Si les femmes ont envie de passer de mains en mains ça les regarde

Et pourquoi être une pièce de 2 euros qui passe de mains en mains serait-il grave, Hani Ramadan ?

« La femme sans voile est comme une pièce de 2 euros, elle passe de mains en mains ».

Hani Ramadan, le double sans langue de bois de Tariq Ramadan a fait scandale…

http://www.marianne.net/hani-ramadan-femme-voile-est-piece-2-euros-elle-passe-main-autre-100243646.html

Le discours n’a rien de nouveau, il reprend,sous une autre forme, la métaphore de la sucette utilisée par l’inénarrable imam de Brest, une sucette sans enveloppe c’est comme une femme sans voile, elle est couverte de mouches à merde. En islam rien de nouveau  une femme sans voile est une salope qui peut -qui doit- être violée, appartenant à tous ceux qui la voient.

Certes, on ne comprend pas le  nombre effarant d’agressions sexuelles visant des femmes pourtant voilées dans les pays musulmans, en Egypte par exemple. Mais ce sera l’objet d’un autre débat.

Le débat de fond est celui-ci : en quoi passer de main en main,comme une pièce de deux euros serait-il si grave que cela justifierait les viols ?

Les hommes musulmans, avec leurs 4 épouses, leurs innombrables esclaves sexuelles possibles -non musulmanes- passent de lit en lit, de mains en mains. Qui aurait l’idée folle de les comparer à des pièces de deux euros ?

Pas un seul « savant de l’islam ».

Mais qui, à part les mêmes « savants de l’islam », pourrait croire qu’une femme qui a une vie sexuelle et qui, au cours de sa vie , change de partenaires, porte préjudice à quiconque ?

Un ancien Romain, peut-être, revenu d’entre les morts, qui, ignorant et les progrès de la science et la génétique, croirait toujours que le sperme répandu dans le vagin d’une femme pourrait corrompre, des années après, la descendance de la dite femme et donc produire des enfants dont le père déclaré ne serait pas le vrai père… voire entacherait la descendance officielle de caractéristiques ou tares amenées par l’un des précédents partenaires sexuels. La transmission étant le socle de la famille, métaphore au premier niveau de Rome, on peut comprendre une Lucrèce qui, violée, se suicide pour ne pas faire courir à son mari le risque d’une descendance impure. C’était au VIème siècle avant Jésus-Christ…

L’empire romain d’Occident est tombé en 476. Nul, en 2016, ne reprendrait à son compte de telles croyances liées à l’ignorance du processus de reproduction.    Nul sauf les musulmans qui n’ont pas le même rapport au temps que nous et qui depuis 1400 ans font du surplace. Quand ça les arrange. La conception de la femme objet, jalousement enfermée, celle des interdits alimentaires… Intouchables. Par contre quand il faut utiliser la  kalasch comme variante du couteau d’égorgement, ainsi que les réseaux sociaux pour faire connaître leur saloperie d’islam… Nul ne se soucie de savoir ce que Mahomet en aurait pensé, avec l’adage « ce qui n’a pas été interdit par le prophète est autorisé« … Hélas pour les fillettes, la pédophilie était autorisée. Hélas pour les femmes leur enfermement et leur lapidation était autorisée…

C’est là que le bât blesse. C’est là que les dhimmis et les prétendus experts es islam qui défilent sur les plateaux de télé nous enfument.

L’islam porte en lui les  névroses sexuelles de Mahomet qui craignait plus que tout sans doute d’être cocu et a prétendu recevoir des allégations divines    pour justifier que ses femmes ne puissent pas comparer ses performances et celles d’autres hommes…

Or nous vivons en 2016, que des hommes et des femmes – à égalité, mot honni par les musulmans- passent de lit en lit ne regarde que les personnes concernées.

