Un député macroniste aurait négocié avec l’Azerbaïdjan un chèque de près de 3 millions par an

Publié le 11 novembre 2018 - par - 11 commentaires

Tiens ! Un autre petit dernier du gang macron ; c’est du n’importe quoi maintenant la politique en France.

 Un député macroniste aurait négocié avec l’Azerbaïdjan un chèque de près de 3 millions par an

Selon Marianne, un député LREM a proposé à l’Azerbaïdjan de financer son association pour 2,7 millions d’euros par an. Problème : l’Azerbaïdjan est régulièrement suspecté d’acheter le soutien de politiques occidentaux en échange de cadeaux.

La vertu est-elle bafouée par un «nouveau monde» un peu trop attiré par l’argent ? A 34 ans, le député de l’Essonne de La République en marche Pierre-Alain Raphan a été pris la main dans le sac par le magazine Marianne. Selon leur enquête, l’élu a la particularité d’avoir une «passion débordante et intéressée pour l’Azerbaïdjan depuis son entrée au Palais-Bourbon», alors même qu’il ne connaissait ni l’existence de ce pays, «ni son nom» avant son élection.

Nul doute, le fait qu’il soit devenu président du groupe d’amitié France-Azerbaïdjan peu après son investiture a éveillé des soupçons. En effet, l’hebdomadaire rappelle que l’émission Cash investigation du 7 décembre 2015 avait pointé du doigt la «diplomatie du caviar» de ce petit pays du Caucase en France. L’Azerbaïdjan pratiquerait de fait un lobbying intense sur les élites politiques et économiques occidentales, leur proposant des cadeaux ou des sommes d’argent en échange d’un soutien ou pour qu’ils ferment les yeux sur un régime souvent qualifié de dictature.

Mais d’après Marianne, ce ne serait pas la République caucasienne qui aurait tendu la main à un élu cette fois-ci, mais bel et bien Pierre-Alain Raphan qui aurait pris les devants «en toquant à la porte de l’ambassade».

Après son élection à l’Assemblée, il fait donc un premier voyage chez les Azéris avec deux assistants parlementaires, déplacement intégralement financé par Bakou. Contacté par Marianne, les bureaux de la déontologue de l’Assemblée nationale confessent que «[normalement], lors de voyages officiels des groupes d’amitié, les députés sont assistés uniquement par un fonctionnaire de l’Assemblée nationale.» Lors du séjour, le parlementaire rencontre notamment le couple présidentiel. «Visiblement ravi de ce voyage», Pierre-Alain Raphan soumet à son retour un projet aux ambassadeurs azerbaïdjanais. Le député leur suggère alors la création d’une association baptisée Alfa (Alliance franco-azerbaïdjanaise).

Le député veut toucher 230 000 € par mois

Marianne assure avoir en sa possession des documents précisant la nature de l’association. «Une entité aux contours assez flous», note l’hebdomadaire, qui aurait pour but à peine voilé de faire «du lobbying en faveur du régime d’Ilham Aliev à grand renfort de milliers d’euros.

Question pécuniaire, Pierre-Alain Raphan demande auprès des Azéris un financement aux alentours de 2,8 millions d’euros par an. En plus de cette coquette somme, il réclame l’embauche de trois salariés permanents à 3 000 euros net par mois pour administrer le site internet de l’association. Interrogé par Marianne, Pierre-Alain Raphan concède : «En écoutant vos questionnements, je comprends que ça puisse interroger…»

Il affirme néanmoins avoir agi «en toute transparence [et que] ses collègues du groupe d’amitié étaient tenus informés». L’hebdomadaire a malgré tout un autre son de cloche venant d’une «source parlementaire de la majorité» qui conteste : «Si j’avais été au courant, ça m’aurait évidemment interpellé.» La déontologue de l’Assemblée affirme pour sa part ne pas avoir eu «connaissance de l’existence» de démarches de fondation de l’entité qui ne pourrait relever que «d’une initiative purement privée du député».

https://francais.rt.com/france/55266-depute-macroniste-aurait-negocie-avec-azerbaidjan-cheque-3-millions-par-an

Print Friendly, PDF & Email

11 réponses à “Un député macroniste aurait négocié avec l’Azerbaïdjan un chèque de près de 3 millions par an”

  1. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Ce gang macronien illustre bien ce qu’est l’opportunisme du parvenu.

    Ils s’en foutent, ils ne cherchent pas à comprendre comment il se fait qu’ils siègent aux Assemblées soient nommés ministres.

    Non ! Tout est tellement bradés, rabaissé, disqualifiés dans gouvernent qui ne que la suit logique de plus de 50 ans de dérive.

    Ils sont là ! Ils en profitent ; ils montrent le costume pour les seuls quinze autres que l’on ne connaît pas et qui eux bossent réellement à couvert, non pour la France mais pour le système mondialiste.

    Ces guignoles macroniens ne font que de la figuration pererse et dangereuse.

    Ce gouvernement étale la façon dont un pays s’écroule et tombe entre des mains mafieuses comme on l’a souvent vu dans certains autres pays. Ça en crève les yeux.

  2. Paco Paco dit :

    Goudron ! Plumes ? Non, mérites pas ! Des copeaux de polystyrène et déchets d’industrie du jambon feront l’affaire. Pourquoi le jambon ? Pour attirer les busards et qu’ils terminent le travail !

  3. Avatar Fomalo dit :

    Décidément, macronie ou marocnie, UMPS, LR LREM, Total, Engie, etc, dans les mêmes filières « diversifiées »?? Chaque député aurait-il l’assurance d’un benalla « individuel et portatif »?? (voir lien ci-dessous). Ce député Raphan succède à Malek Boutih,bref: la grande famille des « Touche pas à mon pote » regroupée en réseaux .Une initiative spontanée de Raphan vers l’Azerbaidjan, à la commission des affaires culturelles de l’A.N ? Sans doute pour organiser une ENTITE des festivals de danse du sabre dans les années prochaInes en collaboration avec les comité des fêtes turcïques?

    http://www.acciaconsulting.com/Qui_sommes_nous.html

  4. Avatar Malou30 dit :

    La république exemplaire. ! Les petits nouveaux ont vite appris comment se f…..re de la gueule des français !

  5. Avatar Desespoir50 dit :

    Depuis 2017 Les Racailles sont vraiment en marche ! Petits Français travaillez, prenez de la peine, l’équipe à macron sait utiliser vos impôts et taxes.

    • Avatar Mariana dit :

      Tous à mettre en examen et à condamner .
      Environ 10.000 €/mois pour beaucoup qui ne sont même pas présents chaque semaine , ne leur suffisent pas ?
      Des ripoux et des crapules se faisant passer pour des « élus de la République » honnêtes , quand le peuple est appauvri par les augmentations de taxes et subit les profiteurs et cailleras islamiques !

      Ils se fichent de nous ne pensent qu’à se gaver : DEHORS ils ont de quoi vivre sans rien faire , cela ne changera guère leur vie d’oisifs .
      Quelles pourritures il en sort tous les jours !
      C’est çà les députés LREM ???
      C’est çà la République exemplaire ?

      Et l’affaire Benhalla où ça en est ?

  6. frejusien frejusien dit :

    Combien va couter cette invitation de 70 chefs d’état, avec déjeuner au Musée d’Orsay, puis déjeuner à Élysée, avec la haute gastronomie française,
    je parie que certains ne sont venus que pour ça, se goinfrer sur les sans dents français,
    et micmac a dû étrenner son nouveau service de table….

    Mais que faisait là, Erdogan et sa mouquère entorchonnée ?

    • Avatar EFFET RALGAN dit :

      Oui que faisait cet Erdogan avec son en torchonnée sur notre Territoire démocratique républicain et laïque ? Pas de réponse des journaleux ni écrit ni visuel

  7. Avatar néo dit :

    C’est du minimalisme despotique et MacronCon les inspire. Cette idéologie s’appuie sur les différences anthropologiques et ouvre les portes aux artifices négationnismes sous toutes ses formes…
    C’EST LA MERDE QUI VEUT SE VENDRE.

  8. Avatar palimola dit :

    La grande curée !!!!!!!!

  9. Avatar bob dit :

    Economies drastiques sur les français originels ,gabegie pour les migrants et les fastes frelatés d’une république dictature consumériste déguisée en Fashion week perpétuelle par une arriviste cacochyme qui se prend pour une star ,la décadence dans un bas de soie de la politique spectacle qui ne prête qu’aux riches et étrille les modestes sans ambitions qui se contentent de survivre ,la mascarade démocratique est à son apogée, plus dure sera la chute !

Lire Aussi