Pour une fois Chevènement a raison il serait temps que les musulmans se fassent discrets !

Comme d’habitude, Chevènement se plante avec ses petites phrases qui se veulent conciliantes. Naguère, il parlait à des incultes des sauvageons ( arbres ou enfants livrés à eux-mêmes ) qu’il fallait greffer et auxquels il fallait apporter la culture et il s’en est pris plein la figure, la vox populi faisant un raccourci très rapide entre sauvage et sauvageon.

A présent, Chevènement conseille aux musulmans de se faire discrets et  la twittosphère s’enflamme. Il faut dire que la gauche bien pensante a une dent contre lui, qu’elle considère toujours comme le responsable de la défaite de Jospin en 2002 (Taubira aussi avait pris des voix mais elle, elle avait le droit, elle est noire… Quant à reconnaître que Jospin avait été mauvais et avait donc découragé les Français de voter pour lui… ). Alors dès que le malheureux ouvre la bouche, c’est l’hallalli. Ce qui n’est pas pour nous déplaire, eu égard à tous ses renoncements, à toutes ses trahisons. Chevènement est islamophile, ce n’est pas avec lui qu’on résoudra nos problèmes, au contraire.

Il n’empêche que, malgré sa posture intellectualisante sur l’islam, il aime l’ordre. Et il a compris que l’affaire Sisco  est un coup de semonce. La marmite est pleine à déborder.  La France se lâche parce que la France n’en peut plus.

La France n’en peut plus de ne plus être en France.

La France n’en peut plus de voir piétinées nos valeurs.

La France n’en peut plus.

Oui, nous demandons de la discrétion aux musulmans, parce que nous avons en nous l’exigence de citoyenneté. Chaque personne croisée doit être un citoyen ou une citoyenne, ou un métèque si étranger mais rien ne doit le signaler. Nous avons la nostalgie de l’assimilation.

Ce gros mot revient dans un des tweets de l’article ci-dessous. C’est intéressant…

Et Sisco c’est un coup de semonce, un coup de tonnerre dans un ciel d’orage. La foudre pourrait bien tomber s’ils continuent. 

Tout le monde, même l’islamophile Chevènement a correctement décrypté l’affaire Sisco, le burkini, comme la burka, sont des provocations musulmanes et les Français ne sont pas prêts à les avaler, à les accepter. C’est tout. Rien de plus, rien de moins. Enfin quand je dis tout le monde… Il est évident que Plenel, Parti de Gauche et autres gauchistes et musulmans islamolâtres n’ont pas droit  la parole avec leurs arguments agressifs et victimaires éculés.

Ben oui Chevènement a commis un crime, il a demandé aux musulmans de se comporter comme tout le monde. Ce que traduit Plenel par « des musulmans invisibles » (bravo Plenel c’est exactement ça. D’ailleurs on aimerait carrément que ce soit l’islam qui soit invisible, qui disparaisse de France…).

Crime de lèse-majesté ? Mais depuis le temps qu’on nous dit qu’ils sont comme tout le monde, qu’ils sont des Français comme les autres, pourquoi eux et leurs amis réclament-ils, imposent-ils le droit d’être à part, d’être différents ?

Il y a dans leur logique quelque chose que je ne comprends pas bien…

En tout cas c’est très mal parti pour leur islam de France. La preuve par neuf qu’il ne peut pas exister d’islam de France, avec ou sans Chevènement.

Chevènement conseille aux musulmans de se faire discrets, la twittosphère s’enflamme

Au cours d’une même interview, l’ex-ministre a donné son accord formel pour prendre la tête de la Fondation pour l’islam et a suggéré aux musulmans de se faire «discrets», provoquant de vives réactions sur Twitter.

Pressenti pour prendre les rênes de la Fondation pour l’islam, une organisation publique qui sera notamment chargée de régler des questions brûlantes telles que le financement de la construction des mosquées et la formation des imams, Jean-Pierre Chevènement a donné son accord formel lundi dans les colonnes du Le Parisien.

L’ancien ministre socialiste n’a pas attendu d’être nommé à la direction de l’organisme, dont la création est prévue depuis dix ans, pour livrer ses premières recommandations sur le thème de l’islam en France. «Les musulmans, comme tous les citoyens français, doivent pouvoir pratiquer leur culte en toute liberté. Mais il faut aussi qu’ils comprennent que, dans l’espace public où se définit l’intérêt général, tous les citoyens doivent faire l’effort de recourir à la ‘raison naturelle’», a notamment expliqué l’ancien leader du Mouvement républicain et citoyen (MRC). Et de préciser, à l’adresse des Français musulmans : «Le conseil que je donne dans cette période difficile – comme le recteur de la mosquée de Bordeaux – est celui de discrétion.»

La déclaration est loin d’être passée inaperçue, un certain nombre de politiques et journalistes la jugeant dérangeante ou déplacée.

Le président et cofondateur de la revue Mediapart Edwy Plenel, par exemple, a regretté des propos qui reviendraient selon lui à demander aux musulmans de se faire invisibles.

Capture d’écran 2016-08-15 à 21.52.32

La sénatrice centriste Nathalie Goulet a fait part de son scepticisme au sujet de la probable nomination de Jean-Pierre Chevènement à la tête de la Fondation pour l’islam, au regard de ses propos controversés.

Capture d’écran 2016-08-15 à 21.52.42

Un élu du Front de Gauche, également, a ironisé sur l’exhortation à plus de discrétion adressée aux musulmans – et a remis en question la légitimité de l’ancien ministre à diriger un organisme public gérant les relations entre la République et l’islam.

Capture d’écran 2016-08-15 à 21.52.58

Du côté du FN, à l’inverse, un conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté et assistant parlementaire de Sophie Montel (membre du bureau du parti) a salué «l’esprit de la laïcité» dont ferait preuve la déclaration de Jean-Pierre Chevènement.

Capture d’écran 2016-08-15 à 21.53.06

«Pourquoi ne pas leur demander de disparaître !»

Les réactions des internautes, sur les réseaux sociaux, étaient majoritairement partagées entre sarcasme et indignation.

Certains utilisateurs de Twitter ont décrié une manière dégradante ou paternaliste de s’adresser aux musulmans, l’un d’eux comparant même la déclaration de l’ancien ministre à la fameuse tirade de Jacques Chirac sur «le bruit et l’odeur», à propos des immigrés africains.

Capture d’écran 2016-08-15 à 21.53.19

D’autres ont regretté que cette déclaration s’inscrive dans un contexte particulièrement tendu pour la communauté musulmane – celle-ci, selon ces internautes, ayant été ciblée par de nombreuses polémiques au cours des dernières semaines (comme celle du «burkini»), tout en peinant à faire entendre sa voix dans le débat public.

Capture d’écran 2016-08-15 à 21.53.47

Certains internautes, toutefois, ont souhaité souligner le caractère modéré de l’ancien ministre dont les propos, selon eux, ne stigmatisent pas la communauté musulmane.

Capture d’écran 2016-08-15 à 21.53.56

 262 total views,  1 views today

image_pdf

37 Commentaires

  1. Les musulmans nous font atteindre des paroxysmes de situation inacceptables et susceptibles d’engendrer des réactions mouvant aller jusqu’à la guerre civile.
    Aussi,le vieux singe politique dit le Che tente timidement d’inciter à l’apaisement.Cela lui permet de s’exonérer et d’exonérer le gouvernement d’adoption de mesures fermés et coercitives.

  2. chevenement ,bayroud hommes politique qui ne decrochent qu’une fois mort – Quand on a subit un avc, cela laisse des traces . Une immence purification en 2017 d’urgence

  3. chevènement , c’est la meme clique que fils de France , soral et co …. donc a la poubelle . les Français sont de civilisation helléno celtique chrétiens , point barre!

  4. J’espère qu’il conseillera aux maires des communes du littoral, de prendre un arrêté autorisant la baignade en burkini juste pendant les mois d’hiver (décembre à mars) le tout pour ne pas stigmatiser bien sûr !!!!!!
    juste une suggestion !!!!

