Philippe Bouyssou, maire d’Ivry, aux anges : la mosquée sera « le bled des musulmans »


Philippe Bouyssou, maire d’Ivry, aux anges : la mosquée sera « le bled des musulmans »

Vous serez ici comme là-bas, dites, mes Frères. 

Ivry, c’est l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Afghanistan même, reconstitués. Elle est pas belle, la vie ?

Le monstrueux projet de la monstrueuse mosquée d’Ivry a été lancé. Il va coûter la modique somme de 6 millions d’euros, dont 3 auraient déjà été récoltés grâce aux bons soins des musulmans d’Ivry… Sont riches, les musulmans d’Ivry., dans un territoire qui comptait en 2009  62,7 % de gens de 15 à 64 ans ayant un emploi et 11% de chômeurs. 35000 emplois sur la zone d’Ivry, mais seulement 25000 des employés habitent sur Ivry. Pas fous !

Et comme la mosquée est prévue pour 2022, il leur reste à peine 3 ans pour récupérer 3 millions d’euros, une paille… Cela n’a pas l’air de les inquiéter. Peut-être que quelques petites subventions publiques à la partie dite « culturelle » vont servir de baguette magique. Merci le contribuable !

La Grande mosquée, donc :

4500 mètres carrés  pouvant accueillir 2500 personnes chaque vendredi (et 5000 les jours de fête… sans doute un système de cloisons mobiles permettant à l’espace culturel dûment subventionné de devenir un espace cultuel). Un minaret de 20 mètres de haut, histoire de faire de la mosquée le lieu majeur du coin et de décréter qu’est musulman tout l’espace visible du haut du minaret, 10 salles de classe pour endoctriner les gosses sous prétexte de leur enseigner l’arabe – avec l’enseignement du coran- , pour les cours du soir, pour les cours d’alphabétisation, pour les « sciences religieuses « ( on ne rit pas, on ne hurle pas), pour la restauration, pour la librairie…Tout cela au coeur de « l’ilot Jean-Jacques-Rousseau ». Que fait le nom de l’une de nos Lumières du XVIIIème siècle en ce lieu d’obscurantisme ? Bien malin qui pourra le dire. Encore un coup de l’un des anciens Maires PC de la ville…

Bref, une énorme et monstrueuse mosquée qui était présentée mardi aux musulmans et aux voisins inquiets de la future mosquée.

Le Maire, main dans la main avec l’association Annour était là pour rassurer et crier son enthousiasme.

Une église, plus une Mairie, plus une médiathèque, plus une école, plus un lieu d’endoctrinement… une caserne aussi même si ce n’est pas dit ici. Un lieu de vie. Un  lieu qui échappe, forcément, à la République et à ses lois.
Et Philippe Bouyssou en est ravi, il est aux anges. Ils ont réussi à transférer le bled à Ivry.Il a juste oublié qu’au bled c’est l’imam qui commande et qu’il n’aura plus droit à la parole. Mais il s’en fout, ce qui compte c’est la paix sociale et la réélection. D’ailleurs il a même été capable de laisser chanter à Ivry le rappeur Niska, celui qui rêve de cadenasser les filles… Puisque les gamins, qui sont de futurs électeurs aiment ça…
Ceux qui, à la tête de notre pays, depuis des lustres, envoient notre argent en Afrique, prétendent que c’est pour transférer le mode de vie occidental, la prise en charge médicale, l’alphabétisation des enfants et notamment des filles, les techniques pour avoir de l’eau potable, la maîtrise de la contraception, un niveau de vie minimal… au bled et faire du bled quelque chose d’humain, de convenable, digne de l’être humain.
Bouyssou, lui, rêve du contraire. Le bled à Ivry.
Bref, « Ivry, doit être le bled du musulman qui y vit » a promis le maire (PCF) Philippe Bouyssou devant le président du collectif Annour, (le gestionnaire de la mosquée), et la petite centaine de fidèles et de voisins réunis à cette occasion.
Le bled… Ce mot a toujours eu une connotation péjorative, il l’a encore, quoi qu’en dise le maire communiste Bouyssou. Le bled évoque pauvreté, saleté, des étalages de viande à même le sol où pullulent les mouches, une société brutale où les femmes sont enfermées…
Définition du Larousse en ligne :
Et la définition de l’Internaute :
Le Bled c’est la rase campagne, c’est l’isolement, c’est le lieu où personne de censé n’a envie de vivre. Personne de non musulman du moins.  La mosquée d’Ivry est et sera, comme toutes les mosquées un bled, un lieu où l’on vit comme là-bas,  un lieu d’où la France sera absente.
Et il pavoise, ce crétin de Maire, de favoriser la naissance d’un lieu de partition au sein de sa commune où il n’aura plus un mot à dire ! Et la salle de prières sera non mixte. L’égalité homme-femme de la République qui le paie, il n’en a rien à faire, le maire. 
Il n’est pas si vieux que cela, le moment où Mohamed Bajrafil, l’imam d’Ivry prêchait à la fois pour la mosquée d’Ivry et pour Gaza ( quel rapport ? Ta gueule, pose pas les questions qui fâchent, ici on est au bled) en mélangeant français et arabe… (1)
C’était en 2014. Mohamed Bajrafil, « franco-comorien » et imam à Ivry sur Seine… à propos du centre cultuel  » et culturel » ( appelle-moi con) qui est en train de voir le jour à Ivry :

