Accidents et ramadan : on est en France ou en Algérie ?


Accidents et ramadan : on est en France ou en Algérie ?

Et… on est en France, ou en Algérie ?
J’évoquais l’ambiance très tendue dans la Vienne pendant le ramadan.
Or, voilà que des intuitions sont confirmées

http://resistancerepublicaine.com/2017/06/08/explosion-des-accidents-de-circulation-et-de-la-delinquance-un-effet-du-ramadan/

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2017/06/24/Poursuite-mortelle-en-106-J-ai-eu-peur-du-couteau-!-3145647

A propos d’une course-poursuite mortelle, nous avons le détail du récit dans « la Nouvelle République », un quotidien auquel on peut trouver bien des défauts, mais au moins pas celui de cacher les noms des intéressés comme d’autres le font, voire, radicalement, les informations.

Je suis surpris en effet de voir que d’autres villes seraient étrangement tranquilles.
Certains médias, à mon avis, cachent la poussière sur le tapis pour éviter de « ZtigmatiZer » et endormir le lecteur (ZzZz comme font les bandes dessinées !).

« Quinze jours après l’accident de l’avenue de Paris qui a vu mourir son cousin Bagdadi sur le siège d’à côté et laisse son ami Kader gravement blessé, Abderrahmane Belkhelfa accepte de parler.
« (…) j’étais à la ZUP voir un cousin. Saïd et Mohamed, c’est deux Algériens comme moi, ils traînent tout le temps à la Zup.
Ils sont là devant la boucherie où je vais. Je leur ai pas dit bonjour, Saïd m’a regardé il m’a traité de pédé. Et après, tous les jours c’était ça. Le jour de l’accident, j’ai vu Mohamed, je lui ai dit : «  Je veux pas de problème.  » Là, il m’a dit tu rentres pas à la ZUP ! Il a sorti un couteau et il a commencé à me menacer. Tout ça, ça a été filmé par les caméras. J’ai couru, j’ai perdu une claquette dans la course. Kader m’a vu courir il a essayé d’arranger ça avec Mohamed qui a sorti le couteau ».
« « Mon client, c’est le dindon de la farce », assure Me Takhedmit, défenseur du conducteur mis en examen et placé en détention provisoire après l’accident mortel de l’avenue de Paris.
« Il s’est trouvé embringué dans une histoire qui ne le concernait même pas, c’est une histoire classique de concours de coqs entre automobilistes. Il est effectivement allé chercher deux copains à lui (NDLR : Saïd et Mohamed), des copains du quartier. Il devait aller les chercher pour aller je ne sais où après la rupture du jeûne du ramadan ».

Sympas les copains !!!
Pourquoi évoquer le ramadan ? Je ne serais pas surpris que l’avocat appartienne à la « oumma » puisqu’il est fréquent de se faire défendre au sein de sa communauté, mais visiblement le ramadan ne relevant pas de la sphère publique, n’étant pas une fête française, la référence au ramadan implique que les intéressés devaient faire le ramadan.

Pour l’instant, aucun candidat à une élection ne semble avoir proposé d’interdire le ramadan. Les contentieux de droit pénal et de droit du travail vont peut-être permettre une prise de conscience. Sous Hollande, le droit du travail s’est assoupli pour favoriser l’accueil des revendications des salariés faisant le ramadan. Sous Macron, la tendance ne devrait pas s’inverser, au contraire. L’apathie ou la lâcheté de la majorité de la population ne devraient pas arranger les choses non plus.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


10 thoughts on “Accidents et ramadan : on est en France ou en Algérie ?

  1. AvatarLavéritétriomphera

    Le monde arabo musulman est atteint de plein fouet par le diabète https://destinationsante.com/dossiers/Diabete-Moyen-Orient-et-Afrique-dans-l-oeil-de-l-epidemie. Le ramadan n’arrange pas la situation car cette maladie engendre de possibles troubles du comportement http://www.psychomedia.qc.ca/sante-mentale/2010-06-13/le-lien-entre-diabete-depression-et-schizophrenie-mieux-compris. Les responsables de la santé en Afrique du nord ont conscience de ce problème http://www.menara.ma/fr/actualit%C3%A9s/maroc/2017/03/20/2133130-la-situation-du-diab%C3%A8te-en-afrique-discut%C3%A9e-par-250-experts-%C3%A0-rabat.html.

  2. AvatarNICOLAS F

    Il y a quelques années on avait interdit à des moniteurs s’occupant d’enfants d’exercer leur activités en raison du manque de vigilance induit par le jeûne et la déshydratation .Mais depuis par un coup de baguette magique,pffft,plus personne pour considérer le problème.
    Plus de principe de précaution,plus de prévention.Soit la vie de nos enfants ne vaut plus rien,soit la fée clochette est passée par là.
    Comme toujours en France on attend un drame pour prendre des mesures.
    En attendant,le retour au moyen âge est garanti .
    Macron est incapable de gérer la situation,il a déclaré que c’était à l’Europe de s’occuper des problèmes de l’immigration.

  3. AvatarRévolution 2017

    C’est l’islam qu’il faudrait interdire , plus d’islam , plus de ramadan et plus de muzz sur notre territoire
    Si j’étais au pouvoir , j’interdirais l’islamisation de la France, cela va de soit il me semble
    quelle idée de faire revenir le moyenâge dans des pays évolué
    c’est du grand n’importe quoi

  4. Avatarreuri

    Si vous saviez comme j’en veux aux français égoistes qui continuent d’élire les mêmes politiciens, et ensuite viennent se plaindre la gueule enfarinée que ouin ouin le pays va de plus en plus mal.

  5. Avatarhenri smeyers

    C’est le franquistan. Etla grande dégustation se profile à l’horizon. Vous avez voté, alors dégustez !

  6. Avatarpalimola

    Le nombre d’accidents dans les boites de livraison est décuplé pendant leur ramadan , ils se pointent le matin avec les yeux en capote de fiacre et l’estomac complètement gavé pour tenir la journée ….donc en pleine digestion et ayant peu dormi …….le manque d’attention et l’endormissement sont alors la cause de la multiplication des accidents …..et ça coute très cher !!!

  7. frejusienfrejusien

    le ramadan devrait être interdit durant les jours de travail
    S’ils veulent le faire qu’ils posent leurs vacances,
    le ramadan appartient à la sphère privée et ne doit pas empiéter sur le monde du travail, avec toutes les conséquences que l’on connait, d’autant que ça dure un mois, et que pendant l’été, ils n’ont pas le droit de boire !

    Quelle ânerie, quelle débilité !!
    Ils sont endormis, hargneux, en manque de sommeil, en déséquilibre nutritionnel, vigilance amoindrie, nerfs à vif,

  8. frejusienfrejusien

    les chefs d’entreprise devraient virer ceux qui refusent de boire pendant les fortes chaleurs, pour cause de danger public, risque d’accident, mise en danger de la vie d’autrui et travail insuffisant ou mal effectué

Comments are closed.