Beau à en pleurer : tu ne peux pas mourir avant d’avoir vu les photos de Hubble

Pour la méthodologie, tu as le descriptif, en premier, puis la photo qui correspond au descriptif juste en-dessous.

Spectacle fascinant de l’amas Pismis 24-1. Un amas et un regroupement d’étoiles ou de galaxies. Cet amas se trouve à 7500 années-lumière de la Terre dans la constellation du Scorpion. Une année-lumière est égale à 10 mille milliards de kilomètres.

 

Lorsque les étoiles meurent elle laissent derrière elles d’immenses nuages de gaz et de poussières stellaires. C’est là que se forment de nouveaux astres. Cet ensemble, appelé Montagne mystique, est situé dans la nébuleuse de la Carène. Elle se trouve à 7500 années-lumière de la Terre.

 

Non, ce n’est pas une illustration du « Seigneur des Anneaux ». C’est la nébuleuse planétaire MyCn18, située à 8000 années-lumière de la Terre. Une nébuleuse est composée de gaz, de plasma et de poussières interstellaires. On appelle nébuleuse planétaire une nébuleuse qui est constituée par une étoile en fin de vie.

On voit ici une explosion d’une extrême violence. Il s’agit de la nébuleuse NGC 6302 dans le gaz est expulsé à environ 20 000 °C et à une vitesse de 950 000 km/h

 

Il s’agit ici d’une galaxie (ensemble de gaz, de poussières, d’étoiles, et parfois de planètes), la galaxie M104 surnommés galaxie du sombrero à cause de sa forme qui rappelle inévitablement le célèbre chapeau mexicain. Elle se trouve à 29 millions d’années-lumière de la Terre. Je te rappelle qu’une année-lumière, c’est 10 mille milliards de kilomètres). Elle se trouve dans la constellation de la vierge. Elle a une particularité peu courante dans les galaxies, c’est qu’elle est à la fois spirale et elliptique.

 

On a ici un amas (regroupement) stellaires (d’étoiles) appelé Westerlund 2, et il se trouve dans la constellation de la Carène, laquelle se trouve dans la Voie lactée qui est notre propre galaxie dans laquelle se trouve le système solaire avec toutes ses planètes.

 

Les galaxies spirales sont nombreuses dans l’Univers. Notre propre galaxie, la Voie lactée, et une galaxie spirale qui ressemble beaucoup à cette photo. Mais ici il s’agit de la galaxie NGC 6814.

 

Cette photo montre un phénomène peu courant, deux galaxies qui s’effleurent et interagissent entre elles. On a appelé cette paire de galaxies Arp 273. Elle se trouve dans la constellation d’Andromède. Elle est à distance de 300 millions d’années-lumière. Une année-lumière égale 10 mille milliards de kilomètres. Pour savoir ainsi où se trouve ces deux galaxies, tu multiplies 10 mille milliards par 300 millions et tu auras la distance en kilomètres. Tu peux aller y passer tes futures vacances si tu le souhaites !!!

 

Ici, nous voyons la nébuleuse du Papillon (M2-9) qui a la particularité de compter deux étoiles. Chacune d’elle à la taille de notre soleil (soleil qui, je te le rappelle au passage, n’est qu’une étoile comme une autre dans l’Univers).

 

Enfin, pour terminer, on est ici dans le Nuage de Magellan appelé aussi amas stellaire R136. On y trouve de très jeunes étoiles âgées seulement de quelques millions d’années. Certaines d’entre elles sont déjà 100 fois plus grosses que notre soleil.

A mercredi prochain.

Bye bye !

Professeur Têtenlair

 

34 Commentaires

  1. Les photos du champ profond de HUBBLE sont a mon avis les plus impressionnantes . La taille de (image correspond au petit rectangle de la gomme d’un crayon tenu a bout de bras… Un exposition de quelques heures ne donnant rien, je crois que la prise de vue suivante a étée posée sur 1 million de secondes Les analyses montreraient entre 75000 et 100000 galaxies ……… Imaginons une photo complète dans le mes conditions de la sphère celeste ………………… J’ai dit Imaginons » »

  2. Je n’ai pas vu la photo de Galaxie Emanuelus Macronis 2022.
    Certains pensent qu’elle est en voie de délitement cosmique car disparition de sa couleur BBR.

  3. Petit rappel, les galaxies et amas (stellaires, globulaire..) sont visibles à l’œil avec un petit téléscope de 15 cm de diamètre ou une petite lunette astro de 10 cm de diamètre et la galaxie Andromede (M31)à l’œil nu si observation à la campagne. Il y a toujours un club d’astronomie amateur dans votre commune, venez, ils vous feront découvrir le ciel avec des instruments d’observation de plus grands diametres..

    • Tu as raison d’encourager les gens à aller dans les clubs d’astronomie. Il y en a un peu partout. Je te félicite.
      Cela dit, il ne faut pas aussi donner trop d’informations limites aux personnes non initiées.
      Les tous petits instruments dont tu cites quelques exemples ont certaines performances théoriques certes, mais dans la pratique il peut y avoir certaines déceptions si on s’attend à trop de résultats. Pour peu qu’il y ait un peu de turbulence.
      Tu cites des instruments de 10 à 15 cm de diamètre par exemple. En théorie, un objectif à 10 cm peut avoir un grossissement de 250 fois, et 15 cm 375 fois, selon la focale. Dans la pratique il en est quand même tout autre. Mais il y a également d’autres facteurs aussi qui jouent, comme la stabilité de l’instrument et savoir rechercher les objets sans GoTo.
      La galaxie d’Andromède (NGC 224 ou M 31) est visible à l’œil nu en théorie. Sa magnitude étant de 3.4 elle est lumineuse mais moyennement quand même. Il faut aussi la trouver car elle se trouve à 2,55 millions d’années-lumière. Ce qui est près de la Terre, certes, mais pas si près que la Lune quand même. Là aussi, la voir à l’œil nu est un peu plus théorique que pratique.
      Je pense que la vérité est de dire aux non-initiés qu’avec des tous petits appareils il faudra qu’ils apprennent à repérer les objets, et en voir de toutes petites choses. Pour que les observations deviennent un peu plus intéressantes, il faudra passer par des lunettes ou télescopes plus sophistiqués, donc plus chers, et savoir s’en servir.
      Donc, je t’approuve pour ton conseil que tu donnes aux débutants d’aller dans un club d’astronomie pour être entourés, à condition que ledit club explique bien les choses aux nouveaux venus, ce qui est à mon avis peu le cas, chacun faisant ses petites observations avec son appareil sans trop s’occuper des autres.

  4. Voyons ! Qu’allez vous inventer là ? Le livre fondateur de la vraie religion vous dit cependant bien que la terre est plate, que le soleil s’éclaire chaque matin et tombe le soir dans un lac de boue… Les collabos corrompus au pouvoir vous disent sans arrêt dans leur propagande qu’il faut faire notre une telle croyance… Et vous osez prétendre qu’il y aurait des satellites et autres corps célestes ? Mais vous cherchez les ennuis vous !

  5. Comment peut-on retrouver tous vos articles pour imprimer ? C’est tellement fascinant

    • Merci, ami Pierre, de l’intérêt que tu portes à mes modestes articles et à tes compliments qui me touchent.
      Pour répondre à ta question RR ne propose pas d’impression directe des articles. Il y a trois autres méthodes efficaces.
      Concernant cet article précis, j’ai créé un PDF que tu peux télécharger comme indiqué dans l’article par les rectangles mauves proposant le lien. L’article montre 10 photos, et le PDF en montre 27. Une fois téléchargé tu l’as dans ton ordinateur et peux l’imprimer si tu le souhaites.
      Pour tous les articles en général, c’est très simple.
      Tu places ton curseur en haut et à gauche de la première lettre du titre (ici à gauche de Beau), tu maintiens le bouton gauche de ta souris et tu descends jusqu’en bas. Tout se mets en bleu. Tu relâches ton bouton de sourie, vas n’importe où dans le bleu, clique droit et « Copier » tout court, et pas d’autres « copier » avec compléments éventuels. Puis tu colle dans ton traitement de texte quel qu’il soit et tu retrouve l’article nickel. A partir de là, tu peux l’imprimer.
      Autre méthode : face à l’article, tu fais Ctrl + A en appuyant sur les deux touches en même temps, tout se sélectionne. Tu fais ensuite Ctrl + C en appuyant sur les deux touches en même temps. Tout se copie. Puis tu ouvres Word et tu fais Ctrl + V en appuyant sur les deux touches en même temps et tout se colle dans Word. Attention ! Avec les autres traitements de textes (Libre Office…) ça ne fonctionne pas.
      Encore une autre méthode : uniquement dans Google Chrome et Firefox. Tu installes l’expansion FireShot gratuite. Cela te permettra de télécharger l’ensemble de la page de l’article en PDF et l’enregistrer dans ton ordinateur, puis de l’imprimer.

      • On peut aussi sous chaque article du site appuyer sur print et c’est simple comme bonjour

        • Bennnn…..ouais…..c’est tout con. Encore fallait-il l’avoir repéré…….
          Comme quoi, on peut avoir certaines notions en informatique, et, parfois, laisser passer des choses évidentes.
          Merci Christine, ça m’avait tout simplement échappé.
          ******
          Alors j’ai essayé d’explorer un peu ce que donne cette option et j’ai établi un mini mode d’emploi pour ceux à qui il pourrait être utile. Le voici ci-dessous.

          COMMENT IMPRIMER UN ARTICLE SUR RR ?

