Les singeries sémantiques de Macron et de ses complices pour écraser le peuple


Les singeries sémantiques de Macron et de ses complices pour écraser le peuple

.

Récemment j’évoquais le sujet de la magistrature aux ordres de Macron et donc de l’islam…

https://ripostelaique.com/combien-de-noirs-dimmigres-et-de-musulmans-dans-la-magistrature-francaise.html

.

Une justice rouge, gauchiste et pro-musulmane, avec son syndicat de la magistrature de gauche et le criant sur les toits.

Un exemple, daté de mars 2018

 

Mise en examen de Marine Le Pen pour « apologie du terrorisme. »
https://www.europe1.fr/politique/photos-dexactions-de-lei-sur-twitter-marine-le-pen-mise-en-examen-3587912
D’abord, une grave carence intellectuelle des juges rouges, le mot « apologie » pris à contre-sens de sa signification académique.
Sa définition est pourtant simple : « Discours ou écrit visant à défendre, à justifier et par extension à louer une personne, une doctrine. »
Ce qui est étonnant, absurde, écoeurant et abject c’est que le simple fait de dénoncer de la haine, des violences, des tortures et des faits de guerre monstrueux peut vous envoyer devant la justice pour « apologie du terrorisme. »
Donc, pour nos magistrats peu intelligents et pas très cultivés (le niveau a terriblement baissé depuis une quarantaine d’années), dénoncer le terrorisme revient à le glorifier…
Mais nos magistrats ne sont pas à une carence près…

 

.

Dites à un juge, au cours d’une audience : « Monsieur le juge, vous allez mourir. »
Affirmation banale et d’une portée universelle, puisque que nous allons tous mourir, tôt ou tard, que nous le voulions ou pas.
Le juge, lui, va vous coller une menace de mort et un outrage à magistrat, car il n’est pas un humain à votre égal et qu’il a des droits que vous n’aurez jamais qui lui permettent presque un droit de vie et de mort sur n’importe qui…

.

C’est Macron qui devrait être poursuivi pour apologie de la haine de la France et des Français, d’incitation à la haine et au terrorisme contre la France et les Français et de paroles et d’actions visant à la destruction de la France et à la persécution des Français.

C’est très à la mode de prendre des mots pour d’autres pour enfumer le peuple et ça ajoute à la confusion ambiante…
Cela montre bien que l’état Macron est musulman et ne tolère pas qu’on dénonce sa barbarie.
C’est la répression contre la liberté d’expression qui fait partie du grand plan d’islamisation de la France par Macron.
Un Macron qui, lui-même, déclare souvent au même instant une chose et son contraire avec ses « en même temps », histoire de noyer le poisson lorsqu’on voudra lui reprocher certains propos…
Genre « l’immigration est un grand bienfait pour l’économie de la France… En même temps, il faudra faire des efforts, se serrer la ceinture et accepter de vivre dans des tensions et des violences inévitables… »

.
Idiot !!

.

Un autre cas de détournement et de perversion dialectique, c’est l’invention du mot « islamisme » pour tromper le bon peuple de France.
Pour l’état, il y a donc de l’islamisme et des islamistes…
On nous raconte que les islamistes ce sont les méchants et les musulmans sont les gentils, débordant de paix, d’amour et de tolérance.
Mahomet doit se retourner dans sa tombe !!

.

Christophe Castaner a déclaré il y a quelques jours « le danger c’est l’islamisme, pas l’islam… »

Pour un spécialiste de l’islam, ça peut prêter à rire… Mais en fait on a envie de pleurer d’avoir un tel gouvernement de crétins…

.

Voici ce qu’il en est, précisément.

Il existe une secte fanatique nuisible, nocive, toxique pour toute l’humanité, née au 7ème siècle, qui s’appelle « islam », ce qui signifie « soumission. » Cette secte est constituée d’adeptes ou de fidèles que l’on nomme « musulmans », ce qui signifie « soumis. »

.

Comprenez bien que, sémantiquement, un musulman est un membre de l’islam, comme un chrétien est un membre du christianisme, un juif est un membre du judaïsme, un communiste est un membre du communisme, un socialiste est un membre du socialisme, un nazi un membre du nazisme.
Tous ces mots se terminent en « isme », sauf l’islam.
C’est comme ça. Cela aurait pu s’appeler le « musulmanisme », mais ça n’a pas été le cas.
Tout comme un humain ne s’appelle pas un « xgqvkytrcsq. »
C’est clair ?
Un musulman est bien un membre de l’islam et en aucun cas de l’islamisme qui est une pure chimère politicienne.

