Notre époque est tragique, et nous n’en sommes qu’aux prémisses

Publié le 16 septembre 2020 - par - 6 commentaires

Les querelles sémantiques des affaires judiciaires dépassent l’entendement commun. Dire que « allah akbar » est plus criminogène que « notre père qui êtes aux cieux », ce serait donc un « appel à la haine » contre les musulmans.
N’a-t-on pas le droit d’être islamophobe comme arachnophobe ? Non, c’est un délit, pire, c’est vouloir la mort des musulmans.

Par contre, les rappeurs qui veulent niquer les Blancs et « brûler les Bébés blancs » ne font que de l’art et en aucun cas, ils n’appellent à la haine contre les Blancs.
Et si des individus de la diversité commettent de plus en plus d’actes de violence, voire des homicides, cela n’a rien à voir avec les propos incendiaires des rappeurs. Seuls les Blancs sont capables des pires horreurs, l’histoire le démontre amplement. Pas celle des cocos soviétiques, bien sûr.
L’époque que nous vivons me rappelle la chape de plomb qui pesait sur les facs dans les années 80 où le communisme était l’idéologie « indépassable » et tous les autres courants de pensée, la pensée des « salauds », terme repris de Sartre qui a tenu longtemps le haut du pavé. Dans les années 80, il avait certes été détrôné, mais au point de vue politique, le communisme tenait bon, en tout cas « la gauche ».

Notre époque est pire, elle est comme dit Onfray, tragique, et encore nous ne sommes que dans les prémisses.

Le plus déprimant est l’état de sidération dans lequel la majorité du peuple est plongé, ne comprenant rien face à ce qui se passe, tant le discours médiatique est contraire à la perception commune. Et parce qu’il y a eu un changement de cap radical : beaucoup ne comprennent pas que nos élites gouvernent désormais la France non pas comme un Etat-nation mais dans la perspective de son rattachement progressif à l’UE, comme le pense Onfray.

Durant mes études je ne comprenais pas ce conformisme qui poussait la majorité des enseignants de fac à être de gauche et à sympathiser plus pour les cocos que pour les « sociaux-démocrates » Je suis un peu loin du sujet ? Non, je ne comprends toujours pas comment on peut accepter de perdre toute liberté d’esprit de la sorte quand on est censé faire partie des « élites » intellectuelles. Cela me dépasse. Pas plus que je ne comprends que cette « affaire » puisse être une affaire judiciaire au lieu d’une simple affaire de divergence d’opinion.
Car à supposer que des individus répondent à « l’appel à la haine » ne suffirait-il pas de dissuader par des peines sévères ainsi que le code pénal le prévoit pour tout acte de violence ?
Mais l’enjeu est autre : il faut terroriser la population autochtone en suspendant l’épée de Damoclès d’un procès pour délit de « racisme » ou « d’appel à la haine » pour tout propos à l’encontre d’une religion ou d’une culture minoritaires. La gravité incompréhensible attachée à ces délits participe à la sidération des esprits et au confusionnisme en produisant comme une sorte d’horreur sacrée à l’égard du « délit » laquelle rappelle « les heures les plus sombres de notre histoire » et nous y ramène.
Et cela avec l’approbation tacite des vigies « intellectuelles » qui n’étant pas en cause regardent ailleurs, solidaires en fait de l’injustice qui les touchera peut-être un jour et qui en tout cas, suffit à leur faire partager l’abjection du procédé.
Mais si nous en sommes là, c’est en grande partie que nous le devons aux lois Pleven, Gayssot et Taubira. Honte aux lobbys qui les ont promus. Ils ont ouvert la voie à la réduction en peau de chagrin de la liberté d’opinion et d’expression.

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Notre époque est tragique, et nous n’en sommes qu’aux prémisses”

  1. Avatar Anne-Marie G dit :

    Encore merci Christine !

  2. Avatar durandurand dit :

    Ben moi je prédis ( j’ai eu une vision , Alléluia 🙂 . ) à tous ces assoces et autres entités justices islamo-collabos et tous ces bouffons corrompus qui nous gouvernent du plus haut sommet jusqu’au petit village de France et de Navarre , que leur sort est déjà sceller , et pas un en réchappera .justice sera rendue .
    Ne croyez pas que j’ai pété une durite , mais en ces temps de délations , feignons ,biaisons, louvoyons .

