D’après Usmani, les musulmans ont le devoir d’accomplir le jihad jusqu’au bout, par Philippe Jallade

Acheter la « paix sociale » avec l’islam ? Les « lèche-babouches » se trompent, les « lèche-babouches » nous trompent.
Qu’ils soient maires, ministres, évêques, pensent-ils que l’islam leur sera gré de favoriser son expansion, ses activités « missionnaires », multiplier les mosquées etc… ? Naïfs !

Il y a une trentaine d’années, un expert en jurisprudence islamique du Pakistan – Muhammad Taqi Usmani -, donna des éclaircissements à un coreligionnaire saoudien sur la question du jihad. Le problème posé revenait à ceci : « Si un pays non-musulman autorise le travail missionnaire musulman sur son territoire, le jihad contre ce pays cesse d’être permis ? »
L’expert basa sa réponse sur le verset 9 :29 (appelé « verset de la dhimmitude ») : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre (les chrétiens et les juifs), jusqu’à ce qu’ils versent la capitation (jizya, le tribut) par leurs propres mains, après s’être humiliés. »

L’expert Usmani rendit son verdict :
.« (Le verset 9:29 spécifie que) l’exécution des mécréants doit se poursuivre jusqu’à ce qu’ils paient la jizya après avoir été humiliés et dominés. Si le but de ces exécutions avait seulement été d’obtenir la permission et la liberté de prêcher l’islam, le verset aurait déclaré « jusqu’à ce qu’ils permettent de prêcher l’islam ». Mais l’obligation d’imposer la jizya jumelée à la mention de l’humiliation (des mécréants) constitue une preuve claire qu’il s’agit de démolir leur prestige de façon à ce que leur domination puisse être levée et que les gens puissent obtenir une chance de réfléchir librement aux avantages de l’islam. »
.« Si la nécessité du jihad cesse de s’imposer seulement parce que la permission du Tabligh (travail missionnaire) a été obtenue, cela signifie que les musulmans n’auront jamais à lever l’épée puisqu’ils ont déjà obtenu cette permission dans la plupart des pays non-musulmans du monde. Le résultat sera que les mécréants pourront continuer à établir et à brandir les symboles de leur grandeur à travers le monde et que leur prestige et leur suprématie se maintiendront. Les grandes décisions seront les leurs, les directives seront les leurs, les idéologies seront les leurs, les points de vue seront les leurs et malgré cela les musulmans devraient se contenter de la permission accordée à leurs missionnaires d’œuvrer dans ces pays. La question se pose : combien de gens seront disposés à écouter les musulmans ou à réfléchir sérieusement à ce qu’ils disent et écrivent si le prestige et la force de la mécréance dominent l’atmosphère ambiante ? »

Pour en finir avec la thèse de son correspondant saoudien, Usmani cita son propre père, Grand Mufti du Pakistan, Muhammad Shafi qui était également un expert reconnu en jurisprudence islamique : « Le jihad contre les ennemis de l’islam est obligatoire pour les musulmans jusqu’à ce que le risque de leur malfaisance et de leur méchanceté ait disparu et que la domination de l’islam ait été établie sur toutes les autres religions. »
Après avoir conversé avec Muhammad Usmani, le journaliste Andrew Norfolk du Times de Londres tira les conclusions suivantes de son entretien (8 septembre 2007) : « Le juge Muhammad Taqi Usmani soutient que les musulmans doivent vivre pacifiquement dans des pays comme la Grande-Bretagne où ils ont la liberté de pratiquer leur religion seulement jusqu’au moment où ils auront les ressources suffisantes pour s’engager dans le jihad. (…) Ces vues ne sont pas celles d’un extrémiste radical. Elles proviennent d’un des experts les plus érudits (de l’islam). (…) Voilà qui démolit complètement le mythe selon lequel la conception du jihad offensif et expansionniste serait une distorsion de la pensée islamique traditionnelle. »

Pour que la thèse sur la nature exclusivement défensive du jihad soit plausible, il faudrait que le Coran, les hadiths et l’exégèse présentent le jihad comme une activité ponctuelle devant cesser lorsqu’une condition particulière liée à la sécurité des musulmans est remplie. Or, le jihad est sans échéance. Aucun niveau de sécurité ne pourra jamais convaincre les islamistes de l’abandonner. Seul un manque de ressources humaines et matérielles pour mener le jihad peut justifier de l’interrompre temporairement, soutient l’expert de l’OCI (Usmani est Membre permanent, vice-président, international Académie du Fiqh islamique, Jeddah, organe de l’OCI) : « Tant que les musulmans ne possèdent pas les ressources requises pour détruire le prestige de la mécréance, il est permis de conclure des accords de paix avec d’autres pays tout en continuant à accumuler les ressources nécessaires (au jihad). (…) Si les musulmans ne possèdent pas la capacité de mener le jihad armé, des ententes (de paix) peuvent être conclues jusqu’à ce que cette capacité soit atteinte. »
Cette position est conforme en tous points au verset 47:35 qui interdit aux musulmans de conclure des accords de paix quand ils sont en position de force. Dans une telle situation, il faut achever les mécréants : « Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts (les plus forts), qu’Allah est avec vous. »

Le 13 octobre 2007, cent trente-huit leaders musulmans du monde dont Muhammad Usmani et plusieurs autres supporteurs avérés du jihad offensif adressaient une lettre ouverte au pape Benoît XVI et à d’autres leaders chrétiens pour exprimer leur désir de vivre dans un climat « de paix sincère, d’harmonie et de bonne volonté mutuelle ». Toute cette mascarade n’était évidemment rien d’autre qu’une application de la formule du prophète de l’islam consignée par Boukhari (4.52.269) selon laquelle on mène la guerre par la déception et la tromperie. »

http://www.paperblog.fr/2110886/quatorze-siecles-d-exegese-coranique-pour-nous-aider-a-comprendre-le-jihad/

Philippe Jallade

 276 total views,  1 views today

image_pdf

31 Commentaires

  1. Cher JALLADE,
    MERCI en effet pour ta juste connaissance (= naître + avec ) de l’ISLAM.
    Dans tous les grands TEXTES du Monde, il y a ce problème des différentes traductions.
    Or, ce qui est important, et primordial pour les lecteurs, c’est de RETIRER, et DISCERNER l’ESPRIT du texte.

    Or un livre où il est ECRIT: « convertissez les, et s’ils ne veulent pas, tuez les » ne peut être que…..SATANIQUE.

    L’ESPRIT qui guide le coran est foncièrement MAUVAIS
    ( et non pas CHARITE comme certains voudraient nous le faire croire).
    Les musulmans SONT CHARITABLES……………….entre eux, et pour leurs seuls frères musulmans convertis,
    mais vienne un étranger, un mécréant entrain de mourir, ou affamé, et il n’y a plus personne.
    Et si son propre frère ou sœur venaient à se convertir à une autre religion…………c’est la MORT ASSUREE pour elle.

    Cette notion de la CHARITE est très très LIMITEE, et ne dépasse pas…………….le bout de leurs petits doigts.

    Ils peuvent JEUNER…………… pour mieux se goinfrer à la tombée de la nuit,
    ils peuvent PRIER……………….pour mieux se faire pardonner leurs péchés d’orgueil et de luxure quotidiens,
    ils peuvent CRIER……………….pour que leur  » dieu  » décide un instant de les écouter
    et ils peuvent PLEURER………pour que Mahomet revienne…………………..car il ne reviendra pas.
    Mahomet est bien mort (comme tous les autres)………….ouf!

  2. Je pourrais vous répondre ceci : j’essaie de me faire passer pour un intellectuel…

    Ou vous répondre ceci :

    Ce n’est que le résultat d’une accumulation de tares et maladies diverses.
    . La plus grave : lire le coran en arabe, tare dont peu de « souchiens » sont affligés ; et là, c’est le début deS complications.
    . Autres pathologies : fouille-merde d’enfer dans des dossiers, kamikaze jusqu’auboutiste sur le terrain
    . Mentalité de tueur solitaire, qui confectionne lui-même -et bichonne- ses armes en silence.
    Etc…

  3. Philippe Jallade : Votre savoir sur le sujet est impressionnant !

  4. Mertine Aubry la première ! Il faut voir comment elle s’est fait traîter dernièrement par ceux dont justement elle léchait les babouches !! …elle en a pris pour son rhume !…et doit être en mode réflexion maintenant si elle a une cervelle !!!

  5. Juste en passant, un tout petit complément, de la part du grand-père de Tariq Ramadan : «Il est obligatoire pour nous (musulmans) de se battre contre eux (les infidèles) après leur avoir transmis l’invitation (d’adhérer à l’islam) et ce, même s’ils ne se battent pas contre nous.» Hassan al-Banna (1906-1949).

    Et çà, vous connaissez ? « Le Djihad a été légiféré afin de devenir un moyen de propagation de l’Islam. En conséquence, les non-musulmans doivent venir à l’Islam soit de leur plein gré, soit de force par la lutte et le Djihad… La guerre est la base des relations entre les musulmans et leurs adversaires. » Abdallah Ghochach, juge suprême du Royaume hachémite de Jordanie, 1968.

