Abdel-Rahmene Azzouzi, médecin et taupe de l’islam à Angers

shariah GBOn ne s’étonnera pas que sa tribune dans le monde des religions ait été reprise par le très anti-français Parti des Indigènes de la République…

http://indigenes-republique.fr/devrais-je-faire-semblant/

Ainsi ce médecin d’origine algérienne, qui a réussi socialement et professionnellement (et devrait dire merci à la France au lieu de l’insulter) prétend-il faire la leçon à la France à cause de… l’islam.

Avant d’examiner ses arguments, on renverra à une fort intéressante interview qu’il a donnée en 2009, interview  qui éclaire sa démission du Conseil municipal et sa déclaration actuelles d’un jour particulier.

http://www.salamnews.fr/Abdel-Rahmene-Azzouzi-L-avenir-nous-appartient-_a54.html

« – Vous venez de créer le CERMAN, Cercle de réflexion des musulmans d’Anjou. Quelle en est l’ambition ?

A.-R. A. : L’idée est d’agir par la pensée, d’être une force de proposition sur des sujets sociétaux qui intéresse la nation, tels la pauvreté, l’écologie, le logement. 

 – Ce type de cercle existe déjà, quelle est la valeur ajoutée de l’association ?

A.-R. A. : Je pense personnellement que c’est enfin l’arrivée des musulmans dans la société, car nous sommes absents du débat public. Les politiques français et même parfois étrangers parlent pour nous. Notre approche n’est pas représentée. 

C’est là que le bât blesse, on est en France, la constitution ne reconnaît que des citoyens indistincts, sans reconnaître de particularités ethniques, sexuelles ou religieuses. Et le regard des musulmans sur la pauvreté l’écologie ou le logement… ne peut pas être particulier, sauf à faire de la discrimination. Les musulmans n’ont pas plus à être présents dans le débat public que les chrétiens, les juifs, les noirs, les femmes, les homos, ou les hétéros.   Il est donc évident que le docteur Azzouzi veut imposer à la France un modèle contraire à sa constitution et à son histoire. Il est donc légitime que nous le contestions et nous battions pour y échapper.

Une anecdote : une de mes soeurs était une élève brillante, ayant d’excellentes notes ; mais pour ne pas qu’elle soit première, son professeur lui a mis un zéro en écriture alors qu’elle avait une très belle écriture et qu’un de ses anciens professeurs avait gardé un cahier pour montrer à ses élèves ce qu’il attendait d’eux !

Intéressant, cette victimisation outrancière pour un soi-disant problème d’écriture… Quand nombre d’apostats de l’islam autour de nous et à RR ont réussi des carrières brillantes, sans jamais avoir subi du racisme. Quand on veut tuer son chien, il suffit de l’accuser de la rage…

Mon parcours devrait être la règle et non l’exception ! Même si on peut dire que j’ai frôlé la mort  sociétale ! Quand je suis arrivé à la faculté de médecine, j’étais en décalage. La plupart des étudiants étaient des enfants de médecins, mieux préparés que moi.  

Et ils font comment les enfants des ouvriers français d’origine ? Comme il le dit lui-même ensuite, Le travail, l’envie de s’en sortir sont des vraies valeurs à la portée de tous.  Musulmans ou pas.

Notre communauté est maintenue volontairement dans l’anarchie par l’État français ! Il serait bon que la laïcité soit respectée dans notre pays par ceux qui s’en font les chantres.

– Que voulez-vous dire par : « que la laïcité soit respectée » ?

A.-R. A. : J’entends par là que l’État devrait cesser de s’ingérer dans les affaires de la minorité musulmane, qu’il ne se mêle pas des affaires de nos cousins juifs ni de celles des catholiques. Il faudrait savoir ! Les musulmans ne cessent de réclamer un traitement particulier, une prise en compte particulière,  jusqu’à réclamer un moratoire pour l’application de la loi de 1905 à l’islam, mais c’est l’Etat qui s’ingèrerait…
 Il est temps que la société française prenne conscience de la responsabilité de son action à l’égard de sa composante musulmane et finisse par l’accepter comme sienne à part entière. Le temps s’est accéléré et les musulmans n’attendront pas huit siècles avant de faire partie intégrante de ce pays. On attend toujours des signes forts envers notre communauté !
Le souci est que trop de musulmans ne veulent pas faire partie intégrante de notre pays, ils veulent que l’islam fasse partie intégrante de notre pays. Et nous ne voulons pas que l’islam fasse partie de notre pays. Parce que l’islam est incompatible avec la République, avec la démocratie. Même la Cour européenne des droits de l’homme l’a reconnu dans on arrêt du 31 juillet 2001.
A.-R. A. : J’étais aux États-Unis en 2004, et, lorsque j’ai regardé un des premiers congrès d’Obama à la télévision, je me suis dit : « Lui, il va faire un carnage ! » Son élection a été un soulagement pour le monde entier. L’avenir nous appartient.
Cette déclaration dit tout. Il y a « nous », nous les musulmans et les autres. L’islam sépare les vivants et les morts.

 

« – Vous êtes l’heureux propriétaire d’un château, c’est une revanche sur la vie ? Un signe de réussite ?

A.-R. A. : En achetant ce château, j’ai renoué avec le rang qui aurait dû être le nôtre, et par là même réglé mon problème avec la France à l’échelle individuelle. 
En effet, la machinerie mise en place par la République française à l’arrivée de nos parents, et dont l’objectif était l’échec global de notre population, m’a épargné. Mais qu’en est-il de tous les autres qui ont été sciemment brisés ? « 
Déclaration de guerre. Le rang des musulmans est-il de remplacer les nobles de l’Ancien régime dans leur château, à part et au-dessus du Français moyen ? Les descendants des immigrés italiens, polonais, espagnols ou portugais qui remercient la France de son accueil, de son école, de ses médecins et hôpitaux apprécieront. Quelle haine. On comprend qu’il doit sa réussite sociale et professionnelle autant à sa volonté qu’à la haine qu’il a/avait pour le pays d’accueil de ses parents. Que sa mère soit repartie en Algérie quand il était en cinquième l’a vraisemblablement traumatisé, de là à en vouloir à la France de ce qui est peut-être un simple problème de couple….

 

« – On sent que l’islam a une place importante dans votre vie !

A.-R. A. : Je ne cède pas un iota de mon islam. J’ai une façon de vivre qui se veut respectueuse de ma foi. »
Tant mieux. Ou tant pis. Mais dans ce cas, comme le dit Antiislam, il y a 57 pays musulmans qui lui tendent les bras afin qu’il ne cède pas un iota de son islam…
Alors, forcément, après avoir lu cette interview on ne s’étonne pas de sa dernière déclaration victimaire et haineuse. Victimaire à cause des lois visant les musulmans ? Certes on n’a pas envie de voir des gamines voilées à l’école ni des femmes emburquinées dans la rue. Est-ce notre faute si nous devons sans cesse légiférer pour protéger les femmes et les enfants de la barbarie ? Victimaire parce que nous avons le front de ne pas laisser un gosse de 8 ans faire l’apologie du terrorisme ?  Que dirait ce beau monsieur si  un gosse blond aux yeux bleus incitait à tuer des musulmans ? Qu’il faut laisser faire ? Haineux qui voudrait lui aussi interdire la liberté d’expression et qu’un Zemmour soit frappé de mort sociale et professionnelle.  Je rappellerai à ce monsieur qui prétend que les musulmans ne seraient pas bien représentés dans les débats de mieux regarder émissions et programmes. Il n’ y a pas si longtemps j’étais invitée sur le plateau de France 5, le journaliste m’a appelée la veille de l’enregistrement pour me signaler que le représentant du CCIF, machin contre l’islamophobie qui était également invité avait  dit qu’il ne viendrait pas si j’étais invitée…   Devinez qui fut sur le plateau, pour échanger courtoisement entre gens du même avis dans ce qui était censé s’appeler débat.
Quant aux vieilles lunes, la « discrimination » au logement et à l’emploi, non seulement elle n’a jamais frappé nos nombreux amis et adhérents nés musulmans mais il ne vient pas à l’esprit de celui qui se voudrait émir en notre pays    que si tant de musulmans ne se mettaient pas à porter le voile, à réclamer des  tapis de prières, des horaires particuliers pour pratiquer leur culte, il y aurait moins de méfiance et d’inquiétude…
Les Français ne sont pas racistes. La première génération de musulmans n’a jamais eu de souci particulier. Ceux qui créent la vindicte populaire ce sont ceux qui violent les femmes non voilées, caillassent les pompiers et les médecins, brûlent les voitures, assassinent Charb, pourchassent Redeker et Geert Wilders, traitent nos policiers de chiens et nous crachent à la gueule. Il se trouve qu’un certain nombre d’entre eux habitent en banlieue islamisée. Il se trouve qu’un certain nombre d’entre eux agissent et parlent au nom de l’islam. Ce sont eux-mêmes, musulmans,  qui jettent de la suspicion sur les musulmans, si vraiment il y a suspicion.
Alors au lieu de vouloir nous faire croire qu’il croit en la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qu’il n’a vraisemblablement pas lue, Abdel-Rahmene Azzouzi ferait mieux de se faire tout petit ou, mieux encore, d’aller vivre dans le pays musulman de son choix où il pourrait vivre « son islam ». Parce que, son islam, nous n’en voulons pas. C’est simple. Nous sommes prêts à vivre en bonne intelligence avec  tous les musulmans prêts à vivre leur croyance, leur religion… de façon privée, sans nous imposer tout ce qui sépare et génère de la violence.
Cela s’appelle l’assimilation. Mais c’est sans doute un gros mot, un mot de colonisateur aux yeux du sieur Azzouzi… Houria Bouteldja-Azzouzi même combat contre les Français d’origine, nos valeurs, et notre histoire.
Christine Tasin

 117 total views,  2 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. CE TYPE N’A RIEN A DIRE EN FRANCE. SON DISCOURS EST NUISIBLE A LA FRANCE, AUX VALEURS DE LA FRANCE A SON HISTOIRE. SON MODELE DE VIE EST INSPIRE DU COMMUNAUTARISME DICTATORIAL RELIGIEUX INITIE AU 6 ème siècle, par son fondateur, un dictateur qu’il nomme prophète, imposant des préceptes de soumission, d’humiliation, de viol, d’envahissement de ceux qui ne font comme lui…. La France, celles des français de souche, rejettent, et rejetteront toujours ce genre de gens voulant nous tirer vers un passé violent et intolérant, prônant la soumission, le viol, les préceptes du 6 ème siècle. Il dit clairement de ne pas s’immiscer dans leur vie, mais lui voudrait s’immiscer dans la notre. JAMAIS.

    Il est important de mettre en lumière tout ce qu’ils veulent cacher, afin de constater toutes leurs réalités d’intolérance, de domination des autres, de mise en soumission des autres, de volonté de convertir le monde…

  2. Pas tout lu faute de temps mais bien envie de dire que ce monsieur n’a pas sa place dans un château mais plutôt sous une tente dans le désert. J’dis ça j’dis rien.
    De plus ce château est un ancien prieuré, (ça ne le gêne pas ?…) dans lequel il fait des chambres d’hôtes chères pour musulmans friqués ! (si ce n’est pas de l’exclusion et de la discrimination ça y ressemble) Et il ajoute qu’il roule dans une voiture à 100 000 euros, cette frime est répugnante, moi j’ai (presque) toujours roulé dans de vieilles guimbardes pas chères et j’en suis fière !!!

    • oui frime répugnante en plus du reste quelle vulgarité associée à tant de haine…

  3. Ce pauvre attardé me semble être resté un gamin irréfléchi pitoyable.
    Il est vrai qu’avec un nom qui évoque « a-zizi » et être urologue, il y a de quoi être complexé!! Il devrait être médecin pour bonnes sœurs.

    Souhaitons lui qu’avec son château il prenne conscience que le besoin d’affirmation de soi (qui est en nous jusqu’à la quarantaine au moins) nous fait esclave de fausses valeurs.

  4. De nos anciens territoires coloniaux…
    qui sont les pleurnicheurs , les individus qui nous harcélent, nous insultent, nous agressent ??? l’exode organisé par nos « élites  »
    Depuis 1960, des individus africains non respectueux de leur terre ancestrale , mangent à tous les râteliers, aiment à se goinfrer d’argent public français  » les nique, les chances pour la FRANCE  » trafics d’armes, de cannabis , d’êtres humains etc…invoquent qu’ils viennent reprendre ce que les français leur ont volé !!!
    la boudjeda est bien contente que la FRANCE mécréante lui ai payé ses études !!
    combien de français de souche n’ont pas pu accéder à des études de 3e cycle par manque de moyen !!!
    un français de souche résidant en Afrique s’exprimant avec véhémence en terre islamiste se verrait interpellé, puni ou assassiné …

    le retour vers le pays musulman ancestral est imaginable …
    l’exode obligatoire de français de leur terre natale…
    Ils n’ont pas emmené leurs biens immobiliers !!! une très grande majorité sont partis avec une valise !!!
    compte tenu des biens que ces « non français, comme ils aiment à répéter à qui veut  » se sont constitués dans leur pays d’origine, auront un meilleur avenir en rémigration… mieux lotis que les français  » pied noirs  » !!!
    combien de français de souche émargeant au RMI/ RSA peuvent se faire construire une villa??
    En Afrique, les ressortissants de ces pays se font construire des villas … certes la terre est moins onéreuse….Ils aiment à se vanter des avantages offerts par la FRANCE…
    des conflits ethniques vont se développer dans les années à venir…
    SAURONS NOUS A LA HAUTEUR ? défendre notre civilisation ??

    il faudra se débarasser des élus de tout bord qui ont participé à la destruction de notre civilisation, notre FRANCE depuis 1970… sans les biens mal acquis volés au peuple de FRANCE !!!
    leur participation à l’exode de ces peuplades…. à qui profite le dépeuplement de la terre africaIne??
    les envoyer avec leur famille sur la terre africaine pour repeupler ces contrées devenues arides, laissées à l’abandon, ils pourront donc vivre pleinement la mixité qu’ils préconisent !!!

  5. Comme je partage votre révolte, cher Antiislam.
    Connaître l’ampleur de la catastrophe future et se sentir impuissant à en arrêter le cours, c’est le sentiment que j’éprouve devant l’avancée de l’islam.

  6. C’est toujours les mêmes qui se plaignent, qu ‘ils retournent dans leurs pays civilisés et leurs amours de chameaux retrouvés.
    Bizarre que la chinetophobie et autres phobies pour d’autres origines n’existe pas?! et ne sont pas des délits, c’est sûrement des petites faveurs pour les petits chéries musulmans, les pauvres choux à bretelles de Kalachnikov, les autres n’ont pas le droit d’ avoir autant de délicatesse, quel oubli!.
    Surtout pas nous les autochtones, çà rappel trop la démocratie!, le pouvoir obligé de donner au peuple!, et nos escrocs démocrates n’auraient pas le pouvoir sans partage!, quel horreur pour eux!.
    Madame Tasin avez le droit d’avoir peur des chinois en Chine, c’est quand ils devient des immigrés que vous n’avez pas le droit, c’est de la xénophobie, mais pour les immigrés Belges aussi, quand nous nous déplaçons vers la France c’est de la xénononophobie, pas les Belges en Belgique qui n’ immigre pas une fois, c’est nous qui le devient quand vous venez en Belgique.
    Si tout le monde reste chez soi, il n’ y à plus de xénophobie, pour les touriste pas de touristophobie non plus, sauf pour …

