Merde alors, on ne peut plus fesser nos gosses ! Merci messieurs les députés

Cela faisait des années que Bruxelles nous faisait les gros yeux, notre parlement n’ayant pas voté la directive fessée abusivement et périphrastiquement baptisée lutte contre les violences corporelles.

Les députés y ont mis bon ordre.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/07/03/2377988-deputes-votent-fin-fessee-enfants.html

Avec le sens de la nuance et le respect de la liberté individuelle qui caractérise la fausse gauche au pouvoir, nos députés (aïe, que cet adjectif possessif fait mal), pour éviter que des enfants ne meurent sous les coups de salopards de parents ont interdit à tous la claque sur le cul qui, symboliquement, rappelle à l’enfant qu’il y a des limites et qu’il ne détient pas la loi.

Comme si une loi de ce genre allait empêcher des salauds, des sadiques et des dégénérés de tuer de coups leurs pauvres gosses. Ces salauds il faut les émasculer et leur faire une ligature des trompes préventivement ou les pendre haut et court mais c’est un autre débat.

Il est évident que cette loi va faire le cauchemar des parents et le bonheur des avocats.

Le petit qui se roule par terre dans le magasin pour avoir le jouet qu’il a mis dans le caddie malgré le désaccord des parents ? Il va falloir céder, négocier, ramper devant la chose au sol pour faire cesser le scandale. Parce que si vous vous oubliez à redresser d’une fessée bien méritée le sale gosse vous allez vous retrouver avec la police appelée par le vert de service qui fait la queue derrière vous. Et cette fois la police sera plus prompte à se déplacer et à verbaliser que lorsqu’une emburkinée vous nargue…

Les divorces qui ne se passent pas bien ? Combien de dénonciations, mensongères ou pas, du parent dont on veut se venger, qui finiront devant les tribunaux ?

Mais tout cela n’est pas grave. L’essentiel est que les députés, qui ont les moyens de faire garder leurs enfants à domicile avec des salariés payés pour souffrir aient bonne conscience et aient obéi, malgré les années passées, à Cohn Bendit et sa clique de Verts et anciens trotskistes. Bien que faisant des scores lamentables aux élections, ces vermines ont peu à peu envahi et pourri tout le système. Merci le PS, merci Mitterrand, Jospin, Hollande… qui, pour gagner étaient – et sont toujours- prêts à signer des pactes avec le diable.

Il est interdit d’interdire. 

Sauf, naturellement, les pensées et actes de ceux qui ne sont pas de votre bord politique ou philosophique… Mais c’est là, à nouveau, une autre histoire.

Derrière l’interdiction de la fessée, c’est tout un modèle sociétal qui nous est imposé. Le monde du « tout se vaut ». Le monde du « chacun vaut l’autre ». Ces imbéciles libertaires liberticides ne savent pas ce qu’est l’égalité en droit. Ou plutôt ils ne veulent pas le savoir. Ils voudraient nous faire croire que c’est l’égalité de fait. Que l’enfant et l’adulte c’est la même chose. Que le citoyen et le clandestin c’est la même chose. Que la victime et le délinquant c’est la même chose.  Que le policier et sa bombe à eau et la racaille et son couteau  c’est la même chose.

Tout cela constitue une hérésie par rapport à la loi, par rapport à la Constitution, par rapport au fonctionnement d’une société. Et, pire encore, par rapport à la constitution d’une personnalité. Comment faire grandir un enfant s’il n’a pas de repères ni de limites ? S’il est évident qu’on n’a pas besoin de taper sur les gosses pour les élever, qu’un simple regard, un « non » bien senti, une punition peuvent suffire dans la majeure partie des cas, il est évident aussi que le parent doit pouvoir détenir ce droit de réformer par la gifle ou la fessée qui pourra être peut-être même donnée une seule fois au cours de l’enfance d’un gosse.

Au fait, la fessée amoureuse qui avait tant fait gloser à Béziers il y a quelque temps, interdite, aussi ? (voir illustration de l’article et article ci-dessous).

http://resistancerepublicaine.com/2015/08/09/robert-menard-bien-plus-macho-que-ces-hommes-de-goche-qui-cognent-leur-compagne/

Tout cela est fait pour faire de notre monde un monde anarchique permettant le retour à l’état de nature cher à Rousseau (Voltaire ne s’est pas assez gaussé de lui), à l’état de barbarie, à une gigantesque sauterie où enfants et adultes passeraient leur temps à se séduire, s’acheter réciproquement, négocier…   pendant que d’autres, qui refusent notre société et nos lois, feront la loi dans les cours d’école, dans les classes et dans la rue à coups de couteau et de violences corporelles, bien excusables aux yeux des salopards qui nous gouvernent, puisque venant d’ailleurs et « pas bien vus »…

Le corollaire ? C’est toute une société qui dysfonctionne et n’en peut plus.

Je l’avais décrite il y a 6 ans déjà. En relisant ce texte ce matin j’en ai froid dans le dos. Madame Irma-Tasin avait tout vu dans sa boule   de cristal il y a 6 ans.

Le cauchemar d’une société qui serait dirigée par Aubry-Cohn-Bendit

Publié le 22 mars 2010

2010, les régionales. Entre les abstentionnistes, le mécontentement des Français et les triangulaires avec le FN (à nouveau bien diabolisé par la gauche ces dernières semaines, et ce n’est pas un hasard…), la suprématie de « la gauche » dans les régions françaises était assurée. On en fera notre deuil. On sait que des sommes ahurissantes vont être gâchées dans des projets démagogiques ou pseudo-culturels dont la gauche a le secret, on attend des jours meilleurs.

Mais si, en 2012, on se retrouvait dans le même cas de figure, au niveau national, cette fois, avec les séides de Aubry et/ou Cohn-Bendit faisant et défaisant les lois, ce serait la catastrophe, irrémédiable.

Imaginez un peu… ou plutôt cauchemardez.

La retraite à 67 ans, parce que l’espérance de vie augmente et qu’il faut bien que l’on travaille plus dur et plus longtemps pour engraisser spéculateurs et fonds de pension. Et parce que c’est ce que Bruxelles demande. (1)

L’interdiction des référendums populaires, si dérangeants, puisque le peuple est constitué d’imbéciles. (1)

Au boulot 7 jours sur 7 parce que, comme le dit Cohn Bendit, il n’y a pas de raison pour que les hommes travaillent moins que les machines…(1)

Des frontières ouvertes à tous ceux qui le veulent, les sans-papiers régularisés à tour de bras attirant toute la misère du monde sur notre sol, réduisant à néant notre système social, incapable de gérer des centaines de milliers de gens en plus chaque année, réduisant comme peau de chagrin le nombre d’emplois disponibles et accroissant le chômage, faisant baisser les salaires grâce à la concurrence induite, envahissant les quelques logements sociaux encore disponibles, chassant ainsi ceux qui, de longue date en France, seraient considérés comme des privilégiés non prioritaires.

Les étrangers non communautaires votant aux élections locales, prenant ainsi le pouvoir dans les municipalités, imposant dans les cantines scolaires la viande hallal pour tous, dans les piscines publiques des horaires réservés aux femmes, finançant les mosquées mais refusant les subventions aux associations qui organisent kermesses avec merguez au porc et autres Saint Vincent… (2)

La discrimination positive comme système de gouvernement et d’élection aux emplois, publics ou privés, contraignant le petit Français bardé de diplômes mais non issu de la diversité, malgré les années passées à bosser, à apprendre, à passer après… ou plutôt à rester sur le carreau. Révocation, bien sûr, de la loi de 2004 sur les insignes religieux à l’école et restauration de la non-mixité en classe.

Suppression des jours fériés correspondant à des victoires guerrières, pointées comme des vestiges du nationalisme et de Pâques, fête chrétienne discriminante pour les musulmans, remplacés par les jours correspondant aux fêtes de l’aid el kebir et de yom kippour, avec interdiction de mettre des sapins dans les lieux et services publics afin de ne pas, une fois encore, offenser ceux qui ne fêtent pas Noël parce que leur religion le leur interdit (3).

Interdiction de la fessée recommandée par Bruxelles légalisée en France (4)

L’école devenue un gigantesque foutoir sur le modèle du lycée expérimental de Gaby Cohn-Bendit à Saint-Nazaire, les établissements autogérés, les élèves décidant du contenu des cours, des ateliers, des programmes…(5) ; la priorité devenue l’achat d’ordinateurs, de clés USB et de tableaux blancs interactifs(6) ainsi que l’introduction obligatoire de conférences du Mrap et de SOS racisme pour apprendre la citoyenneté à notre belle jeunesse… (7). Evidemment, des primes aux élèves qui ne sèchent pas trop souvent les cours ! Meirieu ministre de l’Education Nationale décrètant qu’il faut se mettre à la portée de tous, qu’il faut que les enfants apprennent tous à lire avec le règlement de jeux ou des publicités et qu’il faut réserver l’étude de Molière et Voltaire aux spécialistes en fac. Evidemment suppression de l’histoire de la shoah, remplacée par celle de l’esclavage et de la colonisation, interdiction de parler de Darwin pour laisser place au créationnisme et cours de grec et latin remplacés par des cours d’arabe, de breton ou de basque… Quant aux enseignants, devenus animateurs et garde d’enfants 35 h par semaine, ils n’ont plus de cours à préparer ni de copies à corriger, puisqu’il leur faut cocher sur des livrets les compétences acquises des élèves… « Est capable de sortir ses affaires ». « Sait se servir d’une souris d’ordinateur ». « Comprend des consignes de 3 mots »… D’ailleurs ce sont les élèves et leurs familles qui notent les profs…(8)

Les subventions à la culture réservées aux « arts populaires », aux groupes de rap ou de chants en langue régionale pour la plus grande partie et pour le reste aux expérimentations des metteurs en scène abscons mais à la mode qui créent des spectacles pour intellos déjantés.

Des éoliennes couvrant des centaines de kilomètres carrés, défigurant tous les paysages, coûtant les yeux de la tête à EDF obligé de racheter à prix d’or l’électricité à des investisseurs privés s’engraissant sur le dos des consommateurs d’EDF obligés de payer de plus en plus cher pour répondre, en plus, aux demandes des actionnaires. Et parce que c’est ce que Bruxelles demande.

Le nucléaire abandonné, la France obligée d’acheter l’électricité ailleurs, en plus du gaz, dépendant des caprices d’un Poutine ou d’un Bouteflika, sans parler des importations massives de pétrole nous rendant encore plus dépendants des dictatures riches de pétro-dollars, capables de nous imposer les lois de la charia pour qu’on aie le droit de leur acheter l’or noir…

Des péages urbains dans les grandes villes, permettant aux heureux possesseurs de comptes en banque bien garnis de rouler tranquillement, au chaud dans leurs BMW, pendant que la piétaille trop fauchée pour payer s’entasse dans des bus, RER et métros bien souvent en panne, économie d’investissement oblige(1).

De la science-fiction ??? Non, chacun de ces épisodes du cauchemar est non seulement plausible mais assuré de se réaliser…

Alors retroussons nos manches, et assaillons nos députés de la majorité, Matignon et l’Elysée pour les convaincre de changer leur politique et éviter que les Français désespérés ne choisissent le choléra dans deux ans. Il ne serait pas inutile de leur rappeler que c’est parce que la droite ressemble à cette gauche, qu’elle en épouse le discours bobo, qu’elle s’éloigne du discours de Sarkozy-Guaino, en 2007, que cette catastrophe est possible.

Christine Tasin

(la plupart des liens ne renvoient à rien, over-blog ayant fermé mon blog….).

(1) [http://www.ripostelaique.com/Les-mensonges-de-Cohn-Bendit-et-d.html->http://www.ripostelaique.com/Les-mensonges-de-Cohn-Bendit-et-d.html

(2) [http://www.ripostelaique.com/Droit-de-vote-Martine-Aubry-est.html?var_recherche=Martine%20Aubry->http://www.ripostelaique.com/Droit-de-vote-Martine-Aubry-est.html?var_recherche=Martine%20Aubry]

(3) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-non-je-ne-veux-pas-chomer-le-jour-de-l-aid-el-kebir-ou-celui-du-yom-kippour-44062452.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-non-je-ne-veux-pas-chomer-le-jour-de-l-aid-el-kebir-ou-celui-du-yom-kippour-44062452.html

(4) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-fessons-en-choeur-les-verts-et-l-ump-avant-qu-ils-ne-suppriment-la-fessee–39436482.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-fessons-en-choeur-les-verts-et-l-ump-avant-qu-ils-ne-suppriment-la-fessee–39436482.html

(5) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-gaby-cohn-bendit-n-aime-ni-la-france-ni-son-ecole-et-il-s-en-vante-42755759.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-gaby-cohn-bendit-n-aime-ni-la-france-ni-son-ecole-et-il-s-en-vante-42755759.html

(6) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-27301518.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-27301518.html

(7) [http://www.ripostelaique.com/Pourquoi-vais-je-m-abstenir.html->http://www.ripostelaique.com/Pourquoi-vais-je-m-abstenir.html

(8) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-philippe-meirieu-envoie-l-ecole-au-compost-46349400.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-philippe-meirieu-envoie-l-ecole-au-compost-46349400.html

http://ripostelaique.com/Le-cauchemar-d-une-societe-qui.html

 299 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Pas d’accord, Christine…tu n’es pas Irma ni Madame Soleil…! Ce que tu écris en 2010 pour le futur, c’est purement mathématique, des hypothèses qui amènent, avec un raisonnement logique, les résultats actuels. Or malheureusement, les hypothèses sont la réalité de notre société.
    Quand on m’a parlé de ce vote, ma première réaction a été : ils n’ont rien d’autre à faire ? Rien de plus urgent ? Le navire coule et on s’occupe de le repeindre ?…Mais après réflexion, je me suis dit que c’était dans la logique de la politique mondialiste américaine…le chaos ! Installer le chaos dans la société et jusque dans sa forme élémentaire, la famille.

  2. Si du même coup (si je puis dire) les textes prônant la lapidation et autres sévices corporels sont de facto interdits, je ne dis pas non à cette loi moi.

  3. Franchement une bonne fessée bien méritée, à condition de ne pas abuser (n’abusons jamais des bonnes choses…), n’a jamais fait de mal à personne, au contraire, elle pose les limites et parfois l’enfant fait tout exprès pour avoir sa fessée, qui lui explique mieux que n’importe quel discours qu’il a dépassé les bornes, il est déçu s’il ne l’a pas, et il n’en veut pas à ses parents s’il la reçoit, lesquels y ont trouvé un moyen de se faire entendre et un exutoire, tout le monde est donc content et personne n’y trouve rien à redire !!! ….
    foi de mère de famille ayant donné quelques petites fessées (oups).
    Et s’il y a une chose que je regrette, c’est de ne pas pouvoir donner de fessées ou de petites tapes sur les mains à mes petits-fils, qui parfois en ont bien besoin…

    • Je suis d’accord avec vous Sandrine ,quand j’étais gamin et que je faisais une connerie (sans jeu de mot ) je peux vous dire que mon honorable postérieur s’en souvient encore , bien sûr j’en prenais une quand je le mérité et je n’en suis pas mort .nos parents savaient nous éduqués , heureusement d’ailleurs , une tarte ,une torgnole , une baffe ou une fessée n’a jamais fait de mal bien au contraire cela nous remettaient dans le droit chemin , et j’en remercie mes parents .
      De toute façon il n’y a que les cons de socialos pour avoir l’idée saugrenue pour interdire les fessées , et moi je leurs dit il est interdit d’interdire ,point barre .
      Cordialement Sandrine.

  4. D’abords les attentats et caprices des musulmans, les violes avec dépliants pour ne pas agresser nos gentilles femmes et j’en passe sûrement les meilleurs, et maintenant l’interdiction de la fessé aux enfants, et toujours sans jamais de référendum, toujours imposer de force contre la volonté des peuples européens.

  5. Je t’en prie ma chère Christine tu le mérite parce que avec ton combat et notre combat nos enfants auront à nouveau leur avenir dans notre pays et je le souhaite sincèrement, je dit la vérité qu’elle soit belle ou moche a entendre et c’est pour cela qu’ils me déteste à Strasbourg !

  6. AHHH !! si Christine n’existerez pas il faudrez vite la faire ,n’est ce pas chère Baronne ? ceci est un compliment sincère !!! tu est un sacré bout de femme.
    Bonne journée à toi christine .Roland L’Alsacien ..

  7. Ils peaufinent la machine a fabriquer des abrutis manipulables a souhait , ce n’est pas que je sois un adepte des sévices corporels loin de là mais gamin il m’est arrivé de prendre quelques coups de pied au derche et je n’en suis pas mort , je n’en veux pas a mes parents et je les en remercie car parfois comme on dit : un dessin vaut mieux qu’un long discours : L’éducation que j’ai reçu m’a permis de devenir un adulte responsable et autonome , qui a toujours travaillé et qui a continué a se cultiver .Je vois autour de moi le résultat de la politique de l’enfant roi ….des gamins avec un portable greffé a la main tapant toute la journée des sms ou je ne sais quoi dans un langage que seuls les initiés sont capables de décrypter , et si vous leur donnez un stylo la grande majorité vous rendra un texte que seul un professionnel de l’encodage pourra déchiffrer . Le reste du temps est passé devant les écrans de tablettes et ce n’est évidemment pas pour étudier la guerre des Gaules ou savoir ce qu’est un député , vous me direz que les programmes scolaires et la  » téléréalité  » très en vogue n’aident pas non plus . Beaucoup d’ados ont une façon de répondre a leurs parents qui me fait parfois bondir , ma génération a appris le respect envers les gens plus âgés même s’ils n’étaient pas de la famille . Les temps ont changé et pas en bien , c’est une volonté politique a mon avis qui a pour but de mieux manipuler et asservir le peuple car n’oublions pas que tous ces jeunes auront plus tard une arme dont ils ne sauront même pas se servir …..leur carte d’électeur !!!

  8. La fessée, NON !
    Mais de grandes paires de baffes dans la gueule … OUI !
    Elle est pas belle la vie ? (je plaisante évidemment)

  9. Bon Christine je ne m’étonne plus et ne me pose même plus la question de savoir pourquoi tu n’es pas invité dans les médias. Tu n’es pas une bombe artisanale, mais une bombe nucléaire et si tes vérités pouvaient ouvrir les yeux de tous ces endormis du bulbe ouah !cordialement

      • Je viens de lire avec beaucoup d’attention le texte sur la fessée, mais aussi et surtout LA LETTRE DE CHRISTINE TASIN DATANT DE MARS 2010, assez longue c’est vrai, mais qui annonçait exactement ce qui nous arrive en 2016 !
        Presque toutes vos « prédictions » se sont hélas réalisées, dans le mauvais sens, et parfois partiellement encore, mais ça ne saurait tarder, au point où c’est parti ?….
        Ce qui est regrettable, c’est qu’aucun commentaire, ce mardi vers 08 h 35, n’en parle, alors que ça me parait primordial. Sans doute, compte-tenu de la longueur du texte, et de l’intérêt du premier texte sur la fessée, les lecteurs ont-ils zappé un peu vite ???
        Pourquoi ne pas rediffuser encore une fois ce texte de 2010, chère Christine ? avec un beau titre bien senti.
        Non pas pour une satisfaction personnelle ( vanitas, vanitas ) ( encore que ça le mériterait bien !), mais pour l’intérêt de ces prédictions et pour bien confirmer la confiance que nous avons et que nous devrions continuer à avoir en vous, Christine.
        Et l’amitié bien sûr.
        PS Puisque vous parlez de Mme IRMA-TASIN , et que nos Présidents et ministres importants consultaient souvent des voyants dans le passé, vous devriez proposer vos services et votre précieuse clairvoyance à la clique en place, ce serait assez folklorique, on n’a pas souvent l’occasion de se marrer par les temps qui courent….

        • Cher Pierre, pourquoi pas en effet, au cours de l’été ? Merci pour vos compliments !

Les commentaires sont fermés.