Les musulmans sont dans l’ignorance, mais ils peuvent chercher à en sortir… Par Beate

Publié le 18 juillet 2014 - par

 « (…) a maintenu une grande majorité des musulmans dans un état d’ignorance du précipice vers lequel ils s’avancent inexorablement  » nous rappelle Huineng dans son article sur l’enfer qui attend les prosélytes de l’islam.

OUI. Les musulmans sont dans l’ignorance. Mais il y a pire que l’ignorance. Celui qui sait qu’il est ignorant peut chercher à savoir pour comprendre.

Trop de musulmans ne savent pas qu’ils sont ignorants; ils ne cherchent pas car ils pensent avoir toutes les réponses écrites dans le Coran et les hadiths.
Ces fausses connaissances sont bien plus dangereuses que l’ignorance, c’est pourquoi il est difficile  de dialoguer avec les musulmans.
« Méfiez-vous des fausses connaissances; elles sont plus dangereuses que l’ignorance. » George Bernard Shaw

– « L’enfer est si près d’eux (Afghanistan, Irak, Nigéria, Pakistan, Somalie, Soudan, Syrie, Yemen, etc…) mais ils ont la pensée si avide du désir du corps des femmes dans l’illusion d’un paradis post-mortem, qu’ils ne le voient pas. »

OUI. L’Islam est une idéologie totalitaire qui ordonne aux musulmans de créer l’enfer sur terre au nom de Allah. L’Islam a survécu grâce à la peur et à l’enfer instauré sur terre au nom d’Allah.
« La peur est vraiment le moteur qui fait tourner cette machine infernale qu’est l’islam. Sans la peur il n’y aurait pas autant de musulmans. La base de cette religion est la crainte d’Allah, la frousse de la mort et la peur de l’enfer. »http://www.postedeveille.ca/2012/02/interview-d-un-ancien-musulman-ayant-apostasie.html

Les garçons sont endoctrinés dans le mépris des femmes; les filles sont endoctrinées dans le mépris de leur genre et de leur corps.
La haine envers les femmes est un outil de contrôle. En brisant la complicité et la solidarité du couple homme/femme, l’Islam fabrique des hommes frustrés émotionnellement et physiquement car la violence sexuelle est destructrice émotionnellement et physiquement. Les musulmans doivent être durs et violents car le plus grand désir du musulman doit être de mourir pour Allah. L’Islam est auto-destructeur car Allah hait l’Humanité entière (hommes et femmes).

À lire, un texte du 19ème siècle qui est toujours d’actualité :
Comment les peuples du Moyen-Orient ont été convertis à l’Islam.
 » La haine qui ne s’éteindra jamais. Ce n’est pas par amour de la guerre, ce n’est pas par orgueil que les musulmans regardent le Djihad (guerre sainte) comme une obligation sacrée. Ils voient dans le Coran le livre par excellence, et dans la religion de l’Islam le salut du monde. En faisant la guerre aux infidèles, c’est pour Dieu qu’ils combattent, c’est son règne et non le leur qu’ils veulent établir sur toute la surface de la terre. Le Djihad, c’est le prosélytisme armé. « A Combattez dans la voie de Dieu, s’écrie le prophète ; combattez les infidèles jusqu’à ce que tout culte soit celui du Dieu unique.» (Sourate 8 AL-ANFAL (LE BUTIN) verset: 39)
« Faites la guerre aux infidèles jusqu’à ce qu’ils paient le tribut ; ne les appelez point à la paix tant que vous leur serez supérieurs. Combattez pour Dieu comme il a droit qu’on combatte pour lui. » « A ceux qui prendront part au Djihad, le prophète annonce des récompenses magnifiques.» Dieu, leur dit-il, vous introduira dans les jardins arrosés par des fleuves, vous habiterez éternellement de somptueuses demeures; un bonheur immense vous est réservé. Il leur promet l’assistance divine dans les batailles, le concours de dix mille anges se succédant sans intervalle pour les soutenir contre leurs ennemis. Si, au contraire, ils refusent de marcher au combat, Dieu les frappera d’un châtiment terrible. L’abstention en temps de guerre sainte est un crime. Ces textes, dictés souvent au prophète par la nécessité du moment, ont produit la politique musulmane, politique d’intolérance qu’on ne retrouve pas ailleurs au même degré. Leur jurisprudence même est basée sur la nécessité du Djihad. Il n’y a pour tout musulman que deux dogmes, la guerre et la paix : l’homme libre est fait pour porter les armes à la guerre, et se reposer durant la paix dans toutes les voluptés sensuelles, au milieu des jardins en fleurs, au bruit des fontaines jaillissantes, au doux murmure des eaux parfumées. Le mépris pour tous les peuples qui ne sont pas musulmans est un principe religieux. Mahomet ordonne à ses disciples de tuer tout homme qui n’a pas un livre de la loi (c’est-à-dire les idolâtres), et d’abaisser sous leurs pieds tous ceux qui ayant un livre de la loi ne veulent pas se faire musulmans. »
Suite du texte ici : http://orient.chretien.free.fr/islamorient01.htm

Les hommes qui aiment vraiment les femmes aiment aussi la Vie, donc leur plus grand désir ne peut pas être de mourir pour Allah. Ceux qui aiment la Vie, ont le désir de vivre, d’aimer, de créer, d’inventer, de partager et d’être heureux tout simplement car ils savent que la vie sur terre est éphèmère et précieuse. C’est maintenant et ici qu’il faut vivre; la promesse d’une vie après la mort n’a aucun sens si nous ne savons pas voir la précieuse beauté de la vie sur terre.
La promesse d’un paradis celeste n’a aucun sens si nous ne cherchons pas à créer un paradis sur terre avec des gestes de compassion et d’entre-aide.
La promesse du paradis musulman est encore plus absurde car les musulmans travaillent à créer l’enfer sur terre.

Les musulmans qui aiment vraiment les femmes quittent l’Islam s’ils sont assez courageux.
http://ripostelaique.com/interview-waleed-al-husseini-le-probleme-cest-lislam.html
« (…) Puis il y a sa façon [celle de l’islam] de traiter la femme. J’ai une mère, une sœur, un amour, une fille et je refuse de les traiter suivant la logique tordue de l’islam. » Waleed Al-Husseini, ex-musulman fondateur du Conseil des Ex-musulmans de France. https://www.facebook.com/Exmuslims.of.France

Beate

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi