La France trahie, en faveur de l’islam, dès de Gaulle et par de Gaulle !

Publié le 21 novembre 2020 - par - 13 commentaires

Il faut bien l’admettre,  la trahison des dirigeants français en faveur des musulmans a commencé dès 1958, dès de Gaulle.

Bien sûr, d’un côté, on peut douter d’une politique « Algérie française » qui aurait vu une  Assemblée Nationale française à 50% musulmane vu le rapport de force démographique.

De toutes les manière,  « grâce » à la politique des successeurs de de Gaulle, de Pompidou à Macron, c’est vers cette situation que nous sommes lentement conduits…

…si un pouvoir patriotique ne prend pas rapidement les rênes pour inverser cette machine infernale de la conquête musulmane.

.

Je viens de finir le livre d’André Rossfelder, qui est sorti il y a maintenant vingt ans, « le onzième commandement ».

L’auteur est un Français d’Algérie, très patriote, très anti-vichyste,  qui a combattu  dans l’armée d’Afrique en Italie et dans la dure campagne d’Alsace.

Revenu à la vie civile, géologue, il sera à l’origine de la découverte du pétrole en Algérie.

Vient ensuite l’abominable épreuve de la guerre d’Algérie, des années 1954-1962 qu’il décrit en détail.

Je ne retiendrai de son récit que deux faits marquants :

1)La monstruosité du FLN, le premier parti « islamo-gauchiste » en quelque sorte, brandissant Marx dans les apparences, mais surtout le Coran dans les faits.

Il n’y avait rien à attendre de ces brutes incapables de tout, sauf de crimes atroces, à part la ruine de l’Algérie, qui s’est effectivement réalisée.

Rossfelder décrit la longue  suite des crimes FLN : on en sort épouvantés.

Tout cela a été soigneusement occulté par la double complicité, comme de nos jours, du « parti » des intellectuels parisiens    et de ce que l’on ne nommait pas encore les médias .

2)Le deuxième fait  marquant, qui reste largement caché, c’est comment de Gaulle et les Gaullistes ont, à partir du retournement de veste du Général, COLLABORE activement  avec les assassins du FLN.

A vrai dire, plutôt admirateur de la geste gaullienne, j’ignorais tout du degré de trahison du pouvoir gaulliste en faveur du FLN dès ces années là.

L’auteur en donne de multiples exemples qui ne peuvent que révulser.

Des faits connus, mais qui prennent un nouvel éclairage,  comme le bombardement par l’armée française du quartier ouvrier européen de Bab El Oued

La livraison aux monstres du FLN des amis musulmans de la France.

D’autres moins  connus, comme la livraison, par la police française au FLN, de fichiers d’Européens à abattre.

Les exemples de cette perversion   abondent dans le livre.

 

De Gaulle pouvait considérer que l’Algérie française était une chimère : etait-il obligé de mettre la France au service des monstres du FLN ?

 

Nous n’avons pas, en 2020, fini de payer cette attitude criminelle du pouvoir.

Ce que nous vivons est la simple suite de ce crime initial.

Quand nous avons, exemple entre mille, une femme, Samia Ghali, membre de l’équipe municipale de Marseille, qui vante son ascendance FLN :

« A la maison on est tous FLN et fiers de l’être ».

Rossfelder sera à l’origine de la dernière tentative d’attentat contre de Gaulle, au mont Faron, en 1964, et s’exilera, finalement, aux USA ….

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Le-Onzieme-commandement

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “La France trahie, en faveur de l’islam, dès de Gaulle et par de Gaulle !”

  1. Avatar Jarczyk dit :

    J’avoue que la toute première fois où j’ai appris la trahison de De Gaulle vis à vis des pieds noirs et des harkis en particulier j’ai eu la nausée en ayant honte de mon pays.Mon grand père maternel ayant vécu à Constantine ,c’est lui qui m’a ouvert les yeux sur cette tragédie. La raison d’État avait elle besoin de tant d’horreurs?

  2. Avatar Winston dit :

    le massacre d’Oran est une trahison et un crime fait à la France et aux pieds noirs .
    La France aurai dû garder le pétrole et l’Oranais pour les pieds noirs .

  3. Avatar Winston dit :

    le massacre d’Oran est une trahison et un crime fait à la France et aux pieds noirs & harkis qui se sont fait égorgés .
    C’est la franc-maçonnerie qui n’a pas voulu christianiser l’Algérie alors que Abdelkader était d’accord car son dieu hala avait perdu .
    Ordo-ab-chao = Dâr-al-harb in fine Dar-al -islam.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Il est contre la nature du Christianisme de christianiser de force.

      Nous ne sommes pas des musulmans.

      L’adhésion au Christianisme est une démarche de la Personne.

      Il est très difficile d’arracher les personnes aux totalitarismes (cf la souffrance de ceux qui ont été exclus du PC dans les années 50) et l’islam est un totalitarisme.

  4. Avatar Eddy K dit :

    Décidément certains Français seront toujours incapables de comprendre certains réalités (dures, mais incontournables) concernant l’Algérie Française.

    1°) L’indépendance de l’Algérie était inévitable. URSS et USA l’avaient décidé en 1943 à Yalta. La Grande-Bretagne a préféré sacrifier son empire colonial plutôt que de s’y opposer. La Chine communiste de Mao n’allait certainement pas défendre les colonies Françaises ! L’affaire était pliée.

    2°) La France a failli plonger dans la guerre civile à cause du putsch d’Alger. De Gaulle a attendu à l’aérodrome de Vélizy-Villacoublay l’arrivée des troupes rebelles en Métropole. Voyant qu’il ne se passait rien, il a déclaré : « Ils sont foutus » et le putsch a avorté. Mais les putschistes auraient pu suivre l’exemple de Franco, débarquant en Espagne à la tête des troupes coloniales et déclenchant une guerre civile effroyable. De Gaulle nous a évité ça en s’assurant de la fidélité des troupes sur place, via les « transistors ».

    3°) Tout le monde connaît le célèbre « Je vous ai compris » que certains ont transformé en « Je vous ai trahis ». Mais De Gaulle avait raison. Dans la foule sur la place, les Français européens voulaient vivre avec les Français arabes dans une Algérie restée Française. Tandis que les Algériens voulaient bien vivre avec les Français européens, mais dans une Algérie indépendante. Oui, le Général avait tout compris. Et tiré les conclusions qui s’imposaient.

    4°) On reproche (à juste titre) à De Gaulle d’avoir abandonné les pieds-noirs et surtout les harkis. Mais tout dirigeant un peu réaliste en aurait fait autant. De Gaulle nous a évité la guerre civile en Métropole en 1961. Ce n’était pas pour faire venir en Métropole un million de pieds-noirs majoritairement hostiles, plus cent mille harkis habitués au maniement d’armes et aux actions de combat. C’eut été faire venir en France l’armée dont les putschistes n’avaient pas disposé en 1961 pour déclencher un coup d’État contre De Gaulle qui se serait poursuivi en guerre civile. Le Général a refusé un tel risque et il a eu raison.

    5°) Pourquoi les pieds-noirs ont-ils été obligés de fuir ? Parce que l’OAS, par sa politique extrémiste, avait rendu impossible le maintien sur place des pieds-noirs. Trop de haines, trop de meurtres, d’attentats, de sang. En 1962, l’Algérie Française était déjà morte. Cette tentative désespérée d’éviter l’inévitable aurait pu fonctionner si à la place du Général, la France avait été dirigée par un politicien carriériste sans consistance. Mais comment ont-ils pu espérer que l’Homme du 18 juin puisse flancher ? C’est leur fanatisme et leur stupidité qui ont été la cause des massacres de harkis et de la fuite des pieds-noirs.

    6°) N’oubliez pas que de 1962 à 1965, le Général De Gaulle a été le chef d’Etat le plus menacé au monde. Les tentatives d’attentats se sont succédées, jusqu’à celui du Petit-Clamart qui a failli réussir. Ce jusqu’au-boutisme inutile n’avait plus qu’un seul objectif : une vengeance. Car l’Algérie Française avait disparu de manière irréversible. Combat perdu d’avance dans lequel l’OAS a sacrifié toute possibilité pour les pieds-noirs de rester là-bas, et aux harkis de rester chez eux sans subir d’atroces représailles. De Gaulle, lui, a préservé l’avenir. Ce sont les Pompidou (dans l’affaire des hydrocarbures Algériens), puis Giscard et Chirac (avec le regroupement familial) et Mitterrand (avec sa « société multiculturelle » empoisonnée) qui nous ont conduits au désastre actuel.

    Que chacun prenne sa part devant l’Histoire et les nouvelles générations.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Eddy K vous montrez une méconnaissance ahurissante de la guerre d’Algérie, de ses tenants et aboutissants et notamment de ses débuts, dès 1954. L’oas n’était pas née alors, et elle a dû sortir des limbes bien des années plus tard, par obligation, pour défendre et protéger non seulement le pays des Pieds-Noirs mais aussi et surtout pour éviter les morts horribles réservées aux français par le FLN, entreprise terroriste. Vos assertions sur l’OAS sont calomnieuses et, qui plus est, complètement fausses. Vous faites des membres de l’OAS les responsables de la guerre… Vous n’y connaissez vraiment rien. On n’aurait pas dû valider ce ramassis de mensonges dignes du FLN et des porteurs de valises, tant pis, il y a eu une erreur, mais cela permet au moins de pointer du doigt vos mensonges éhontés.

  5. Régis GUILLEM Régis GUILLEM dit :

    @Eddy K.; Cher monsieur Je suis – comme vous dites avec du reste une point de dédain au regard de certains écrits – un Pieds-Noirs (j’eusse préféré Français d’Algérie); je suis également un ancien membre actif de l’Organisation Armée Secrète. Aussi vous pourrez admettre que je m’insurge pour vos insultes et méconnaissances des faits historiques réels et non lus sur divers journaux.
    J’espère également que certains ne verront pas dans ma réponse légitime des attaques, ou interventions malsaines dues au fait que je ne supporte pas la contradiction.
    Le sujet évoqué ne peut, en tous cas, être développé de façon précise, compréhensive avec arguments étayant des affirmations. Mais je vais tout de même tenter cette prouesse (c’est prétentieux) en reprenant vos différents chapitres.
    Par ailleurs si vous souhaitez parfaire vos connaissances je vous suggère vivement de lire cet ouvrage « Et la Levêche souffla sur l’Oranie ». J’en viens à mes réponses très succinctes:

    Note de Christine Tasin

    Merci Régis pour cette belle mise au point que je publierai en article, elle le mérite, dimanche 22 novembre dans la matinée, le lien sera celui-ci https://resistancerepublicaine.com/2020/11/22/grandeur-du-role-de-loas-dans-la-guerre-dalgerie-honneur-et-hommage-a-nos-combattants-pieds-noirs/

  6. Régis GUILLEM Régis GUILLEM dit :

    @Christine; merci. Mais tu sais ce sujet extrêmement sensible qui a soulevé des passions et en soulève encore mériterait un colloque avec différentes perceptions.
    Un seul des faits cités par notre « ami » pourrait être développé sur une série d’écrits.
    Cela étant et tu l’as parfaitement compris; je ne pouvais rester sans réagir.
    Bien que j’ai été contraint d’écourter certain fait tel la tentative de 2 Goal pour laquelle l’OAS-Algérie n’avait strictemen rien à voir.

  7. Avatar Baribal dit :

    @ C.Tasin et Régis Guillem

    Merci à tous les deux pour votre réponse à Eddy K. Vous exprimez avec bien plus de talent que je ne pourrais ce que je ressens à l’égard de cet  » ignorantus, ignoranta, ignorantum « .

    Etant PN, même si bien jeune à l’époque, ma famille qui a subi la guerre et y a participé (OAS) m’a décrit la guerre d’Algérie de l’intérieur, et non, comme l’affabulateur Eddy K, de l’extérieur. Son commentaire inique m’a, révolté et apporte la preuve, une fois de plus, des dégâts causés par la propagande communisto-gaulliste sur des esprits faibles et prêts à tout pour trahir la France.

    Le commentaire insultant de cet Eddy K est bien la preuve que notre pays est gangréné par des collabos sans états d’âme qui acceptent sans sourciller l’abandon et le sacrifice de plus d’un million de PN et de Français musulmans qui, eux, n’ont pas hésité à se battre pour la France en Crimée, en 14-18, 39-45, en Indochine et en Algérie et j’en oublie.

    Alors, Eddy K, au lieu de cracher votre venin révisionniste sur une guerre que vous ne connaissez pas, je ne saurais que trop vous conseiller de discuter avec des PN et des harkis. Non seulement vous apprendrez la modestie, mais vous vous rendrez compte que ces « gens » ne sont pas des monstres assoiffés de sang.

    Quant à cet abandon français, vous feriez bien d’ouvrir les yeux sur ses répercussions catastrophiques dans la France d’aujourd’hui avec son cortège d’immigration incontrôlée, d’attentats (pas de l’OAS…) et de haine des Algériens à l’égard des Frankaouis dont, ne vous faites aucune illusion, vous faites partie à leurs yeux.

    « C’est nous les Africains qui revenons de loin , nous venons des colonies pour sauver la Patrie ».

  8. Régis GUILLEM Régis GUILLEM dit :

    A toutes fins utiles et notamment à l’attention de notre ami Eddy.
    https://www.youtube.com/watch?v=faHLy_08oos
    peut-être que cette vidéo sera perçue avec un oeil nouveau.
    Quant à Christine et Baribal: merci.

  9. Conan Conan dit :

    @Winston Bonjour
    Impossible de christianiser des musulmans, sauf de très rares exceptions. L’absence de brassage en Algérie tient exclusivement aux lois coraniques ! En effet, même ici en France, au début de ce 3ème millénaire, il faut se convertir à l’islam pour épouser une jeune fille issue d’une famille musulmane !
    Sans cette religion intolérante, ce pays aurait pu devenir un 2ème Brésil.
    @Eddy K Bonjour
    Vous rapportez dans ce blog la doxa des gaullistes pour essayer de justifier l’injustifiable et dont on nous abreuve depuis cette époque dans les programmes de notre Education anti-Nationale et jusque dans les meRdias subventionnés comme arte etc …
    Ces départements français ont été largués par votre plus illustre qui avait été programmé pour cela dès le début ! Alors que les katibas se ralliaient encore en 1961 à l’armée française, que le chef de la wilaya IV, Si Salah, avait rencontré dès 1960 le général de gaulle en vue d’une rédition, il fut dénoncé par ce dernier au GPRA …Un comble !!!….
    Nous avons été amenés à une capitulation sans défaite ! Du jamais vu dans l’histoire de France.
    Après plus d’un siècle de co-existence, deux grandes guerres ensemble, la grande majorité des indigènes était plutôt francophiles. Nombre de ces anciens combattants et leurs descendants se retrouvant chez les Harkis. Et comme on l’avait vu dans la France occupée, la grande masse des passifs (il aurait parlé de veaux…) se plaçait derrière qui tenait le bâton. Après ses tournées et ses formules comme l' »auto-détermination » et « la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes », ces gens ont compris qu’il fallait se placer rapidement du bon côté du manche …
    Et si nous devions effectivement faire évoluer ces départements, car nous avions le monde entier contre nous- surtout après notre découverte du pétrole- et parce qu’ils constituaient un boulet épuisant financièrement , ainsi qu’une bombe démographique à retardement, devions-nous pour autant nous séparer dans des conditions aussi désastreuses ? Provoquer le génocide des Harkis avec leur famille dans des conditions épouvantables (au moins 100.000morts !) après désarmement par nos soins, parce que ceux qui étaient restés passifs devaient se racheter vis à vis du FLN ! Un cessez le feu unilatéral signé le 19 Mars 1962 après lequel les pires boucheries se sont déroulées, notamment à Oran le 5 Juillet 1962 où plusieurs centaines d’oranais (officiellement 700) ont été égorgés en famille sous les fenêtres des casernes de soldats français !!!… Votre plus illustre au général katz : « Surtout ne bougez pas « !
    Et vous nous dîtes « tout ça c’est la faute de l’OAS »?
    Apprenez monsieur que la résistance de cette organisation était légitime.
    Ce pays a été créé et mis en valeur par les français et non par les arabo-musulmans qui ne font que l’occuper ! Renseignez-vous !
    Etant donné la situation dans laquelle se trouve la France aujourd’hui, nous faisons nôtre le mot d’ordre « pas d’ennemis chez les patriotes » quelles que soient nos divergences éventuelles. En espérant vous compter parmi les patriotes …

  10. frejusien frejusien dit :

    je crois que je vais lire ce livre, malgré ma répugnance à découvrir de nouvelles vilenies

  11. Régis GUILLEM Régis GUILLEM dit :

    @Conan; ton intervention démontre bien que ce sujet, dans sa globalité, ne peut être évoqué en quelques lignes. Cela étant tu as bien fait de rajouter cet entretien avec Si-Salah dont l’exécution est significative quant aux arrières pensées de 2 Goal. Oui en 61 des katibas se sont ralliées et nous avons un bel exemple avec Youcef Ben-Brahim qui rejoignant le Commando Georges eut plus de 10 citations dont la Légion d’Honneur.
    Le chiffre des massacrés et enlevés d’Oran est estimé à plus de 2000 disparus. En effet lors des déclarations par les familles, sur le même PV il y avait plusieurs personnes, parfois même une famille complète; aussi n’a été comptabilité que le nombre de déclarations et non le nombre de personnes. Voir le livre blanc de Geneviève de Ternand.
    Nombreux sont ceux qui prétendent que démographiquement les Musulmans se seraient multipliés davantage que les Européens. Certes. MAIS il faut savoir que dès la fin des années 50 tous les jeunes Musulmans et Musulmanes (certes des cités urbaines) vivaient et avaient adopté la culture occidentale; par conséquent s’il y avait eu augmentation, certes, elle aurait été nettement inférieure celle d’après indépendance. Etc..etc..
    L’ordre de ne pas bouger le 5 Juillet a été adressé à Katz par télégramme de Pierre Messmer. Nous en revenons au fait que le responsable de ce massacre est bien et reste 2 Goal.
    En conclusion cher ami sujet brûlant qui accuse de tous les maux les vaincus.
    Aparté: https://resistancerepublicaine.com/2020/07/04/demain-des-laube-je-deposerai-une-gerbe-en-hommage-aux-centaines-de-victimes-du-5-juillet-1962-a-oran/?share=jetpack-whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi