À quand une attaque de train avec explosifs et armes à feu ? La bataille du Rail ne fait que commencer, par Daniel Pollett

Publié le 22 juillet 2013 - par - 12 commentaires

Le grand public vient de se familiariser avec deux éléments du vocabulaire ferroviaire : chacun sait maintenant ce qu’est une éclisse et un cœur d’aiguille.

Si les raccordements de rails en ligne sont depuis longtemps faits par soudure et meulage assurant un profil parfait, les éclisses restent nécessaires pour les appareils de voie afin de les remplacer facilement.

Ce qu’on sait moins, c’est qu’une éclisse est fixée aux deux rails qu’elle relie par des boulons serrés à un couple précis, que ce serrage est vérifié régulièrement, comme l’ensemble des voies, par un personnel dévoué et consciencieux.

Ce personnel fait ce qu’il peut pour maintenir son esprit de corps professionnel, si malmené par la mondialisation et son auxiliaire l’Union européenne, qui font tout pour dépecer notre chemin de fer national et le transformer en une multitude d’entreprises privées. Nos voisins d’Outre-Manche ont fait l’expérience de cette privatisation de leur compagnie nationale : les désagréments, mais surtout les accidents mortels se sont multipliés, ayant pour cause la mauvaise coordination entre des entreprises uniquement soucieuses de faire du profit. Quand l’une s’occupe des signaux et l’autre des appareils de voie, cela ne peut que mal finir.

Souvenons-nous en lorsque les grèves des cheminots contrarient nos habitudes : ces travailleurs défendent leur outil de travail et notre service public. Le fait que les avantages des uns et des autres soient différents n’y change rien.

Cette affaire de déraillement participe à faire croire que rien ne vaut l’intérêt privé par rapport à un service public dont la notion même est appelée à la désuétude par les mondialistes.

Elle fait suite à une longue liste de sabotages dont la multiplication est plus que suspecte.

Pourtant, le service public est notre bien commun, il s’intègre à notre Res Publica.

Mais il y a bien pire encore…

Manuel Valls voudrait, une fois de plus, faire de chaque citoyen ordinaire un délinquant, afin de masquer la réalité et la vraie délinquance. Il voudrait encore abaisser la vitesse sur les routes, là où sévit déjà cette répression policière et automatisée mise en place par son prédécesseur Sarkozy.

Souvenons-nous, c’était lui aussi qui prétendait nettoyer les banlieues avec un appareil à haute pression. Il a surtout nettoyé le fond des porte-monnaie des conducteurs ordinaires.

Nous n’avons donc le choix qu’entre nos véhicules personnels sujets à contravention même en roulant raisonnablement, ou les transports en commun attaqués comme au temps du far-west.

Mais comme dit Taubira, « il n’y a pas d’actualité sans faits divers ». Les prétendus écologistes peuvent applaudir, le gouvernement lutte contre la pollution !

En fait, ils font bien la même politique : faire payer les travailleurs, les gens ordinaires, et défendre les racailles pour qui, toujours selon Taubira, « la prison n’est pas la solution ».

La preuve ? La voici :

Deux attaques de trains ont eu lieu ces derniers mois : un TGV attaqué à Marseille et un RER attaqué en banlieue parisienne. Nous avons connu une époque où de telles actions  ne seraient venues à l’idée de personne. Si elles avaient eu lieu, cela aurait été un véritable scandale sanctionné avec la plus grande sévérité, laquelle aurait été parfaitement justifiée et approuvée par le public. Dans les deux cas cités, il y a eu peu d’arrestations et des condamnations dérisoires. Un véritable encouragement à recommencer. À faire encore mieux la prochaine fois.

Avec une telle politique intérieure, nous en revenons aux âges tribaux et barbares, avec la seule technologie en plus.

Mais il y a bien pire encore…

Seuls les naïfs, les aveugles volontaires et les idiots utiles peuvent croire qu’une éclisse de rails puisse se déboulonner toute seule, que ses boulons puissent disparaître dans l’azur et qu’elle vienne toute seule se ficher dans un cœur d’aiguille pour en bloquer le fonctionnement.

Seuls les naïfs, les aveugles volontaires et les idiots utiles peuvent croire que c’est par hasard que des racailles de banlieue se sont précipitées sur le lieu de la catastrophe pour piller les morts et les blessés.

Seuls les naïfs, les aveugles volontaires et les idiots utiles peuvent croire les mensonges relativisant des exactions qui ont pourtant nécessité l’intervention de forces de l’ordre en tenue de combat.

Mais, bien sûr, il ne faut pas « stigmatiser » les « chances pour la France », celles-là mêmes qui ont semé la guerre civile au Trocadéro et dans les quartiers voisins. Il faut rester dans la liberté d’expression limitée au politiquement correct.

Mais il y aura bien pire encore…

Poursuivant sa fuite en avant dans la dhimmitude afin de continuer à exister politiquement, il paraît que Manuel Valls va bientôt participer à une cérémonie musulmane, cautionnant cette idéologie qui impose le « halal » dans nos assiettes comme la mondialisation nous y impose les OGM, alors que nous ne voulons ni de l’un ni des autres.

Comme cela, nous voyons ce qu’il en est de la démocratie, du respect de nos droits et de nos valeurs de civilisation. L’islam devient une religion d’État cautionnée par un ministre en exercice.

L’islamisation et la mondialisation sont bien deux fléaux jumeaux se nourrissant l’un de l’autre. L’une ayant besoin de la pauvreté organisée par l’autre pour exister, et l’autre se servant du totalitarisme de l’une pour s’imposer.

Mais il y aura bien pire encore…

Tandis que les pouvoirs publics et les médias organisent la désinformation à propos de la catastrophe de Brétigny-sur-Orge, tandis que le silence est imposé aux policiers, les racailles de banlieue se préparent probablement à une montée en puissance pour leurs prochaines exactions, encouragées qu’elles sont par la lâcheté de ceux qui devraient nous protéger.

Les racailles d’importation ne se trouvent pas que dans les banlieues.

À quand une attaque de train avec explosifs et armes à feu ?

La bataille du Rail ne fait que commencer.

Daniel Pollett, responsable Résistance républicaine du Vaucluse

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “À quand une attaque de train avec explosifs et armes à feu ? La bataille du Rail ne fait que commencer, par Daniel Pollett”

  1. Avatar Respectvaleurs dit :

    Je suis d’accord avec vous, sauf sur une chose : la répression sur les routes. Je suis pour à 100% : ce n’est pas parce qu’il n’y a pas assez de répression du côté des banlieues que symétriquement et par esprit « de justice » on va devenir laxiste sur les routes!! La répression routière permet d’ailleurs de repérer et de sanctionner des délinquants et autres « go fast » . Pour moi, ces arguments sont de la pure démagogie, les Français, bien avant l’immigration massive, avaient déjà une tendance au détournement de la loi sur les routes (à la différence des Anglo-saxons et des Allemands par exemple). Eh bien, qu’on continue la sévèrité, et surtout de plus belle!

  2. Avatar Pivoine dit :

    Sûr que les islamo-racailles iront de plus en loin, espérons que les Français endormis se réveilleront !

  3. Avatar Daniel dit :

    Tiens, un prosélyte de l’abominable Perrichon !!
    Si au moins la répression routière servait à autre chose qu’à remplir les caisses de l’état (et accessoirement de quelques entreprises qui profitent de cette manne juteuse, les Aspheria (filiale de La Poste, les Sagem devenus Morpho, les SPIE, Aximum (Colas), Atos, Athic, Anaya…….)
    Les statistiques « officielles » sont tout aussi mensongères que celles sur la délinquance . Tout le monde sait (ou devrait savoir, avec un minimum d’intelligence) que la baisse régulière de la mortalité routière n’a rien à voir avec la répression (d’ailleurs elle stagne, malgré la multiplication des machines à sous !!) mais bien plutôt aux perfectionnement techniques et à la sécurité intrinsèque des véhicules . Combien de vies ont sauvé les Airbags, Abs, Ceintures, pneus quasi increvables et n’éclatant plus, habitacles absorbant les chocs, suspensions améliorant la tenue de route, aides à la conduite diverses et variées ??
    Quand à l’exemple des « go fast » mort de rire !! comme si ces braves gens qui ravitaillent les anges de douceur des cités « au péril de leur vie » mais surtout de celles des autres avaient l’ombre du genre de l’intention de respecter le code de la route !!
    Les vrais dangers publics (proportion jamais publiée) ne risquent aucune amende (ils ne sont pas solvables, et de toute manière c’est le propriétaire de la voiture volée qui aura des problèmes !!) et ne risquent pas de perdre un permis qu’ils n’ont jamais passé.
    Quand à la probité d’un pouvoir qui au nom de la santé publique veut interdire (amendes à la clé ??) de fumer EN PLEIN AIR mais se garde bien de vouloir interdire l’abattage Halal (l’E-coli représentant sans doute un risque « acceptable », voire négligeable !!) on me permettra d’en douter…..
    Une suggestion (pas si idiote que ça !) : on oblige toutes les automobiles à s’arrêter (la vitesse tue, donc ça arrangerait tout !!) Ah oui, mais il y a un os…Plus de consommation de pétrole (les producteurs pourraient s’entraîner à en boire), plus de taxes (dur pour les élus et privilégiés de la république !!), plus de garages, de constructeurs…plus de livraisons, les produits pourrissant ou rouillant dans les entrepôts…. Voilà un avenir radieux et resplendissant, exempt de toute pollution (à part les pets de piétons, va falloir aussi interdire les fayots….)
    Ce que je trouve intolérable, moi, c’est que des crétins prétendent m’imposer arbitrairement un mode de vie. Qu’il s’agisse de religion ou d’autre chose.
    Et si l’unique promesse du FN était de remettre à zéro cette répression imbécile ce serait pour moi une motivation suffisante pour qu’ils aient mon vote. Heureusement, ce n’est pas la seule….
    J’espère bien qu’un jour Respectvaleurs se fera piéger par une pompe à fric bien planquée , ce qui devient pratiquement la règle. Je gage qu’il aura tendance à changer d’opinion….

