Espagne-Catalogne, la menace de la scission !

Europe Publié le 16 février 2021 - par - 6 commentaires

J’évoquais il y a peu les élections du 14 février en Catalogne et la montée de VOX !

Ces élections ont vu un énorme bouleversement, les indépendantistes  (ERC, Junts, CUP) dépassant la moitié des sièges, 74 pour 135.
ERC :  Esquerra Republicana de Catalunya, gauche républicaine de Catalogne, créé en 1931.
Junts : Junts per Catalunya, abrégé en Junts, JxCat, JuntsxCat ou JxC, création récente, en rupture avec Carles Puigdemont…
CUP : Candidatura d’Unitat Popular très à gauche, proche LFI.
CUP (et ses 9 sièges) risque de monnayer cher son éventuelle participation à un gouvernement indépendantiste s’il a lieu. 

Le contexte est celui d’élections avec une faible participation dans le contexte du C19, 53,5% de votants, le taux le plus faible depuis 1980.

Les vainqueurs, au delà des indépendantistes de façon générale, en premier le PSC (Parti Socialiste Catalan) avec plus de 23% des voix et 33 sièges, passant de la 4ème place à la 1ère. En second, VOX avec 11 sièges (7,69%*) fait son rentrée au parlement, au dessus de ce qui lui était promis dans les sondages. VOX devient le 4ème parti, loin derrière le  PSC, ERC et Junts.
* En 2019 VOX faisait 6,3% aux élections générales en Catalogne, absent en 2017.

Les perdants, au delà des nationalistes espagnols globalement, Cuidadanos (=Modem) qui s’écroule littéralement, le PP qui devient le dernier parti présent au parlement catalan avec 3 sièges.

La crainte est une nouvelle crise séparatiste… Déjà ERC demande un référendum ! Les résultats ne sont-ils cependant pas un leurre pour les indépendantistes en ce contexte de pandémie ?

Malgré tout, même si VOX exprime ses craintes face au séparatisme catalan, son progrès en Catalogne confirme sa progression au plan national !
Il lui reste cependant bien du chemin à faire…

Print Friendly, PDF & Email
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Paul-Emic
Paul-Emic
il y a 1 mois

depuis le temps que ça dure, les Catalans sont en scission permanente

Collabo
Collabo
il y a 1 mois

Le séparatisme catalan serait-il si mal ?
J’ai beaucoup aimé Barcelona, perle d’arts et de culture, et de passe-temps plus terre-à-terre comme faire la bringue et aller au bordel.
Même si c’est peuplé de gauchistes, mais rien à voir avec les villes françaises infestées d’envahisseurs, les metro et rues dégueulasses, à Barcelone c’était clean et les pires agressions que j’ai connu venaient de prostituées, africaines souvent, un peu insistantes, « i’ll love you long time ».
L’élu principal de VOX en Catalogne est un africain noir.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ignacio_Garriga
Certes avec quelques ancêtres ibériques, mais de quel droit ce cosmopolite veut-il s’imposer aux autochtones ?
Barcelone j’ai tiré un trait dessus, pas la peine de me déplacer pour me faire agresser à tout les coins de rue par des allogènes haineux, en France je cherche la prochaine CAF et j’aurai mon enrichissement culturel sénégalo-algérien., mauritano-marocain, peu importe.
Mon rêve est mort, sauf si ce rêve est la remigration, reconquista.
Mais je comprend les vieux qui se souviennent du Paris des années 70, où il faisait bon vivre, tout ça.
Le Paris des années 2000-2010, c’était un camp de Roms et de maghrébins, Barcelone était ma ville lumière. Mais les rêves c’est pour les gosses.

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 1 mois
Reply to  Collabo

Toutes ces putains de races
de dégénérés qui pourrissent toute la planète !!! rien ne les retient  » famille, patriotisme.; ………… atavisme? le seul qu’il aient c’est détruire toutes les autre  » tribus  » !!

Phantomask
Phantomask
il y a 1 mois

et pourquoi pas les Basques plutôt que les Catalans ???
tout comme les Corses qui Eux veulent leur autonomie voire leur indépendance
alors que cette île ne vit qu’avec les touristes métropolitains
et grâce aux subsides de l’Etat Français …
ou la Bretagne aux Bretons alors qu’elle est envahie et coloniosée
par les Sarrasins, les Maures et les Zoulous et qui ne parlent même pas le Breizh
mais qui à contrario apprennent aux jeunes Bretons l’Arabe wesh-wesh-wallah

FrancVeutdireLibre!
FrancVeutdireLibre!
il y a 1 mois
Reply to  Phantomask

Les Basques et les Catalans n’ont pas tout-à-fait les mêmes motivations, les premiers, malgré le passé violent de l’ETA et des GAL (en réaction), sont en réalité beaucoup plus conservateurs et beaucoup plus islamo-résistants que les Catalans gangrénés par le politiquement correct, la « modernité  » et le multiculturalisme.
Une mosquée à la sauce catalane, malheureusement ça existe, aucune mosquée ne parlera l’euskara.

Les basques, même les sarrasins en avaient peur, tout comme l’arrière-garde franque qui en garde un cuisant souvenir.
Tous les nationalismes ne se ressemblent pas, le nationalisme catalan qui produit des Valls à vomir, ressemble plutôt au nationalisme écossais (anti-Brexit), un nationalisme gauchisant qui se couche devant l’UE et des migrants agressifs.
Et cela malgré l’indépendantisme écossais déclaré de James Bond en personne (Sir Sean Connery).
Le basque lui ne sacrifiera jamais ni son identité, ni sa langue, ni sa religion, ni son mode de vie, ni sa gastronomie pour faire plaisir à des migrants obscurantistesveffarouchés par le fumet du pata negra et le txistorra.
Sans les archers et frondeurs basques Toulouse n’aurait pas résisté aux hordes de l’islam en 721.
Et les basques ont toujours donnés de très bons et valeureux soldats.

FrancVeutdireLibre!
FrancVeutdireLibre!
il y a 1 mois

Il y a plus sérieux : celle du Texas de l’Union (admis dans les États-Unis en 1847), pour des raisons radicalement opposées.
Le Texas serait la huitième économie du Monde et hors d’Etats-Unis sombrent dans le gauchisme et la soumission.

Lire Aussi