Vous savez ce que c’est, les pleins pouvoirs ?


Vous savez ce que c’est, les pleins pouvoirs ?

Petit rappel historique sur les pleins pouvoirs :

« Article unique.
L’Assemblée nationale donne tout pouvoir au gouvernement de la République, sous l’autorité et la signature du maréchal Pétain, à l’effet de promulguer par un ou plusieurs actes une nouvelle constitution de l’État français. Cette constitution devra garantir les droits du Travail, de la Famille et de la Patrie.
Elle sera ratifiée par la Nation et appliquée par les Assemblées qu’elle aura créées. La présente loi constitutionnelle, délibérée et adoptée par l’Assemblée nationale, sera exécutée comme loi de l’État »
— Fait à Vichy, le 10 juillet 1940
Par le président de la République,
Albert Lebrun
Le maréchal de France, président du conseil,
Philippe Pétain »

Y-a-t-il quelqu’un qui se rappelle comment cela a fini ? Et lui (Pétain) au départ c’est un vrai héros alors que tout mou est un vrai zéro.

D’autre part :
« Les 649 suffrages exprimés représentent 71,55 % des 907 parlementaires que comptaient les deux Chambres au début de 1940 et les voix « pour » représentent 62,73 %.
Des 569 votants en faveur des pleins pouvoirs, 286 parlementaires ont une étiquette de gauche ou de centre-gauche et 283 ont une étiquette de droite, de centre-droit ou sont sans étiquette. »

Le LRPS de l’époque.

Horace

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “Vous savez ce que c’est, les pleins pouvoirs ?

  1. hoplitehoplite

    Article 16

    « Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité de son territoire ou l’exécution de ses engagements internationaux sont menacés d’une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des Présidents des Assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel. »

    Ces institutions sont, entre autres, la Présidence, le gouvernement, les ministères, la justice… Ces institutions sont-elles en danger, M.le Président? Considérez-vous que vous êtes en danger, ou d’autres ministres, d’autres magistrats? L’exécutif est en danger? Et qui vous met en danger M. le Président?

    L’indépendance de la Nation est en danger? Mais la Nation n’est plus indépendante depuis longtemps, elle est entièrement dépendante de Bruxelles. La loi française ne peut être votée que si elle est conforme au droit européen. Une nation qui ne maîtrise pas son pouvoir législatif n’est déjà plus une nation indépendante.

    L’intégrité du territoire est en danger? Mais quelle est l’intégrité d’un pays qui n’a plus de frontières, plus d’armée pour la défendre, une police désarmée, plus de peuple prêt à combattre pour sa liberté? Quel est donc ce territoire qui est en danger, l’espace Schengen moribond?

    Qui menace les engagements internationaux? Qui nous a empêché de tenir nos engagements de vendre des Mistral à la Russie?

    Qui nous menace de manière grave et immédiate qui nécessite une suspension du processus démocratique au profit d’un conseil constitutionnel?
    Sont-ce ces huit français qui ont frappé notre jeunesse?

    Lorsque les institutions, l’indépendance, l’intégrité du territoire d’un Etat sont menacées, il s’agit d’un état de guerre, M. le Président. Somme-nous en guerre M. le Président? Et qui est l’ennemi de la Nation, l’ennemi du Peuple de France?

    La France doit savoir qui est son ennemi pour pouvoir se lever, à votre initiative, et se battre pour défendre son pays et ses valeurs, appelez la au combat et Elle vous répondra M. le Président de la République.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Formellement ce sont, en effet, des Français.

      Un auditeur de Radio J a fait une excellente suggestion dimanche dernier.

      Comme il y a des remises de décorations à titre posthume, il faudrait déchoir ces assassins, à titre posthume, de la nationalité française.

      Ce geste aurait une grande portée symbolique et nous n’aurions plus à subir ces médias infernaux qui soulignent en boucle, à nous rendre fous, que ces crapules sont des citoyens français.

  2. Avatarpatriote

    Les pleins pouvoirs !! ça c’est dangereux dans leurs mains , surtout qu’il est inutile d’en arriver là pour lutter efficacement contre cette saloperie . Il leur suffit d’ouvrir les yeux , arrêter de nier l’évidence , arrêter de fricoter avec certaines communautés a des fins électorales , appeler un chat un chat , prendre le mal a la racine et taper sur ceux qui le méritent , avoir le courage de prendre de vraies décisions qui changent réellement le cours des choses , en fait faire le boulot pour lequel ils ont été élus suite a leurs promesses , rarement tenues d’ailleurs , et pour lequel ils sont grassement payés tout en profitant d’un train de vie fastueux au frais du peuple , je ne m’étendrai pas sur ceux qui en plus de tout ceci plongent les mains dans le pot de confiture .Remarquez je comprends ces amateurs de bakchich , on vient de voir un ancien ministre condamné a deux ans avec sursis pour avoir ponctionné 250000 euros ( avoués …mais sûrement plus ! ) moi je signe immédiatement ! pas vous ?

  3. hoplitehoplite

    Pas un seul député ou sénateur n’a quitté la salle n’est ce pas quand Hollande a déclaré qu’il souhaitait l’état d’urgence….

Comments are closed.