Or, les montrer du doigt, les considérer comme des prostituées -les femmes uniquement naturellement- c’est non seulement justifier le djihad, c’est l’encourager. Parce que le viol des non musulmanes c’est le djihad. C’est, aussi, enfermer les femmes musulmanes dans leur état de sujétion, leur état de bien appartenant, comme un chameau ou un mouton, à l’homme. C’est, enfin, inventer un concept « la pudeur » qui serait un attribut obligatoire de la femme, musulmane ou pas. Pourquoi ne parle-t-on jamais ce la pudeur de Mahomet et pourquoi loue-t-on celle d’ Aïcha ?

L’islam ne peut se contenter de prescrire à ses prosélytes. En imposant de voir les femmes non voilées comme des objets sexuels, il impose la charia  à tous, musulmans et non musulmans. Il modifie notre civilisation, il modifie notre façon de voir le monde et comme, en l’occurrence, il s’agit d’une régression, il est donc notre ennemi.  A combattre sans relâche et sans hésitation.

 

 244 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. mahomet redoutait que ses femmes ne fassent la comparaison entre ses prouesses sexuelles et celles d’autres mecs? Ah bon ? Elles couchaient aussi ailleurs , ses femmes ? Dans les hadiths de Boukhari, Aïcha relate une histoire savoureuse. Une nuit, mahomet, il a pas pu…ben,non, il a pas pu…vexé comme un pou, le lendemain il appelle Djibril et, très emmerdé, lui raconte que Popaul a été en berne toute la nuit !Le désastre, quoi ! Djibril, compatissant est remonté au ciel , voir allah et il est redescendu aussi sec, portant dans sa main angélique, « la substance merveilleuse et très précieuse » et lui dit « mange »! et mahomet a mangé…et alors…et alors…Popaul est remonté, sans se presser…et mahomet il a pu…il a du rattraper le temps perdu…Viagra céleste …!!! Bon…et maintenant, le hani…de l’air!Du vent !

  2. une sucette sans enveloppe c’est comme une femme sans voile, elle est couverte de mouches à merde.
    c’est bien il fait des progrès en reconnaissant que les muzz sont des mouches à merde.

  3. «  »Les hommes musulmans, avec leurs 4 épouses, leurs innombrables esclaves sexuelles possibles -non musulmanes- passent de lit en lit, de mains en mains. Qui aurait l’idée folle de les comparer à des pièces de deux euros ? »
    Eh bien, nous tous.
    Il faut que ces hommes sachent que nous trouvons leur conduite et leurs « idéaux » profondément méprisables(et nuisibles)
    Il faut qu’ils sachent que s’ils méprisent les femmes non voilées, nous, nous les méprisons de se traîner dans ce qu’ils méprisent quand il s’agit de femmes. Si la conduite des femmes libres est abjecte (selon eux) la leur, de vouloir violer celles qui passent hélas à porter de leur vue, l’est bien plus.
    Berk

  4. Nous n’avons pas à écouter les saloperies de se genre d’individu. Il faut tout simplement le virer avec perte et fracas lui et toute cette engeance mahométane. La France était un pays ou il faisait bon vivre et maintenant c’est fini à cause de cette saloperie de secte puante et satanique qu’est l’islam. Pour retrouver notre vie d’avant il faut virer l’islam de France. Musulmans vous n’êtes plus les bienvenu, dehors, barrez vous.

  5. Une belle tête de vainqueur ! Et on se doute que le contenu est à l’image du contenant..

  6. Si cette tête-à-claque n’est pas content, personne ne le retient: qu’il se casse au lieu de justifier les agressions !
    D’ailleurs, bizarrement,on entend pas trop les droits-de-l’hommistes pour le coup.
    Et entre parenthèse les hommes qui passent de mains en mains, ça ne le gêne pas. Petite parenthèse, ce frustré, intervenait au sujet de « l’islamophobie »: on est phobe de ce que l’on veut, y compris de l’Islam, que ça plaise ou non ! De plus, les musulmans eux, sont phobes de tout le reste, et nous, les mécréants, on devrait aimer leur idéologie (je n’appelle pas ça une religion) ?! Sans parler de tous les appels à la violence et au meurtre qu’il y a dans le Coran en plus des insultes( pervers, idiots, les plus vils des animaux, singes, porcs….).
    Et malhonnêteté supplémentaire, on assimile la critique de l’islam à du racisme alors que ce n’est pas une race, histoire de rétablir de fait le délit de blasphème; mais que pour l’islam(sans majuscule), car pour les cathos, vous pouvez y aller en actes et en paroles, la bien pensance n’y trouvera rien à redire !!!
    Bref, J’EMMERDE ce sale type !