          Cliquer sur « Print Friendly » à la fin de l’article. En haut apparaît un bandeau avec les possibilités suivantes : « Imprimer » « PDF » « Email » etc…

          Avant de procéder à une de ces opérations ci-dessus, il est possible d’éliminer des parties, ou images, que l’on ne souhaiterait pas garder. Pour cela glisser (sans cliquer) le pointeur de la souris sur la partie non souhaitée, elle apparaît sur fond jaune avec le symbole d’une poubelle. En cliquant dessus, cette partie disparaît.
           
          En fait, chaque partie se mettant en jaune correspond à celle comprise entre deux retours chariot, c’est-a-dire deux appuis sur la touche « Entrée ».

          Pour la manipulation « Imprimer » il suffit de cliquer dessus et le processus d’impression commence (pas l’impression en elle-même, le processus).

          Pour la manipulation « PDF » en cliquant dessus, il est proposé de télécharger le PDF. En cliquant sur « Téléchargez votre PDF », la boîte de dialogue s’ouvre pour l’enregistrer. Une fois enregistrée dans un dossier de votre ordinateur, vous pouvez le conserver et/ou l’imprimer également.

          Pour la manipulation « Email » en cliquant dessus, les renseignements nécessaires pour envoyer l’e-mail apparaissent.

  6. En Jérémie 51:15

    « Il a crée la terre par sa puissance, Il a fondé le monde par sa sagesse, Il a étendu les cieux par son intelligence ».
    Si Dieu voulait démontrer sa puissance pourquoi a-t-il fait un Univers aussi immense.
    Le système solaire était bien suffisant. Un jour des astronomes ont pointé leurs téléscopes vers une partie de l’Univers entièrement sombre et qui paraissait vide. Et oh surprise, ils y ont découvert des dizaines de galaxies cachées à nos yeux.
    Cela tend à faire penser que notre présence dans l’Univers n’est que périphérique et que nous ne sommes probablement pas seuls. On a l’intuition d’un « projet » à l’échelle galactique dont nous ne serions que des seconds rôles.
    En tous cas bravo pour les photos de toutes ces galaxies qui dépassent l’entendement. .

    • Passionnant sujets de réflexion.
      « Un jour des astronomes ont pointé leurs télescopes vers une partie de l’Univers entièrement sombre et qui paraissait vide. Et oh surprise, ils y ont découvert des dizaines de galaxies cachées à nos yeux. »
      C’est actuellement les études que je mènent : en fait, tout ce que l’on voit dans l’univers absorbe ou émet de la lumière. C’est pour cela qu’on les voit de différentes façons. MAIS LE VISIBLE DE L’UNIVERS NE CONSTITUE QUE 4% DE L’UNIVERS selon les astrophysiciens.
      Les chercheurs sont tous d’accord désormais pour dire que 96 % de l’Univers est constitué d’autre chose qui ne se voit pas, n’absorbe ni n’émet de lumière, et n’est pas physiquement détectable (pour le moment). C’est la MATIERE NOIRE.
      De même que l’Univers est en perpétuel expansion par l’énergie sombre.
      Actuellement, j’étudie la matière noire, l’énergie sombre, et les trous noirs. De ces trois éléments, tu peux retrouver les trous noirs sur mon site du Ciel et de l’Univers en cliquant ici. La matière noire, et l’énergie sombre seront mises sur mon site dans quelques semaines.

  7. Merci professeur pour ce magnifique article notre position comme humain dans l’univers me donne le vertige face aux questions sur notre existence et beaucoup de pourquoi sommes nous là dans cet immensité .

    • Je confirme tes questionnements, ami. Il y a tellement de réponses que nous n’aurons jamais, dès qu’elles sortent du domaine purement scientifique, lequel ne fait qu’observer et expliquer ce qu’il a observé.

  8. Magnifique. Mais cohérent avec notre vision des choses. Les formes ne sont pas tellement étranges et respectent semble-t-il les lois mathématiques. Rassurant quelques part.

    • Si vous voulez nous amener vers la voie d’un créateur vous faites fausse route ☺

  9. On est vraiment peu de chose et quand on voit ce que certains se croient ; pffft que des gogols !

  10. Merci Prof. Têtenlair pour ces splendides images et de partager vos connaissances avec les petits terriens que nous sommes☺

    • Ta modestie t’honore. Nous retournerons tous en poussière, il ne faut jamais l’oublier.

  11. J’adore les images splendides de Hubble: celle de M-104, la Galaxie du Sombrero, tout particulièrement, avec ses(parait-il)800 milliards d’étoiles!… J’avais même imaginé écrire un roman de SF racontant une grande épopée galactique qui s’y déroulerait, et qui impliquerait aussi notre propre Planète!… Je m’y mettrai un jour, qui sait?!

    • « J’avais même imaginé écrire un roman de SF… »
      Allez, lance-toi !

Les commentaires sont fermés.