France : une action militaire continue est lancée contre notre pays, la preuve


France : une action militaire continue est lancée contre notre pays, la preuve

Illustration : Mokhtar Belmokhtar chef du groupe islamiste armé (GIA)

Les maires de France métropolitaine et d’outre mer vont-ils devoir, désormais être attentifs aux » appartements conspiratifs » qui sont attribués par les bailleurs sociaux?

http://www.roger-faligot.com/fr/Services_Secrets/PARIS_NID_D%27ESPIONS,35.html

Et sur l’Express, extraits :

L’enquête sur les récents attentats commis en France a révélé l’existence de réseaux complexes et organisés. Et donc permis de réaliser l’ampleur de la menace.

Le réseau démantelé la semaine passée disposait de plusieurs «appartements conspiratifs», notamment à Paris et dans l’agglomération lilloise, et d’armes de guerre (grenades, pistolets-mitrailleurs Uzi et Skorpion). 

Il obéissait à Boualem Bensaïd, «Mehdi», 28 ans, individu pivot logé dans les beaux quartiers de Paris, qui assurait le commandement et la coordination de terrain des «groupes de feu». 

Une implantation «Europe» d’une telle dimension n’a pas été montée en vue d’une opération ponctuelle. Il est désormais clair que l’actuelle vague d’attentats n’a rien à voir avec celle de 1986, riposte tactique de l’Iran, par Hezbollah libanais interposé, aux ventes massives d’armes françaises à l’Irak. Au contraire, la complexité et l’ampleur des structures mises en place par les émirs des GIA dans toute l’Europe montre que ceux-ci entendent mener – au moins en France – une action militaire continue qui ne devrait pas s’arrêter au premier revers. Ce d’autant que la wilaya France est pour les GIA un poumon logistique et propagandiste vital. 

2. De 1991 à 1994, plusieurs dizaines de jeunes Français maghrébins ont discrètement gagné l’Afghanistan, où ils ont été formés à la guérilla urbaine. Moins de dix de ceux-ci – ils pourraient être une centaine au total – ont été identifiés et interpellés à ce jour. 

http://www.lexpress.fr/informations/les-chainons-manquants_610680.html

Combien de terroristes musulmans parmi la masse de migrants vont pouvoir bénéficier de telles « planques » , ici, en région parisienne, et jusqu’au fin fond de nos campagnes ???!

Cazeneuve et toute la clique au pouvoir y ont ils pensé ?

Eux, dont le principal « chaînon manquant » se situe surtout dans leurs têtes ?

Jarczyk

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email