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      on dirait bien que le sujet est sensible mais on a peut-être autre chose à faire que de s’écharper là-dessus pour le moment

      • Avatar Daniel dit :

        Aucun problème Christine, toutes mes amitiés. je reconnais volontiers que c’est sans rapport, quoique….on puisse considérer ce genre de brimade étatique comme un moyen supplémentaire d’asservissement. Si le bon peuple (la populace, pour le pouvoir) tolère de telles ukases sans protester il est prêt à encaisser beaucoup de choses, dont certaines tout à fait dans le sujet comme le délit de blasphème.C’est bien pourquoi le moindre acte de résistance est déjà une victoire. Et un commencement…..

  4. Avatar alf007 dit :

    l’attaque du train n’est pas un fantasme, les voyageurs ne sont pas fouillés, et les AK47 sont légions en francarabia.

    Il suffit d’une crapule, et hop!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. POLLETT Daniel POLLETT Daniel dit :

    Je m’attendais à un commentaire d’un autre niveau, eut égard au sujet traité. Daniel et Christine ont raison dans leurs commentaires. J’ajouterai simplement que les policiers appellent entre eux un « PAC » (=Piège À Cons) un endroit où ils sont sûrs de faire des recettes de PV, et que pour la première fois vient d’être employé sur un document officiel le terme de « rentabilité » concernant les radars automatiques.

  6. Avatar Daniel dit :

    Merci Mr Polett. Nous avons le même prénom, je me suis rendu compte que dans la même génération il y en a beaucoup….
    Pour les « pièges à cons » je confirme, j’ai encore quelques « amis » dans ce qu’il est convenu d’appeler les « forces de l’ordre » (quel ordre ??) (personne n’est parfait !!) . C’est soigneusement dissimulé, mais ces braves serviteurs de la république ont bien des quotas à remplir. Ils n’ont pas tous des « primes » au rendement, ça se passe plus haut dans la hiérarchie, mais c’est comme les écoutes téléphoniques, ça n’existe pas !! C’est pour ça qu’on les a supprimées, et qu’on nous montre à longueur d’émissions TV genre « 90′ enquêtes »des malfrats (curieusement, souvent des mêmes ethnies) se faire piéger grâce à leurs portables….les « primes », ça peut être aussi de l’évolution de carrière !! C’est incolore, inodore et sans saveur mais qui cracherait sur quelques points d’indice supplémentaire en fin de mois ???
    Et le « frenchelon » (le pendant gaulois de l' »échelon » de la NSA) n’existe pas non plus !!! C’est évident, certains « champs » de paraboles sur le territoire ne sont là que pour faire joli…..ou pour la science !!! C’est drôlement bien gardé et protégé, pour du « scientifique » !!
    Un petit lien, juste pour emm…les émules de Perrichon (pas celui de Daudet !!). Édifiant…..

    http://www.liguedesconducteurs.org/video-business-securite-routiere

    « Le » site anti-racket routier. à écouter jusqu’au bout….

    Bonne journée Amitiés à tous Daniel.

  7. Avatar Daniel dit :

    Et pour complèter….

