Le CCIF menace Macron : s’il n’interdit pas la critique de l’islam, les musulmans quitteront la France


Le CCIF menace Macron : s’il n’interdit pas la critique de l’islam, les musulmans quitteront la France

Les salauds ça ose tout, c’est à qu’on les reconnaît. Mais parfois on aime à les lire. Trop pressés, ils se dévoilent… 

Le documentaire israélien a clairement prouvé que le fondateur du CCIf était payé par le Qatar et les Frères musulmans pour imposer la charia en France, mais cela ne les  fait pas rougir, au contraire…

Et hop ! Une très longue lettre ouverte du CCIF à Emmanuel Macron, lui demandant de se positionner sur… la laïcité. Carrément : 

http://www.islamophobie.net/articles/2018/03/13/lettre-ouverte-a-emmanuel-macron/

Les musulmans du CCIF qui donnent des leçons de laïcité française au Président de la République, c’est pas mal :

Vos différentes déclarations, semblent indiquer une volonté d’apaisement du débat que nous saluons. Si l’Etat est laïc, les membres de la communauté nationale n’ont pas l’obligation de l’être.

Dès le début les choses sont claires. Le CCIF, détenteur du coran et donc de la vérité mahométane l’affirme. Les musulmans n’auraient pas à respecter la laïcité, réservée à l’Etat ( bref l’Etat vache à lait qui subventionne les associations musulmanes, veut  salarier les imams, déduit des impôts les sommes versées pour la construction de mosquées etc ).

Et en passant ils lèchent le derrière à Macron-Morsi, qui les a si bien compris avant même de les entendre.

La loi de 1905 qui protège chaque citoyen en lui garantissant le droit de croire ou de ne pas croire, sans être inquiété pour ses opinions.

Comme si avec l’islam il s’agissait juste de croire ou de ne pas croire, comme dans le christianisme ! Comme si ce n’était pas un système politique totalitaire qui régit toute la vie de l’individu, son emploi du temps, ses vêtements, la façon de se torcher le derrière.

Et hop, tout de suite, à l’attaque : Le bon sens républicain nécessite que la communauté nationale se dresse comme un seul homme face à toute tentative d’instrumentalisation de la laïcité à des fins de division ou de racisme.

Qui sépare ? Qui exclut, par le voile, par le halal, par les carrés musulmans ? Qui ? Et on ne parlera pas du terrorisme et de la délinquance ordinaire dans les territoires islamisés.

Le CCIF veut que les musulmans soient protégés des radicalisés de la laïcité. Idée grandiose, opposer les radicalisés musulmans qui tuent et les « radicalisés » de la laïcité qui s’attaquent, eux, uniquement à une doctrine, à l’islam.

Et le grand mot est lâché, racisme. 

Ne pas accepter les horreurs de l’islam serait du racisme. 

Bref, il s’agit dans cette lettre de demander que, effectivement, l’islamophobie soit un délit, qu’elle soit renvoyée dos à dos avec l’antisémitisme, et que l’on revienne, tout bonnement, au délit de blasphème. Excusez du peu.

On notera sans surprise le chantage électoral : « les Français qui vous ont élu ». Petit rappel en passant : Macron, comme Hollande, a été élu en partie grâce aux voix des musulmans… Le CCIF attend le retour de bâton promis. Les députés musulmans à l’Assemblée sous l’étiquette En Marche, ça ne suffit pas. La seconde étape est la criminilisation de l’islamophobie. Ce qui est déjà en cours grâce aux magistrats du Syndicat de la Magistrature. Mais ça ne suffit pas. Plus un Zemmour, plus un Bensoussan, plus un Cassen, plus une Tasin… ne doivent échapper à la loi mahométane.

Mais le plus beau est là, un vrai rayon de soleil. Le CCIF menace Macron : les jeunes musulmans, s’il ne fait rien, pourraient bien quitter la France :

La jeunesse, en particulier, formée ici et voyant la promesse de liberté, d’égalité et de fraternité se réduire à peau de chagrin chaque fois que les pouvoirs publics plieront face aux extrêmes, se confortera dans l’idée de quitter la France, de s’exiler loin de leur terre natale et loin de l’immobilisme. 150 milliards d’euros : c’est le coût de la discrimination en France selon une enquêteFrance Stratégie datant de septembre 2016.

Nom de Zeus, c’est vrai ? Ils y songent ! Ils veulent « s’exiler », quitter leur terre « natale » qu’ils détestent pour aller  dans leur pays d’origine, le seul qu’ils aiment et reconnaissent ?

Qu’ils y courent… On est même prêts à les payer pour qu’ils dégagent et débarrassent la France de l’islam qui est en train de la pourrir, de pourrir la vie des Français.  

Hélas, on sait que Macron est payé pour oeuvrer au Grand Remplacement et qu’il est islamophile…  

Sans doute que son ministre de la justice servile et ses députés caniches ne verront aucun inconvénient à restaurer le délit de blasphème au bénéfice de l’islam pour complaire aux Frères musulmans et à leurs payeurs wahhabites. Il s’agit bien de restaurer le Califat islamique depuis la France, comme l’a demandé Qaradawi. Et de permettre aux Frères musulmans de parachever leur oeuvre, le djihad silencieux.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


71 thoughts on “Le CCIF menace Macron : s’il n’interdit pas la critique de l’islam, les musulmans quitteront la France

  1. Avatarstop ou encore !

     » LE MOYEN  » le seul , le vrai ! …. supprimer toutes les allocs !!! et là , y en a au moins la moitié qui dégage ! Mais le  » banquier  » a pris sa calculette et a trouvé que çà rapportait quand même plus de garder la racaille que de la virer ! Alors ….. ils restent ! , et tant pis pour  » ceux qui ne sont rien  » !!!

  2. Avatardahier

    Pouvons-nous rêver que la France ferme les robinets par mesure d’économie, que les aides sociales et les alloc en tous genres ne sont plus versées aux adorateurs des minarets et que ces lécheurs de tapis, vexés, partent en quête de cieux plus généreux ! Ce serait le paradis ! La France redeviendrait la France… Mais pour cela, il va falloir se battre et ne rien lâcher ! S’ils avaient un peu de fierté, soit ils abandonneraient l’hisse lame et deviendraient de bons citoyens, soit ils partiraient ailleurs, conscients du dégoût et de la répulsion que leur présence provoque dans notre pays.

  3. AvatarJ

    Qu’ils se cassent, bon sang ! Mais qu’ils se cassent ! On attend que ça. Allez-y, partez, parce que de toute façon, les Français n’accepteront plus longtemps les horreurs de cette peste verte.

  4. AvatarJEAN

    Mais c’est quoi cette menace, barrez-vous on étaient beaucoup mieux sans vous, allez prier sous les palmiers dans le désert, nos femmes vont pouvoir à nouveau s’habiller comme elles le souhaitent sans crainte d’être violées, allez foutez le camp et bon voyage et surtout ne revenez pas

  5. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    J’ai regardé cette vidéo et d’autres du même auteur et lu des commentaires https://m.youtube.com/watch?list=PLWDEgGaWtkbUJALwqXhyLKfkbgULfGCLS¶ms=EAEYATgBSAFYAmILOTZlQnF3czZjWlloAA%253D%253D&v=oZqVeOlFs6Q&mode=NORMAL
    L’auteur est traîté d’apostat qui devra répondre lors du jugement dernier, mais des internautes signalent qu’ils sont prêts à quitter l’islam.
    La liberté de penser nuit gravement à l’islam, il n’est donc pas surprenant que le CCIF demande le rétablissement du délit de blasphème.

  6. AvatarFrançoise

    Attention si le ccif n’obtient pas ce qu’il veut! les muslimins quitteront la France, tu parle ils y sont trop bien, et d’autre part le ccif est soit payé par le qatar ou l’arabie saoudite alors qu’est ce que cela change ? rie du tout ! macron est largement corrompu par un de ces pays il ne fera rien du moins contre cette idéologie.

  7. Avatarreuri

    Je rêve d’une grève générale chez les sans dents de la police de terrain et des militaires du rang, les gardiens de prison.
    Vous imaginez les politocards moisis terrés chez eux , sans aucun français leur servant de bouclier humain.
    Je ne sais pas si les français se rendent compte que nous avons les moyens de faire dégager toute cette pouillerie politicienne.
    « Makrout et consort, tant que vous ne procéderez pas à la ré-emigration, l’expulsion de la vermine, vous servirez vous même de bouclier humain face à cette invasion. Purgez les tribunaux staliniens , foutez les politiciens vérolés à fleury mérogis.
    Et arrêtez de poursuivre les sites d’informations ».

  8. Avatardahier

    pas sympa de nous faire rêver de la sorte ! ce serait si beau si ça se réalisait !
    retrouver la sérénité, la tranquillité d’esprit ! oublier la peur du lendemain !

Comments are closed.