Sur qui pouvons-nous compter dans la Reconquista qui s’impose ? Personne dans mon entourage….

Bonne année les z’amis de RR de RL et autres patriotes qui n’oseraient pas se montrer.

Pour fêter ça, je vais vous faire un tour d’horizon de mon entourage, les prénoms et même les initiales seront modifiées bien entendu. Et ça va pas être triste.

Donc la question c’est : sur qui pouvons-nous compter dans une reconquista qui s’impose ?

Pas grand monde… hélas. C’est là qu’est l’os.

– Madame N, mère. Enseignante. S’est réclamée de Chevènement à une époque, comme notre Christine. A même été agressée dans le collège où elle enseignait en tant que prof de français, puis de langues vivantes, par un élève musulman. Et depuis ? Elle encense les musulmans partout. A chaque fois qu’elle entend une critique anti islam, elle les défend en disant qu’on est en démocratie et qu’on ne peut pas faire taire « un juste combat ». Au suivant !

– Monsieur M, père. Au début très patriote comme grand-père. Mais depuis peu il ne voit pas de différence entre une musulmane voilée et une cousine à lui entrée chez les clarisses alors qu’il était petit. Tendresse à peine masquée pour l’envahisseur. Au suivant !

– Monsieur G : frère. Alors lui, un islamo-collabo supérieur : a habité à Marseille. Est ravi de voir les musulmans partout. Son argument « Au moins le centre-ville leur appartient, ils ne sont pas ghettoisés »… D’accord…A travaillé à Londres aussi, se dit ravi de l’élection de Khan : « un moteur de paix pour le monde ». Déteste les coutumes locales, pour lui ça n’a aucun sens de défendre une entité, un patrimoine. Poubelle frère !

– Monsieur Y. Collègue musulman. Incompétent, a menti sur ses diplômes. Ses références jamais vérifiées. Du copinage. Dit que l’islam va dominer le monde, est encensé par tout le monde.

– Madame C, binôme et supérieur hiérarchique. Ne jure que par le Maroc pour les vacances. Passe de nombreuses heures à portes closes dans le bureau de Monsieur Y. Ment comme elle respire, dit un jour habiter à un endroit X puis à l’endroit Y. N’écoute que le musulman en réunion, délivre des infos par miettes et tacle les autres collègues qui osent parler. Poubelle !

– Monsieur E. Gentil collègue…jusqu’à l’arrivée de la musulmanie au boulot. Sourires complices avec le musulman, et rires tonitruants quand un autre parle. La voix de son maître.

– Madame N, chef. A nommé le musulman chef adjoint de sa réforme alors qu’il n’a rien prouvé. Ai-je besoin d’en dire plus ?

– Monsieur G, bon ami. Gilet jaune. Excellent. Anti Macron. Superbe. On plaisante beaucoup. Est patriote. Mais trop silencieux. Je lui ai posté une photo de moi avec les gilets jaunes. Jamais répondu. Est-ce un agent double ? Son long silence me le laisse penser mais il a très certainement peur de se faire exposer aussi.

– Monsieur F, très bon ami. Patriote, anti Macron, a toujours été là. Se rend compte de la supercherie hollandiste et macronienne. N’a jamais aimé Sarko non plus…peut-être le plus fiable.

Que retenir ? Que le combat sera encore rude…

Mais la vie est encore longue quand on est trentenaire comme moi…

On peut se dire qu’on a encore bien du temps pour nouer des bonnes amitiés au bon moment…pas de découragement.

Et les autres :

 

Grelottez dans votre serviette.

 130 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Notre cause est juste, c’est pourquoi nous allons la gagner, ne voyez-vous pas les lumières qui brillent à l’horizon, aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest. C’est le retour des nations. Les gilets jaunes, entre autre, sont la preuve que le pouvoir vacille. Le président de la république ne sort plus de l’Elysée, si nous avons oublié le son du canon après 70 ans de paix, sachez que le pouvoir aussi. Macron n’a que 40 ans.
    Une lame de fond de notre histoire ressurgit du passé alors que personne ne l’a vue venir, encore moins les bobos. Quand cette lame va se gonfler en grosse vague, un chef sans doute inconnu, homme ou femme surfera dessus porté par le peuple.
    Cela s’est passé avec Clovis, Jeanne d’Arc, Charles de Gaulle.
    Ce dernier avait déclaré, alors qu’il était seul à Londres.
    « La France a perdu une bataille mais n’a pas perdu la guerre »
    Nous savons tous comment cela s’est terminé.
    Courage et patience compagnons…….
    « Tout le monde savait que c’était impossible, il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait »
    Marcel Pagnol

  2. Notre cause est juste, c’est pourquoi nous allons la gagner, ne voyez-vous pas les lumières qui brillent à l’horizon, aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest. C’est le retour des nations. Les gilets jaunes, entre autre, sont la preuve que le pouvoir vacille. Le président de la république ne sort plus de l’Elysée, si nous avons oublié le son du canon après 70 ans de paix, sachez que le pouvoir aussi. Macron n’a que 40 ans.
    Une lame de fond de notre histoire ressurgit du passé alors que personne ne l’a vue venir, encore moins les bobos. Quand cette lame va se gonfler en grosse vague, un chef sans doute inconnu, homme ou femme surfera dessus porté par le peuple.
    Cela s’est passé avec Clovis, Jeanne d’Arc, Charles de Gaulle.
    Ce dernier avait déclaré, alors qu’il était seul à Londres.
    « La France a perdu une bataille mais n’a pas perdu la guerre »
    Nous savons tous comment cela s’est terminé.
    Courage et patience compagnons…….
    « Tout le monde savait que c’était impossible, il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait »
    Marcel Pagnol

  3. Le constat est juste. Je pense qu’on se retrouve presque tous dans ce constat.
    Néanmoins, il faut souligner que nous patriotes, on a déjà sondé le terrain et on sait sur qui on peut compter ou pas. On a tous déjà pensé à l’avenir. Pour moi c’est déjà une grande force.
    Ensuite, concernant tous ces collabos, ils n’ont aucune volonté et ne défendent rien d’autres que la facilité et/ou leurs avantages, ils tomberont sous les munitions d’un des deux camps.
    Et je comprends ceux qui ne veulent pas se faire remarquer aujourd’hui, peut-être attendent-ils de pouvoir agir et seront à ce moment-là de vrais résistants.

  4. De mon côté, si ma femme et mon fils me suivent, par contre ni ma fille ni mon gendre, résolument bobos-bien-pensants-antifascistes-antiracistes-écolos, ni ma soeur qui pourtant m’écoute déjà plus qu’avant lorsque, en 2017, j’avais pris la résolution cohérente avec mon rejet de l’islam conquérant de voter Marine Le Pen, ni mes collègues profs des écoles franchement macronistes ou mélenchonistes. Ceux qui se prennent pour cultivés sont souvent ignares de la réalité de l’Islam, ou s’imaginent qu’il y a d’autres propriétés, ou s’imaginent que les musulmans vont changer au contact de notre si merveilleuse société de consommation européenne, ou encore se sentent liés par leur situation aux décisions européanistes et mondialistes du pouvoir macroniste. Par contre, parmi les gens de condition plus humbles que je fréquente ou rencontre régulièrement dans un bus, secrétaire juridique, ATSEM, gardiens de notre immeuble, leur fils gendarme en Guyane, je trouve une conscience plus grande même si, parfois mais pas toujours, peu argumentée des dangers islamique, mondialiste, macroniste. Alors, oui, il faut garder espoir.

  5. Je ressens la même chose que vous. Toujours le « pas d’amalgame, ils sont pas tous comme ça, moi j’ai un ami qui n’est pas comme eux » et tralala…
    ça me désespère.

  6. Salut Jean Pierre Coq,

    C’est exactement ça : on connaît tous ça ……

    Mais, pour l’instant, la situation n’est pas encore désespérée : nous sommes encore majoritairement le peuple de France.

    Les mêmes abrutis changeront d’avis, vite fait, pour peu que le vent tourne.

    Mais, c’est vrai que dans 10 ans, il sera trop tard.

    • Bonsoir claude t.a.l ,
      je pense que sera bien avant 10 ans , moins de 5 ans , c’est le temps qui nous reste peut être moins ,en restant large .
      Préparons-nous et renforçons nous .

      • Entièrement d’accord, actuellement ça gonfle comme un furoncle, et on crèvera l’abcès dans la prochaine décennie. C’est mon avis.

  7. J’ai tendance à être découragé je me dis que ma longue sarisse s’est cassée contre un mur et pourtant , je me dis que viendra bien un point de bascule qui repoussera l’islam conquérant du sool du continent qui par son histoire, l’évolution de ses sociétés lui est le plus opposé.
    Le problème ne vient pas de l’islam mais bien de nous!
    Nous sommes comme Démosthène personne ne nous écoute ou des Thémistocle rendu muets!
    Je ne suis qu’à 2 km d’une frontière pour quitter la France mais de l’autre côté ils ont les mêmes soucis et l’expérience de 7 siècles en espérant qu’il ne soient pas touché d’amnésie vu qu’ils se sont offerts encore un couillon de socialiste!

