Pour gagner en 2022 Macron veut donner le droit de vote dès l’âge de 16 ans

Publié le 16 septembre 2020 - par - 13 commentaires

Recette inratable…

Vous prenez toute une génération formée par des profs gauchos dans des lycées où les élèves sont au centre de tout et habitués à ce que l’on cherche à leur faire plaisir et à les rééduquer sur tout et n’importe quoi plutôt qu’à les instruire et les habituer à l’effort.

Vous ajoutez à cela l’importance des réseaux sociaux, du besoin à 15 ans d’être et de penser comme les autres… et vous avez tout un troupeau ignorant pour l’immense majorité ce qu’est la politique, l’histoire des partis, des tendances… et ne connaissant des différents candidats aux élections que ce qu’ils en entendent dire à la télé ou à la maison… 

Si vous vous appelez Macron vous comprenez que vous avez là un extraordinaire vivier d’électeurs prêts à vous choisir, et à contre-balancer le vote des vieux cons, appelés également Gaulois réfractaires. Il ne vous reste plus qu’à manoeuvrer pour que des copains d’un parti très proche du vôtre puisque constitué en partie de ceux qui ont quitté LREM fassent cette proposition « innocente » d’accorder le vote aux gamins à partir de 16 ans…

 

Les députés d’EDS, petit groupe parlementaire comprenant d’anciens de LREM, ont lancé une pétition pour autoriser le droit de vote dès 16 ans. Une proposition de loi est prévue le 8 octobre. «Objectif : + 100 000 signatures avant l’examen du texte à l’Assemblée nationale le 8 octobre», a écrit le 10 septembre Paula Forteza, députée ex-LREM, et dorénavant co-présidente du groupe parlementaire Ecologie démocratie solidarité (EDS).

A l’heure où nous écrivons ces lignes, cette pétition vient de dépasser les 1 000 signatures  alors que le groupe EDS entend porter une proposition de loi en ce sens le 8 octobre devant l’Assemblée nationale, dans le cadre d’une «niche» qui lui est réservée. Des organisations de jeunesse et des personnalités comme Yannick Jadot (EELV) ou Jean-Luc Mélenchon (LFI) ont apporté leur soutien à cette proposition.  D’ici là, EDS entend faire «vivre le débat» et se fixe l’objectif d’atteindre 100 000 signataires pour sa pétition, selon sa co-présidente Paula Forteza. Il faut «faire confiance aux jeunes», a-t-elle réclamé, en insistant sur leur engagement lors des marches pour le climat.

Présentes lors du point de presse, plusieurs organisations de jeunesse, étudiantes ou lycéennes, militent depuis des années pour cette mesure. La démocratie ne peut plus se faire sans les jeunes «La démocratie ne peut plus se faire sans les jeunes», alors que la «dette écologique nous impose une charge mentale lourde», a plaidé Mathieu Devlaminck, de l’Union nationale lycéenne, cité par l’AFP. «Les jeunes n’attendent que ça, qu’on leur donne la parole. Ils descendent dans la rue, se mobilisent, mais sont écartés du débat», a dénoncé de son côté Maryam Pougetoux, responsable du syndicat étudiant Unef. Selon Paula Forteza, «beaucoup d’études montrent que plus tôt on vote, plus on s’habitue à voter». Une douzaine de pays dans le monde permettent le droit de vote à 16 ans, sous différentes conditions. C’est notamment le cas de l’Autriche. En France, Jean-Luc Mélenchon (LFI) avait porté cette proposition lors de la présidentielle de 2017. A l’époque, un porte-parole de François Fillon (LR), Thierry Solère, y était aussi favorable.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/78748-droit-vote-des-16-ans-deputes-proposer-loi-assemblee-nationale

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Pour gagner en 2022 Macron veut donner le droit de vote dès l’âge de 16 ans”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Macron est un crétin, mais il suit simplement les directives de Bruxelles et des mondialistes.

  2. Avatar 😂 dit :

    Et présenter un candidat de seize ans à la présidence?

  3. Avatar Paul ter Gheist dit :

    La démocratie ne peut plus se faire sans les jeunes. Bien, mais elle qu’elle se fait encore avec ceux qui refusent les diktats de la bien pensance ?

  4. François des Groux François des Groux dit :

    C’est logique puisque les jeunes musulmans (on a vu que la majorité n’est pas Charlie) voteront pour le candidat le plus « progressiste » (c’est-à-dire immigrationniste, antiraciste, islamophile, mélanophile, inclusif etc.)

    Quant aux non-musulmans… eux non plus ne sont pas vraiment Charlie.

    Et manifestent en ce moment pour « mettre le voile » au lycée ou le droit à porter un « top crop+minishort »… C’est-vous-dire la maturité politique de nos jeunes !

    Si Macron donne le droit de vote à 16 ans, il adaptera son discours…

  5. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Bonjour @Christian Jour ;
    – » Macron est un crétin, mais il suit simplement les directives de Bruxelles et des mondialistes. « –

    Lesquelles directives sont elles-mêmes probablement berlinoises.

    Qui commande l’UE ?, les mondialistes, bien sûr, mais surtout l’Allemagne entre autre parce que c’est elle qui (a) met le plus d’argent dans sa « petite très grosse entreprise ». C’est non seulement Merkel, mais plus encore le Reich qui commande.

  6. Avatar denise dit :

    Je ne sais mais dans l’immédiat quand les jeunes seront considérés comme responsables devant la justice , on en reparlera ! aujourd’hui ils sont protégés par une loi datant de 1948 ! c’est pour cela qu’ils sont utilisés pour les trafics de drogue car « ils ne sont pas responsables  » ! c’est aussi la raison pour laquelle c’est eux qui se font tuer !
    Je viens de regarder une vidéo, de l’audition au parlement de Natacha Polony datant du 20 juillet 2015, très intéressante et qui donne quelques pistes sur les raisons du comportement des jeunes car :  » l’Education Nationale n’a plus de rôle d’ éducation, apprendre à lire et écrire, n’est plus porteuse de valeurs, qui a formé des enfants en carence qui ne maitrisent pas la langue, la pensée donc et ni le monde ! cela crée de la souffrance, du rejet et de la frustration qui ressortira plus tard C’est la raison pour laquelle les frères Couachy, Coulibaly et Mérah agissent alors qu’ils ont été sur les bancs de l’école, car ils n’y ont pas trouvé à se nourrir et de réponse à leur quête de sens . L’idéologie a remplacé le savoir, car des jeunes qui sont en lycée et en fac sont illétrés ! on a laissé passer de classe en classe des jeunes qui ne savent ni lire ni écrire !  »
    Je suis bien de son avis mais évidemment ce n’est pas la seule raison quand des parents, d’un autre coté, leur inculque une autre « idéologie » ! l’ascenseur social fonctionnait bien avant, mais pas quand le nombre est important, qui plus est, ne parlent pas français .

  7. Avatar Mountain dit :

    16 ans c’est trop jeune déjà 18 c’est parfois un peu juste mais 16 ans ils n’ont à mon avis pas encore la maturité nécessaire, c’est comme aux usa le permis à 16 ans ça fait peur .

  8. Avatar palimola dit :

    On est déja bien assez emmerdés avec le vote d’abrutis pourtant bien adultes !

  9. Avatar Bien le bonjour, d'Alfred. dit :

    @denise; Votre commentaire est plein de bon-sens et N. Polony toujours très pertinente.
    Macron, tentera probablement avec un droit de vote avant 18 ans de parachever  » l’excellent
    travail de sape  » réalisé par les syndicats de l’Enseignement National pour mettre à bas la République Française qui n’est en fait qu’un des modèles politiques différents qui ont régi à tour de rôle la Nation France depuis le Moyen-Âge à aujourd’hui !
    Ce n’est pas tant la République qui est en train de s’écrouler que la Nation.
    Une jeunesse abrutie au Smartphone, qui ne sait pas trop bien si Molière état contemporain du Roi Soleil ou de Napoléon (je n’exagère pas beaucoup) mais qui par contre est mobilisable pour venir mettre la chienlit dans les rues en braillant telle des chiards capricieux, cela pourrait bien arranger l’immature de l’Élysée lors du second tour en 2022; sans compter qu’ils voteraient en masse pour lui, bien sûr. On a eu un bel avant-goût de la chose en 2002 quand J.M Lepen joutait avec Chi-chi ! Mais comme disait le Grand Charles : les français ont un mémoire courte, en plus d’être des veaux !

  10. Avatar Joël dit :

    Vu l’âge mental qui sévit dans les facs, c’est déjà le cas, non ?

  11. Avatar bm77 dit :

    Dans les années 60 70 Nous étions matures à l’âge de 16 ans , nous lisions nous nous informions , nous étions politisés dans le bon sens du terme . Aujourd’hui les jeunes ont régressé , ils ont passé leur temps devant des dessins animés qui a provoqué, chez une partie de ces nouvelles générations, le syndrome du bambisme .Et ce n’est pas parce qu’ils ont accès à « youporn » que cela leur a donné un peu plus de plomb dans la cervelle.
    Non! aujourd’hui, au contraire on devrait reculer l’âge du droit de vote à 21 ans au moins . Il n’y a qu’à constater l’immaturité de macron!

  12. Avatar Joël dit :

    @bm77
    Quand j’étais gosse, je regardais à la télé des Popeye et Tom & Jerry.
    Je me sens beaucoup moins abruti que ceux qui aujourd’hui sont accros à la pub qui a remplacé les premiers.

  13. Avatar Hagdik dit :

    Ne rêvez-pas, ils vont le faire !
    µcron n’est pas un crétin comme certains le croient, il est un exécuteur minutieux de notre disparition.
    Plus vous descendez dans les tranches d’âge de la population, plus vous trouvez des éléments sensibles aux idées de gauche extrême. C’est une règle immuable : moins le cerveau fonctionne, moins vous avez de savoir, moins vous disposez de références culturelles, plus vous êtes à gauche.
    Alors le vote à 16 ans est un outil et si les chiffres secrets dont il dispose prévoient un danger pour leurs desseins, il le fera.
    Mais ne dites pas que c’est un crétin ou un abruti, c’est une ordure, ce n’est pas pareil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi