Suis-je con ! Je n’avais pas compris que c’était à cause du réchauffement climatique que nos églises brûlaient !

Publié le 23 juillet 2020 - par

.

MAINTENANT LES ÉGLISES ET CATHÉDRALES BRÛLENT, MAIS SURTOUT, NE FAITES PAS DE COMPLOTISME, ON A TROUVÉ LES RAISONS !

Les caillassages, les courses-poursuites avec la police, les guets-apens dans les cités de non-droit, on croyait que c’était grave, mais les médias, les députés, ministres ou juges nous affirmaient que c’était juste des incivilités !

Les tirs à armes réelles sur les pompiers, ambulanciers ou forces de l’ordre, la bien-pensance nous expliquait que c’était juste une réaction logique, compréhensible et saine de gens opprimés, stigmatisés et que l’on avait ghettoïsés, alors que nous, naïvement, en voyant jadis les générations d’immigrés de pays européens s’intégrer, s’assimiler au destin national, nous avions négligé, méprisé l’ampleur du problème !

Les attentats nous faisaient découvrir régulièrement que les auteurs étaient des déséquilibrés alors que nous, populistes naïfs ou suspicieux, pensions que c’était dû aux fous, certes, mais aux fous d’Allah ! Il fallait stopper cet amalgame insupportable !

Lorsque les incendies de voitures se sont propagés aux gymnases et écoles, puis ensuite aux églises et cathédrales, on s’est dit que, après les symboles de l’État, de la Nation française, c’est à ceux de la religion chrétienne, de la tradition judéo-chrétienne de l’Occident que des islamistes ou gauchistes s’en prenaient ; là encore, nous faisions fausse route avec notre esprit obtus de complotiste d’extrême-droite !

Et notre cerveau trop étroit avait du mal à croire aux versions officielles de l’accidentel : les cierges gigantesques brûlant pendant des heures sous le chêne multi-centenaire de la voûte, les mégots de marijane à côté des tuyaux d’orgue oubliés par l’organiste babacool dans les vaps, le chalumeau laissé malencontreusement allumé par le sacristain faisant de la sacrée sculpture à ses heures perdues… Non, même si nous avions fait des efforts pour comprendre ce que nos enquêteurs nous distillaient, relayés par nos médias, nous restions déconcertés, parce que pas éclairés !

Ouf, heureusement, j’ai compris maintenant ! Tous ces chroniqueurs inspirés des chaînes publiques ou privées, les ailes griefs et les apathiques et tous les écolos m’ont ouvert les yeux, c’est bien à cause du réchauffement climatique que nos édifices religieux brûlent ! Et c’est pour cette raison que l’on n’arrête jamais les incendiaires criminels ! Mais mon cheminement a été long, car mon cas était grave, j’étais en plus un climato-sceptique ! Heureusement que les Verts islamistes et les Verts zadistes, bien relayés par nos médias VRP, ont alarmé sur ce futur tragique et qu’ils ont surfé sur les peurs !

Diable ! Si seulement ces Chrétiens faisaient édifier des cathédrales uniquement en béton, ça ne se produirait pas ! Ce matériau semblait même être la solution pour un médecin à la TV.

Ah oui, tiens, c’est vrai, ça n’arrive pas aux mosquées !

Je ne comprends pas effectivement que dans les siècles passés les maîtres d’œuvre, constructeurs, architectes aient conçu une toiture en chêne pour Notre-Dame et les facteurs d’orgues aient fabriqué ces énormes instruments en bois, étain et plomb !!

Encore que cela n’empêche pas le millier d’églises et de cimetières d’être dégradés et profanés chaque année ! Et les tombes, les calices, les vitraux ou les murs ne sont pas tous faits de bois !

En attendant, tous nos donneurs de leçons après coup s’inclinent tristement devant le patrimoine qui disparaît, pleurent sur ce qui sera l’absence de touristes, partagent la douleur de la ville, mais prennent soin de ne pas s’unir à la communauté chrétienne touchée encore en son cœur, comme ils s’empresseraient de le faire avec d’autres cultes !

Quant au toubib, j’espère qu’il préconise de meilleurs remèdes pour le cœur … que pour le chœur !

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi