Professeur Gilbert Deray : coronavirus, attention danger, mais pas celui que vous croyez

Publié le 13 mars 2020 - par - 15 commentaires

.

Dans le fatras de messages alarmistes ou au contraire prenant à la légère l’affaire du coronavirus, il faut apprécier les vrais spécialistes qui savent faire la part des choses. Merci et bravo à Gilbert Deray.

.

Message du Professeur Gilbert Deray

« Coronavirus, attention danger, mais pas celui que vous croyez.

Depuis 30 ans, de mon observatoire hospitalier, j’ai vécu de nombreuses crises sanitaires, HIV, SRAS, MERS, résurgence de la tuberculose, bactéries multi-résistantes, nous les avons gérées dans le calme et très efficacement.
Aucune n’a donné lieu à la panique actuelle.
Je n’ai jamais vécu un tel degré d’inquiétude pour une maladie infectieuse et d’ailleurs pour aucune autre.
Et pourtant, je ne suis pas inquiet quant aux conséquences médicales du Coronavirus. Rien dans les chiffres actuels sur la mortalité et la diffusion du virus ne justifie la panique mondiale sanitaire et surtout économique.

Les mesures prises sont adaptées et efficaces et elles permettront le contrôle de l’épidémie. C’est déjà le cas en Chine, foyer initial et de loin le plus important de cet agent infectieux, où l’épidémie est en train de s’éteindre.
L’avenir proche dira si je me suis trompé.

.
Par contre,
• Je suis inquiet des vols de masques et que ceux nécessaires à la protection des personnels soignants et des personnes à risque, nos anciens et celles déjà malades, en particulier les patients immunodéprimés, soient distribués pour une efficacité nulle dans les aéroports, les cafés et les centres commerciaux.
• Je suis inquiet des vols de gels nettoyants.
• Je suis inquiet de ces rixes pour acheter du papier toilette et des boîtes de riz et de pates.
Je suis inquiet de cette terreur qui conduit à faire des stocks obscènes de nourriture dans des pays où elle est disponible dans une abondance tout aussi obscène.

• Je suis inquiet pour nos anciens déjà seuls et qu’il ne faut plus ni voir ni toucher de peur de les tuer. Ils mourront plus vite mais « seulement « de solitude. Nous avions l’habitude de ne pas rendre visite à nos parents et grands-parents si nous avions la grippe, pas de les éviter « au cas où » et pour une durée indéterminée, ce n’est en rien différent pour le coronavirus

• Je suis inquiet que la santé ne devienne un objet de communication belliqueuse et de conflit comme un autre, alors qu’elle devrait être une cause ultime de lutte dans le rassemblement.
• Je suis inquiet que notre système de santé, déjà en grandes difficultés, soit prochainement débordé par un afflux de malades au moindre signe de syndrome grippal. Ce sont alors toutes les autres maladies que nous ne pourrons prendre en charge. Un infarctus du myocarde ou une appendicite ce sont toujours des urgences, un virus rarement.

.
La couverture médiatique sur le coronavirus est très anxiogène et elle participe à l’affolement de chacun.

.
Cela conduit aux théories du complot les plus folles du genre, « ils nous cachent quelque chose ». Rien n’est obscur, c’est impossible en médecine dans ce monde du numérique où la connaissance scientifique est immédiate et sans filtre.

.
Le coronavirus ne tue (presque) que les organismes déjà fragiles.
Je suis inquiet que ce minuscule être vivant ne fasse que dévoiler les immenses fractures et fragilités de nos sociétés. Les morts qui se compteront alors par millions seront ceux de l’affrontement des individus dans l’indifférence totale de l’intérêt collectif. »

Gilbert DERAY, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris

Print Friendly, PDF & Email

15 réponses à “Professeur Gilbert Deray : coronavirus, attention danger, mais pas celui que vous croyez”

  1. Avatar Karnyx dit :

    C’est le moment de ressortir la photo de macron le jour de la fête de la musique.
    Moi je suis surtout inquiet d’avoir comme chef d’état un allumé pareil.

  2. Avatar Alexander dit :

    La panique génère ce type de comportement. Maman me disait ce matin que certains étalages à Carrefour étaient vides…

    • Avatar Joël dit :

      Ce matin, je suis allé faire quelques courses à Aldi, une femme m’a presque arraché un fromage des mains, elle en prenait par 5 de chaque.
      Tarée !
      Beaucoup disent qu’ils s’en foutent mais font des stocks impensables.
      Un truc me fait bien rigoler d’ailleurs : dans tous les supermarchés, les gens tripotent tout même s’il n’achètent pas.
      Donc croire qu’on ne risque rien dans un magasin est une utopie.
      Se laver les mains chez soi quand on a chargé le caddie, déchargé sur le tapis de caisse, rechargé pour aller à la bagnole, déchargé en arrivant à la maison, ben trop tard, on est déjà « virussé ».

  3. Avatar Joël dit :

    Vous devriez aussi vous inquiéter de la non-fermeture des frontières qui risque d’apporter son lot de contaminés en plus et ainsi de prolonger l’épidémie voire de l’amplifier.
    N’en déplaise à tous les pro-migrants qui ne veulent pas voir s’effondrer leur gagne-pain, tant qu’il y aura libre circulation des personnes (à sens unique, d’ailleurs) il y aura libre circulation du virus.
    La politique irresponsable de macron revient à rétablir la peine de mort pour des gens qui n’ont rien demandé à personne.

  4. Avatar exocet dit :

    il faut une distance de un mètre entre deux personnes, dans un rayon de supermarché quand vous croisez une personne il n’y a pas un mètre, c’est plutôt du corps à corps, bientôt il nous faudra faire nos courses équipées d’un télémètre pour respecter les distances. En tout cas cela fait les affaires des grandes surfaces, cela rattrape le manque à gagner dû aux gilets jaunes.

  5. Avatar Jordane Sophie dit :

    Les médecins libéraux n’ont pas pu se faire voler de masques ou de gels hydroalcooliques car on ne leur en a jamais fourni alors que, en majorité, leur métier les oblige à un contact très rapproché !!! j’apprécie énormément ces professeurs donneurs de leçons du haut de leur tour d’ivoire : qu’en savent ils du choix des aînés susceptibles peut être de préférer quelques semaines de solitude à la perspective de finir au crématorium parce qu’on aura préféré donner leur place à l’hôpital à un « jeune » qui n’aura que peu ou pas contribué à la solidarité nationale ? On fait un sondage ?

    • Avatar bm77 dit :

      Jordane sophie le coronavirus ne necessite pas une hospitalisation sauf en cas de difficultés respiratoires . Je crois que les gens n’ont rien compris au film ou on eut tellement d’infos qu’il n’en n’ont retenu aucune!!!
      Il a parfaitement raison Gilbert Deray , c’est lui qui devrait en ce moment être président de la France par la sagesse qu’il affiche et non pas ce macron qui visiblement a parlé pour ne rien dire puisque les gens sont otujours dans la psychose.

  6. Avatar exocet dit :

    Vous vous rendez compte, depuis que ce connard a dit qu’il faut se laver les mains avec du SAVON, il n’y a plus un seul savon en rayon , le rayon savon au carrefour où j’ai l’habitude de faire mes courses est entièrement vide, même le savon dégueulasse que personne achète est parti, les gens deviennent carrément timbrés avec le virus.

  7. Avatar Joël dit :

    Une confirmation d’un autre toubib :

    selon le chef du service infectiologie de l’hôpital Tenon il faut arrêter de le comparer à la grippe « On s’est trompés… c’est bien plus grave ».

    http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-c-est-plus-grave-que-prevu-12-03-2020-8278890.php

  8. Avatar Anne Lauwaert dit :

    Il y a aussi cette question : pour quelle raison les gouvernements font-ils un si grand chambard, cette fois-ci autour de cette épidémie-ci ? Qu’est-ce qu’il y a derrière ? qu’est-ce que cela cache/signifie ?

    • Claude Laurent Claude Laurent dit :

      Anne Lauwaert bonsoir
      Certains commentateurs sur tweeter pensent déjà que c’est pour éliminer les vieux et faire de la place aux migrants !!!!

      pour quelle raison les gouvernements font un si grand chambard ?
      Parce qu’ ils ne contrôlent plus le Titanic.
      Nous manquons de 40 000 infirmières et 30 000 médecins. Beaucoup de médicaments fariqués en Chine, Idem pour des pièces pour l’industrie.
      Des parts de notre matériel militaire fabriqué à l’étranger !
      Des domaines de notre savoir-faire perdus car délocalisés.

      Les politiques ont cru faire de l’Europe une Amérique version 2, sans laval de peuples qui forment des nations anciennes.

      Voilà le résultat du libéralisme capitaliste effréné dont le tropisme est « rentabilité ».

    • Avatar Babeth dit :

      Je me pose la même question nous aurait on caché des choses plus grave ?

    • Avatar gb dit :

      C’est pour justifier le crack boursier dans les tuyaux et la future faillite des Etats. Après la pandémie, devinez qui va payer la facture ? Macron et l’europe (sans E) vont saisir votre pognon au delà de 100 000 euros par compte bancaire et si ça ne suffit pas, on nous baissera le seuil des 100 000 euros.
      Et pendant le confinement l’immigration continue. A se demander si à la frontière on ne distribue pas des « Attestations de Déplacement Dérogatoires » ?
      A la préfecture du Rhône, tous les services sont fermés, sauf, devinez lequel, celui de l’immigration

  9. Lavéritétriomphera Lavéritétriomphera dit :

    Les mesures de précaution ont pour but d’éviter la saturation des hôpitaux.
    Le gel hydro-alcoolique n’est pas une nécessité absolue, le lavage des mains nues sans montre ni bijoux au savon de Marseille pendant une minute ne doit pas être oublié https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/lavage-des-mains-pourquoi-il-faut-preferer-le-savon-aux-gels-hydroalcooliques-427511.
    Cependant Il est nécessaire de respecter une distance de 1m pour éviter si possible les gouttelettes de flügge (postillons). Ce qui n’est pas évident dans un bureau de vote. Aussi certains n’ont pas d’autre choix que de s’abstenir.
    Il est important de renforcer nos défenses immunitaires naturellement par le sport (sans excès) ou notre alimentation https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=renforcer-systeme-immunitaire-pm-prevention.

  10. Avatar H Bouhadef dit :

    quelle haine de la part de tous ces gens qui seraient incapables de gérer une telle situation, le « bon peuple » qui surcharge les caddies « tout pour moi, les autres je m’en f… » alors qu’il ne devrait y avoir qu’un seul mot d’ordre comment faire pour s’aider à passer au mieux ce moment difficile
    On a envie de v….

Lire Aussi