«Politiques insensées» : Ursula von der Leyen critiquée après son discours au Parlement européen

«Politiques insensées» : Ursula von der Leyen critiquée après son discours au Parlement européen

Au cours de son allocution, la présidente de la Commission a affirmé que «l’heure n’est pas à l’apaisement» s’agissant des sanctions antirusses, et réaffirmé son soutien «indéfectible» à l’Ukraine, s’attirant les foudres d’une partie des élus.

Le ton de la présidente de la Commission européenne a été grave voire martial à l’occasion de son discours «sur l’état de  l’Union européenne» tenu le 14 septembre devant le Parlement européen. Cet exercice inspiré de la politique américaine, au cours duquel la Commission – non élue mais ayant l’initiative des lois européennes – est censée rendre des comptes sur son action, a été l’occasion pour Ursula des Leyen de  promettre une solidarité sans failles de l’UE avec l’Ukraine et d’afficher une solidarité sans failles avec Moscou.

Elle a ainsi mis à l’honneur la Première dame ukrainienne Olena Zelenska, à qui les eurodéputés ont réservé une ovation debout dans l’hémicycle. «Chère Olena, il fallait un courage immense pour résister à la cruauté de [Vladimir] Poutine. Vous avez trouvé ce courage», a lancé Ursula von der Leyen, habillée aux couleurs de l’Ukraine, tout en annonçant qu’elle partirait pour Kiev dans la foulée afin de discuter de la poursuite de l’aide européenne avec le président Volodymyr Zelensky.

«Je me tiens ici, devant vous, animée de la conviction que, grâce à notre courage et à notre solidarité, Poutine échouera et l’Europe vaincra», a martelé la présidente de la Commission européenne, faisant du terme «solidarité» le maître-mot de son discours. Ursula von der Leyen a promis que celle de l’Europe envers l’Ukraine demeurerait «indéfectible».

«Envoyez ces factures à Moscou !»

Concernant Moscou, «l’heure n’est pas à l’apaisement» et «les sanctions ne sont pas près d’être levées» a-t-elle insisté Dans son allocution, la présidente de la Commission a accordé une place importante à la question de la flambée des prix de l’énergie, qui s’est accélérée suite à l’offensive russe en Ukraine, au moment où une inflation galopante menace l’économie du continent.

L’UE devrait ainsi engager «une réforme complète et en profondeur» de son marché de l’électricité, promettant, d’ici la fin de l’année, de «découpler les prix de l’électricité de l’influence dominante du gaz», ainsi que de plafonner les revenus des producteurs d’électricité et d’adopter des mesures de redistribution en faveur des entreprises et des ménages vulnérables.

«Ces factures, envoyez-les à Moscou», répond von der Leyen à Aubry

Lors du débat parlementaire qui a suivi le discours de la présidente de la Commission européenne, l’eurodéputée insoumise française Manon Aubry a regretté un discours qui «a peu parlé des questions sociales», brandissant des factures d’électricité envoyées par des citoyens. «Ils sont des millions dans leur cas, à ne plus pouvoir faire face à l’augmentation faramineuse des prix qui ne se limite pas au secteur de l’énergie», a-t-elle poursuivi. «Cette crise n’est pas uniquement le résultat de la terrible guerre en Ukraine et du chantage odieux de Vladimir Poutine, elle est aussi le produit d’un système économique dont vous êtes aujourd’hui bien obligée de reconnaître les failles», a-t-elle accusé.

«Ces factures, envoyez-les à Moscou, c’est eux qui sont à la source de nos problèmes !», a vertement répliqué la présidente de la Commission, reconnaissant cependant que ces factures sont «insupportables». «Les millions de gens qui galèrent apprécieront», a ensuite commenté Manon Aubry, jugeant la réaction de la présidente «scandaleuse».

«Qu’avez-vous fait du rêve européen ?»

Les réactions n’ont pas manqué non plus à droite : l’eurodéputé Reconquête! Gilbert Collard a fustigé les propos d’Ursula von der Leyen à propos de la Russie et ironisé sur le fait qu’il serait difficile, après de telles déclarations, «d’apprendre à nos enfants que « l’Union européenne c’est la paix »!», en référence à un argument souvent employé par les partisans de l’UE.

«Au moins c’est clair», a commenté le président des Patriotes, Florian Philippot, estimant que la présidente de la Commission avait au moins le mérite de reconnaître que l’UE se livre à un «entretien avoué de la guerre».

Jordan Bardella, candidat à la présidence du Rassemblement national, a incriminé les «errements successifs» de la Commission, particulièrement en matière de politique énergétique, qui ont abouti selon lui à la crise actuelle. Il a mis en cause des «politiques insensées» et alerté sur la «colère» des peuples européens. «Il n’est pas loin le moment où ils vous demanderont, avec la sévérité d’un juge devant le coupable : qu’avez-vous fait du rêve européen ?», a-t-il lancé à la présidente de la Commission.

S’exprimant la veille lors du Conseil d’affaires du ministère des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov avait dénoncé la «guerre hybride» menée selon lui à la Russie par les Occidentaux et «les appels ouverts à utiliser les sanctions pour saper la stabilité politique intérieure» de son pays, plaidant en faveur de nouveaux mécanismes de coopération internationale.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/100910-politiques-insensees-ursula-von-der-leyen-critiquee-apres-discours-parlement-europeen

 743 total views,  6 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Une grosse p. bismarckienne biberonnée à Mein Kampf. Quand on connaît l’apport « bénéfique » des Chleuhs à la France et à l’Europe au cours des des cent-cinquante ans précédents, il ne faut s’étonner de rien. Les Boches ont toujours été à la base des conflits et sont la plaie de l’Europe. Ils n’ont toujours pas digéré que les Russes les ont défaits lors de la seconde guerre mondiale.

  2. La carpette devant le président turque lui refusant un fauteuil à ses côtés. Comment peut on respecter une personne qui ne sait même pas s’imposer et se faire respecter? Tu parles qu’elle défend les intérêts des Européens…

  3. Elle aussi, elle est cinglée.
    Aux ukrainiens et aux russes, à monsieur Poutine, ne nous mettez dans le même panier que ces fous qui gouvernent à l’eu et en occident. Nous sommes beaucoup à subir contre notre gré les projets de ces dangeureux idéologues qui jouent avec le feu. Dirigeants que nous n’avons pas choisi.

  4. « Cette crise n’est pas uniquement le résultat de la terrible guerre en Ukraine et du chantage odieux de Vladimir Poutine, (…) ». Je rappelle à cette imbécile qu’elle fait là une fausse analyse de la situation géolopolitique et c’est Moscou qui fait l’objet d’un chantage odieux par des sanctions ineptes fait à son encobtre et non l’inverse pouvabt se résumer ainsi à la manière vulgaire : « Arrête, VP, de défendre les intérêts de la Russie sinon gare ta gueule à la récré ! ». Sauf que ce sont les gens du peuple européen qui trinquent à cause de leurs dirigeants criminels ! Décidément les cons dont toujours issus de la gauche !

  5. Von Der Leyen la Prussienne qui a détruit l’Europe pour soutenir Zelenski et son pays corrompu et nazifier tout en ce dédouanant de la crise énergétique et économique qu’elle a elle -même provoquée .

  6. Bellicisme Prussien et gros cacas nerveux Prussien ! Voilà le sens du discours de cette maudite Prussienne Ursula Von Der Leyen qui était habillée en jaune poussin et en bleu pour soutenir l’Ukraine pays corrompu qui bénéficie de l’argent des Européens pour envoyer des armes dans une guerre par procuration voulu par les Amerloques qui par ce biais a fracturé mais que militairement ils vont perdre , la présentation d’Olena Zelenska la femme du psychopathe Ukrainien Zelensky et en plus Ursula Von Der Leyen ne veut pas apaiser les tensions avec la Russie continuant dans la logique de la guerre totale comme son ancêtre Goebbels pendant la Seconde Guerre Mondiale ! Franchement Von Der Leyen est la diablesse en personne et la principale responsable de l’anéantissement du continent européen . Mr Bardella l’a salement remise à sa place et elle répond que les Russes doivent payer la facture mais c’est plutôt elle qui va payer la facture d’électricité d’un Million d’Européens y compris son peuple .

