Autriche : la droite gagnante va-t-elle s'allier avec le FPÖ qui ressemble au FN de Philippot ?

Illustration : les deux vainqueurs, le premier, Sebastian Kurz ( (ÖVP, à gauche ) et le second Heinz-Christian Strache, (FPÖ à droite).
La droite autrichienne a fait ce que Wauquiez essaie de faire -bien plus timidement – en France. Durcir le discours contre l’immigration et rafler ainsi la mise en fichant la raclée aux socio-démocrates qui payent – aussi – le prix des fausses pages facebook créées, en vain,  pour déstabiliser le grand vainqueur d’aujourd’hui, Sebastian Kurz.
http://resistancerepublicaine.com/2017/10/09/elections-en-autriche-la-gauche-fabrique-de-fausses-pages-facebook-pour-discrediter-son-adversaire/

Et elle a gagné.

Avec 30 à 31%, son parti devancerait l’extrême droite incarnée par le FPÖ, crédité de 27 à 28% des voix. Les sociaux-démocrates obtiendraient un score d’environ 26%.

Le « wunderwuzzi » de la politique autrichienne. Depuis qu’il s’est jeté à l’eau en mai, prenant la tête d’un parti conservateur (ÖVP) à bout de souffle et mettant fin à dix années de grande coalition avec la gauche, le « Wunderwuzzi » (enfant prodige) de la politique autrichienne a réalisé un sans-faute avec une communication parfaitement maîtrisée. Il a multiplié les plateaux télé, tenant tête sans jamais perdre son sang-froid à ses principaux rivaux, le leader d’extrême droite Heinz-Christian Strache (FPÖ) et le chancelier social-démocrate Christian Kern, de 17 et 20 ans ses aînés, et qu’il devance de six à huit points dans les sondages.

Grande proximité avec l’extrême-droite. Grand, le costume ajusté et les cheveux châtain clair invariablement coiffés en arrière, cet ancien patron de la puissante organisation de jeunesse de l’ÖVP a su ranimer la flamme des conservateurs en alliant une image de modernité et un discours de fermeté à l’égard de l’immigration. Une coalition avec le FPÖ est d’ailleurs considérée comme scénario le plus probable à l’issue du scrutin, leurs positions s’étant rapprochées au point que l’extrême droite a accusé le candidat conservateur de « plagier » son programme.

http://www.europe1.fr/international/autriche-plus-precoce-que-macron-sebastian-kurz-remporte-les-legislatives-3464957
Naturellement, les medias français de s’émerveiller devant sa jeunesse, 31 ans, et de faire le parallèle avec Macron.
Sauf que Macron, sur l’immigration, est aux antipodes d’un Sebastian Kurz… mais chut, ne parlons pas de ce qui fâche.
Le résultat des courses est que le FPÖ est arrivé second aux législatives et que Sébastian Kurz va devoir compter avec le parti anti-immigration autrichien.

Or, le FPÖ est un parti qui ressemble au FN de Philippot Marine, un parti exigeant sur l’immigration mais exigeant également sur les question sociales. Son leader, Heinz-Christian Strache, plus clair que Marine sur l’islam, est clairement anti-immigration et anti-islam et a vu son parti monter avec l’arrivée massive de clandestins dans son pays :  « Nous ne voulons pas d’islamisation de notre patrie (…) nous ne voulons pas devenir une minorité dans notre propre pays »,

Il se dit qu’il se verrait bien en vice-chevalier du prochain gouvernement…
Soutiendra-t-il tour à tour l’ÖVP sur l’immigration et le SPÖ sur les questions sociales ?
L’expérience est et va être intéressante en ces temps où le FN se pose la question de la ligne à suivre…

 157 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Le FPO ressemble au FN de Marion pas de Philippot (qui est reparti vers sa gauche natale). Il est libéral en économie

    • Pas d’accord du tout cher Fantomas, rien à voir avec la conservatrice Marion… heureusement pour eux

  2. Marine a dit « l islam est compatible avec la République ».
    Elle a perdu mon vote et celui des gens d’Afrique du nord.
    J’ai travaillé pour eux, le FN. C’est fini.
    « Vae victis » comme disaient les Romains avant nous.
    Bonne journée aux patriotes.

  3. Sebastian Kurz, tend la main au FPÖ pour une éventuelle coalition, et ce n’est déjà pas rien, car cela montre qu’en Autriche, les patriotes ne sont pas diabolisés comme en France, en Allemagne ou d’en d’autres pays européens.
    En fait, l’Autriche est un peu à cheval entre l’Europe de l’Ouest (immigrationiste) et l’Europe Centrale (identitaire), et Kurz, semble mieux s’entendre avec Orban qu’avec Merkel sur la question des migrants.
    Mais une chose est sure, le FPÖ a beaucoup plus de chances d’arriver au pouvoir en Autriche que le FN en France.

  4. Espérons que Sebastian Kurz soit à la hauteur et s’allie avec les identitaires du Fpö, bien entendu qualifiés « d’extrême droite » par la caste médiatique française.
    Il semblerait qu’une nouvelle Mitteleuropa soit en train de se redessiner, entre ancien empire austro-hongrois et groupe de Visegrad. Ce sont manifestement nos seules chances de résistance, vu le degré de pourrissement avancé de la société française (et allemande) totalement vérolée par le politiquement correct à coups de padamalgam et de cépalislam, sans parler des lois liberticides, Pleven 1972 (déjà!), Gayssot 1990, Taubira 2014, Macron août 2017.

  5. je cherche vainement un reportage d’une chaine nationale sur ce sujet qui est impossible à accepter pour nos médias si politiquement corrects

  6. « FPÖ qui ressemble au FN de Philippot »
    Non je ne pense pas, lutte particulière contre l’immigration mise bien avant par rapport au problème de l’UE !
    Par contre, avec la victoire de ces patriotes, l’UE sera mise au pied du mur !
    Il va être difficile de dénoncer encore l’ED, c’est au moins la 4ème fois que les autrichiens votent fortement pour cette prétendue ED !

  7. Le FPÖ est resté ferme sur la question de l’immigration à l’inverse du Front National de Marine-Philippot qui l’a reléguée à l’arrière-plan. Et grâce à cela le FPÖ est devenu incontournable en Autriche, alors que le FN qui vient de réaliser ses meilleurs en est encore à rechercher (retrouver ?) sa voie.
    Mais là n’est pas la question. Si Kurz l’emporte et devient chancelier de l’Autriche, vraisemblablement il donnera une place au FPÖ. Mais ce sera peut-être l’étreinte du serpent…
    Sebastian Kurz est membre d’un parti, l’ÖVP, qui est l’équivalent de notre RPR-LR, c’est-à-dire un parti qui n’a plus grand-chose de conservateur et qui n’est certainement pas de « droite ». Alors pourquoi ferait-il demain ce que son parti n’a jamais fait hier ? Et pourquoi découvre-t-il aujourd’hui que l’immigration est un probllème ? Et pourquoi Kurz émerge-t-il brusquement sur le devant de la scène ? Quelqu’un l’aurait-il poussé, comme Macron ? Les analogies avec Macron sont troublantes : jeune, ministre dans le gouvernement sortant…
    Je me trompe peut-être, mais j’ai bien l’impression que ça sent le souffre et que Kurz est en train de faire le coup du karcher de Sarkozy pour se faire élire, en attendant de faire celui de Mitterrand quand il prenait des ministres communistes pour museler le PC.
    Quand on se souvient des magouilles qui ont entaché la récente campagne qui opposait Hofer (du FPÖ) à l’euro-mondialliste Van der Bellen, vous admettrez qu’il est permis d’avoir des doutes.

    • Tout à fait d’accord, tout est possible, et si Kurz fait du Wauquiez ( coup du Kärscher )la désillusion sera forte pour ses électeurs

    • Une nuance de taille, la répartition proportionnelle des sièges rend incontournable la prise en compte du poids du FPÖ et de ses positions.
      L’ÖVP ne peut recommencer le coup de l’équivalent d’une dissolution comme il l’a fait avec les sociaux-démocrates (?), il en subirait les conséquences…
      En France, par contre avec le système d’élection parlementaire, certains partis sont laminés surtout avec l’élection uninominale à 2 tours… car en plus au 2ème tour la diffamation s’organise contre les patriotes…
      Pour remarque, même le système anglais déjà fort défavorable aux petits partis, uninominal à 1 tour, lamine moins… Ainsi quand on regarde les dernières législatives, le FN ou ses apparentés étaient en tête dans 16 circonscriptions.
      Sûr que ce système appliqué à la France verrait des alliances avant le premier tour qui aurait pu réduire les effets d’un seul tour, mais pas au niveau du système à 2 tours. Je considère dans ce cas que le FN et ses alliés auraient eu entre 12 et 14 sièges… Malgré tout, pas de quoi pavoiser !

  8. On verra si le nouveau chancelier est sur la ligne du groupe de Visegrad ou de l’immonde merkel.
    Je ne crois pas en wauquier , un politicien essayant de refaire le coup du karcher qui se transformera en métissage obligatoire à l’arrivée.
    L’arnaque sarkozyste n’a pas suffit aux lr on dirait.

  9. Espérons que cela se passe bien en Autriche, voyons la suite des événements.
    Il est claire que les peuples européens se battent et prennent conscience de plus en plus pour leurs identités propres, ce qui est normal, ce que fait n’importe quel pays au monde feraient pour leurs peuples.
    Vous croyez que les immigrés et les musulmans chez nous, ne défendraient pas leurs identités chez eux, ils auraient une Marine lepen qui le ferait pour leurs pays d’origines, vous croyez sincèrement qu’ils la traiterait encore de raciste et d’extrême droite si c’était le cas, je ne crois pas.
    Les musulmans comme les immigrés en général quittent leurs pays pour fuir la pauvreté chez eux ou les guerres qui sont provoqués par des escrocs imposteurs à leurs gouvernements.
    Pendant les colonies, il y avait pas autant de guerres ethniques comme aujourd’hui, alors pourquoi maintenant autant, des musulmans qui meurent ne profitent pas du pétrole et je ne pense pas qu’ils prennent plaisir à s’appauvrir eux mêmes, c’est autre chose qui les appauvrissent, leurs escrocs imposteurs dirigeants chez eux.

    • Mohamed (prénom changé, pas la peine de lui créer des ennuis si il est toujours vivant) à Monastir m’avait dit :
      « si j’étais Français je voterais JMLP, c’est le seul qui défend son pays »
      C’est pas le genre de remarque que l’on s’attend à entendre la bas

  10. « en ces temps où le FN se pose la question de la ligne à suivre… »
    bizarrement je viens depenser qu a La Mecque on ne se pose aucune question….a Ryad non plus, tout comme a Médine!
    on laisse ces futilités aux Chrétiens et aux Juifs dans ces vestiges d’ occident civilisé et « démocratique » à en mourir…

Les commentaires sont fermés.