    • Monsieur Jallade:
      « un tout petit complément, de la part du grand-père de Tariq Ramadan : «Il est obligatoire pour nous (musulmans) de se battre contre eux (les infidèles) après leur avoir transmis l’invitation (d’adhérer à l’islam) et ce, même s’ils ne se battent pas contre nous.» Hassan al-Banna (1906-1949) ».

      Oui…je vois de quelle « invitation » il parle, le pépé de Tariq.
      Ca va faire maintenant 14 siècles qu’ils nous « invitent » par tous moyens, y compris les plus meurtriers, à embrasser la religion de paix, d’amour, et de tolérance…

      Alors un petit message aux musulmans qui nous lisent: ON NE VEUT PAS ! CA NE NOUS TENTE PAS !
      Vous aimez votre religion ? Soit. Alors gardez-la pour vous, personne ne vous la dispute, c’est vous qui l’imposez partout dans le monde où vous pouvez vous le permettre.

      P.S: Et nous ne vous laisserons pas gruger les occidentaux avec vos sourires mielleux: nous leur dirons inlassablement la vérité sur l’islam, nous ouvrirons les yeux aux plus naïfs.
      Alors si vraiment vous pensez islamiser l’Occident, je vous souhaite bon courage !

  6. EVA , Bonjour,
    Votre commentaire sur l’article de Monsieur JALLADE compléte le tableau NOIR des relations
    impossibles entre les Chrétiens et l’Islam . Une de mes proches qui donnait des cours à l’université du CAIRE
    a dû renoncer à ses déplacements………..l’écart culturel (la haine latente )entre la rue Egytienne et une Femme
    Occidentale, discréte et réservée , est tel……….que la mission n’est pas raisonnable !!!(impossible!)

    Vous étes ici en terre AMIE , c’est le moment pour nos Fréres et nos Soeurs en Christ , les Coptes,
    de créer des liens………..de construire des soutiens………….d’ouvrir une main confiante………..vers nos mains
    qui vous soutiennes……………

    PRIERES POUR NOTRE COMBAT COMMUN !!

  7. Merci Phillipe JALLADE pour vos documents sans ambiguités!

    Oui,nos Z..édyles ,qu’elles soient politiques ou religieuses , se bercent d’illusions !!!
    Pensent-elles réellement qu’un dialogue soit possible avec l’Islam ??? Rien n’est moins sur ! elles sont
    partagées entre LA PEUR et la COLLABORATION………espérant,pour certains, sauver quelques meubles
    d’un passé glorieux …………….. pensant pouvoir partager le pouvoir , pour d’autres !!!

    Nos verbeux ,croient régler l’avenir de leurs priviléges……..au cours de synodes Mondains,
    paient le prix de la dhimmitude………….en acceptant toujours plus de contraintes (plus d’immigrations………)
    plus de soutiens politiques,voire militaires ,connexes ou périphériques ( Libye , tunisie , mali , algérie , Syrie…………….)
    aux grands et seuls bénéfices des Fréres musulmans………..et de toutes obédiences Islamiques……………..

    D’aucuns mêmes , eux aussi « FRERES …………..du veaux d’OR »,ne voient que bénéfices dans l’abandon des Civilisations qui les ont portés…………….aveuglés qu’ils sont par l’UTOPIE de leurs projets d’une
    gouvernance mondiale……………………qui se ferait finallement SANS EUX, si l’Islam gagnait cette guerre de
    conquéte à la quelle ils collaborent !!!

    Notre devoir de tous les jours est de dénoncer ces IDIOTS UTILES à l’Islam , ces chantres de la
    défaite,préts à nous faire courber l’échine , pour ménager ,leurs avantages acquis , leurs prébandes …………..

    Tout ceci,c’est sans compter sur la détermination de MILITANTS LUCIDES déterminés à
    DYNAMI…SER…TER cette GARDEN -PARTY de prolo-gauchos , de milliardaires et d’enturbannés complices!!!

    BONNE JOURNEE

  8. Bonjour Monsieur Jallade,

    Merci pour cet article, dont les références me seront utiles pour expliquer le concept de takiyya à mes amis islamo-aveugles.
    J’aimerais ajouter une chose: il ne faut pas que les français s’imaginent que quand on est réduit à la dhimmitude, on a la paix. C’est faux, car la dhimmitude est un statut provisoire, qui permet aux musulmans d’arrondir leurs fins de mois avec les lourds impôts extorqués aux chrétiens. Mais les massacres ne cessent pas pour autant.
    De temps en temps, les musulmans trouvent un prétexte pour attaquer les mécréants. Par exemple, deux églises coptes ont été récemment attaquées en Egypte: le motif est que des chrétiens ont levé les yeux sur des musulmanes.
    Je peux vous assurer que la dernière chose que les hommes chrétiens en Orient trouvent affriolantes, c’est une mahométane entorchonnée sous des couches de textiles.
    Mes frères me disent souvent: « La bâche noire donnerait envie à un obsédé sexuel de faire voeu de chasteté et de se cloîtrer dans un monastère jusqu’à la fin de ses jours »…
    En fait, ce sont les musulmans qui raffolent de nous, les chrétiennes du pays, habillées avec décence mais pas bâchées. La preuve est que les jeunes chrétiennes de ces pays sont souvent kidnappées pour être mariées de force avec des musulmans.
    Tous les prétextes sont bons pour attaquer le dhimmi, car le but ultime de l’islam, c’est qu’éradiquer les mécréants, afin que la terre entière devienne un « dar el islam ».
    Essayer de faire des compromis avec l’islam pour gagner la paix sociale est une erreur, car la main tendue, concept chrétien dans lequel j’ai grandi, ne fonctionne malheureusement pas avec l’islam: la main tendue vers l’islam est destinée à être coupée. Il faut que nos dirigeants le comprennent.

    • Merci Eva pour ce témoignage, qui, une fois de plus, dit tout.

    • Nos dirigeant ne comprennent RIEN. Tout simplement parce que la plupart ne croient en rien…L’athéisme,(lui aussi polymorphe, j’en conviens) s’il peut etre l’expression d’une juste émancipation à l’égard d’un pouvoir spirituel, religieux, s’il est l’expression d’une réflexion philosophique surtout, a été remplacé, d’une manière générale par le relativisme… qui n’en est que le prolongement, au fond . Mais même cela , va dans le sens de l’Histoire. Il faudrait quand même, à un moment donné de son étonnement devant le scandale, établir le juste diagnostic, en prenant de la hauteur et ne pas rester crispé et constipé sur un simple constat !

      D’aucuns( -et ils sont nombreux ! ) voudraient nous faire revenir à une sorte de statu quo ante, à une époque formidable où la religion dite  » chrétienne » insufflait des impulsions dans le corps social…Il faut le dire clairement : CETTE ÉPOQUE EST DÉFINITIVEMENT RÉVOLUE , n’en déplaise à des mouvements comme « Civitas ».
      Pourquoi se lamenter sur la « déchristianisation » de l’Europe ?

      Oui, les mosquées sont pleines et les églises ( nos églises) sont vides! Vous le savez, la Nature à horreur du vide et la nature humaine idem…Pour autant, vouloir s’accrocher à des formes du passé reste une régression -même et surtout, suis -je tenté d’écrire si l’on se défini comme « chrétien »! ( ce qui ouvre tout un champ d’investigations sur ce qu’ être chrétien de nos jours et sur l’essence du Christianisme, en général…)

      C’est pourquoi, nous serons, je crois, assez impuissants pour régler cette immense problème, si nous n’opérons pas une véritable RÉVOLUTION SPIRITUELLE et n’opposons pas une VRAIE RÉPONSE SPIRITUELLE face à l’islamisation de l’Europe (et du monde)

      Qu’est ce-qu’ être chrétien de nos jours?
      Qu’est ce qu’être musulman de nos jours? Et ainsi de suite…
      N’y a-t-il pas de part le vaste monde, des impulsions sociales, des réalisations sociales pouvant être partagées par tous et chacun, en répondant aux immenses enjeux de notre temps?
      Faut-il constamment se jeter à la figure des discours haineux s’appuyant sur les mensonges et les caricatures?
      Ce sont sont bien des musulmans qui font l’objet de pogroms en Birmanie, soumis à la vindicte populaire attisée par des moines bouddhistes fanatiques!!!
      Mais qu’ont donc de « bouddhistes » ces gens? Lorsque l’on considère la loi du Dharma et du Karma ?

      Pour autant, notre défiance vis à vie de l’Islam reste légitime si et seulement si elle s’exprime contre cette hideuse caricature qu’est devenu l’Islam aujourd’hui…Je serais tenté d’écrire (comme beaucoup se le proposent, je n’en doute pas!) …et de toujours, tant il est vrai qu’il porte en lui tous les germes d’une telle dérive…Mais celà repose essentiellement sur un problème de traduction et de compréhension du Coran.

      Nous sommes vraiment placés devant une énigme, que les musulmans d’abord se doivent de résoudre et le problème fut abordé des les premiers temps de l’islam…C’est un problème intrinsèque à toutes les religions révélées dès lors qu’elles sont transcrites! (Je reviendrai peut etre là dessus plus tard)

      Pour ma part, je reste persuadé qu’il y a quelque chose de très respectable dans l’Islam. Je vais certainement choquer en écrivant cela, mais c’est néanmoins ma conviction profonde, basée sur ce simple constat: l’Histoire aurait « digéré » ce fait, sans autre forme de procès si son avènement n’avait un sens au regard du progrès spirituel de l’Humanité et, j’avoue humblement ne pas en avoir encore saisi toute la signification -sa justification historique en quelque sorte..(partagée tout de même, comme d’autres religions par des milliards d’individus!) . Mais je ne désespère pas pour autant!

      Par contre je m’autorise( je n’ai besoin d’aucun imprimatur pour cela) de dénoncer et de vouloir lutter contre cette plaie qu’est l’islam radical qui trouve AUSSI ses points d’ancrages dans des causes sociologiques profondes et anciennes qu’il serait absurde et dangereux de nier!

      Je suis donc un islamophobe patenté de cet islam là!
      Il faut donc des réponses politiques certes et elles nous sont connues même si certaines font hurler les « islamos-collabos  » de principe, mais aussi les autres!

      • Ce commentaire génèrera sans doute bien des réponses. Je ferai juste remarquer que si en Birmanie cela se passe mal ce n’est pas à cause de bouddhistes fanatiques (quel oxymore ! ) mais à cause justement de la volonté des musulmans de faire disparaître leur culture;.. ils se défendent tout simplement

      • @jarczyk

        « Par contre je m’autorise (…) de vouloir lutter contre cette plaie qu’est l’islam radical… »

        Saviez-vous que le mot « radical » vient du latin « radius » et veut dire littéralement « racine »? Pendant qu’on y est, sachez aussi que le mot « fondamentaliste » vient de « fondement » et que le mot mot « intégriste » vient de « intégral ».

        Les musulmans radicaux, fondamentalistes et intégristes sont donc ceux qui appliquent intégralement les fondements, donc les racines, de l’islam.

        Il y a des musulmans « modérés », (en ce sens qu’ils appliquent de façon incomplète les règles de l’islam) mais il n’y a pas d’islam modéré.

      • Jarczek:
        « Ce sont sont bien des musulmans qui font l’objet de pogroms en Birmanie, soumis à la vindicte populaire attisée par des moines bouddhistes fanatiques!!!
        Mais qu’ont donc de « bouddhistes » ces gens? Lorsque l’on considère la loi du Dharma et du Karma ? »

        Bonjour Jarczek,

        Je voudrais attirer votre attention sur le fait que ce que vous dites de la Birmanie a été dit des chrétiens de Serbie, et aussi des chrétiens du Liban: la couverture journalistique occidentale présentait les chrétiens serbes comme des bouchers, et les chrétiens du Liban comme des nazis.
        Dans les deux cas, on sait avec le recul que ces chrétiens luttaient pour leur survie.
        Donc je suis plutôt d’accord avec le post de Madame Tasin à ce sujet.
        On nous a fait croire pendant des années que Serbes ont tous une vocation de bourreau, qu’ils se lèvent chaque matin avec l’envie de manger du musulman innocent. Et que les chrétiens du Liban étaient belliqueux sans raison valable, juste pour le plaisir.
        Soyons vigilants au sujet du conflit en Birmanie: nous sommes peut-être induits en erreur.

        Pour l’islam « radical », je pense chaque mot que Minona a écrit, donc pas la peine de répéter.

      • « notre défiance vis à vie de l’Islam reste légitime si et seulement si elle s’exprime contre cette hideuse caricature qu’est devenu l’Islam aujourd’hui… »
        « (l’Islam) … porte en lui tous les germes d’une telle dérive…Mais celà repose essentiellement sur un problème de traduction et de compréhension du Coran. »

        S’il y a « un problème de traduction et de compréhension du Coran. », c’est surtout du fait de traductions assez récentes, édulcorées, falsifiées, qui vont dans le sens non pas d’un islam radical mais au contraire dans un sens « bisounours ».
        Ce que vous nommez « dérive », « islam radical », « hideuse caricature », n’est en rien une « hideuse caricature » mais au contraire, le coran bien lu et appliqué. L’islam est radical par nature, criminogène, il suffit de lire le coran, même frelaté, adouci, et même si on ne comprend pas tout…
        Maintenant, « un problème de traduction et de compréhension du Coran», pouvez-vous préciser, et proposez des solutions, ou des pistes ? Un problème, il faut chercher à le résoudre, ici on peut le résoudre, et cela ne saurait prendre des années, du moins pour l’essentiel.
        Et parfois des traductions –non édulcorées- sont un peu différentes entre elles mais disent strictement la même chose, et, surtout, la même chose que le texte original en arabe. Je prépare pour tout-à-l’heure un autre commentaire, pour illustration, sur la base d’un seul verset du coran, avec un certain nombre de traductions, en plusieurs langues européennes ; résultat : un humain, un européen à peu près normal ne peut que dénoncer ce verset … et dénoncer le coran dans son ensemble.

      • Suite à mon commentaire de tout-à-l’heure ; prenons par exemple le verset 4 de la sourate 65 La répudiation.

        Le verset 1 de cette sourate prescrit aux hommes de respecter une période d’attente quand ils répudient les femmes. Quoique ce ne soit pas indiqué, cette période d’attente permet de s’assurer que les femmes ne seront pas enceintes lors de leur répudiation.
        Le verset 4 indique la durée de la période d’attente : trois mois, applicable aux femmes ménopausées ou qui n’ont pas encore eu de règles, c’est-à-dire impubères ; quant aux femmes enceintes, la période d’attente se termine à l’accouchement.
        Il ressort de ce verset que des femmes non pubères -des petites filles, donc- peuvent déjà avoir eu des relations sexuelles avec leur « mari », et être répudiées.
        Ce verset ne pose pas de difficulté particulière de compréhension ; le seul problème est qu’il faut le connaître. Et les choses restent claires -jusqu’à présent…- , quelque soit la traduction, voir échantillons ci-dessous (à diffuser ?)
        En conclusion, la pédophilie est de mise en islam, ce n’est pas une « dérive » de « l’islam d’aujourd’hui », une « hideuse caricature », c’est écrit depuis l’origine, dans le coran.
        « cette hideuse caricature qu’est devenu l’Islam aujourd’hui… », dites-vous ? Non, ce qui est hideux, c’est le coran.

        Sourate 65 verset 4, et diverses traductions :

        65.4.??????????? ???????? ???? ?????????? ??? ???????????? ???? ??????????? ?????????????? ????????? ???????? ??????????? ???? ???????? ??????????? ???????????? ??????????? ??? ???????? ??????????? ????? ??????? ??????? ??????? ????? ???? ???????? ???????

        . FRANÇAIS 1 – 65.4. Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour CELLES QUI N’ONT PAS ENCORE DE REGLES. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.
        FRANÇAIS 2 – 65.4. La période d’attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l’âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté. Il en est de même pour celles QUI N’ONT PAS ENCORE ATTEINT L’AGE DE LA PUBERTE.
        FRANÇAIS 3 – 65.4.Quant aux femmes qui n’espèrent plus (à cause de leur âge) d’avoir leurs règles, quoique vous n’en serez pas sûrs, terme est également de trois mois ; le même est prescrit pour CELLES QUI N’ONT POINT ENCORE EU LEURS MOIS ; pour les femmes grosses, attendez qu’elles aient accouché. Dieu aplanit ces difficultés à celui qui craint.

        . ESPAGNOL – 65.4. Para aquéllas de vuestras mujeres que ya no esperan tener la menstruación, si tenéis dudas, su período de espera será de tres meses, LO MISMO PARA LAS IMPUBERES…
        . ITALIEN – 65.4. Se avete qualche dubbio a proposito di quelle delle vostre donne che non sperano più nel mestruo, il loro termine sia di tre lunazioni. Lo stesso valga per quelle CHE NON HANNO ANCORA IL MESTRUO…
        . ALLEMAND 65.4. Wenn ihr im Zweifel seid (über) jene eurer Frauen, die keine monatliche Reinigung mehr erhoffen, (dann wisset, daß) ihre Frist drei Monate ist, und (das gleiche gilt für) die, DIE NOCH KEINE REINIGUNG HATTEN…
        . NEERLANDAIS – 65.4. En indien gij twijfelt aangaande diegenen uwer vrouwen, die geen menstruatie meer verwachten, haar (wacht) periode is drie maanden, hetzelfde geldt ook voor degenen DIE HAAR MENSTRUATIE NOG NIET HEBBEN GEHAD…

        . ANGLAIS – Sahih International: And those who no longer expect menstruation among your women – if you doubt, then their period is three months, and (also for) those WHO HAVE NOT MENSTRUATED…
        . ANGLAIS – Shakir: And (as for) those of your women who have despaired of menstruation, if you have a doubt, their prescribed time shall be three months, and of those too WHO HAVE NOT HAD THEIR COURSES; …
        . ANGLAIS – Muhammad Sarwar: If you have any doubt whether your wives have reached the stage of menopause, the waiting period will be three months. This will also be the same for THOSE WHO DO NOT EXPERIENCE MENSTRUATION…
        . ANGLAIS – Mohsin Khan: And those of your women as have passed the age of monthly courses, for them the ‘Iddah (prescribed period), if you have doubts (about their periods), is three months, and for those WHO HAVE NO COURSES (I.E. THEY ARE STILL IMMATURE) their ‘Iddah (prescribed period) is three months likewise …
        . ANGLAIS – Arberry: As for your women who have despaired of further menstruating, if you are in doubt, their period shall be three months; and those WHO HAVE NOT MENSTRUATED AS YET…

        . RUSSE – ??????? ??????? ?????? ????????? ?. ?. 65.4 ??? ?? ????? ???, ??????? ???? ???? ?? ???? ????????, ?? ??? ??? ??? ???????????, – ??? ???? – ??? ??????, ??? ? ??? ? ??????? ??? ?? ???? ????????…
        . RUSSE – ??????? ???????-???? ???????? 4. ?? ?? ????? ???, ? ??????? ???????????? ????????, ???? ?? ???????????? (?? ???????? ? ?? ????????????), ?? ????????????? ?? ???? (?? ?????????? ? ????? ????) – ??? ??????, ??? ? ??? ???, ??????? ?? ???????? (????????) ????????…
        . RUSSE – ??????? ??????? ?????? ??????? (????) ????????? 4.
        ??? ??????, ? ??????? ?? ????? ?? ???????? ?? ?e???,
        ?? ???? ??? ? ? ??? ???????? ????,
        ???? (???????? ???????) — ??? ??????,
        ??? ????? ? ??? ???, ? ???? ??? ?? ???? ??????…
        . RUSSE – ???????-?????? (???-?????) 4. ? ??, ??????? ??? ????????? ? ???????? ?? ????? ??? (??? ??? ? ????????, ? ??????? ???????? ??? ?? ?????) – ???? ?? ???????????? (???????????? ?? ?????????), ?? (??????, ???) ?? ???? – ??? ??????, ??? ? ??? ???, ? ??????? ??? ?? ???? ???????? (??? ??????? ???? ???)…
        . RUSSE – ??????? ?????? ??????? ??????? 4. ??? ??? ?? ????? ??????, ? ??????? ???????????? ???????????, ???? ?? ????????????, ????????????? ??? ??????? ???? ????? ???? ???????, ??? ? ??? ???, ? ??????? ?? ???? ???????????…

        • Belle démonstration, tu m’épates Philippe, chaque jour davantage, et je suis fière que tu fasses profiter RR de tes lumières

          • Avant ce commentaire j’en ai mis un autre à 12h48, il s’est perdu ?

            Sinon, pour aller jusqu’à fouiner dans des versets du coran en russe, faut vraiment être barjot, un fou dangereux ; si je devais me rencontrer dans la rue, j’aurais la trouille…

          • Oui j’ai failli t’écrire que ut étais fou mais je crois que je l’ai déjà fait, mais j’aime bien que tu le fasses toi-même ! Je vais à la pêche de ton commentaire perdu

        • Bizarre tout de même…C’est une obsession que de vouloir constamment justifier vos positions en vous reposant sur une caricature du Coran. je pars d’un postulat et j’essaie de comprendre pourquoi mes (rares) amis musulmans ne sont ni violeurs égorgeurs ou pédophiles…Mais c’est peut etre un aveuglement de leur part..( et de la mienne) .Peut être devraient -ils lire le Coran comme vous le lisez ? (et comme le lisent de nombreux musulmans semble t-il)

          C’est un peu comme si l’on s’appuyait sur une seule traduction de la Bible : celle qui ne sied qu’aux seuls Témoins de Jéhovah ou autres…
          Je n’ai pas le temps de développer maintenant ,mais je pense sincèrement que l’on fait fausse route en croyant émettre un jugement sain sur la question sur le seul mode passionnel!
          Comment osez vous prétendre comprendre le Coran alors que des générations de linguistes s’y cassent les dents depuis le 8ème siècle au moins!!! Un peu de modestie , bon sang!!!

          La question est donc de savoir si le Coran ne souffre pas du « syndrome de l’auberge espagnole »?
          .
          Ceci dit, au vu de ce qui se fait, se dit et s’écrit au nom du Coran…Je comprendrais très bien que l’on fasse des autodafés du bouquin et que l’on ferme les mosquées, en proposant un moratoire, comme pour le nucléaire!!!
          Bonne idée non?

          .

          • Je ne crois pas qu’il y ait plusieurs façons de lire le coran, il n’y a qu’un seul sens !
            Par contre j’adhère totalement à votre idée finale

          • « Une caricature du coran » ? Apparemment vous n’avez pas bien lu et pas bien compté. Dans mon commentaire précédent je ne me « repose » pas sur UNE traduction du coran -selon vous « une caricature du coran »-, mais sur dix-sept traductions, donc dix-sept « caricatures du coran » selon votre logique. Pour votre gouverne, la première de la liste (« Français 1 ») est la traduction de Hamidullah, peut-être la plus courante chez les musulmans francophones, agréée par le royaume d’Arabie Saoudite, et qui est celle que j’utilise toujours en premier lieu. Donc, vous décidez de votre propre autorité que cette traduction est « une caricature de traduction »… ainsi d’ailleurs que toutes celles qui suivent. Bigre, « un peu de modestie, bon sang !!! ».

            A ce propos il conviendrait de préciser ce point : quelle est (sont) la (les) traduction(s) qui n’est (ne sont) pas une (des) « caricature(s), selon vous ? Quel est le « bon » coran, celui que vous défendez bec et ongles ?
            Au passage je réitère ma question : « un problème de traduction et de compréhension du Coran», pouvez-vous préciser, et proposez des solutions, ou des pistes ?
            Donc, merci d’apporter vos lumières, bien évidemment sur la base du seul texte arabe, le seul qui fait foi, et qui nous évitera de tomber dans le travers de « caricatures de traduction ».

            Au fait, avant de vous quitter, un tout petit détail ; autre erreur de comptage, -à croire que « c’est une obsession » chez vous-, quand vous évoquez « des générations de linguistes … depuis le 8ème siècle au moins !!! », pour ce qui est de traductions dans des langues européennes actuelles, vous faites une erreur d’un certain nombre de siècles.
            Quant à dire de ces « générations de linguistes » qu’ils « s’y cassent les dents », « comment osez-vous (le) prétendre » ? « Un peu de modestie, bon sang !!! ».Ou alors vous êtes vous-même un linguiste hors-pair, dans ce cas, maintenant, à vous de le montrer. Et il n’y a pas moyen pour vous de faire autrement.

          • Excellente mise au point Philippe… je l’attendais avec impatience

          • Juste un petit rectificatif, une petite coquille à signaler : j’ai tapé à deux reprises « une caricature de traduction » alors que l’expression de jarczyk était « une caricature du coran » ; mais ceci n’a en fait pas d’importance.

        • « ….Sinon, pour aller jusqu’à fouiner dans des versets du coran en russe, faut vraiment être barjot, un fou dangereux ; si je devais me rencontrer dans la rue, j’aurais la trouille… »

          MDR !! Confidence pour confidence et d’un fou à un autre, si fou Philippe je croisais dans la rue, je lui serrerai la poigne plutôt que m’enfuir. Que voulez-vous, on n’est jamais en meilleure compagnie qu’entre fous…. Ah, c’est quoi ces hommes tout de blanc habillés….

        • Je ne vois aucun signe de folie dans votre travail sérieux au service de l’information sur l’islam, Monsieur Jallade.
          Je vous félicite, et je me sers de vos posts pour affûter mes arguments quand je discute avec des islamo-aveugles.
          Merci.

          • Naturellement Eva quand je parle de la folie de Philippe c’est son extraordinaire force de travail et sa volonté incroyable qui ont quelque chose de démesuré que j »évoque !

          • « Je vous félicite » : non, arrêtez, vous allez me faire rougir, j’encaisse plus facilement les coups que les félicitations ; et je suis un grand timide (sauf s’il faut se battre)

            « je me sers de vos posts » : là, venant de vous, c’est un sacré compliment, mine de rien ; ouais, je vais finir par rougir…

    • Eva : oui, mais les dirigeant ne cmprennent qu’une chose: le son des pièces dans leur portefeuille !!..et pour l’entendre ils sont prêt à tout visiblement !!

  9. Texte enregistré, et qui sera re-distribué à certains « décideurs » de nos zélites-politico-médiatique.
    Dans l’espoir , surement vain, que certains le liront et peut-être même y réfléchiront … utopie, quand tu nous tiens !!!

Les commentaires sont fermés.