  7. Professionnellement parlant je le connais : il se dit que le personnage fuit devant des échecs répétitifs et n’admettant pas son incompétence, échecs heureusement rattrapés par un professeur urologue qui serait lui-même scandalisé par les » grossières erreurs » commises!

    • j’ai modifié votre message et en ai supprimé une partie pour éviter un procès en diffamation, n’ayant pas la preuve de ce que vous affirmez

  8. Chacune de ses expressions (Notre communauté, notre population, la minorité musilmane etc) atteste qu’il n’est qu’un muslim, accroché comme une tique au corps dont il suce le sang : la France !.
    Il ne se définit jamais comme un Français, ce qui prouve à quel point les lois d’allah sont ancrées en lui, bien au dessus de celles de notre pays. Il est l’archétype de l’envahisseur, du djihadiste, de l’ennemi.
    A foutre dehors et vite !.

  9. Bonjour,

    Merci de nous donner des informations sur ce sinistre personnage.

    Monsieur a un château en France , mais Monsieur est victime du racisme le plus abject ??????

    Sur quel planète de dingos sommes-nous là ?

  10. Jamais nous n’avons eu besoin de l’avis d’un musulman dans le débat public, pour la raison simple que le débat doit rester public au sens purement laïc du mot! Pas plus que celle d’un bouddhiste, d’un chrétien ou d’un animiste, l’opinion d’un musulman en tant que tel ne nous intéresse dans la gestion de la Res Publica . Azzouzi, savoir dissimuler un projet colonialiste et religieux, orthodoxe et fanatique, sous un fatras nauséabond de jérémiades victimaires inévitablement jalonné de bonnes intentions, comme l’enfer, n’est-ce pas là le fond vrai de ta démarche?. Les musulmans n’ont pas à être représentés par qui que ce soit sur la scène publique, sauf à vouloir s’y imposer par la ruse et le vice d’abord, par la menace et le nombre ensuite, protocole pur jus de cette mentalité de fumier dont nos régions, nos départements, nos communes n’ont jamais eu la moindre nécessité.
     » vous venez de créer le cerman, cercle de reflexion des musulmans d’Anjou ». Les musulmans d’Anjou… On croit rêver. Ou plutôt cauchemarder. A quand un minaret au cœur des vignes? Azzouzi, ton iota d’islam, tu peux le garder, on n’en veut pas.

  11. 100% d’accord avec toutes les remarques que vous faites dans cet article. Cet imbécile heureux tout fier avec son château donne vraiment la gerbe, quel discours de merde il tient, c’est pitoyable… La France ne veut pas de lui, il peut se casser vite fait dans un pays muzz, au lieu de nous emmerder.

  12. « A.-R. A. : En achetant ce château, j’ai renoué avec le rang qui aurait dû être le nôtre, et par là même réglé mon problème avec la France à l’échelle individuelle.
    En effet, la machinerie mise en place par la République française à l’arrivée de nos parents, et dont l’objectif était l’échec global de notre population, m’a épargné. Mais qu’en est-il de tous les autres qui ont été sciemment brisés ? »

    Mais quel enfoiré ! Quel hargneux complexé !
    J’espère que je serai avec ceux qui vont le virer un jour de son château, et de France.
    Rien de plus nocif que d’instruire les islamo-racailles.
    Beaucoup de Français angéliques croient qu’en instruisant les musulmans, on en fera des citoyens qui s’intègrent en Occident.
    L’instruction est une arme, et « l’arme dans la main du gueux blesse », dit un proverbe arabe.

Les commentaires sont fermés.