  8. Présent et prêt pour la bataille.
    Accroche toi à mon ombre et je serai ton bouclier ( pour les frères d’armes )

    Bonne année restons fort.

  9. Les réponses sont souvent, chez certains enseignants, que « ce sont les salafistes en Arabie Saoudite » qui sont dangereux, pas les autres (bref, le « pas d’amalgame » fonctionne)……. Et que l’on n’aurait pas lu le Coran donc qu’on ne sait pas.

    Il faut prendre en compte aussi, à l’Education Nationale, la « proximité » (important !) avec des familles musulmanes, et là, il faut reconnaître que la plupart savent solliciter et mobiliser l’affectif chez l’autre voire le caresser dans le sens du poil, dans notre Société de distance et de solitude qui en refroidit beaucoup.
    Il est ainsi difficile d’être juge et partie. La corde du « sauveur » qui va porter l’élève en difficulté voire en détresse vers la réussite marche ainsi à plein.

    Sinon, j’en ai dans ma famille qui ont très bien compris même si certains (pas tous) restent silencieux sur le sujet.

    D’autres se laissent aller au fatalisme : « on n’y peut rien… Il faut positiver… ».

    Il y a un manque d’infos manifeste en tous les cas sur le contenu et le fond du Coran.

    Déjà si beaucoup de musulmans l’ignorent eux-mêmes (enfin, ne veulent surtout pas le savoir ou minimisent en transcendant le discours)… pas simple !

    Si danger manifeste cependant, je sais que la plupart auront vite fait de retourner leur veste, rien de tel que l’instinct de survie pour que les gens se bougent, même parfois certains handicapés plutôt passifs qui surprennent, cela s’est vu.

    J’avais vu un documentaire où l’on montrait comment Pétain était encensé par une foule immense… et, dès le lendemain, à l’arrivée de de Gaulle, c’était de Gaulle le héros…

    Les voies et états d’âme de l’Humain sont « impénétrables »… alors ne désespérons pas;

  10. …c’est la « Passion » que vivent beaucoup d’ entre nous….notre Via Familiarosa…

    selon Saint Marouane Benallah, il y aura beaucoup d’ enculeries mais peu de lits !

    (Parbole de la Voie étroite ) selon Saint Emmanuel …..

  11. Quand on laisse des déchets sur le tas de compost, les profiteurs arrivent.
    En Europe, non seulement on ne laisse rien traîner mais on installe des mangeoires à tous les coins de rues, des restos du coeur, des secours catholique, des allocations pour illégaux. De l’éducation gratuite dont ils n’ont rien à faire mais en profitent pour foutre le BOR… Dans les classes
    Essayez de parler RÉCIPROCITÉ (***) , d’où qu’il vienne……J’ai passé plus de 35 ans dans ces pays…..On ne sait jamais lequel va nous trucider. Mais le motif est toujours le même, ils veulent imposer leur saloperie de secte sur la planète.
    Ils ont déjà réussi avec bon nombre de pays…….Le notre va suivre !!!! A moins qu’on les affame et les foutent dehors avant qu’ils aient pollué tous les cerveaux des derniers FDS

  12. Vous au moins vous avez 2 sympathisants dans votre entourage proche.
    C »est maigre mais c’est plus que moi !
    Souvent je pense aux résistants, pendant la guerre. Il étaient moins de 1%.
    Ça me donne du baume au coeur.
    Hélas je ne vois pas les américains débarquer pour nous aider à faire la reconquista…

  13. Effectivement, cela semble difficile. Nous savons que nous serons très peu à sauver le pays. Beaucoup sont aussi opportuniste, en pensant que l’islam à déjà gagné la partie. En ce qui concerne Jean Pierre Coq, sa situation n’est vraiment pas facile. Toute sa famille est à l’opposé du combat que nous menons. Se sentir seul, ce n’est pas facile de le vivre car il y a une non compréhension. Personnellement, J’ai une famille qui comprend et heureusement que j’ai cette chance. Quand à mes amis, tous virer à part un, mais comme c’est un ami d’enfance, je le garde malgré qu’il soit un peu non voyant. Seulement, il n’aura aucune aide de ma part le moment venu, il devra se démerder seul, car après des années d’efforts pour lui ouvrir les yeux totalement, j’estime qu’il n’a plus d’excuses. N’oublions pas que nous sommes une famille, même si nous communiquons pas tous les jours ensemble.

Les commentaires sont fermés.