  3. Avatar Wallace dit :

    Je voudrais éclairer, autant que faire se peut, le point de vue des « islamo collabo » qui par manquent de connaissance ou d’une acuité visuelle et intellectuelle déficientes persisteraient à croire, et malheureusement, à professer, que l’islam est une religion d’amour et de tolérance.
    Ce bon mahomet aimait les petits garçons. Tout le monde aime les petits garçons et les petites filles. Sauf que lui les aimait sous la couette. Enfin c’est l’histoire qui le dit. Si cela se trouve il les aimait farci, d’où l’erreur d’appréciation.
    En règles générales on se souvient des peuples, des gens, des dogmes en fonction de ce qu’ils laissent dans les mémoires. Comme dit le bon sens populaire : « On juge l’arbre à ses fruits ».
    En matière d’islam les fruits sont impropre à la consommation. Les pauvres humains nés dans cette environnement délétère sont, pour une part, totalement décervelés. Ceci ne date pas d’aujourd’hui, pas plus que d’hier. Si on en croit Jean de Joinville, sénéchal de Saint-Louis, déjà à l’époque des islamistes sectaires semaient la terreur par leurs actions d’une incroyable sauvagerie. C’est tristes sires étaient des émules d’un chef de clan appelé Sheikh el djebel d’Alamut. Plus communément appelé le Vieux de le Montagne. Ceci ne vaudrait pas les lignes qui précèdent, sauf si le nom de ces sicaires n’était pas : »Hassas. Hassasin au pluriel ». Qui passant en latin devint assassino et en Français assassin. Marco polo les appela les Achischiyoun. D’après lui ils étaient consommateurs de hachisch. Il n’y a pas sur ce point de certitude. Par contre on sait que leur chef leur faisait boire une potion (magique?) qui les rendaient « Invincibles ».
    Plus proche de nous, le Général Kléber lors de la campagne d’Egypte fut assassiné nuitamment dans sa tente par un croyant de cette doctrine d’amour et de tolérance. Le coupable fut condamné à avoir, la main qui avait tuée, brulée sur un brasero. Pendant l’opération une braise roula vers son coude. Il demanda qu’on l’enleva disant que le jugement ne visait que la main qui avait tuée et non pas le coude. Assurément ce type n’était pas un forcené, moins encore un drogué…
    Voilà le dogme que défend nos faibles d’esprit.
    Il n’existe pas de cohabitation de bon gré. A travers l’histoire tous les peuples envahis ont voulu se libérer d’une férule hors de leur culture avec plus ou moins de succès. A tel point que pour assurer ses conquêtes Rome devint catholique. Ainsi que Clovis pour avoir l’aide des catholiques d’origines Gallo Romaine.
    Il y a une évidence hurlante, un jour ou l’autre on piétinera dans le sang à travers les rues de nos villes et villages. Il n’appartient qu’a nous de décider à qui sera ce sang?

  4. Avatar Christophe L dit :

    Si nous en sommes là c’est déjà par une loi votée en 73 celle du regroupement familial, ensuite le dénigrement et la diabolisation systématique de Jean-Marie Le Pen depuis à peu près la même date par tous les politiques et une majorité du peuple français.
    Allez visionner sur youtube si ce n’est pas déjà fait, l’heure de vérité du menhir en février 84, alors vous comprendrez que cet homme exceptionnel apportait toutes les solutions pour éviter le naufrage dans lequel nous sommes aujourd’hui.
    📯⚔️🇫🇷

  5. Avatar bm77 dit :

    Oui JMLP a dit beaucoup de chose vraies , qui se sont vérifiés depuis mais n’a -t-il pas été un peu responsable de son propre échec politique. Je pense qu’il a été l’incarnation de son parti mais en même temps son talon d’Achille. Si il voulait faire du FN un parti comme les autres ils aurait du entamer une dédiabolisation en amont et ne pas reprocher à sa fille ce qu’elle est obligée de faire aujourd’hui en galérant à ramer à contre courant, alors que les choses urgent . Et en plus les gens qui ont admis tout cela sont les premiers à en faire grief à Marine. Avec cette immigration incroyable , le parti FN devrait être au pinacle et au lieu de cela sa présidente est en train de se dépatouiller pour le rendre crédible à gouverner . C’est çà qui est incroyable!!! Alors stop au marine bashing par les vieux du FN, faite votre mea culpa, vous êtes en partie responsable de la situation , vous n’avez pas fait tout ce qu’il fallait en votre temps pour amener le FN a être un parti de pouvoir, vous vous complaisiez dans la marginalisation!!!

  6. frejusien frejusien dit :

    j’en ai un peu marre qu’on accuse sans cesse le FN et Jean Marie de ne pas avoir réussi à se faire élire,

    JMLP n’y est pour rien !!!!
    il y a eu une diabolisation énorme et monstrueuse et il faut surtout reconnaître notre propre responsabilité. Nous avons été mauvais, nous avons été moutons manipulés par les tireurs de ficelle, nous avons eu très peur de soutenir envers et contre tous celui qui parlait d’or, et on le savait. Mais on colportait bêtement les rumeurs de racisme et de nazisme etc, pour faire comme « il était bien » de faire , et rester dans le rang des gens « bien vus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi