Macron et Doudou dindons de la farce russe


Macron et Doudou dindons de la farce russe

Stricto sensu : are you looking for me ?

Le 13 juillet 2020, quelques heures après les résultats d’une présidentielle pleine de suspense, le président réélu Andrzej Duda reçoit un appel du secrétaire général des Nations unies.

 

En réalité, l’interlocuteur est un duo de jeunes célibataires russes, Aleksiej Stoljarow et Wladimir Kuzniecow, dits « Vovan et Lexus », pranksters ou farceurs internautes. Ils ne sont pas formellement liés au FSB ou à d’autres branches des services spéciaux russes mais paraissent bien subsidiaires en termes de résultats obtenus. Ça avait déjà marché avec BoJo et Macron (lien ici-bas), ça ne pouvait pas échouer avec Doudou…

Notre duo facétieux a choisi le moment idéal : quelques heures après les premiers résultats définitifs, les émotions post-électorales sont à leur paroxysme et l’emportent sur la raison. En anglais, l’un d’eux se présente comme « une personnalité éminente avec laquelle il est impossible de ne pas parler, même si elle sonne au beau milieu de la nuit ». La raison raccroche et Duda décroche.

Aleksiej Stoljarow & Wladimir Kuzniecow ou Vovan & Lexus

Les Frères Ennemis de la cohésion UE ?

Ivre de ses 51,03%, Andrzej Duda a-t-il perdu le minimum de vigilance indispensable à cette fonction ? En effet, les Russes, Biélorusses et Ukrainiens pratiquant l’anglais usuel conservent une pointe d’accent slave spécifique, différent de l’anglais du Portugais Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies ou du Norvégien Jens Stoltenberg, fonction identique au sein de l’OTAN. À l’écoute de Vovan et Lexus, Duda n’a pas détecté cette anomalie et n’a pas été surpris outre mesure du contenu hors propos des propos de Popov, plutôt séditieux (ou recherche de provoque) qu’onusiens et relatifs aux rapports polono-ukrainiens, aux LGBT et à la Zubrowka, la fameuse vodka polonaise à herbe aux bisons. La nature même des thèmes abordés indique clairement le public internaute ciblé : russe…

Après cette nouvelle création Vovan & Lexus®, la vidéo est rapidement embarquée sur YouTube et la propagande russe n’a même plus à faire preuve de propagation : le Grand Moscou est déjà au parfum. Mais pour la Grande Varsovie et les internautes polonais, c’est l’embarras, la consternation voire la colère puisque l’authenticité de la conversation a été confirmée par la chancellerie polonaise. Tout cela ne rapprochera évidemment pas Varsovie de Moscou, deux diplomaties déjà fortement distantes. La Pologne mise traditionnellement sur la Maison-Blanche, option Biden ou potion Trump sans réelle importance.

Zubrowka version doudoune d’hiver

Récupération politique

L’appel entrant d’Antonio Guterres alias Vovan Lexus ne semble pas avoir surpris les responsables du filtre de sécurité de la chancellerie polonaise. Se substituant à Guterres, l’interlocuteur au bout du fil avait pourtant été contrôlé préalablement par un employé de la Représentation permanente polonaise de l’ONU à New York, ce que le Ministère de la coordination des services secrets polonais a confirmé après cet incident compromettant. Ça sent le C4 tout ça et ce n’est pas le Cactus français à titre de dédommagement mais bien le certificat de chômage belge.

L’opposition polonaise PO indique qu’en cas de victoire de Trzaskowski (48,97% tout de même), celui-ci ne serait pas tombé dans le panneau. Quand on pratique cinq langues et qu’on a été député européen PPE 2009-2013, on ne se laisse pas manœuvrer par des plaisantins pétersbourgeois, si habiles soient-ils ! Le PO critique également vertement les commentaires spontanés non appropriés de Duda, « dans le cadre de discussions téléphoniques enregistrées et à portée publique possible ». PO ironise à l’envi : « La langue étrangère de communication envers l’UE, l’ONU et l’OTAN devrait être moins étrangère au président polonais »

Par contre, le parti présidentiel PiS indique que Duda « ne s’en est pas si mal sorti », tout en omettant de mentionner l’anglais à géométrie variable du président. Bref, aucune avanie à l’horizon, surtout quand vous avez la chaîne publique TVP dans la poche. Mais faut quand même pas prendre des vessies nationalistes pour des lanternes libérales-conservatrices car si Trzaskowski avait été piégé de la même manière, nobody is perfect, il aurait au moins présenté la chose dans un anglais de belle facture.

Quoi qu’il en soit, aucun président ou premier ministre polonais n’a jamais été ridiculisé de la sorte et cet incident est particulièrement gênant pour les services secrets nationaux, d’autant plus qu’ils représentent une Pologne sensible plus que quiconque à l’infox russe. Attaque contre la dignité de l’État polonais ? Coup d’État fake envers le Président ? Tout ceci est à la fois comique et effrayant…

 

Moscou gagne la Troisième Guerre e-mondiale

 

Même si l’ingérence médiatique russe est un fraisier comparativement au brasier islamique, il est grand temps pour Varsovie de créer un système immunologique visant à contrer le tsunami informatif russe, ceci est évidemment loin d’être nouveau.

Cette fois en version espagnole, le sweet tweet russe 2017 est intéressant. Quelques semaines avant le fameux référendum du 1er octobre, les réseaux sociaux pullulèrent de faux comptes à vrais contes de fées, présentant de manière très peu flatteuse la fée Carabosse Bru®selles. Quelques titres : « Les leaders de l’UE approuvent l’utilisation de la force », « Le Printemps de Crimée (!) s’empare des Pyrénées et l’Espagne le musèle » et le must : « Soit l’Europe accueille une nouvelle nation de 7,5 millions d’habitants, soit c’est la guerre civile », auteur initial Julian Assange relayé par les trollers de Saint-Pétersbourg, plus d’un million de vues en Espagne…

Après enquête commandée par le gouvernement espagnol, il s’avère que 50% des comptes fictifs ont été générés en Russie et 30% au Venezuela hispanophone. Bizarre de voir tant de Russes et de Vénézuéliens s’intéresser de la sort(i)e à la Catalogne ! Est-ce par ineffable dilection pour le Barça de Messi ?

Tout cela peut être vu comme une Riposte Prosaïque à la soft power américaine balayant dès 1989 les lendemains qui chantent pour l’URSS et qui déchantent pour ses satellites. Dépassé militairement par l’OTAN (même en excluant ici la traîtresse turque), Moscou est réellement très fort dans cette guerre algorithmique d’un genre particulier. Fini la propagande classique avec une Pravda au message ultra-transparent, aujourd’hui on est dans le registre protéiforme.

In fine, même si elles Vienne de Moscou, pardonnons les espiègleries de ces deux fanfarons dévoilant une triste réalité à savoir l’incompétence des services de contre-espionnage polonais totalement inexistants.

Andrzej Duda prêtera serment le 6 août 2020 pour son second mandat présidentiel. Dans une Pologne de plus en plus fragmentée, un peu à l’image de la France pro-Maçonnique vs anti-Macronique. Toutefois là-bas, deux éléments semblent cimenter 70% de la population en deux configurations loin d’être antagonistes : l’attachement à l’UE et à l’UE pour Unique Eglise.

Richard Mil+a

Duda vs Macron

Duda piégé après sa réélection (anglais) àpd 00:22

Pranque avec Macron • Пранк с Макроном

Les étrangers aiment la Pologne

 

Le Belge Vital Heynen

Entraîneur de l’équipe nationale masculine polonaise de volley-ball

Le Russe Vladimir Poutine

Entraîneur de l’équipe nationale masculine russe de Vovan-Lexus

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *