Migrants : écrivez à Nathalie Goulet, sénateur et imbécile heureuse criminelle

Nathalie Goulet est sénatrice de l’Orne, groupe Union des démocrates et indépendants – UC au Sénat. Elle est aussi vice-présidente du groupe interparlementaire d’amitié France-Turquie au Sénat.

Mais elle est surtout une imbécile heureuse criminelle qui a lancé une pétition dangereuse #SolidaritéAvecLesRéfugiés : accueillons-les dans nos communes
 
Sur son site personnelNathalie Goulet écrit un article titré « Tarir les sources de financement du terrorisme : une absolue priorité » et, dans le même temps, elle veut que nous accueillions des terroristes, capables de tuer leurs enfants pour utiliser les cadavres,  afin d’émouvoir les Européens,  pour s’infiltrer en Europe,  pour attaquer de l’intérieur et pour massacrer nos enfants.
Les résistants peuvent lui écrire afin de lui demander de retirer sa pétition et de regarder la réalité en face. Nous sommes en guerre et ces « réfugiés » sont des envahisseurs qui utilisent des cadavres d’enfants pour s’infiltrer en Europe.
Vous pouvez écrire aux autres sénateurs et députés pour exiger que la France refuse les « migrants » et que l’armée les refoule. Nous ne les voulons pas dans nos communes.
Les résistants qui ont un compte Twitter peuvent massivement contrer la campagne #SolidaritéAvecLesRéfugiés
Vous pouvez diffuser des articles de Résistance Républicaine et de Riposte Laique sur les « migrants ».
Vous pouvez informer tous les naïfs au grand cœur qui ont oublié la Raison et qui se font manipuler par des ennemis sans conscience.
Vous pouvez aussi contrer la campagne de Sofian twitt  https://twitter.com/Crohnfighter
Beate

 

 207 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. ah mince alors il en manque! par exemple: noah,bruel, balasko les bedos ect… que du « beau monde » prêts à accueillir dans leurs propriétés les migrants!
    quant à nos sdf ou salariés vivant dans leur bagnoles on n’en parle plus c’est moins « tendance »
    maintenant je ne regarde plus les journaux télévisés qui nous rebattent les oreilles à longueur de temps!
    va sans doute venir le temps des syndicats pour nous pomper l’air avec les migrants!

  2. Sur la pétition de N Goulet on lit les paroles de A SADATE:
    « Je préfère me brûler en tentant d’allumer une flamme que de rester dans le noir à maudire l’obscurité. »

    D’accord avec cette pensée, juste je changerai le mot « rester » en « plonger »

  3. Chère Beate,
    Je suis comme vous – et nous tous – ici, révoltés par le chorus en faveur des migrants. Mais, si je fais suivre tous les témoignages d’Eva, les vôtres, en premier ceux de Christine, depuis des années, à mes contacts, relations, amis, connaissances, sachez que je suis face à un mur de dénis, du refus de la réalité. Le dernier date d’aujourd’hui, où un ex-collègue me répond que tous ses amis et lui-même sont d’origine étrangère et que si leurs ancêtres avaient été refoulés où seraient-ils allés ??? En France, c’est là où le bât blesse car la population est très métissée et beaucoup ont le même réflexe. Ils ont scrupule à condamner les migrants alors qu’eux-mêmes en sont issus ! D’où le laisser faire, l’acceptation, la fatalité, etc… Sans doute les Hongrois sont-ils ethniquement moins mélangés que nous, ce qui rend leur union patriotique plus aisée.
    Evidemment, j’ai répondu que la différence fondamentale entre les migrants d’hier et ceux d’aujourd’hui réside dans la religion, qu’on ne peut comparer l’arrivée de chrétiens avec celle de musulmans. Mais il n’est pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre. Et je me prends à rêver qu’ils subissent la charia, le voile pour leurs filles, l’impôt du mécréant, la flagellation et le pire… Bien sûr, je ne le souhaite pas vraiment, à cause de ceux qui ne le méritent pas, dont vous êtes, mais j’avoue qu’eu égard aux circonstances je suis assez désespérée…

  4. Bonjour beate,
    Entièrement d’accord, merci pour le contact courriel du sénat j’écris immédiatement!

      • Merci cher Yves, je confisque pour publication demain, ça pourrait donner des idées à un certain nombre de nos compatriotes

        • Merci Villeneuve.

          Vous pouvez aussi envoyé une copie de votre lettre aux députés. http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14
          Je suis en train de leur envoyer un message par ordre alphabétique pour ne pas faire de doublons. Chaque député a une fiche avec « Contact ». Si vous cliquez sur « Écrire à M. …. » côté de droite de la souris, vous pouvez copier l’adresse email et l’utiliser pour envoyer un message directement depuis votre messagerie.

          __________________________

          Vous m’avez fait rire, Christine !
          Le titre peut prêter à confusion. J’ai tout d’abord lu « Migrants, écrivez.. » J’ai pensé, « Non, pas les migrants, ce sont les résistants qui doivent écrire !!! »
          Ensuite j’ai remarqué le double point.
          « Migrants : écrivez à Nathalie Goulet, sénateur et imbécile heureuse criminelle »

Les commentaires sont fermés.