La Goulard mouillée dans une affaire d’emplois fictifs et payée par les Américains commissaire européen ?


La Goulard mouillée dans une affaire d’emplois fictifs et payée par les Américains commissaire européen ?

.

Macron propose Sylvie Goulard comme commissaire européen… La Goulard est une proche de Bayrou… et en ces temps de municipales, il faut raccrocher les vieux wagons, n’est-ce pas, Macron ?  

.

Je sais bien qu’on en a eu déjà en pagaille, des commissaires européens qui sont des nuls et, toujours, des traîtres à la France, fonction oblige, des Barnier, des Moscovici, l’abominable Pascal Lamy… Mais ce n’est pas une raison pour ajouter la Goulard, merde alors ! 

.

En effet, quand on connaît la donzelle (voir note 1) et pourquoi elle a dû démissionner du Ministère de la guerre que Macron lui avait offert, on s’étrangle. Et on s’étrangle pas mal dans la presse  et sur les plateaux.

.

Alors les lèche-Macron d’entrer en scène pour défendre la pauvre chérie :

 

.

Le Monde court, que dis-je, vole à son secours :

Certes, la Goulard est citée dans une enquête autour d’emplois fictifs de collaborateurs au Parlement européen mais c’est une enquête préliminaire, elle n’est pas visée directement «  Mme Goulard fait partie des anciens députés européens du MoDem soupçonnés d’avoir employé des assistants parlementaires en les faisant en réalité travailler pour le parti. Ce qui reviendrait, in fine, à détourner l’argent du Parlement, en fabriquant des emplois fictifs.

Et Bayrou de vitupérer, de s’indigner que l' »on » puisse s’attaquer à ses chéris du MODEM. Il fallait que Macron rattrape la bourde...

L’innocente Goulard avait démissionné de sa fonction de Ministre des armées dès l’ouverture de l’enquête… Mais c’était pour mieux se défendre et mieux protéger le gouvernement Philippe, mon enfant :  Elle avait au contraire expliqué avoir pris cette décision pour « démontrer librement » sa « bonne foi » et protéger le gouvernement d’Edouard Philippe : « Vous imaginez un acte judiciaire me concernant en pleine opération militaire ou terroriste ? J’ai estimé que ce n’était pas possible. C’est tout », avait-t-elle déclaré au JDD.
Elle craignait juste un acte judiciaire la concernant… Que voulez-vous, ma bonne dame, les juges sont humains et susceptibles de se tromper….
.
Apparemment, elle n’a pas peur pour l’heure de jeter l’opprobre sur la commission européenne de Leyen si elle venait à être condamnée !

Il faut dire qu’on a le bras long, à l’Elysée et à Bruxelles : Dans une enquête interne parallèle à celle de la justice française, le Parlement européen a blanchi Sylvie Goulard, estimant qu’elle n’avait pas commis d’irrégularités majeures ou intentionnelles.

Des soupçons ?

L’eurodéputé Manuel Bompard, figure de La France insoumise (LFI), a suggéré que Sylvie Goulard avait bénéficié d’un traitement de faveur grâce à sa proximité avec Emmanuel Macron.

.

Cerise sur le gâteau, la Goulard cumule… soupçonnée d’emplois fictifs au Parlement européen,  celle qui gagnait comme eurodéputée près de 10 000 euros mensuels arrondissait ses fins de mois en étant rémunérée, en sus, entre 10 et 12 mille euros par un laboratoire d’idées américain, l’Institut Berggruen, dont le but est officiellement de « promouvoir des solutions de long terme aux plus grands défis du XXIsiècle », en « redessinant les institutions politiques et sociales » pour améliorer la gouvernance mondiale ».

Il paraît que c’est légal, de cumuler une charge de député européen et un emploi…

J’en déduis qu’ils sont royalement payés à ne rien faire, au Parlement européen, ce machin qui ne sert à rien, mais là n’est pas l’important aujourd’hui.

L’important est que cette femme, élue des Français, travaille pour l’étranger. Etranger qui aime se mêler des affaires de notre petit pays, et ça ne date pas d’hier. Le milliardaire américano-allemand Berggruen, a d’ailleurs longtemps fait partie, jusqu’en 2013, du « conseil de surveillance » du Monde…

.

N’importe qui d’honnête et d’équilibré rougirait de se faire payer pour travailler des intérêts américains, pour la gouvernance mondiale, non ? 

Et bien pas elle : Interrogée en 2014 par Euractiv, Sylvie Goulard assurait que cette activité était « cohérente » avec son mandat d’eurodéputée, puisqu’elle consistait à « promouvoir l’Europe ». Elle était en effet conseillère spéciale du « conseil pour le futur de l’Europe »,une section du think tank rassemblant politiques, économistes et historiens pour réfléchir à l’avenir de la zone euro après la crise grecque, pour laquelle elle produisait des « rapports » et de « notes de travail » – les archives en gardent la traceCe conseil promeut une politique économique proche de celle d’Emmanuel Macron, mêlant « réformes structurelles » et coups de pouce à l’économie. Il s’est même prévalu d’avoir soufflé à Jean-Claude Juncker l’idée de son grand plan d’investissements de 315 milliards d’euros, censé contrebalancer l’idée d’une « Europe-austérité ».Citations tirées du Monde 

.

Nous avions tiré la sonnette d’alarme dès 2017 sur Résistance républicaine :

http://resistancerepublicaine.com/2017/06/26/la-goulard-payee-10000-euros-par-mois-par-les-americains-pour-imposer-lue-en-france/

.

Est ainsi bien confirmé les liens existant entre les Etats-Unis, Bruxelles, Macron, tous unis dans la volonté de faire disparaître nations et souveraineté populaire.

Goulard a bien servi Macron et son idéologie de traître à la nation, elle mérite d’en être récompensée, ce qui ne déplairait pas à Bayrou et son réseau pour les municipales… réseau qui fait loucher Macron.

 

Note 1.

Il n’empêche, la Goulard est une sacrée s….e ! Et sous Macron on récompense les ordures de ce genre.

http://resistancerepublicaine.com/2019/08/22/benalla-belattar-merabet-laabid-el-guerrab-les-racailles-du-macronistan-dans-toute-leur-splendeur/

.

Petit rappel de son palmarès :

Commissaire européen proposé par la France, une femme qui se vantait il y a peu de ne pas se sentir française ? 

http://resistancerepublicaine.com/2017/05/18/quand-sylvie-goulard-nouveau-ministre-de-la-defense-se-confiait-je-ne-me-sens-pas-francaise/

.

Commissaire européen, une bonne femme qui a été réputée humiliée en direct par Florian Philippot  (toute trace de cette video a complètement disparu de la toile…) qui lui aurait mis sous le nez, si mes souvenir sont bons, les statistiques du site MEPranking , prouvant qu’au Parlement européen elle ne fichait rien, puisqu’elle apparaissait en fin de classement. Miraculeusement encore, le rang de la Goulard sur MEPranking a disparu de leur site dès qu’elle a été Ministre…

http://resistancerepublicaine.com/2017/05/21/la-goulard-humiliee-par-philippot-la-video-disparait-son-classement-mep-ranking-sevanouit/

 Néanmoins, il nous reste, sur ce site, des petits jeux possibles où l’on découvre plein de choses sur la Goulard. Payée 10 000 euros mensuels pour ne pas poser de questions, ni orales ni écrites, pour ne pas justifier ses votes, pour ne déposer aucune motion… bref, le petit élèves passif du fond de la classe, qui laisse ses copains faire le boulot…

La goulard, au cours de son mandat, aurait posé 14 questions écrites ( Marine 143)

Seulement 6 questions orales ( contre 6 pour Marine… Méluche la bat, qui n’en a posé qu’une)

Vilain petit canard, c’est encore elle le cancre de la classe, qui n’a fourni que 3 explications de vote contre 63 à Marine

Et zéro motion déposée contre 55  par Marine le Pen

http://www.mepranking.eu/state.php?st=FR#meps

.

C’est donc cette cumularde, cette fainiasse ne se sentant pas française… qui pourrait présider aux destinées de la France à Bruxelles en défendant les  vues américaines sur l’Europe…

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “La Goulard mouillée dans une affaire d’emplois fictifs et payée par les Américains commissaire européen ?

  1. Avatardurandurand

    La goulard qui n’est pas gouleyante terminera sa carrière au goulag , et le bayrou suivra sa disciple . Pour le moment !

  2. Avatarberger

    J’adore l’expression des médias du régime genre, « la Belgique propose D.Reynders comme commissaire européen », la Belgique n’a pas été consultée et aucun vote en ce sens n’a été proposé, c’est juste le gouvernement démissionnaire minoritaire qui fait le coup et en France,c’est encore pire, là c’est juste Macron ! Au secours!

  3. AvatarRinocero

    Pendant son bref passage au Ministère des Armées , elle aurait semble-t-il etselon une info diffusé par Mediapart, déclaré qu’elle ne voyait pas l’utilité que les forces armées françaises soient dotées d’armement français (sous entendu , si des armes étrangères sont moins chères, autant acheter à l’étranger) . Si les propos rapportés par Mediapart sont exacts cela corrobore son manque d’intérêt complet pour les intérêts de notre pays mais c’est sans doute ça qui a dû séduire Macron et l’idéologie euro-fédéraliste de cette dame.

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Elle ne se sent pas Française – pour ma part je ne la « sens pas du tout »…

    En définitive, c’est peut-être une chance qu’elle ne se « sente pas Française » car elle n’est pas un modèle de représentation de la femme française… Pas un modèle de charme ni de beauté, si j’ose dire…

  5. AvatarJoël

    Désormais proche de la Commission, elle vient d’ailleurs d’être blanchie par le Parlement européen, comme l’a fait savoir le 30 août le service de presse de celui-ci.

    Elle va ainsi pouvoir goûter elle-même aux joies de l’emploi fictif.

  6. Avatardurandurand

    complément sur la goulard .
    Car il y a d’autres aspects de son cursus qui ne sont jamais évoqués par les médias « mainstream ». Sylvie Goulard s’est vue décerner le titre de « young leader » par la French American Foundation. Elle n’est pas la seule et il est intéressant de constater que beaucoup de dirigeants politiques, à commencer par Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont obtenu la même distinction. Et il y a plusieurs dizaines de personnalités françaises, tous bords politiques confondus, qui sont dans le même cas. Elle a donc été « suivie » dans sa carrière. Rien de répréhensible, mais pourquoi ceci est-il tenu quasiment secret ?

    Il n’y a rien d’étonnant non plus qu’elle été rémunérée par un think tank américain car, parallèlement à son mandat de député européen,elle a travaillé en tant que consultante au sein de l’Institut Berggruen…
    Au moins, elle a toujours gardé la même ligne.
    Le sacre du Bilderberg
    Il a eu lieu en 2017, lors de la Conférence annuelle à laquelle elle avait été invitée.

    Avec un tel parcours, il paraissait évident qu’Emmanuel Macron et Edouard Philippe (tous deux Bilderberger également) n’allaient pas la laisser longtemps dans son bureau discret mais confortable de sous-gouverneur de la Banque de France (rassurez-vous, elle n’agissait pas pour la suppression de la loi du 3 janvier 1973)

    L’opportunité est venue avec les élections européennes et il est probable que cette nomination était prévue depuis longtemps.

    https://www.minurne.org/billets/21357

  7. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    La république irréprochable!
    Je me marre.
    Il n’y en a pas un qui n’ait pas une casserole au cul.

  8. AvatarJoël

    Payée 10 000 euros mensuels pour ne pas poser de questions, ni orales ni écrites, pour ne pas justifier ses votes, pour ne déposer aucune motion…

    Ben maintenant, elle va faire le même chose mais à 20 000 € net/mois.

Comments are closed.