Droit du sol : Aina Kuric, député LREM exclue ? Ça apprendra à Macron à recruter des communautaristes

Publié le 30 juillet 2018 - par - 20 commentaires

Aina Kuric, député en Marche de la Marne a commis un crime impardonnable, elle a voté contre une des propositions de loi du gouvernement, la loi asile et immigration.

Or, les députés LREM ont signé un accord, l’obligation de voter pour toutes les lois gouvernementales ( joli chèque en blanc ) ou, au pire la possibilité de s’abstenir.

Certes, cela a un côté stalinien qui n’étonnera personne à Résistance républicaine... Mais c’est une situation intéressante.

Les Macron, comme les Mélenchon et autres Hollande ont fait entrer le loup dans la bergerie en permettant que soient candidates et donc élues des personnes issues de l’immigration, communautaristes en diable.

Aina Kuric a botté en touche parce qu’un article de la loi Asile et immigration prévoit que les enfants nés à Mayotte ne peuvent bénéficier du droit du sol que si au moins l’un des parents avait été présent sur le sol mahorais depuis plus de 3 mois.

https://www.20minutes.fr/politique/2314575-20180728-loi-asile-immigration-deputee-lrem-passe-etre-exclue-groupe-avoir-vote-contre

La mesure, quoi que l’on pense de Macron et compagnie, est certes cosmétique ( 1 )  mais juste. Marre des Comoriennes qui viennent juste accoucher à Mayotte sans avoir aucun lien avec elle et encore moins avec la France.

Mais cela est inacceptable, un vrai scandale pour Aina Kuric d’origine malgache… qui, en votant la loi en l’état, aurait l’impression de trahir ses frères de sang… Une de plus qui n’a pas compris – merci Macron – que l’on est député de la nation et non de la oumma ; que l’on défend la République et le bien commun et non son idéologie, ses propres idées…

Mais ce qui est terrible c’est que, parmi la dernière mouture des députés, chez LREM et chez les INSOUMIS surtout, on a pris des moutons bêlants, de bons suiveurs sans idées, sans personnalité, sans culture, et, surtout sans amour de la France. Et le résultat va être de pire en pire, d’année en année…

Des Aina Kuric, des Obono… à la pelle vont peu à peu jouer un rôle essentiel pour que les lois votées et notre Constitution ne soient plus faites que pour permettre l’islamisation totale de la France et le remplacement de population.

(1) Il est évident que le « droit du sol » doit être aboli, comme c’est la règle partout. Si une Française accouche aux Etats-Unis, son enfant devrait être français, fort logiquement…Mais, comme nous l’apprend Jack, cet enfant sera Américain ET Français (ce que sont nos deux petits-enfants).
C’est l’un des problèmes de l’immigration actuellement aux États-Unis où des illégaux (principalement d’Amérique centrale et du Sud) ont eu un ou plusieurs enfants nés aux États-Unis, qui sont donc américains et ne peuvent être expulsés alors que leurs parents (ou celui resté illégal) peuvent l’être et commencent à l’être…

Revenons en France. Depuis les  Giscard et autres Jospin,  on fait des petits Français de papier à la pelle… En effet, selon l’article 19.3 du Code civil, l’enfant d’un Français est français, quel que soit son lieu de naissance. C’est l’ancestral « droit du sang »… remis en cause dans tout l’Occident depuis que l’ONU et les pays musulmans organisent notre remplacement. Quel hasard… Et depuis les années 98 l’acquisition de la nationalité française à leur majorité est automatique pour les enfants d’étrangers nés en France… La loi Balladur de 1993 prévoyait que ces enfants devaient, à leur majorité, manifester leur désir de devenir français. Restriction abolie en 1998 par Jospin….

Article 21-7

Tout enfant né en France de parents étrangers acquiert la nationalité française à sa majorité si, à cette date, il a en France sa résidence et s’il a eu sa résidence habituelle en France pendant une période continue ou discontinue d’au moins cinq ans, depuis l’âge de onze ans.

 

Print Friendly, PDF & Email

20 réponses à “Droit du sol : Aina Kuric, député LREM exclue ? Ça apprendra à Macron à recruter des communautaristes”

  1. Avatar Brocard dit :

    La démocratie en marche :
     » …les députés LREM ont signé un accord, l’obligation de voter pour toutes les lois gouvernementales… »
    La démocratie selon Macron ….ou la dictature ?