  7. C’est à croire que les musulmans sont des pauvres d’esprits sans cervelle qu’ils ne savent pas se contenir devant les femmes.
    Comment les musulmans font ils pour rester dans cette Islam complètement débiles, qui n’a aucun sens.
    Quand on voit des gamines qui se font toucher par des adultes et les musulmans trouvent anormale de voir des femmes non voilés, mais pour les gamines qui se font toucher çà ne les dérangent pas!, ces musulmans sont dégoûtants.
    Pour nous les européens, le voile est une humiliation pour les femmes.
    Le vrai Dieu est pour le libre arbitre, pas pour la soumission.

  8. Le discours musulman faute d’être religieux ou spirituel est toujours ou pratiquement toujours en dessous de la ceinture.

  9. Puisqu’il insulte ma femme et toute femme occidentale non voilée je dis à ce monsieur d’aller dans un de ses 57 pays qui l’accueilleront avec grand plaisir. Sa zbiba prouve à quel point il pratique bien son islam. C’est quoi la zbiba ? – raisin sec – eh bien c’est cette marque foncée que l’on voit souvent sur le front de ces bigots à force de prier le front contre terre.C’est un trophée qu’ils arborent « genre t’as vu je suis plus musulman que l’autre ». Pourquoi je dis ça ? Car on sait très bien et par des sources de ces pays à quel point certains se frottent le front contre des cailloux pour avoir cette marque afin qu’on dise qu’ils prient énormément. Eh oui l’islam est une religion du m’as-tu vu, ne l’avez-vous pas encore remarqué ? Monsieur ramadan, si nos femmes ne vous plaisent pas on en a rien à faire de votre avis. Prenez un ticket allée simple,et quittez cette terre de mécréant afin de vous purifier avec l’urine de chameau de l’autre côté de la mer tel que vous l’a préconisé votre prophète.

  10. Lu et approuvé.
    En attendant, je croise tous les jours de + en + de femmes musulmanes voilées, de plus en plus d’étrangers non européens. Dans les transports en commun les autochtones sont rares…
    Et, dans mon quartier qui est agréable, bien arboré, avec une architecture bien pensée, nous sommes en train de devenir fous, nous les habitants de notre résidence qui regroupe quelques immeubles. A proximité d’un rond point de 4 voies, nous subissons continuellement le passage de « djeunes bien bronzés », enfourchés sur des 2 roues au pot d’échappement trafiqué… Comme ils savent que nous demandons l’intervention de patrouilles de police, ils ont trouvé le moyen de se venger en circulant, maintenant (en plus) bruyamment la nuit : ça commence à minuit. A trois heures du matin j’ai dû me lever pour appeler la police tellement je n’en pouvais plus. Et le lendemain mes voisins étaient dans le même état que moi. Je vais devoir me réfugier dans la salle de bains pour dormir, comme l’été dernier.
    Si je raconte mes/nos malheurs, ce n’est pas pour me faire plaindre. C’est pour donner à réfléchir aux sceptiques qui viennent lire sur ce site et aux « petites mains » aux ordres… Venez vous frotter aux réalités des ZUP, des ZAC et autres quartiers à vocation sociale, vous changerez peut-être de discours !

    • Des clous ou de l’huile sur le goudron devraient être plus efficaces que la police. A côté de chez moi, les dealers sont postés en face du commissariat. Ça en dit long!

  11. Chacun et chacune peut bien avoir sa vie sans être insulté par ce dégénéré se présentant en juge des actes d’autrui et prétendant guider ceux qui sont assez idiots pour l’écouter.

Les commentaires sont fermés.