  5. Mr Chevènement se trompe : La France n’est pas l’avenir pour les musulmans. Chevènement est en retard d’une guerre. Il ne comprend rien à ce qui se passe dans le pays et à ce qu’est devenu la laïcité dans ce pays. Les arrêtés « antiburkinis « et l’affaire « sisco » sont des évènements capitaux dans la mesure où ils expriment deux vérités maintenant clairement dégagées :
    1°/ La société civile est laïque 
    Une évolution incontestable de la notion de Laïcité est désormais clairement actée. L’ article 2 de la constitution de 1958 proclame que « La république est laïque ». A ce titre les arrêtés « antiburkini » sont parfaitement fondés en droit. Ils démontrent surabondamment que c’est la société civile dans l’espace public qui est laïque et non pas simplement l’État. Dès lors, la théorie de la laïcité réduite à la simple neutralité de l’Etat vis à vis des  » croyances  et religions » ne tient plus comme l’avait déjà révélé la loi de 2004 sur le port du voile.
    Ces lois et arrêtés ne font que refléter l’état de l’opinion publique qui refuse le despotisme religieux d’où qu’il vienne. La volonté générale est limpide : Elle ne veut pas de l’islam. Elle ne veut ni de l’islam ni d’une autre religion. C’est pourquoi toutes les politiques qui voudront imposer l’islam sont vouées à l’échec. Mr Chevènement est en retard sur l’opinion publique. D’ailleurs, j’observe que les islamo-collabos s’accrochent de plus en plus à la théorie restrictive de la laïcité. En effet, la voie devient de plus en plus étroite pour eux. Enfin, comment Mr Chevènement et les islamo-collabos qu’il représente pourraient nier la légitimité politique de l’arrêté « Sisco », tellement simple et tellement censé : si tu veux vivre en France il faut t’assimiler !!!
    2°/ L’État socialiste est schizophrène .
    Comment justifier que les musulmans respectent avec enthousiasme les préceptes islamiques , comme la charia, et ne respecte pas les lois de la République comme celle de laïcité ?
    Voilà le problème qui se pose à Mr Chevènement. Dans cette affaire de financement de l’islam l’Etat socialiste est réellement schizohrène : D’un côté, il refuse, dans les discours au moins, avec raison, l’islamisation de la République, d’un autre il l’a favorise en violant la loi de 1905 et en maintenant les relations diplomatiques avec « les Etats étrangers » qui soutiennent l’islam en France.
    Dans ces conditions comment le gouvernement et les islamo-collabos pourraient ils se sortir de l’impasse dans laquelle ils s’engagent via cette fondation puisqu’ils seront dans l’obligation politique à quelques semaines des présidentielles d’apparaitre neutre vis à vis des religions ?
    Comment vont ils nous justifier qu’un musulman, polygame par nature, peut caillasser un camion de pompiers sans aucun remord et en même temps se tordre de douleurs à l’idée que leurs femmes puissent être à l’aise à la plage ?
    L’argument du financement étranger des mosquées est trop court pour justifier cette fondation illégale.
    Le financement étranger de l’islam contre la République en l’occurrence, si le fait est avéré, et il doit l’être puisque c’est le gouvernement lui même qui le dit, est un crime que l’État devrait poursuivre devant les tribunaux répressifs. Comment expliquer aux Français cette passivité ? En outre, il devrait impliquer logiquement un renversement de doctrine sur le plan de la politique étrangère de la France vis à vis de ces états islamiques connus par le gouvernement donc, pour être complices par fourniture de moyens voire être les instigateurs des terroristes et des crimes commis en France contre la France au nom de l’islam. Ces « états étrangers » que le gouvernement s’est bien gardé de nommer sont notoirement connus par les Français pour être des alliés de la France. Une rupture préalable des relations diplomatiques avec ces états que la France, en plus arme, s’impose. Elle devrait être exigé par Mr Chevènement sinon l’opinion ne comprendra rien !!!
    Enfin, pour développer la fondation Mr Chevènement ne pourra éviter d’entreprendre une refonte totale des financements de l’islam puisqu’elle a échouée sur ce point. Alors la remise en question de la honteuse loi « Pasqua » relative au reversement de la taxe halal aux associations islamiques se posera. Le halal étant aussi une pratique contraire aux lois de la République sur l’abattage des animaux . Trop de problèmes épineux en cette période électorale …C’est la quadrature du cercle pour la gauche.
    Le gouvernement est prisonnier de ses contradictions. Il ne peut pas s’en sortir par une pirouette même chevènementiste. Pirouette parce qu’au final cette histoire de fondation n’emmènera à rien.
    Rien, car c’est trop tard. Trop tard pour l’islam. L’islam est discrédité au yeux de l’opinion publique.
    Il ne s’agit, comme toujours avec ce gouvernement, que d’une simple gesticulation politicienne destinée à agglomérer la gauche derrière un slogan creux de campagne présidentielle,: « le vivre ensemble ».
    Trop tard, bien trop tard : les événements récents de Corse notamment expriment bien que « le vivre ensemble », n’est pas, n’est plus, n’a jamais été possible avec les musulmans. La fêlure est désormais trop importante, trop visible.
    Je suggère un remède contre la schizophrénie gouvernementale : L’électrochoc électoral !

  6. bonjour, va-t-on confier la difficile gestion des problèmes migratoires à quelqu’un qui fête ses 77 ans? Personne pour prendre la relève?

  7. Tous les politiciens sont des aparatchiks
    Chevènement est un politicien
    donc Chevènement est un …

  8. La remigration serait encore mieux que la discrétion.
    Discrets ! ça doit être impossible pour eux. Quand on est imbu de sa personne on ne peut pas l’être.

  9. Je lis beaucoup et un peu tout, et aussi un peu n’importe quoi, en ce moment sur les forums.
    Bien sûr que l’Islam de France existe, qu’il y a des Français(es) musulman.
    Ils/Elles s’appelle des Harkis, vous savez ces arabes qui étaient réellement désireux d’être Français, qui voulaient par dessus tout adopter cette nationalité.
    Qui croyaient la France et en la France.
    Mais si !!
    Ceux là qu’on a trahit, parqué, rejeté, essayé d’oublier, et auxquels on a pas donné les droits qui leurs revenaient en toute justice.
    Alors qu’on les a accordés a toutes ces ordures qui nous crachent dessus, alors qu’ils n’en veulent pas eux, de cette nationalité pourrit.
    Le premier de tous ces traîtres a la patrie c’est De Gaulle, le mal nommé.
    Et depuis la ripoublique se comporte comme une salope infidèle.
    Se vend au plus offrant, ou à celui qui tape le plus fort.
    Alors amis(es), la pression monte c’est indéniable, mais faisons attention a ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain.
    Merci de m’avoir lu.
    Courage !

    • Bonjour,
      Le plus intolérable c’est que les Harkis, hommes et femmes de la fidélité à la France, ont été persécutés par les nouveaux venus, immigrés en France.
      Ces immigrés avaient soutenu le FLN, crucifiant des bébés, violant des femmes, émasculant des des hommes, mais ils avaient vite trouvé que la soupe servie par le FLN était un peu maigre.
      La véritable trahison a commencé là : ces immigrés qui se permettaient d’insulter les Harkis auraient dû être expulsés dès le départ.
      Il y a eu un beau téléfilm qui retrace cela :
      http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=120944.html

    • viens vivre dans certaines villes du sud de la France , ou il y’a une forte communauté harkis. certains sont élus dans les villes et régions et don certains emploies sont prioritaires aux enfants d’harkis . et quand bien meme les grand parant et parant de ses derniers étaient des gens respectables qui voulez s’ assimilés , on peux pas en dire autant de leurs enfant et petit enfant qui sont islamisés et arabisé.

  10. C’est tout ce qu’il trouve à dire ce déchet ?
    Combien il touche par mois pour raconter ça ?

  11. Le plus simple et expéditif serait de soumettre tout ce beau monde socialope a la « question » …a savoir quel est leur Ambition de voir couler la France devenue une poubelle au sens propre comme au figuré…
    … une précision les chiffres alarmants du tourisme en France ….et a Paris _ 35%
    Chiffre officieux …Paris n’est plus la plus belle ville du monde….
    Les Médias se chargent de traffiquer ces chiffres comme on sale trop ou pas assez l’eau des pâtes , ne souriez pas ce comparatif s’appelle « propaganda » ..,

  12. Qui peut nier que l’islam soit sans gêne?
    Telle est sa nature.
    Il faut en prendre note et cesser d’accepter ses incessantes provocations.
    L’islam respecte ce qu’il craint.

  13. Des Français de confession musulmane qui ont envie de travailler à l’essor de la France. Il a fumer la moquette, ils ne voudrons jamais être Français les musuls et leur principale occupassions est l’islamisation de la France, de l’Europe et de plonger le monde dans l’obscurantisme de leur Dieu satanique et malfaisant.

  14. Fondation pour l’islam ?? institut du monde arabe ?? mais c’est quoi ces conneries ? oui je sais ! ça sert a des gus comme lang a se remplir les poches et a soumettre la France et son peuple , existe -il un institut du monde occidental dans un pays musulmans ? NON ! existe-il une fondation gouvernementale pour la chrétienté dans un pays musulmans ? NON ! et le père Chevènement qui a pris un coup dans le casque comme la mère Clinton , n’est il pas un pantin lui aussi ? ne serait il pas temps qu’il prenne sa retraite , il a pas assez de pognon a l’âge qu’il a ??

  15. Chevènement Socialope à 99,9 % donc 100% de traîtrises et collaborationnisme avec les musuls.

  16. La discrétion chez eux ça s appelle la Taqquia. Je préfère encore qu ils nous montrent leur vrai visage, ça accélère la prise de conscience, le temps joue contre nous…

  17. Chevènement ?
    Un déchet à la tête d’une déchetterie……. logique.

    • ou un homme politique crépusculaire choisi pour conseiller aux musulmans d’être invisibles… que s’est-il passé de significatif après la sortie de son coma ? pourquoi le choix de cet homme que certains Français, comme moi, croyaient mort ou pas loin de l’être ?

  18. Oui, nous voulons qu’ils soient discrets et surtout, qu’ils soient dans l’un de leurs 56 pays musulmans. La France n’est pas une terre d’islam, et ne le sera jamais. l’islam n’apporte que la mort et la haine. Nous n’en voulons pas.

    • quels que soient nos opinions politiques nous devons déclarer haut et fort: la France n’est pas et ne sera JAMAIS terre d’islam.

  19. Un pays où le musulman est visible ça existe, ça s’appelle l’Arabie Saoudite, l’Afghanistan, la Libye, le Pakistan, le Bangladesh,…..
    A chacun de voir ce qu’il veut

    • En Arabe Soudure,il est normal et légitime que les musulmans soient mis en exergue…
      Ce qui n’est absolument pas le cas…
      En France.

  20. Quand au recteur du bord de l’eau, c’est à sa légion dont les patriotes devront vérifier quand aux raisons importantes pour la France qu’elle lui a été attribué. Celui-là même qui avait, avec gloussement dans la voix, dit que la graine de l’islam était planté en France.

  21. La Fondation pour l’islam !!!????. Une autre institution à détruire avec l’institut du monde arabe quand les patriotes gouverneront la France.

