La Mauritanie s’enfonce dans la barbarie de la loi musulmane ….

Charia Conflit de civilisation Délit de blasphème Les Résistants Publié le 3 décembre 2017 - par - 7 commentaires

A propos du blasphème, à noter également la révision du Code pénal en Mauritanie qui montre que l’Afrique est de plus en plus affectée par la loi islamique, la charia :

http://www.rfi.fr/afrique/20171121-mauritanie-revision-code-penal-contre-le-blaspheme

L’article met bien en évidence le rôle que joue l’opinion publique dans le durcissement de la loi pénale islamique : c’est la population qui réclame la mise à mort d’un blogueur en l’occurrence.

Cette population n’est évidemment pas chrétienne, la Mauritanie étant un état musulman.

Il y a donc bien un rapport entre démographie et charia : à bon entendeur, salut.

Extrait de l’article :

« Le Code pénal sera bientôt modifié en Mauritanie pour durcir la peine prévue à l’encontre de ceux qui se rendraient coupables de blasphème. C’est l’une des conséquences de l’affaire du blogueur Mohamed ould Mkheitir. Pour rappel, ce jeune homme a été condamné à mort une première fois fin 2014 pour apostasie suite à un article jugé blasphématoire. Son repentir n’a été pris en compte qu’après un marathon judiciaire, ce qui lui a permis d’obtenir une condamnation à deux ans de prison, le 9 novembre dernier, et donc une libération puisque sa peine avait déjà été effectuée. Mais ce verdict suivi d’un pourvoi en cassation du procureur, a aussitôt provoqué l’hostilité d’une partie de l’opinion publique qui demande sa condamnation à mort depuis le début de l’affaire. Résultat, le gouvernement vient de réagir à sa manière en adoptant en conseil des ministres un projet de loi pour remplacer l’article 306 du Code pénal qui prévoit de nouvelles peines pour ceux qui marcheraient dans les traces d’ould Mkheïtir ».

Print Friendly, PDF & Email
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
J
J
il y a 3 années

Allô les associations Droits de l’Hommique ? Tiens, ça ne répond pas…

toto
toto
il y a 3 années

Mauritanie : La population tente de communiquer
Nouakchott s’exprime…
Oops! A reporter reports from Mogadishu or Addis Ababa? No, it is the mecca of diversity: BRUSSELS!
https://twitter.com/OnlineMagazin/status/936934050178256901/video/1
Le multiculturalisme c’est quand même mieux dans un bureau climatisé…

Machinchose
Machinchose
il y a 3 années

la mauritanie et ses « Ould Dadah  » et ses esclavagistes elevant des familles entières d’ esclaves….dont ils revendent les enfants, exactement comme la paysanne revend ses oeufs pondus par ses poules….

a faire disparaitre d’ urgence
le pays type de nuisibilité!

n’ a rien, ne sert a rien,ne produit rien, mais a une voix a l’ ONU, vendable au plus offrant selon la « résolution » du jour…

Anne Lauwaert
Anne Lauwaert
il y a 3 années

oui cette affaire de voix à l’ONU est un problème qu’il faut résoudre

zipo
zipo
il y a 3 années

Mais que font nos élus !Ne voient’ils pas les méfaits de l’Islam sur le comportement des gens ,il faut éradiquer cette secte!

Massilia
Massilia
il y a 3 années
Reply to  zipo

La « secte » convient parfaitement à nos élus, un peuple débile complètement soumis à des « lois » archaïques », voilà ce qu’ils veulent et le français moyen ne comprend rien, déjà bien niais….

Dorylée
Dorylée
il y a 3 années

Qu’ils s’entre égorgent ! Entre eux ! Tous ceux qui passeront à la trappe ne viendront pas prier dans nos rues, se faire soigner à mes frais, demander, réclamer, exiger et porter plainte pour incitation à la haine à raison d’une religion bla bla bla… En Mauritanie, au Yemen, Iran, Irak, etc… Exterminez-vous, l’esprit du chamelier pédophile reconnaîtra les siens. Au lieu d’envoyer nos soldats s’y faire tuer, il faut vendre des armes aux différentes factions, ça fait marcher le commerce,mais bien surveiller les combats et comptabiliser les dépenses de munitions pour qu’ils ne fassent pas de stocks à nous foutre sur la gueule quand les deux derniers se réconcilieront…

Lire Aussi