Pourquoi le pape n’accueille-t-il pas toute la misère du monde au Vatican ?

Marre de ce pape qui semble n’avoir été élu que pour faire le jeu de la mondialisation et des gauchistes, afin de nous faire bénir l’islam et attirer les clandestins, histoire de plus vite faire disparaître notre civilisation.

De quoi se mêle-t-il en essayant de nous faire culpabiliser ? Nous payons, depuis des lustres, pour que le Sud n’aille pas trop mal. Missions humanitaires, coopération, aides  internationales, visas quasi gratuits à gogo, nos spécialistes et nos enseignants envoyés dispenser la bonne parole, nos médecins pour soigner, nos techniciens pour apprendre à construire des puits ou pour exploiter les richesses naturelles…

Et, ici même, en France, nous payons le prix fort de l’immigration, 60 milliards par an, sans parler de la baisse du niveau à l’école quand les classes sont majoritairement constituées d’enfants ne parlant pas français et/ou qui ne veulent pas de la culture et de l’éducation française, prisons surchargées avec 60 à 70% de musulmans, subventions pharaoniques distribuées avec l’argent du contribuable pour des édifices « culturels » musulmans, pour nourrir les associations d’immigrés, d’aides aux immigrés ou antiracistes, hébergemnt en hôtel aux frais du contribuable pour les clandestins… Et on ne dira rien des prestations sociales et autres CMU, AME et compagnie.

Alors le pape, il peut bien faire son discours, il ne changera pas d’un iota le nôtre. Non, définitivement non à l’immigration irréguliière. On ne s’installe pas chez les autres sans y avoir été invités.

Et non, définitivement non à l’immigration légale, parce que nous n’en avons plus les moyens.

Christine Tasin

 113 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. De toutes façons, le vatican est une cible pour les musulmans, il y a tant d’or dans ce tout petit pays. Je ne comprends pas tous les gens qui donnent a chaque messe … c’est honteux

    • Il n’y aucune honte à donner de l’argent à une église ou une oeuvre quelconque, du moment que personne ne vous y force.
      Le Vatican finance des oeuvres de bienfaisance partout dans le monde, donc l’argent qu’on donne dans les églises ne sert pas uniquement à acheter aux prêtres des soutanes griffées par de grands couturiers français.

      Dans le tiers-monde où je suis née, les seules écoles qui dispensent une éducation correcte sont celles fondées et tenues par des religieux (écoles qui reçoivent une aide du Vatican).
      Les seuls hôpitaux qui dispensent des soins de qualité sont tenus par des religieux.
      Il s’agit de religieux locaux, qui travaillent main dans la main avec des religieux occidentaux, dont beaucoup de français, qui ont été interdits d’enseignement dans les écoles publiques (séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905), et qui sont venus dans les pays où l’on voulait bien d’eux, pour consacrer leur vie bénévolement au service des autres.
      Même chose pour les religieuses-infirmières, qui ne pouvaient plus exercer dans les hôpitaux publics, et qui sont parties exercer ailleurs.

      Les anciens élèves de ces écoles donnent de l’argent à leurs anciennes écoles, afin que l’éducation qu’il ont reçue puisse être dispensée à d’autres enfants, notamment ceux qui viennent de milieux modestes.
      Je ne vois pas ce qu’il y a de honteux à donner de l’argent à des oeuvres de bienfaisance. Et 80 % des oeuvres de charité dans le monde sont financées par des catholiques.
      C’est une fierté, pas une honte.

  2. Il faut réaliser un truc.
    Être pape c’est comme être politique, d’ailleurs le pape est un chef d’État.

    • Je confisque pour publier, dans doute en milieu de semaine prochaine !

  3. Interrogé sur France Info ce matin (on y parlait justement de l’immigration), un « spécialiste » disait qu’on avait besoin d’immigrés… pour payer les retraites… et qu’il fallait en faire venir + de 900 000 par an ! ! !
    Avec tous les millions qui sont déjà chez nous (et je suis sûre que la population « française » doit dépasser les 70 millions, même si on dit que nous ne sommes « que 65 millions), les caisses de retraite devraient déborder…
    Mais non, le déficit se creuse, et on continue de nous raconter des bobards !

    • ils sont fous à lier… le pire c’est que, immigrés ou pas, ils veulent nosu faire travailler jusqu’à 77 ans alors la retraite, l’alibi immigration, mon oeil ! Et on ne dira pas que la majjorité de l’immigration est du regroupement familial donc des femmes qui ne travaillent pas et donc ne cotisent pas….

  4. « Alors le pape, il peut bien faire son discours, il ne changera pas d’un iota le nôtre. Non, définitivement non à l’immigration irréguliière. On ne s’installe pas chez les autres sans y avoir été invités.
    Et non, définitivement non à l’immigration légale, parce que nous n’en avons plus les moyens ».

    Je me permets d’ajouter:

    Et si la France devait un jour avoir besoin de travailleurs venus de l’étranger, il vaudrait mieux les faire venir de pays qui soient proches de la France sur le plan légal, philosophique, racial (oups ! j’ai dit un gros mot: racial).
    Pardon aux âmes sensibles que j’ai pu choquer.

    Et l’aide systématique et prolongée aux pays pauvres n’est pas une bonne chose, elle en fait des assistés, au lieu de les forcer à se prendre en main.

    • à Eva,

      Entièrement d’accord avec vous, et à appliquer dans nos différents pays enracinés dans la civilisation multi-millénaire qui est la nôtre.
      Je peux parfaitement comprendre que le pape en qualité d’autorité morale, qu’il puisse donner sa vision en conformité avec la doctrine et les convictions qui sont les siennes.
      Mais cette vision, qui est la sienne, n’en reste pas moins qu’une appréciation parmi d’autres.
      L’ Histoire nous apprend aussi, et malheureusement, que la frontière entre la morale et la politique est plus que ténue, … et donc (très ou trop) facilement enjambée.

    • Tout à fait Eva, et d’ailleurs, cela vraiment coule de source. D’ailleurs, ils me font tous penser à cette horreur de Monsanto, car greffer variétés de même espèces comme nous faisons depuis des lustres, soit car sans danger, mais eux aussi veulent jouer les apprentis sorciers en mélangeant à tout va des gènes qui jamais ne devraient l’être -la nature sait très bien ce qu’elle fait- pour total se retrouver avec allez donc savoir quoi, stérile, mutant et qui au final prouvera être bien plus nocifs qu’ils ne le pensent ou veulent l’admettre.

      Sur le sujet grave qui nous occupe, qui se ressemble s’assemble est on ne peut plus rempli rempli de sagesse, pour qui veut vraiment être honnête. Les autres, qu’ils aillent faire leurs « mélanges », expériences et faire péter leur labos ailleurs.

  5. Ce « pauvre » pape a parlé d’une Église pauvre parmi les pauvres et il n’a d’autre choix que de gagner son pari, vue la direction empruntée, pour lui c’est déjà acquis puisque pire c’est mieux que bien… Encore un pire parmi les pires…

Les commentaires sont fermés.