.

Pourquoi vouloir jouer avec les mots ?
Parce que les élites ont terriblement peur d’un embrasement généralisé (qu’ils vont avoir tôt ou tard, mais bientôt) qui pourrait être très dommageable pour leurs grands amis les musulmans.
Comme, par ailleurs, le terrorisme musulman marche bon train dans notre pays et en Europe, nos élus prétendent que ce sont des vilains islamistes qui en sont les coupables, mais pas les 12 millions de gentils musulmans.
C’est idiot, puisque dans tous les cas ces prétendus terroristes islamistes sont d’abord, surtout et avant tout des musulmans… !!

.

Le meurtre, le viol, la torture, le pillage et l’extermination des non musulmans sont des prescriptions écrites noir sur blanc dans le Coran, le livre de référence des musulmans.
Lisez le Coran ! Surtout vous, les juges…

.

Dans cette histoire, les pseudo-islamistes sont des combattants actifs au présent, tandis que d’autres musulmans sont de possibles combattants de réserve pour la toute prochaine guerre civile inter-religieuse, inter-ethnique et interraciale qui va exploser très bientôt dans toute l’Europe.

Et permettez-moi de vous dire une bonne chose, car je suis quand même assez instruit de tout ce qui touche à l’islam pour le faire, après des années d’études approfondies de cette religion/secte/idéologie :
Le « bon musulman » qui existe sur Terre selon les textes coraniques n’est tout simplement pas ou plus un musulman et il est même devenu un mauvais musulman pour l’islam, car il ne respecte plus le Coran et la charia et il a tourné le dos à l’islam et mérite la peine de mort, selon la loi musulmane.

Il est peut-être un « bon musulman » pour les non musulmans, mais il est passible de mort pour la communauté musulmane.
Vous comprenez la différence ?

.

Pour bien comprendre l’islam et le monde musulman, je vous recommande la lecture du livre de notre ami Ivan Bartowski :
« Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam »,
Un ouvrage imposant, sorte de pavé encyclopédique que vous pourrez trouver en vente sur Amazon pour un prix dérisoire (moins de deux euros) en ce qui concerne la version téléchargeable.

.

Lorsque je parle avec des amis ou de la famille et que ceux-ci me disent qu’ils connaissent des « musulmans adorables », je leur dis qu’alors, sans doute, ces gens-là ne sont pas ou plus des musulmans. Ils continuent peut-être, par habitude, à vivre selon certaines traditions de leurs origines familiales, mais s’ils fréquentent des « mécréants » et les prennent pour amis, alors ils ne sont pas musulmans selon les texte sacrés. Ce n’est pas possible. C’est même interdit !!
Sourate 60, verset 4 :
« Mécréants, nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul. »

.

Contrairement, aujourd’hui, aux chrétiens qui pratiquent leur foi et leur culte un peu « à la carte », l’islam n’admet pas ce genre de comportement. Un bon musulman doit respecter les cinq piliers de l’islam, aller à la mosquée au moins tous les vendredis, donc entendre des prêches de haine et d’incitation à la haine et à la violence. Il doit aussi vivre selon des codes édictés par la religion, il doit faire le pèlerinage à La Mecque, le « Hadj », au moins une fois dans sa vie (par la suite, ses amis l’appelleront souvent « hadj » par substitution à son ancien prénom ou accolé à son prénom, car il est devenu un vrai musulman consacré, pur et aimé d’Allah. Et il portera le qamis blanc pur.

Non pas, bien sûr, que je veuille qu’ils soient de vrais musulmans purs et durs qui passent leur temps à affûter leurs sabres…

.
Pourquoi toutes ces absurdités sur l’islam ?

Parce que Macron, l’état, la gauche et tous les salopards de ce pays sont fous amoureux des musulmans qui sont des gens si bons, si doux, si gentils, si remplis d’amour, si pacifiques et si tolérants (… !), selon eux, et qu’ils ne veulent pas qu’on dise du mal d’eux.
Accessoirement, ils pensent que ce sont aussi leurs électeurs, puisqu’ils passent leur temps à leur faire des cadeaux somptueux et à les protéger contre tout, en même temps que les non musulmans sont traités comme des chiens.

.

Notre grande amie Christine Tasin, présidente de « Résistance Républicaine », est précisément, à l’heure actuelle, aux prises avec cette justice immonde que j’évoquais dans mon précédent article, pour avoir dénoncé des crimes musulmans et plaidé la cause de son propre pays actuellement soumis aux carnages des terroristes musulmans.

.
Elle est donc accusée, en toute logique macronienne (!), « d’apologie du terrorisme », ce qui est idiot au superlatif !
Il a donc été demandé à son encontre 6 mois de prison dont 2 mois de sursis (4 mois ferme).
Plus 11000€ d’amende (6000€ par le CCIF et 5000€ par le parquet).
Son avocat a été très bon, mais nul ne peut préjuger de la suite qui y sera donnée. La suite et fin (?) du procès aura lieu le 4 février 2020.

.

Tout cela est absurde, injuste, scandaleux et insupportable.
Les patriotes, les vrais défenseurs de la nation, les auteurs, les rédacteurs et les responsables des sites de « réinformation » (la vraie information, pas les fake-news du gouvernement !) sont perpétuellement persécutés par la justice, traduits devant les tribunaux et condamnés à des peines de toutes sortes pour des délits imaginaires.

.

D’ailleurs, ça y est, ils viennent d’inventer un nouveau ministère :
« l’Office national de lutte contre la haine » et ministère de la vérité !

https://insolentiae.com/office-de-lutte-contre-la-haine/

.

Première étape de la part de ceux qui diffusent quotidiennement des « fake news » d’état officielles.
Étouffer et interdire toute liberté d’expression orale ou écrite.
Vous risquez le camp d’internement et de rééducation.
L’étape suivante sera l’abolition du droit de vote et la dictature absolue.
Tout cela allant dans le sens de faire de la France et de l’Europe des zones de non droit et d’oppression sanglante, à terme.
Pour tout dire, des républiques bananières permettant aux mondialistes de trouver un vivier inépuisable d’esclaves pour leurs entreprises.

.

Voilà pourquoi, aujourd’hui, beaucoup de patriotes ne voient d’autre issue pour notre pays, pour que la liberté, le droit et la justice aient de nouveau cours, que la révolte, l’insurrection et, à terme, très probablement, une guerre civile inter-religieuse, inter ethnique et inter raciale, car tous ces problèmes se sont largement accumulés au point où le pays est prêt à exploser à chaque instant.

.

Pour les mêmes, cette guerre civile pourrait être la seule façon de reconstruire une Europe de paix et de prospérité sur les bases de l’ancienne Europe des nations, avec des frontières hermétiques et des armées puissantes pour nous protéger. Mais avant tout il faut des chefs d’états qui soient des patriotes et non pas des traîtres gavés de pétrodollars…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laurent Droit

Ancien militaire et patriote


2 thoughts on “Les singeries sémantiques de Macron et de ses complices pour écraser le peuple

  1. AvatarJean-Luc SORNIN

    J’aimerais tant être aussi optimiste que vous. Un peuple qui a coupé la tête de ses rois devrait pouvoir se défaire sans problème de cette clique de socialos dhimmis qui gouverne la France depuis 40 ans. Mais non, à chaque élection, ce peuple se révèle être ce qu’il est réellement : Un troupeau de pleutres, de lâches et de velléitaires. Oh, ça, des grandes gueules, il y en a.
    Mais au moment d’agir, ne serait-ce que par son bulletin de vote, il n’y a plus que des individus juste capables de regarder leur petit intérêt personnel. Alors une insurrection ? Une révolte ? Des milices armées spontanées qui se montreraient capables de répondre coup pour coup aux racailles des banlieues, je n’y crois pas une seule seconde. Quant à une entrée en scène de l’armée ou des forces de « maintien de l’ordre », elle ne sont bonnes que lorsqu’il s’agit de tabasser un petit étudiant gilet jaune de 50 kilos tout mouillé à 8 contre 1, ou d’éborgner une petite nana d’un tir de flash ball à bout portant. Forts avec les faibles, et faibles aves les forts. Si demain il devait y avoir une guerre civile, les forces de ce pays la perdraient, j’en ai bien peur. Elles subiraient en outre des pertes du même types que celles de nos 13 soldats, tués non pas par l’ennemi dans un affrontement, mais par maladresse, incompétence et peut-être (pas impossible …) du fait d’une défectuosité du matériel mis à leur disposition par nos gouvernants. Un bête accident qui tue 13 soldats sans la moindre trace d’affrontement ! Non, décidément, je n’ai pas votre optimisme.

  2. Laurent DroitLaurent Droit

    Il est vrai que la situation n’est pas enthousiasmante et qu’il existe une bonne part d’illusion. Mais que faire…?

Comments are closed.