Laurent Toubiana, épidémiologiste : « la théorie de la 2ème vague est complètement folle, fabulatrice! »

Publié le 14 septembre 2020 - par - 6 commentaires

Laurent Toubiana, épidémiologiste,  chercheur à l’Inserm (il a une carte de visite  ébloulissante), l’un des signataires d’une tribune dans le Parisien, intitulée « Covid 19: Nous ne voulons plus être gouvernés par la peur » dénonce les mensonges gouvernementaux.

Ce ne sont pas des cas de malades mais des cas de gens qui sont testés positifs.

35 scientifiques se sont réunis pour lever le couvercle de la peur...

Et il clashe les virologues, urgentistes et autres annonceurs de catastrophe qui, contrairement aux épidémiologistes comme lui, ne connaissent pas… les épidémies ! Je connais mon métier, j’ai une vue globale. Si une vague avait dû venir elle aurait dû venir au moment du déconfinement. La théorie de la 2ème vague est fabulatrice et complètement folle.

Il tacle le Conseil scientifique qui manque de transparence, on doit savoir à qui on a affaire, on doit connaître les discussions, or on a juste les résultats c’est-à-dire une peur qui transparaît partout.

La réalité c’est qu’on nous a prévu 500 000 morts qui ne sont jamais arrivés. 500 000 morts c’est énorme, c’est pratiquement la mortalité de la France pendant un an ! Alors il faudrait peut-être arrêter d’écouter les gens qui se trompent. Errare humanum est, perseverare diabolicum…

Avant que l’épidémie n’arrive en France, j’avais écrit exactement ce qui allait se passer, ce texte est en ligne vous pouvez le lire. (Je ne l’ai pas trouvé… mais je ne sais pas où chercher).

De mon point de vue, cette épidémie est terminée, elle a vécu son histoire naturelle. Cette histoire s’est passée pendant les 2 mois terribles, entre mars et mai. Ce que l’on observe c’est une queue d’épidémie avec des cas sporadiques qui existent dans toutes les épidémies. Les épidémies se terminent lorsqu’il n’y a plus de gens à contaminer.

Que prouvent les tests actuellement  ? On a testé 8 millions de personnes, 97% de ces personnes sont négatives. Ça veut donc dire qu’il n’y a pas de virus qui circule actuellement. Et ce ne sont pas des malades, ce sont des gens dans lesquels on retrouve des traces de virus ! Il y a très très peu de malades, de vrais malades.

Pendant l’épidémie il y a eu 110 000 personnes hospitalisées… les hôpitaux n’étaient pas pleins, nombre de confrères sont restés au chômage et les gens atteints de cancers, AVC etc n’ont pas été traités ! 

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Laurent Toubiana, épidémiologiste : « la théorie de la 2ème vague est complètement folle, fabulatrice! »”

  1. Avatar Baliaire dit :

    Lui et les autres (Toussaint, Raoult, Perrone, Henrion-Caude) préparent un film sur le covid-19, « Hold-up » :
    https://fr.ulule.com/hold-up-1/

  2. Avatar durandurand dit :

    Je viens de regarder l’extrait de aux environs de 7 minutes 29 nous entendons la journaliste qui balance : on fait ce que l’on nous dit ! La Vérité dite en plein direct .En voilà une qui va se faire taper sur les mimines .

  3. Avatar Jean Marc D dit :

    Bonjour ,il n’y aura aucune autre vague, nos dégénérés dirigeants tente de masquer les débuts de la guerre civile par tous moyens, le covis a bon dos, ils interdisent l’accès aux plages de 21h a 7h, quant il n’y à personne ,ils laisse libre accès le jour avec plus de 20000 personnes sur celles ci !!! Le covid serait t’il plus instruit que élite gouvernementale il dort le jour et frape la nuit ,il frappe dans certaines rues ,villes et pas dans d’autres , notre élite a force de prendre les gens pour des illettrés ils le deviennent eux même ? Ces minables manoeuvres n’empêcheront pas le conflit civil inévitable et salutaire , où a terme seuls les combattants auront survécus.

  4. Avatar exocet dit :

    Les médecins n’ont pas traité les personnes atteintes de maladies graves, ça on s’en doutait depuis longtemps mais c’est bien de le dire devant une caméra, que sont devenus tous ces malheureux, et bien beaucoup ont rejoint le chiffre effrayant des décès pour cause virus, il leur fallait bien gonfler le chiffre en nombre de morts pour faire peur à la population et les autres leur état de santé c’est dégradé.

Lire Aussi