  2. Avatar Machinchose dit :

    aina kuric

    malgache ? mahonnaise ? monténégrine ? turque ?

    va savoir….autant pour le prénom que pour le patronyme

    un brassage de tous ces articles indéfinis que la France a accueillis pour son malheur….

    mais heureusement que Béria veille!! DEHORS !! du « Parti », en attendant du Pays!

  3. Avatar Néo dit :

    La france insoumise pourra l’accueillir. D’ailleurs, je me suis tjrs posé la question, à savoir comment on peut être insoumis et « français ». Serait-ce une dhimmitude inversée ??? C’est curieux ce concept, ahurissant, utilisé par les « minorités ».

  4. Avatar Celtillos dit :

    la dictature macronienne en marche, attention de ne pas la rater la marche…

  5. Jack Jack dit :

    « Si une Française accouche aux Etats-Unis, son enfant sera Français, fort logiquement… » Pas tout à fait Christine. Cet enfant sera Américain ET Français (ce que sont nos deux petits-enfants).
    C’est l’un des problèmes de l’immigration actuellement aux États-Unis où des illégaux (principalement d’Amérique centrale et du Sud) ont eu un ou plusieurs enfants nés aux États-Unis, qui sont donc Américains et ne peuvent être expulsés alors que leurs parents (ou celui resté illégal) peuvent l’être et commencent à l’être…

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Merci ami Jack je corrige

    • Avatar Dorylée dit :

      Ça leur permettra également, à leur majorité, de se faire rattraper par le fisc américain comme de très nombreux Français qui se retrouvent actuellement dans une situation désastreuse parce que nos politiques débiles mentaux ont signé je ne sais plus quel protocole…

    • Sarisse Sarisse dit :

      Ce qui fait que Schwarzenegger malgré ses gros muscles pouvait se faire élire gouverneur de l’Etat de Californie mais pas président des Etats-Unis.
      Il y a eu aussi une polémique au sujet du lieu de naissance d’un Barack Obama.

      Le problème des illégaux américains , des sud -américains, des mexicains qui passe la frontière et se retrouve sur des territoires qui étaient encore mexicains en 1830 me préoccuppe moins que celles de nos migrants invasif issus des pays de l’Oumma.
      Les américains finiront par régler leurs problèmes, nous nous continuerons à être submergés par des immigrants qui rejettent notre civilisation, nos cultures et nos valeurs et c’est ça qui est bigrement inquiétant!

  6. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    « Or, les députés LREM ont signé un accord, l’obligation de voter pour toutes les lois gouvernementales ( joli chèque en blanc ) ou, au pire la possibilité de s’abstenir. »

    Cela se fait couramment en politique, je le sais au moins pour ma part au niveau des Elus Municipaux… et peut-être donc ailleurs. J’ai toujours critiqué justement cela qui n’a rien de démocratique.

  7. Avatar Joël dit :

    « présent sur le sol mahorais depuis plus de 3 mois. » Pété de rire, pourquoi pas 3 jours ou 3 heures, alors que cela devrait être 3 siècles.
    Encore une loi « gropipo » qui de toutes façons ne sera jamais appliquée pour cause de CEDH, d’amnesty mes genoux, etc.
    D’ailleurs en France, pour qu’une loi soit appliquée et effective il faut un décret d’application, ce que beaucoup de gens semblent encore ignorer aujourd’hui.
    La loi, c’est pour calmer le peuple, le décret qui ne viendra jamais c’est pour dire merde au peuple.

  8. Avatar durandurand dit :

    Micro-con « monsieur propre  »
    Petit rappel .
    « Le groupe SOS pourrait se passer de moi, confie-t-il, mais je ne suis pas certain de pouvoir me passer de lui ».
    Ancien membre du cabinet de Gaston Defferre à la mairie
    de Marseille, gérant des affaires de la chanteuse Régine ou professeur de l’élève Macron à Sciences Po, Jean-Marc Borello a créé l’entreprise SOS dans les années 1980. Avec un milliard de chiffre d’affaires et près de 15 000 salariés et des projets partout dans le monde, SOS est aujourd’hui le vaisseau amiral de l’économie sociale et solidaire en
    © Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/france/jean-marc-borello-ministre-moi-jamais-15-04-2018-11927204.php#yBqJ2bWXfqXG21Qx.99

    Borello, le pilier de la campagne de Macron, condamné à de la prison à sursis
    Par Auteur Arnaud Folch, Raphaël Stainville / Dimanche 19 mars 2017 à 08:00
    Pilier de la campagne de Macron, Jean-Marc Borello, le monsieur social du candidat, a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir « facilité » le « trafic » et « l’usage de stupéfiants ». Révélations.
    Surnommé « le vrai patron de Macron » (le Point), Jean-Marc Borello, 59 ans, le plus influent des neuf délégués nationaux d’En marche!, a été condamné, avec plusieurs de ses associés, à six mois de prison avec sursis le 16 septembre 1999 par la cour d’appel de Paris. Motif, selon les attendus du jugement que Valeurs actuelles s’est procuré : avoir « facilité l’usage illicite de stupéfiants, en laissant se dérouler et prospérer dans les établissements dont ils avaient la responsabilité […] un trafic de stupéfiants constitué par une revente et une consommation visibles et notoires d’ecstasy [une drogue dure principalement utilisée dans les milieux de la nuit, NDLR] ». Le même a, en outre, été condamné solidairement à payer 900 000 francs (137 000 euros) à l’administration des douanes. À l’heure où Macron vient de dévoiler son « plan de moralisation de la vie politique », réclamant notamment l’impossibilité pour un élu de posséder un casier judiciaire, c’est l’un des plus importants piliers de sa campagne, régulièrement présenté comme “ministrable”, qui se retrouve visé…
    https://www.valeursactuelles.com/politique/borello-le-pilier-de-la-campagne-de-macron-condamne-de-la-prison-sursis-73234

  9. Avatar Christian dit :

    il faut supprimer le droit du sol, la double nationalité, le regroupement familial systématique et ne donner des droits aux étrangers qu’après qu’ils aient remplis quelques devoirs : travail, signature d’une charte de la laïcité, maitrise de la langue,…bref rien de bien compliqué à mettre en œuvre mais pour cela il faudrait que l’on soient un peu moins des veaux et plus couillus.

  10. Les étrangers doivent déjà s intégrer et parler’ lire ke francais avant de pouvoir obtenir ka nationalité. Seulement après ils pourront l avoir en supprimant la double nationalité.

  11. Avatar Jacquelin dit :

    Seul , le droit du sang doit être appliqué , le reste est une traîtrise génocidaire d’un peuple

  12. Avatar jacotte dit :

    La loi du sang, pas une autre. Non ancêtres ont fait les guerres on travaillés pour la France, ont donné le sang de leurs enfants à la France, marre de cette chie-en-lit.

  13. Avatar Dorylée dit :

    Elle n’aura même pas compris qu’elle n’est qu’un député godillot. À peine député, la voilà dépitée. https://www.airmadagascar.com/fr/vols-reservation/rechercher-horaires-cartes-saisonnalite
    Il reste des places disponibles….

  14. Avatar Durandal dit :

    Ras le bol de tous ces « descendants d’immigrés » qui se croient seuls propriétaires de ce pays et pensent pouvoir en disposer en « terre d’asile ouverte aux quatre vents ».
    Il est grand temps d’arrêter nos conneries, à commencer par ceux d’origine européenne qui bien qu’intégrés mais pas du tout assimilés chantent en boucle la chanson : « nous sommes tous fils d’immigrés » en se réclamant de leurs origines à la moindre occasion.
    Ils ne sont pas seuls à vivre ici… Le « de souche » a lui aussi le droit d’exister sur sa terre. L’immigration n’exclue pas l’idée de pouvoir aimer ce Pays et, à son tour y faire souche, à part entière en tant que français et seulement français. Beaucoup de descendants d’immigrés, j’en connais, ressentent la même colère que moi, voire révolte, face aux discours destructeurs d’identité française, tenus par certains que l’on retrouve souvent (par hasard ?) bien actifs dans les partis de gauche.
    Et merde !

    Tu te sens français, tu es français et la France t’appartient comme tu lui appartiens par le coeur et l’âme.

    Tu ne te sens pas français, c’est ton droit mais alors oubli le mot « français » et comporte-toi en étranger de passage, respectueux et éduqué.

Lire Aussi