  22. Chevenement porteur de valises durant l’Algérie ..
    Si tel est effectivement le cas. .CE traitre la patrie n’a même pas .la décence ,de se retirer en s’excusant…

    • je n’en ai jamais entendu parler je ne crois il semble qu’il ait agi correctement en 1962
      Jean-Pierre Chevènement, préfet d’Oran (Algérie) par intérim lors du massacre du 5 juillet 1962, cite le nombre de 807 victimes fourni par ses services, nombre qu’il estime devoir être légèrement minoré, des habitants ayant peut-être gagné le port ou l’aérodrome, et trouvé un départ, et préfère pour sa part se résoudre à parler de centaines de victimes. Sous-lieutenant, Jean-Pierre Chevènement était alors chef de cabinet adjoint du préfet d’Oran, chargé des liaisons militaires. Le général Joseph Katz le jugeait trop curieux sur la question des disparus et Jean-Pierre Chevènement écrit avoir « bien failli disparaître dans la tourmente »9.wikipedia

      • Sans doute sont ce vos observations, les miennes sont différentes ..
        Quelle est la vérité ?
        Sns doute devrait il s. Exprimer après ou avec les infos requises

      • A transmettre à Chevènement: MAHOMET
        Extrait d’ECCLESIA, Encyclopédie Populaire des Connaissances Religieuses.
        Paris : Librairie Bloud et Gay 1928. Mayenne Imprimerie Floch 24/04/1928.
        « Mohammed (Mahomet) naquit à la Mecque (570) d’une famille qoraïschite assez peu considérée. Son enfance est l’objet de légendes ; il épousa Khadidja, veuve d’un riche marchand mecquois, et s’essaya dans le commerce. Sa femme mourut et l’aisance qu’il avait acquise lui permit le souci des questions religieuses. Vers quarante ans se produisit sa vocation, racontée dans le Qoran. Il eut des visions au sujet desquelles on a fort discuté ; que ce soient les hallucinations d’un hystérique, cela est assez probable, leur caractère et l’influence qu’elles exercèrent sur sa vie semblent favoriser cette hypothèse : les accès de névrose sont indéniables. Il semble qu’il faille voir en lui une intelligence lucide, un politique, un névrosé et finalement une énergie sans scrupule qui put mettre au service d’une conviction sincère à l’origine, le mensonge et la mauvaise foi nécessaire pour jouer le rôle qu’il s’était cru ou donné et pour légitimer ses passions. Quoi qu’il en soit, après avoir prêché à sa propre famille et l’avoir convertie, il prêche au dehors, annonçant surtout les fins dernières. Il se console des insuccès essuyés en pensant aux prophètes. On essaie d’obtenir de lui qu’il reconnaisse les « trois filles d’Allah » comme déesses, il y consent, puis se rétracte. Il quitte enfin la Mecque ; c’est le fait capital de sa vie ; il abandonne ainsi sa tribu et par conséquent la conception sociale du peuple arabe, et s’en va à Médine : c’est l’hégire (fuite), le 16 juillet 622. A Médine il organise le culte dans la mosquée, la quintuple prière de chaque jour, fait d’abord quelques concessions rituelles aux juifs de Médine, puis les écartes en voyant qu’elles ont peu d’effet. Il a des rapports avec les chrétiens et apprécie certains points de leur doctrine. Puis il se donne comme but la soumission de sa patrie à son culte, organise une petite troupe de pillards nomades, bat les Mecquois près du puits de Badr, puis une troupe soulevée à l’instigation des Juifs de Médine à la bataille du fossé. Une trêve est conclue, il se rend en pèlerinage à la Mecque en 629. Les Qoraïschites ses ennemis se soumettent ; il songe à étendre sa religion par-delà le monde arabe, quand il meurt en 632 à Médine. Ce fut un enthousiaste, un calculateur et un sensuel. (Il avait épousé 14 femmes dont 11 à la fois) ».

    • non,il a fait les E O R à CHERCHELL
      Il était je crois fils de gendarme .
      **********************************************************************
      E O R = affecté du contingent , Elève Officier de Réserve .
      Au Printemps de 1962 : guerre civile triangulaire OAS contreArmée Française et
      OAS contre le F L N
      Conséquence : expulsion de tous les « blancs » par le F L N , qui ont dû tout abandonné.
      C’était au sens strict du terme la valise ou le cercueil ,le mot d’ordre du FLN.
      Les « Accords d’ EVIAN » étaient bafoués par le FLN et l’inertie des incapables du Gouvernement Français .

Les commentaires sont fermés.