L'Egypte de Sissi condamne un écrivain à 3 ans de prison ferme pour mépris de l'islam

Chassez le naturel, il revient au galop…

Sissi, en chassant les Frères musulmans – et Dieu qu’il avait raison de le faire, par Toutatis !- a fait illusion un moment.

Pas longtemps, hélas, pour les Egyptiens, hélas pour ceux qui croyaient encore qu’un pays musulman pouvait ne pas appliquer la charia…

Il a chassé les Frères musulmans pour qu’ils ne fassent pas d’ombre à son pouvoir, pas par amour de la démocratie et de la liberté d’opinion ou d’expression.

L’écrivain Fatma Naout, actuellement au Canada pour une conférence (sur le racisme, glups…), prendra-t-elle le risque de rentrer au Caire et de se retrouver en prison ?

Tout cela pour avoir simplement dit que la fête de l’Aïd était une boucherie sans nom…

Elle vient d’être condamnée, à nouveau, en appel, et il n’y  a plus qu’une procédure d’appel possible, si elle perd, 3 ans dans les geôles des Sissi l’attendent, ô joie. De quoi méditer tranquillement sur le racisme…

Et si elle était la seule… Si on pouvait imaginer qu’elle a eu la malchance de tomber sur des juges islamiquement corrects…

Las…

L’outrage à l’islam coûte 5 ans de prison à 3 jeunes coptes ayant parodié une scène de prière…

L’animateur de télé Islam Béhéry a écopé, lui, de 45 procès et de 5 ans de prison pour « mépris de l’islam »…

Que dire de la participation à une manifestation anti-Morsi, elle peut coûter très cher…  prison à vie pour un enfant de 4 ans  !

Quant à la lutte de Sissi contre l’homosexualité, elle  a fait de l’Egypte un enfer pour les homos. L’homosexualité, « déviance » à combattre par tous les moyens pour l’islam… 3 ans de prison ferme pour 8 jeunes Egyptiens ayant participé à un « mariage gay », un simple échange d’alliances…   7 ans ferme pour « débauche », c’est-à-dire pour homosexualité…  La traque des homosexuels bat son plein, les rafles qui vont avec également…

Certes, certains pourront affirmer que Sissi n’a pas le choix, qu’il combat, comme l’homeopathie, le mal par le mal, et que, pour affirmer son autorité sur le peuple et l’empêcher de se tourner vers les islamistes il doit faire la même chose que les islamistes et leur proposer un ordre « moral », un respect de la charia tel que les Frères musulmans ne seront pas prêts d’arriver au pouvoir…

Que gagne le peuple égyptien ? Que les homos soient en prison pendant 7 ans plutôt que jetés du haut du quatrième étage ? Qu’une Fatma Naout soit condamnée à la prison plutôt qu’égorgée ? Que l’enfant de 4 ans soit condamné à la prison à vie plutôt qu’enterré vivant ? Vu comme ça le monde de Sissi c’est un sacré progrès… Est-ce pour cela qu’il y a eu la révolution  en Egypte ?

 327 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Et en France quand les musuls critiquent le Christianisme ou brûle le drapeau Français ou qu’ ils insultent les blancs, la sanction est :……………..bein rien du tout, car eux ils peuvent le faire. par contre il ne faut pas nous les blancs critiquer l’islam car là on se retrouvent au tribunal. Eh oui, c’est ça la démocratie en France.Elle n’est pas belle la France pour les musuls.

  2. Simple constat à propos des rites religieux :
    chez les chrétiens : projection d’eau bénite, de fumées d’encens, , signes de croix, processions et cantiques etc..
    chez les musulmans : égorgement de moutons –selon une certaine technique–face à La Mecque, avec en prime, chez les chiites, flagellation jusqu’au sang …
    On voit que même chez Sissi et l’imam « progressiste » de l’université Al-Azhar, on ne plaisante pas avec les « fondamentaux »…
    Marine en a-t-elle été informée ?

  3. Sissi est tenu par l’Arabie Saoudite et ses dollars……C’est surement simpliste comme réponse mais une réalité…

  4. Et bien il n’est pas Romy Schneider dans Sissi l’impératrice dans les Valses de Vienne, même pas le Pharaon tout en camion, lol.
    Il faut vraiment se débarrasser de cette saloperie d’Islam hors d’Europe, une vraie peste pour la liberté.
    Une vraie religion doit savoir supporter toutes les critiques, c’est même grâce à çà qu’une vraie religion se reconnaît, après avoir passé les épreuves.
    L’Islam n’est pas une religion et n’est que mensonges, car les critiques pourraient le démontrer, le blasphème n’est que des prétextes pour empêcher de le découvrir.
    La vérité n’accepte pas le blasphème.

    • J’ignore ce que signifie une vraie religion car toutes ont une part d’obscurité. La seule vraie religion que je connaisse est celle qui admet cette part d’ombre qu’elle essaie de comprendre et de rectifier par une remise en question permanente.
      Les religions comme les philosophies sont des idéologies. Dans le mot idéologie on trouve le vocable idée, et toutes les idées ne sont pas « bonnes à prendre ». Certaines devraient finir à la poubelle tant elles sont toxiques pour l’humanité et notre avenir à tous.

Les commentaires sont fermés.