  7. L’UE c’est le IV Reich avec une führerin à sa tête. La différence avec Hitler est que ce dernier avait été élu. Et les expériences médicales létales ont recommencé comme sous le IIIème Reich mais se pratiquent dans toute l’UE et pas seulement en Allemagne et en Pologne. Et comme sous le IIIème Reich, l’ennemi juré c’est la Russie.

  8. plus de pays européens voteront comme la suède, plus cette infame bonne femme et son UE corrompue seront vite renvoyés à leurs chères études – cette va t’en guerre n’est pas allemande pour rien où conquérir a toujours été la règle : elle est où l’europe de paix tant vendue aux populations ? l’UE est totalement dévoyée et doit être renversée ce qui nous débarrassera en même temps de leur grand ami de DAVOS et son grand RESET

  9. foutriquet, der leyen et tous les corrompus menant ce machin irresponsable et destructeur de nos nations doivent être virés le pus vite possible. Un grand merci à Gilbert Collard et à Jordan Bardella pour leur intervention. J’ose espérer que ce dernier se souviendra à tout jamais de son algarade avec le maire de Trappes qui avait été retransmise à la TV. Sa volonté de domination islamique et de remplacement était indiscutable. Je prie aussi qu’il fasse un pas vers Eric Zemmour pour une grande alliance des patriotes…

  10. Elle a le ton de la maitresse d’école d’autrefois ou de la donneuse de leçons.
    Qui prend les décisions à Bruxelles ??
    N’y a-t-il aucun contre-pouvoir ??
    Cette bonne femme est complètement folle, elle nous mène tout droit à la troisième guerre mondiale.

  11. J’observe, à ce stade, qu’Ursula a totalement occulté l’intervention américaine dans cette guerre , et, à l’en croire, nous l’emporterons seuls. Très précisément, l’Europe l’emportera seule. Je ne peux pas mieux illustrer , le manque total de crédibilité de ce verbiage d’église , dont l’objectif n’est pas de faire une présentation sincère et loyale de la situation, mais seulement de délivrer un message caractéristique d’une propagande grossière. Si c’est propos , avait été de préparer réellement la guerre totale, contre la Russie, elle aurait clairement expliquée quelle vision militaire, elle aurait à développer , elle a été ministre de la défense me semble t’il ?. Or, non seulement l’Europe de la Défense n’a pas été évoquée ,pas une seule fois, mais elle a bien pris garde , à ne surtout pas citer l’OTAN !!! ni le soutien qu’elle lui accorde !!!! Tout ce charabia n’est qu’un vaste Vaudeville ,à mon humble avis

  12. Ursula cette femme est d’un autoritarisme. On a l’impression qu’elle décide de tout, toute seule. Avec les sanctions contre la Russie, on s’est tiré une balle dans le pied. On n’était pas obligés d’aller jusque là. Maintenant l’inflation est bel et bien installée, et ça ne va pas s’arrêter.
    Les pauvres Blancs, Ursula et Macron, ils en ont rien à cirer. Il parait qu’il y a de l’argent qui circule dans les mosquées. Ils ne sont pas si pauvres que ça.

    • @chatbleu: ce n’est pas une impression, ursula décide de tout toute seule (avec l’aval du NOM bien entendu). Elle est l’Hitlerine chargée de gouverner l’UE par un ramassis d’eunuques « élus « par des peuples de mougeons. Cette simple fonctionnaire dispose de pouvoirs auto-octroyés pour détruire l’UE sans que personne ne mette le holà, ni les chefs d’état, ni les députés européens, ni les peuples qui devraient être à Bruxelles pour la virer.

      • La von der la hyène est à éliminée ainsi que tous ceux non élus qui se permettent de mettre en coupe réglée les peuples européens de souche ! Il est plus que temps que les peuples européens se réveillent et marche que l’ont fassent tomber cette tour de Babel corrompue ,traître génocidaire et vendue aux pays muzz et aux pétrodollars!

Les commentaires sont fermés.