Mais tout va bien, Bouyssou a entendu les souffrances de ses administrés musulmans, qui feraient des prières « dans des conditions extrêmes » ! Obligés d’escalader un immeuble, de s’agenouiller en équilibre précaire au-dessus du vide ? Pas du tout,

« On est tous d’accord pour dire que les conditions actuelles d’accueil ne sont pas à la hauteur », a reconnu l’édile devant le président du collectif Annour, le porteur du projet, Mohamed Akrid, et le médiatique Iman d’Ivry (et docteur en linguistique) Mohamed Bajrafil.

« On fait actuellement des prières dans des conditions extrêmes, a dénoncé ce dernier. Il faut passer un cap. » En cause : l’actuel site (des préfabriqués et un chapiteau) également situés au cœur de l’îlot Jean-Jacques-Rousseau, dans la Zac Confluence, pose plusieurs problèmes urbains, puisque sa capacité d’accueil est insuffisante devant l’afflux de fidèles venus des villes alentour, obligeant ces derniers à prier à ciel ouvert lors des jours de grande affluence.

Comme d’habitude, personne ne dit que les musulmans peuvent prier chez eux. S’ils prient à ciel ouvert, cela signifie qu’il y a à Ivry, des prières de rues interdites ? Que fait le Maire ? Il construit une mosquée !

Mais Ivry sur Seine, fief communiste par excellence, depuis toujours, aime ses musulmans, qui constituent une grande partie ( la majorité ? ) de ses administrés.

Bouyssou  est prêt à tout pour les satisfaire : pas assez de place de parking le vendredi ? Qu’à cela ne tienne, le parking de Carrefour fera l’affaire. Il dit quoi, Carrefour ?

Les femmes aimeraient une salle de prière mixte, lasses de devoir entrer par la petite porte pour gagner la petite pièce sous les combles, séparée de la grande et belle salle réservée aux hommes ? Pas question, ce n’est pas la tradition.

«

Voir l’article du Parisien :

http://m.leparisien.fr/val-de-marne-94/ivry-le-chantier-de-la-future-mosquee-attendu-avec-impatience-03-04-2019-8045991.php

 

Note 1

Pour en savoir plus sur l’imam d’Ivry, Mohamed Bajrafil  et notamment sur ses mensonges mis à nu par deux apostats :

http://resistancerepublicaine.com/2018/11/20/et-pan-les-mensonges-de-mohamed-bajrafil-imam-divry-sur-seine-mis-a-nu/

 

Pendant ce temps, qui s’intéresse au pauvre lycéen d’Ivry qui, las du harcèlement qu’il subit, vient de se défendre à coups de marteau ?

https://www.europe1.fr/societe/ivry-sur-seine-harcele-un-adolescent-frappe-un-camarade-avec-un-marteau-en-plein-cours-3885503

Il en dit quoi, Bouyssou ?

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Philippe Bouyssou, maire d’Ivry, aux anges : la mosquée sera « le bled des musulmans »

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Pour un pays laïc, ça fait un peu plus que bizarre.

    Pourquoi s’en prendre aux chrétiens alors ?

    Aux dernières nouvelles Notre Dame de Paris est en très mauvaise santé ; elle attend des dons pour s’en refaire une.

    M’est avis qu’on va l’aider à ne pas se rétablir et qu’on finira par l’euthanasier ; à sa place on mettra sans doute le plus grand sanatorium vert de toute l’Europe avec croissant tout les jours servis dans un drap noir ou vert.

  2. Avatardurandurand

    Encore un enfoiré de maire communiste lèche -babouche , et bien communiste et islamisme se sont des centaines de milliers de morts , des morts qui ne pensaient pas comme eux et qui rejeter leurs saloperies de doctrine mortifère .
    Encore un mairdeux qui trahit la France , salopard !

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Pour moi le « Bled », c’était un petit livre bleu, cartonné …

    Où l’on bossait dur le français, à l’école :=)

    Mais ça, c’était avant !

  4. AvatarHervé

    Les églises profanées,et les mosquées qui se construisent,comme se fabriquent des petits pains Nos enfants harcelés dans les écoles,et les musulmans qui prennent le dessus. Le voile de plus en plus porté par de jeunes Française qui finissent par livrer leurs corps aux musulmans,par peur de leurs menaces,et harcèlements. L’argent de notre travail,qui leur est distribué au travers de toutes les aides qu’ils disposent. Notre peuple est rongé de l’intérieur par l’islam,et il serait grand temps,de prendre conscience,que sans leur fameuse potion magique,les irréductibles Gaulois de notre enfance,se seraient très vite pris une grosse branlée par l’armée Romaine. Non,il n’y a pas de potion magique,ça n’existe pas,et si nous ne réagissons pas tous ensemble,nous n’en avons plus pour très longtemps.

  5. Avatarclaude t.a.l

    La nouvelle  » internationale  » :

    C’est la déliquescence finale
    Groupons-nous et demain l’islam sera le genre humain ….

    La déchéance finale du parti communiste !

    Ce maire communiste d’Ivry ignore sans doute que c’est dans le cimetière d’Ivry, justement, que sont enterrés les Résistants de l’Affiche Rouge.

    Eux n’aidaient pas les nazis à construire des Kommandantur pour qu’ils se sentent en France comme chez eux, dans leur Vaterland .

    Bien au contraire !

  6. Laurent PLaurent P

    > lycéen d’Ivry qui, las du harcèlement qu’il subit, vient de se défendre à coups de marteau
    > Il en dit quoi, Bouyssou ?
    Hé bien mais… il suffit de le lui demander poliment !
    En imprimant le présent article, qui pose clairement la question après en avoir posé le contexte détaillé, et en l’envoyant à monsieur le maire cocollabo à son adresse postale publique, c’est à dire celle de la mairie, que l’on trouve au bas de la page
    https://www.ivry94.fr/
    Pour imprimer facilement le présent article c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/yjzr6p )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 75%.
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les quatre pages de la version PDF que vous venez de créer, en deux feuilles : la première imprimée recto-verso avec les pages 1 et 2, et la deuxième feuille imprimée recto-verso avec les pages 3 et 4.
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville, dans la zone restée blanche au bas de la dernière page (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    Mettre le nez du cocollabo Bouyssou dans son bled ça ne coûte qu’un timbre, ce serait dommage de s’en priver !

  7. AvatarJean-pierre

    Vous avez raison Hervé,
    Islamisation et le grand changement est en cours ,bientôt il sera trop tard pour sauver avenir de nos enfants. il est temps de libérer notre pays de occupation islamiste, comme l’ont fait nos parents en 1940 , qui on combattus les nazis ,combattons et chassons le barbare envahisseur et sa sectaire idéologie sanguinaire islamiste. soyons unis il y a t’il encore assez de résistants prêt a mourir pour libérer la France ?

  8. AvatarClaude Itzkovitz Bocq

    Cette pute de maire communiste dont la mère frayait avec les nazis à Paris sur les »champs »en 1939 son avorton islamo collabo s’offre maintenant bas fond compris à la charia rédemptrice et salvatrice pour lui permettre telle une moule de s’accrocher a la Mairie! Collabo un jour Collabos toujours !

  9. AvatarDorylée

    Avez-vous noté la ressemblance physique entre la faucille communiste et le croissant musulman. Sur le drapeau de l’URSS, même l’étoile y est ! Ça ne peut pas être un hasard ! Allez ! Une petite blague pour détendre : Krouchtchev visite le métro parisien et découvre l’inscription  » DUBO – DUBON – DUBONNET « . De retour à Moscou, il exige la même inscription dan le métro de MOSCOU. Ses commissaires politiques lui explique que Dubonnet, c’est le capitalisme, incompatible avec la Grande URSS.  » Débrouillez-vous, dit Nikita, je veux un slogan identique dans notre métro !  » Le lendemain, on pouvait lire dans la station de métro :  » CON – COMMUN – COMMUNISTE « ….

Comments are closed.