Fusillade dans un lycée du Texas ; pas de pot, le tireur est noir…


A l’heure où j’écris on ignore tout des motivations du tueur de 18 ans, qui court toujours d’ailleurs… Il semble qu’il y ait eu « une altercation » entre lui et un autre élève… altercation qui a dégénéré. Au moins 4 personnes ont été blessées, dont 3 enseignants et un étudiant. Les élèves sont actuellement confinés dans des classes pendant que la police passe le lycée au peigne fin.
 

Il est évident que le lobby anti-armes va surfer sur la vague pour demander l’interdiction des armes… c’est l’Arlésienne. 

Mais, surtout, dans le climat actuel, on va naturellement  entendre tous les dégénérés défendre le tireur, forcément victime de discrimination ou de racisme… Par contre,  si le tireur avait été blanc ce serait l’hallali ! 

Une fusillade a éclaté ce 6 octobre dans un établissement scolaire d’Arlington, au Texas. Les écoles voisines seraient fermées. La police recherche actuellement l’auteur des coups de feu.

Ce 6 octobre, une fusillade a éclaté dans un lycée de la ville d’Arlington (Texas). Les images diffusées par les télévisions montraient une importante présence policière autour de l’établissement qui compte plus de 2 000 élèves.
Sur Twitter, la police a annoncé s’être rendue sur les lieux. Elle a en outre confirmé aux médias locaux que «plusieurs» personnes avaient été transférées à l’hôpital.
Sur Twitter, la police a annoncé s’être rendue sur les lieux. Elle a en outre confirmé aux médias locaux que «plusieurs» personnes avaient été transférées à l’hôpital.
Peu après la fusillade, elle a publié sur les réseaux sociaux la photo d’un jeune homme suspecté d’être impliqué dans la fusillade. «Timothy George Simpkins, 18 ans, peut conduire une Silver Dodge Charger 2018 avec la plaque d’immatriculation PFY-6260», a écrit la police.
Cité par la station locale de la NBC, le maire d’Arlington Jim Ross a déclaré qu’au moins deux personnes avaient été blessées. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le tireur est toujours recherché.
«Il semble que plusieurs enseignants aient été touchés, on a vu au moins un étudiant transporté sur une civière» a rapporté Ontario Hewitt, un parent d’élève interrogé par la chaîne locale de CBS sur les lieux.
Une vidéo montrant des élèves pris de panique dans une classe après les coups de feu circule sur les réseaux sociaux mais n’a pour l’heure pas pu être authentifiée.
Détails à suivre…
https://francais.rt.com/international/91392-texas-fusillade-eclate-dans-ecole-plusieurs-blesses-a-deplorer
 

9 Commentaires

  1. Silence total pouqr tous les journaleux de merde…. Parce que c’est un black..

  2. Les  » racisés  » exigent d’avoir des choses réservées aux Racisés. Il faut donc des balles à blanc pour les blancs et des balles à noir pour les noirs. C’est ça le respect des communautés…

  3. Le tireur s’est rendu à la police, il se nomme Timothy George SIMPKINS, il a 18 ans. La police avait émis un mandat d’arrêt avec indication que l’individu était dangereux et armé, en clair, le tir létale est autorisé si moindre résistances aux ordres. Selon la loi américaine les charges retenues sont

    • tentative de meurtre par 4 fois
    • Blessure volontaire par arme
    • Port d’arme létale non autorisée
    • Violence avec arme létale
    • préméditation

    IL encourt la prison à perpétuité sans possibilité de sortie.

  4. A force d’aboyer contre les blancs, les noirs vont finir par récolter les coups de pieds au cul qui commencent à se préparer.
    Faux pas exagérer…

  5. 88 % des crimes, viols, vols, actes de violence sont le fait des afro américains aux États Unis, source rapport the color of violence 2008,rapport des crimes par ethnie aux usa ministère de la justice.

  6. Il faut votre site pour être informé de tels « faits »!!!
    Certes, depuis plus de dix ans, notre téléviseur est confiné.
    Mais, à la radio, niet!!!

  7. Curieux, pas de nouvelles dans les médias, le privilège noir sans doute ?

  8. Plus de 2000 élèves dans un lycée, c’est bien trop pour pratiquer un bon enseignement, surtout que beaucoup de ces 2000 n’ont pas été éduqués par leurs parents.

  9. Pour une fois que ce n’est pas un blanc, silence radio sur nos médias, qui broient du noir!

Les commentaires sont fermés.