L’abbaye du Barroux : sa prière traditionnelle, et ses aliments du temps de Jésus (huile d’olive, pain, vin)

Office chanté par les moines de l’abbaye du Barroux, l’une des rares en France où la tonsure est encore portée ! – © Abbaye du Barroux

C’est en plein cœur du Vaucluse qu’est située l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux. Celle-ci a été fondée grâce au père bénédictin Gérard Calvet en 1970. Elle abrite aujourd’hui une communauté de 57 moines qui prient et travaillent de leurs mains, selon la règle de Saint Benoît “ora et labora » (prie et travaille). Pour en savoir plus sur cette abbaye, embarquez avec Divine Box à travers les vignes et les champs d’oliviers de l’abbaye du Barroux…

Un projet qui roule…

 

Fondée il y a seulement une cinquantaine d’années, l’abbaye du Barroux s’est développée très vite. Au départ : Gérard Calvet, un moine bénédictin, quitte l’abbaye de Tournay (avec l’accord de son père abbé) pour retrouver une vie monastique qui lui corresponde mieux. Sans plus attendre, il file en mobylette, à Bédoin, un petit village provençal pour implanter son beau projet en août 1970.

 

Et c’est ici, dans ce petit coin de France, non loin de la vieille chapelle Sainte-Madeleine (fondée au XIe siècle !), qu’il s’évertue alors à vivre la règle de saint Benoît dans ses observances traditionnelles : offices chantés en grégorien, liturgie en latin, office de nuit etc… Ça y est, l’aventure commence !

 

De surprises en surprises ! 

 

Alors que Dom Gérard envisageait au départ une vie solitaire, ce n’est pas vraiment ce qui l’attend en réalité… Trois jours seulement après son arrivée, un moine vient frapper à sa porte pour le rejoindre dans son aventure. Peu de temps après, deux moines se joignent à eux, puis trois, puis onze dès 1971 ! Le projet connaît donc un franc succès. La vie monastique s’organise et se développe alors : le petit prieuré initial, situé à côté de la chapelle Sainte-Madeleine, est ainsi restauré pour accueillir les onze moines déjà réunis autour du père Gérard.

 

C’est une vraie réussite ! A tel point qu’en 1977, les moines sont trop nombreux et doivent dormir dans des caravanes… Le temps presse : vite, vite, il faut déménager ! En septembre 1978, un petit terrain est acquis par la nouvelle communauté. Enfin un petit terrain, tout est relatif… Il s’agit plutôt d’une trentaine d’hectares entre le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail : les voilà bientôt dans un bout de paradis…

Vue latérale de l’abbatiale de Sainte-Madeleine du Barroux, terminée et consacrée en octobre 1989  – © Divine Box

Un Noël pas commun !

 

Mais les moines ont besoin de moyens financiers afin de mener à bout leur projet. Malheureusement, c’est plus facile à dire qu’à faire ! Car tous les travaux de l’abbaye du Barroux coûtent cher ! C’est alors que Dom Gérard sillonne la France en quête de bienfaiteurs. Le succès est immédiat : dès 1980, la première pierre est posée ! Avec les techniques modernes, il entend élever une abbaye romane classique, avec un fort style provençal.

 

Et hop, voilà que la nouvelle abbaye prend peu à peu forme. La cadence est même rapide ! La communauté y déménage fin 1981 pour pouvoir déjà fêter Noël sur place. Bon, même s’il n’y a ni chauffage ni d’électricité, les moines n’en sont pas découragés pour autant. On peut y dormir tout de même !

L’abbaye du Barroux sous la neige, climat semblable à décembre 1981 où les moines ont pu fêter leur premier Noël sur place ! – © Abbaye du Barroux

 

L’abbaye est reconnue !

 

Et voilà qu’en 1989, le Barroux est érigé en « abbaye » autonome. Tout juste revenu de Rome, c’est Dom Dammertz, abbé Primat des Bénédictins, qui est venu signer les papiers… et hop, c’était officiel ! La même année, après trois ans de constructions et au cours d’une cérémonie de 5 heures, l’église de l’abbaye du Barroux est aussi consacrée ! C’est le cardinal Gagnon, entouré de l’archevêque d’Avignon et de quatorze autres prélats, qui célèbre lors de la fête des saints Anges gardiens. Dingue non ?

 

L’année suivante, en 1990, une partie de la communauté s’est rendue au Vatican pour une audience privée avec le pape Jean-Paul II. C’est une réelle reconnaissance de la nouvelle abbaye du Barroux par le Saint-Siège. Enfin, en 2008, l’abbaye intègre la confédération bénédictine dont le but est de favoriser la vie selon la Règle de saint Benoît et la charité fraternelle entre les monastères.

 

A vos papilles !

 

Dès ses premières années, la communauté du Barroux élabore des produits simples, issus du travail de leurs mains ! Leurs spécialités sont notamment les denrées alimentaires de base du temps de Jésus : le pain, l’huile et le vin. Le top du top reste leur pain de noix, encore chaud et croustillant, tout juste sorti du four de leur propre boulangerie. Un délice !

 

N’oubliez pas non plus de goûter l’huile d’olive des moines du Barroux ! Pour la produire, les moines utilisent un moulin traditionnel importé d’Italie. Ainsi, c’est à l’aide de deux grandes meules de granit qu’ils extraient ce nectar divin des olives fraîchement récoltées. Une vraie pépite !

Les moines de l’abbaye du Barroux fabriquent leurs propres produits dans leur boulangerie – © Abbaye du Barroux

 

 

Un vin qui sort de l’ordinaire !

 

Les moines de l’abbaye du Barroux sont aussi vignerons depuis 1985, mais c‘est en 2015 que leur aventure prend un nouveau tournant, avec le lancement de « Via Caritatis » : une collaboration viticole entre l’abbaye (ses moines, ses vignes, son savoir-faire), et les vignerons alentours avec aussi leur expérience.

 

L’objectif de ce projet est double : tout d’abord, valoriser leur incroyable terroir comme don du Créateur. Mais l’autre but est également de subvenir financièrement aux besoins de cette grande communauté. « La Voie de la Charité » : voilà donc ce qui anime les moines, héritiers d’un vignoble pontifical du XIVe siècle ! Amis de la bonne bouteille, vous avez du choix : vin du Barroux, rouge, blanc ou rosé, vous y trouverez votre bonheur.

 

Les moines de l’abbaye du Barroux fabriquent leur vin avec le raisin de leurs vignobles – © Abbaye du Barroux

 

Des moines à la pointe de la technologie ! 

 

Et petite anecdote pour la fin, histoire d’étancher la soif des curieux… Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger l’application « Barroux » sur votre smartphone. Elle est disponible sur Iphone et Android, et permet notamment de suivre les offices en direct de l’abbaye, sept fois par jour, pour « garder le monastère dans votre poche ! ». Incroyable, non ?

 

Et pour acheter les produits de l’abbaye du Barroux ?

 

Si vous souhaitez vous rendre à l’abbaye, les moines se feront une joie de vous accueillir ! Passez-donc les voir, reposez-vous quelques jours dans leur hôtellerie (pour les hommes uniquement) et goûtez leurs délicieux produits, ils vous accueilleront toujours à bras ouverts. Leur adresse est la suivante : Abbaye Sainte-Madeleine, 1201 Chemin des Rabassières, 84330 Le Barroux.

Mais si c’est trop loin pour vous, vous pouvez aussi cliquer sur ce lien pour acheter en ligne les produits de l’abbaye du Barroux.

 

 

 

 7 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


3 Commentaires