût fallu sans doute qu’il servît le thé et les petits gâteaux aux voleurs ?

Il eût fallu sans doute qu’il leur tînt la chandelle pendant qu’ils violaient sa petite fille ?

Il eût fallu sans doute qu’il les aidât à torturer sa femme pour qu’elle avoue où était le magot ?

Monsieur le Maire,

J’ai honte de vous. J’ai honte de vos paroles. Je suis citoyenne française et je suis atterrée de voir que vous pouvez encourager les gens à se laisser cambrioler, à se laisser agresser, violer, tuer peut-être, parce que la légitime défense est en passe d’être criminalisée.  Monsieur le Maire, vous êtes responsable du sang et des larmes qui couleront dorénavant dans des familles agressées que vos paroles auront dissuadé de se défendre. Monsieur le Maire, je vous accuse. C’est vous qui devriez être en garde à vue.

Le minimum eût été de soutenir l’acte de monsieur Tricoire, de vous élever contre le principe de la garde à vue, de lancer une action auprès des Maires de France pour que la loi change, pas pour que l’on enfonce encore plus les Français dans leur statut de victimes potentielles condamnées à offrir leur cou à l’égorgeur. Monsieur le Maire, je vous accuse.

Mesdames et Messieurs les députés et les sénateurs, Monsieur le Ministre de la Justice, 

J’ai honte de vous. Vous n’êtes pas fichu de voter une loi permettant la fermeture des mosquées salafistes, mais vous laissez en l’état un article du code pénal obligeant les victimes à passer des nuits en garde à vue. Vous êtes ignobles, Mesdames et Messieurs les députés et les sénateurs, vous êtes ignoble, Monsieur le Ministre de la Justice. Mesdames et Messieurs les députés et les sénateurs, Monsieur le Ministre de la Justice, je vous accuse.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

J’ai honte de vous qui donnez sans état d’âme le nom des victimes, les exposant peut-être à des opérations de représailles, victimes qui n’ont qu’un seul tort, être françaises d’origine. J’ai honte de vous qui modifiez ou taisez de plus en plus, au contraire, les noms, prénoms et origines des agresseurs, voleurs et assassins quand ils s’appellent Mohamed ou Ahmed, ce qui est trop souvent le cas dans un pays où les prisons comptent 70% de musulmans. Mesdames et Messieurs les journalistes, je vous accuse.

Mesdames et messieurs les voisins de concitoyens de Jean-Pierre Tricoire, j’ai honte de vous. Où étiez-vous pendant la nuit passée au poste de ce dernier ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas manifesté toute la nuit pour exiger qu’il soit mis dehors ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas sorti le Maire de son lit pour qu’il aille soutenir Jean-Pierre Tricoire et l’empêcher de tenir les propos inacceptables qu’il a tenus ?  Mesdames et messieurs les voisins et concitoyens de Jean-Pierre Tricoire, je vous accuse. 

Peuple de France, debout pour dire non. Peuple de France, nous sommes les plus nombreux, nous devons utiliser les armes de nos ennemis, faire masse, oser nous rassembler et faire pression. 

Un homme de 82 ans en garde à vue après avoir tiré pour faire fuir les voleurs

Un Laroquais de 82 ans a surpris des cambrioleurs à son domicile. Il a tiré en l’air avec une arme à feu pour les faire fuir et s’est retrouvé en garde à vue. Les cambrioleurs sont activement recherchés.

«J’ai tiré en l’air pour effrayer les cambrioleurs qui ont enjambé la haie et disparu de ma vue.» Jean-Pierre Tricoire est encore sous le choc et ne réalise pas tout à fait ce qui lui arrive depuis vendredi après-midi. L’ancien élu de Laroque, âgé de 82 ans, a surpris des cambrioleurs dans sa maison alors qu’il revenait d’aller chercher sa petite fille au collège. Deux individus ont profité de l’absence du couple pour pénétrer dans cette maison masquée par une haie, dans un secteur isolé de Laroque. Les deux voleurs mettent tout sens dessus dessous à la recherche sans doute d’argent, de bijoux et d’objets de valeur. C’est la petite fille du couple qui se met à crier en découvrant le désordre dans la maison.

Alertée, Mme Tricoire se met à crier également en voyant les deux individus sortir précipitamment de la maison. Inquiet, l’octogénaire se saisit d’une arme à feu. C’est alors qu’il «tire en l’air pour effrayer les cambrioleurs» qui ont réussi à prendre la fuite avec au moins un sac à main, explique-t-il. Le montant du préjudice n’a pas été précisé. Alertés, les gendarmes montent jusqu’au logement pour effectuer les premiers constats. M. Tricoire se rend à la gendarmerie pour déposer une plainte. C’est là que tout bascule. La procédure judiciaire normale prévoit un placement en garde à vue après l’usage d’une arme dans ces circonstances. L’octogénaire se voit contraint alors de rester à la gendarmerie durant la nuit pour être entendu.

Garde à vue lors du dépôt de plainte

«Lors de mon dépôt de plainte, j’ai été choqué de la garde à vue mise en place à mon égard, vu mon âge, car je ne faisais que protéger mes biens et ma famille», explique-t-il encore sous le choc.

Il répond aux questions des enquêteurs qui «ont fait preuve de courtoisie à son égard», souligne-t-il. Les procédures ont été respectées, indique-t-on du côté des autorités avec l’examen de l’octogénaire par un médecin notamment. M. Tricoire, soutenu par sa famille et des élus de Laroque et Lavelanet, a été remis en liberté, hier après-midi, encore sous le choc.

L’acte de procédure passe mal dans son entourage et dans la population.

Cambrioleurs activement recherchés

«Après quelques heures de la fin de ma garde à vue, je comprends mieux la procédure employée», affirme-t-il. Quant aux deux cambrioleurs, ils sont activement recherchés par les gendarmes, souligne-t-on du côté des autorités.

L’enquête se poursuit et doit déterminer les circonstances exactes du cambriolage et du tir par arme à feu. Les deux individus ont-ils repéré les lieux et surveillé ses occupants avant leur tentative ? Ils auraient tenté de rentrer par effraction en s’attaquant à une porte-fenêtre du rez-de-chaussée avant de passer par une fenêtre à l’étage de la maison verrouillée en l’absence de ses occupants.

On a sans doute évité le pire. Mais ces événements sont un nouveau signe de l’exaspération latente qui existe en pays d’Olmes en lien avec les faits de délinquance. Le groupement local de traitement de la délinquance (GLTD) pointe une baisse des cambriolages, notamment pendant l’été, avec une baisse de 11 % sur le pays d’Olmes et 32 % sur Lavelanet, indiquait le 23 septembre dernier le procureur de la République.


«On a évité le pire»

Patrick Laffont, le maire de Laroque, ne veut ni dramatiser, ni minimiser. «On a évité le pire. Il n’aurait pas dû tirer, mais c’est regrettable qu’il se soit retrouvé en garde à vue, vu le contexte et son âge. Tout le monde est unanime pour dire qu’on n’aurait pas dû le garder à vue, mais la procédure normale en vigueur a été légalement appliquée. Je regrette bien sûr qu’on n’ait pas pu éviter la garde à vue.»

http://www.ladepeche.fr/article/2016/10/09/2435670-homme-82-ans-garde-vue-apres-avoir-tire-faire-fuir.html

 147 total views,  1 views today

image_pdf

34 Commentaires

  1. bjr quand j étais gosse ma laicité c était le jeudi matin caté pour moi et l après midi patronage pour mes potes d école juifs , deux frangins et un pote athé dont la papa vendait l huma le dimanche mon curé nous mettait un western us et des tartines avec du choco en poudre, a l école mon instit de gauche me parlait de ste Blandine et de charles Martel, a la maison mon pére cato et de droite me parlait de la commune voila ma laicite.Et la je suis en colére mais une colére d un Ancien soldat de 60 balais qui donne encore des cours de boxe,je ne me ferais pas buter par des charlots Respect a ce MONSIEUR!

  2. Je m’ en tape de la procédure ! Pas à l’ extérieur , mais à l’ intérieur des murs , tant pis pour le fumier ; car celui qui entre chez moi par la force est un fumier et rejoindra le tas du même nom ; ne vous laissez pas intimider . Comme disait mon grand père (il y a déjà très longtemps ) , « je préfère être le boucher que le veau » .

  3. triste histoire
    nous ne sommes plus rien , nous n ‘avons plus le droit de nous défendre
    il à tiré il avait une arme tant mieux j’ aurai fait pareil à sa place
    m ‘en fiche de la garde à vue ,
    que lui fera t on ??? confisquer son arme bien sur ..
    si il avait eu un chien de garde il aurait pu le lâcher dessus , . et c’est le chien qui aurait couru après la racaille ..
    Respect à ce Monsieur , j ‘espére qu ‘il est bien reposé maintenant et bravo pour lui
    lénavo

  4. Il y a déjà pas mal d’années, après un cambriolage à la campagne, j’ai demandé aux flics ce que je devais faire, quand j’étais seule, si les cambrioleurs revenaient ?…
    Leur réponse : être armée, tirer d’abord dans le cambrioleur, puis dans le plafond, et quand je serais interrogée, dire que j’avais tiré d’abord dans le plafond, et ensuite seulement, dans le cambrioleur…

  5. Mettre un papy de 82 ans qui a agi en légitime défense CHEZ LUI,en garde à vue, alors que la racaille sévit en toute impunité prouve bien que notre « justice » ne tourne vraiment pas rond !!!!

  6. A pascal Prouteau, j’ai également reçu les memes conseils il y a 2 ans  » des G, ne nous contacté pas » débarrassé vous des corps en portant des gants plastique dans le coffre puis dépot de preference , bois. ensuite nettoyage aspirateur – Donc bons nombre en sont arrivé a ce conseil , cela démontre qu’eux aussi craquent de cette gouvernance satanique.

  7. S’il leur avait tiré dessus, il ne serait pas plus emmerdé car que pourrait-on lui faire à 82 ans ?
    Et puis, s’ils étaient mort ils ne pourraient pas se plaindre et qui dirait que c’est cet homme qui les a refroidit ?

  8. Si on est victime de racailles et qu’on se défend légitimement en les blessant ou en les tuant, ne dites rien aux forces de l’ordre. Evitez-les comme de la peste !
    Le mieux serait de faire croire à une explosion qui les a mis en fuite. Une explosion de gaz (au lieu du gum-cognes).
    Les flics iront voir ailleurs…
    Et si les bandits déposent plainte contre vous, niez les faits. Dites que vous ne les connaissez pas et que vous ne les aviez jamais vus.

  9. Christine je vous embrasse pour votre sainte colère à la Zola ! Bravo.
    J’espère bien que ceux qui sont à l’affut du moindre de vos écrits en tireront des leçons et non des condamnations. Ca signerait leur intelligence au lieu de leur bêtise !

  10. Laroque d’Olmes, Lavelanet, cette belle région dont est issu feu mon grand-père, instituteur laïque à une époque où on prenait ces deux mots sacrément au sérieux! J’en connais du monde dans le coin, on y chasse, on y pêche, les aïeuls y sont parfois de fines gâchettes… Les cambrioleurs ont eu de la chance, car si M. Tricoire les avait visés, m’est avis qu’il ne les aurait pas ratés. Salutations à lui!

  11. Par contre même si la police coince les malfrats ils seront assuré de toute la compréhension et de toute la clémence de notre foutue justice!!

  12. art 35 de la déclaration des droit de l’home et du citoyen préambule du 24/061793:
    quand le gouvernement viole les droits du peuple , l’insurrection est ,pour le peuple et chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le indispensable des devoir.

  13. Dan’s ces cas sans temoins..ne rien prevenir…car les cambrioleurs peuvent deposer plainte….he oui!!!

  14. Je ferais pareille moi aussi si on essayait d’entrer chez moi… Et pourtant, tout est cloturé.
    J’habite une maison, ancien hôtel particulier avec un jardin fermé. Personne ne peut entrer chez moi, sauf si j’invite mes proches. Personne d’autre.
    Ces cambrioleurs qui ont emmerdé monsieur Tricoire sont peut-être des gens du voyage ou des migrants en situation irrégulière.
    M. Tricoire a défendu ses biens et sa famille, c’est légitime.
    Faut-il se laisser égorger pour que l’on s’apitoie après ?

  15. J’ai l’occasion de m’exprimer à ce sujet
    La seule erreur de ce pauvre monsieur , est d’avoir prévenu …LA POLICE!
    Encore une fois , n’oublions jamais que les flics ne nous aident plus du tout et la meilleure preuve est que ce matin , une interdiction de distribution de tracts me fut signifiée par la police municipale
    Donc à l’avenir , face à la délinquance, on se défend comme on peut et ensuite on …FERME SA GUEULE ! et ne surtout pas se présenter dans le premier commissariat qui se transformera en piège.

    • comment ça interdit de distribuer les tracts ? pour quel motif ? la distribution de tracts est légale !!!!

    • Effectivement, inutile de donner du boulot à la police, si elle est toujours d’accord elle-même pour se faire taper dessus, voire de se faire cramer, il ne faudrait l’en priver…

    • C’est quoi cette histoire d’interdiction de distribution de tracts ? Les nôtres ?
      Cela ne m’étonnerait pas outre mesure,du reste !
      Encore nombreux sont les flics faisant du zèle pour se faire bien voir de leur hiérarchie… J’espère que vous nous en direz plus!
      Personnellement, j’opte pour la discrétion….professionnelle, à savoir le boîtage a l’aide de mes clés d’accès PTT,en evitant soigneusement tout ce qui pourrait sembler être de la provocation,de la part de qui vous savez,pour des raisons de sécurité.

    • bien dit: je venais juste de l’écrire. On nettoie et on ferme sa gueule.

  16. Règlement, règlement sauf pour les racailles qui vont jusqu’à danser sur les voitures des flics. Et en plus se pauvre Monsieur va perdre son fusil comme ça les racailles pourrons revenir et être tranquille et quand on sait combien sa coûte un fusil.

    • tu as raison il est bien possible qu’en plus ils lui confisquent son fusil…

  17. Bonjour
    Si quelqu’un essai d’entrer chez nous ,la nuit sans y être invité ,et que je ne connais pas …..la..garde à vue je m’en « cague »….. je tire . ( j’ai 76 ans ) .
    Respects Monsieur TRICOIRE

    • Conseil de source gendarmesque: si tu descends un cambrioleur ou un agreseur, tu ne m’appelles pas, tu n’appelles pas la gendarmerie ni les pompiers: TU FAIS DISPARAITRE LE CORPS!

  18. Il faudra bien qu’un jour où l’autre on en vienne à prendre des lois en faveur des honnêtes citoyens.
    Mais cela ne doit pas nous empêcher de nous demander qui a initié et qui a voté ces Lois liberticides à sens unique, toujours plus de protections et droits pour les délinquants contre-balancées par toujours plus de risques et de devoirs pour les gens honnêtes.
    Nous sommes arrivés au paroxysme de ce phénomène d’inversement des valeurs, lorsque nous voyons que la police elle même est lourdement attaquée et ne peut se défendre.
    Non qu’elle n’en ai la volonté et la capacité, mais parce qu’elle respecte les ordres des dirigeants vendus qui préfèrent sacrifier un policier de temps à autres plutôt que de risquer une émeute.
    Nous ne pouvons plus nous cacher que force n’est plus à la loi.
    Il faut donc changer les lois et pour cela il faut changer les législateurs.
    Napoléon Bonaparte disait avec raison:  » on ne change pas les hommes, on change d’homme »
    Il ne faut pas penser un seul instant qu’avec du vieux on peut faire du neuf et que les vieux politicards de tous bords,qui nous amené à la catastrophe, seront capables de se réformer.
    Je ne crois pas qu’aucun électeur ai jamais voté pour que les élus favorisent la délinquance et le caho.
    Même l’électeur le plus attaché à son parti traditionnel, voit ce qui se passe.
    J’espère une prise de conscience généralisée du grand péril dans lequel se trouve la France et une révolution par les urnes pour sauver le pays en danger et pour éviter à terme l’inévitable et sanglante révolution par les armes.

  19. Je lis avec intérêt cet article où l’on met en garde à vue un Monsieur, quelque soit son âge ,pour avoir tirer en l’air ,afin de faire fuir des cambrioleurs. Cela se passe dans un village de l’Ariège. Cette procédure est inacceptable et incompréhensible, et la réaction du maire me semble plus que discutable quant au fond. Mais l’Ariège vote à chaque éléction à plus de soixante dix pour cent pour le PS , l »Ariège envers et contre tout reste un département où il quasiment indispensable d’être de gauche pour y vivre. Eh bien voilà les gendarmes ont appliqué la procédure mise en place par les socialistes. Il faut savoir ce que l’on veut .

  20. Encore une fois, c’est la Loi qui nous met dans cette situation !!!! Lorsque la Loi n’est plus adaptée il faut la changer, si on n’arrive pas à la changer il faut changer ceux qui la font c’est à dire les députés (bi-nationaux pour un grand nombre !!!) et les sénateurs, avant toutes chose, sinon c’est pas la peine de se plaindre…

    • Il faudrait aussi changer ceux qui l’appliquent…
      Ils ont tendance à surcharger le plateau de certains, les braves gens à qui il faut faire croire que la justice est implacable, pour alléger ceux des voyous qui eux savent très bien qu’elle les protège au-delà de l’impensable !
      Pour faire dans le point Godwin, les juges sous Vichy furent toujours les juges après la libération !

  21. Dites Merci à tout vos élus socialopes en France ! qui laisse cette Loi ignoble qui punit les agresser et qu’en France ont ne peut pas défendre ces propres bien et sa famille ! que de la merde la politique est tous des gangsters à cols blanc ,
    mais peut être faudrez t’ils que tout ces élus soit cambrioler et attaquer avec leurs enfant dans leurs maison ? alors ils sauront ce que le vrai peuple Français subit grâce aux racailles qu’ils nous impose venant d’une autre culture qui n’a rien a faire et à voir avec la notre !!!

  22. En somme :
    Monsieur, vous n’avez le droit de tirer que si vous êtes déjà mort !

    • C’est cela qu’on appelle legetime défense de mourir, pour sauver notre peaux.
      Du trou on en sort, mais pas du trou éternelle de ferme ta geulles.
      Respect Monsieur et courage.

    • Non pas mort ! mais égorgé !!! le corps d’un coté, la tête de l’autre!!! Honte à cette pourriture qui nous gouverne depuis 40 ans !!!! AUX ARMES CITOYENS …………

  23. Honteux !!! je pose une question : Et que faut il faire alors ? se laisser égorger car on ne sait pas comment peut finir ce genre de situation ? les voisins iront allumer des bougies devant chez lui et déposer des fleurs ? Qu’ils aillent arrêter ceux qui font rôtir des policiers dans leur voiture , c’est un acte autrement plus grave que de tirer en l’air pour faire fuir des crapules qui viennent de vous agresser !

    • AU SUJET DES SOUS MERDES QUI ONT FAIT GRILLER LES POLICIERS
      LES TRAITRES VALS ET CAZENEUVE FONT TOUT POUR PAS RETROUVER LES AUTEURS DE CET IGNOBLE ATTENTAT, CAR C’EST BEL ET BIEN UN ATTENTAT UNE EMBUSCADE TENDUE AU FORCES DE L’ORDRES;
      Donc nos élites sont encore complices ce genre de choses
      et j’ose éspérer qu’ils en paierons le prix.

Les commentaires sont fermés.