Munitions pour kalaschs, propagande pour l’EI mais pas de dissolution des associations musulmanes


Munitions pour kalaschs, propagande pour l’EI mais pas de dissolution des associations musulmanes

C’est le Conseil d’Etat qui a annulé la décision, pour un vice de procédure.

L’une des associations aurait envoyé un courrier pour présenter ses observations, légales… et ce courrier se serait perdu. Pas de chance…

Si je comprends bien, la prochaine fois que je fais un recours en Conseil d’Etat, il me suffira de prétendre avoir envoyé mes observations pour que soit annulée toute condamnation ?

La France est vendue. Et si l’on ne fait rien, la catastrophe sera terrible. Déjà, l’andouille abandonne le projet de déchéance de nationalité, comme ça, les Français vont encore raquer pour ces merdes. Mais en plus, il laisse la vermine proliférer : http://www.20minutes.fr/paris/1816495-20160330-lagny-marne-conseil-etat-suspend-dissolution-association-gerait-mosquee-radicale
Rien que le mot « radical » devrait empêcher les suspensions de procès pour vice de forme. Alors l’autre valseuse, c’est pas la peine de dire « on a laissé les salafistes proliférer » et rester le cul assis sans rien faire.

http://www.20minutes.fr/paris/1816495-20160330-lagny-marne-conseil-etat-suspend-dissolution-association-gerait-mosquee-radicale

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




2 thoughts on “Munitions pour kalaschs, propagande pour l’EI mais pas de dissolution des associations musulmanes

  1. AvatarJean Michel Gaudet

    Si les services de l’état avaient travaillé sérieusement conformément à la gravité supposée de la situation d’urgence, ils auraient exigé que cette lettre d’observations soit expédiée en accusé de reception , dans le but d’interdire la présentation de cet argument fallacieux !

    La vérité crue, est que cet état d’urgence est une baudruche vide ! car depuis novembre aucun salafiste ne fut chassé de France ni aucune mosquée radicale fermée définitivement , et ceci contrairement aux engagements étatiques clairement exprimés aprés les drames !

    Tout à son aise quand il s’agit d’embastiller un général agé absolument pacifique,, la clique au pouvoir , portant la notion de pourrissement moral au statut d’art majeur à part entiére, recule donc des quatre fers , au moment même de s’attaque au coeur des vrais problémes , muliplie les arguties les plus vaines, pour ne surtout pas honorer ses promesses, au grand danger de s’alliener les votes d’une certaine communauté, tellement indispensables , à la réellection de notre bidochon national

    Il n’y aucune autre explication à cette reculade monumentale ! en précisant que les activités de cet « établissement » vont évidemment reprendre de plus belle , car les « clients » ne sont pas du tout intimidés par tous ces tartuffes nous servant de fonctionnaires !

Comments are closed.