    Savez vous que ce sont des employées d’Aspheria (une filiale de la poste, merci à eux pour le service public !!) qui examinent, décodent à l’aide de logiciels de traitement photo et valident les PV des radars automatiques ??C’est parfaitement illégal, c’est le rôle obligatoire d’un OPJ, et c’est effectivement un de ces fonctionnaires (toujours le même, il ne se repose jamais ??) qui « valide » et signe à la chaine….(version officielle !!)
    Le pouvoir a tellement confiance en ses citoyens que le centre de Rennes est un véritable bunker, isolé et surprotégé. Ne manquent que les défenses antiaériennes et les nids de mitrailleuses, mais ce n’est même pas sûr qu’il n’y en ait pas…..
    à titre d’information, et pour savoir où doit aller lma haine voici une liste (non exhaustive !!) des entreprises profitant du racket….

    Liste (partielle) des entreprises privées du CNT

    Asphéria, filiale de La Poste, en charge de la matérialisation-dématérialisation des documents papiers liés aux infractions radar et du vidéocodage. Asphéria emploie plus de 125 personnes au CNT.

    Atos, chargée de la mise en place et du fonctionnement du système informatique. Atos emploie plus de 65 personnes au CNT.

    Morpho (ex Sagem Sécurité-Défense), filiale du Groupe Safran, chargé de la fabrication et de la mise en place des radars automatiques fixes, ainsi que d’une partie de leur maintenance. SAGEM emploie plus de 20 personnes au CNT.

    SPIE, en charge du déploiement et de la maintenance matérielle des radars de vitesse et feu rouge. SPIE emploie environ 5 personnes au CNT.

    Aximum, filiale du groupe Colas, pour les dispositifs feux rouge.

    THE MARKETINGROUP pour le centre d’appels téléphoniques. THE MARKETINGROUP emploie environ 10 personnes au CNT.

    STERIA pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage technique et financière de la chaîne de contrôle sanction automatisé

    ANAYA pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur l’Infocentre amendes majorées

    ATHIC pour la modernisation du parc matériel et logiciel du centre d’encaissement des amendes avec garantie, maintenance et formation associées

    Vous savez quoi faire….

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci Daniel pour tous ces éléments qui mériteraient bien un article complet… vous nous faites ça pour la rentrée ?

      • Avatar Daniel dit :

        Bonjour….

        C’est tout bon amie Christine, je vais commencer à rassembler de la doc et des liens.

        Pour l’instant mes sources sont la Ligue de défense des conducteurs :

        (pas mal de tuyaux sur leur site)
        Et des émissions sur M6 et FR3, trop anciennes pour les retrouver en Replay; Je dois avoir un enregistrement, il me permettra peut-être de retrouver des références.
        Tiens, un détail qui montre bien l’hostilité du pouvoir envers tout ce qui pourrait contrarier ses vues : faire un don à la ligue (pour en faire partie) permettait une déduction fiscale. Cette possibilité a été supprimée….Bizarre ??
        Cette « création » du nain hargneux a donné naissance à un business juteux, aussi bien pour l’état que pour les sociétés intéressées. Un radar bien placé (30000 Euros) est amorti en moins d’une semaine, une voiture-piège en à peine plus longtemps….Et une heure d’hélico (garni !!) pour piéger les « comportements à risque » (délit d’intention ??? je croyais qu’en droit ça n’existait pas….) revient à 2000 Euros ou plus. il faut bien amortir, là aussi…..
        Et connaissez vous la dernière ??le flic dans l’hélico (ou dans le petit avion, qui revient un peu moins cher ) peut « estimer » que vous allez trop vite, et sa caméra lui permet de lire votre plaque !! autrement dit le « pifomètre » est admis comme instrument de mesure !! Y’aurait pas des fois un peu d’abus ??Quel organisme officiel a certifié ce « cinémomètre ??)
        Tout ce qui permettra de contrer ce véritable racket est bon à prendre. On pourra aussi voir dans l’article les différentes ripostes légales, il y en a et certains avocats s’en sont fait une spécialité (juteuse, elle aussi !!)
        Bonne soirée amicalement Daniel.

  8. Laurent Laurent dit :

    Bonjour à tous.
    Comme le dit Daniel, les éclisses sont des éléments contrôlés, à fortiori à 200m de l’entrée d’une gare.
    Il est tout de même étonnant de voir, dans le reportage, une éclisses munies de six boulons en perdre trois du même côté. Sans oublier que ces boulons sont généralement rouillés. Tous les bricolos savent qu’un boulon rouillé est souvent difficile a libérer. Admettons les nombreuses flexions du rail, dues aux nombreux passages, les éclisses installées 30m plus loin auraient se comporter de même, perdre trois boulons du même côté…!!!
    Mais Il se peux qu’un ouvrier négligeant ait mal serré les écrous….la fatigue due au ramadan peux faire manquer d’attention mais pas toujours d’intentions!

Lire Aussi