J’ai été féministe tant que j’ai cru que les femmes musulmanes allaient se réveiller…


J’ai été féministe tant que j’ai cru que les femmes musulmanes allaient se réveiller…

Illustration : Enterrées vivantes dans le sable bédouin ou de cette façon, où est la différence ? Pour ma part, je n’en vois pas !

.

Pourquoi je ne serai plus jamais féministe, plus jamais !!!

Et pourtant, je l’ai été pendant de nombreuses années car je pensais sérieusement que les femmes, en l’occurrence, celles vivant sous les lois chariatiques, n’accepteraient pas indéfiniment leur sort. J’étais persuadée, convaincue même, qu’elles allaient se réveiller et comprendre d’où venait le malheur dont elles se plaignent tant.

Je croyais dur comme fer qu’elles se rebelleraient, qu’elles diraient définitivement stop à la soumission, l’oppression, le statut de non personne.

Je m’étais imaginée qu’elles allaient comprendre à un moment ou à un autre, comme moi, qu’il fallait se battre, ne pas baisser les yeux et surtout ne plus laisser un centimètre de possibilité de nuisance à l’idéologie islamique, misogyne, liberticide, cruelle, inégalitaire…

.

Force est de constater que nous sommes loin du compte. En effet, il y a une terrible reculade, beaucoup d’entre elles font des bonds en arrière, plongent la tête la première sans aucune retenue dans la connerie islamique.

Je vois, autour de moi, de moins en moins de femmes affirmer leur féminité, leur droit à être un individu à part entière. Je n’ai pas vu le raz de marée escompté, à savoir, la gent féminine, vivant sous le joug mahométan, jeter aux orties avec force, détermination, la doctrine la plus malade qui soit. Celle-là même qui les a privées de tout, du droit le plus élémentaire, être respectée en tant que personne faite de chair et de sang. Même pas, elles n’existent pas, elles n’ont rien, elles ne peuvent rien revendiquer. Malgré tout ça, elles continuent de s’accrocher à une doctrine taillée sur mesure pour les maintenir en état de servitude caractérisée.

Elles revendiquent avec force, que dis-je, avec rage, leur droit à la soumission, à se rabaisser plus bas que Terre, et même nous imposer, par là-même, ces mœurs obscurantistes à souhait.

.

Beaucoup osent dire, non mais c’est juste pour nous, c’est un choix individuel, on ne veut pas l’imposer à d’autres. Oui ! Mais c’est bien sûr ! Seulement quand elles ne sont pas en position de force, quand elles sont minoritaires.

Toutes les situations ont montré qu’à partir du moment où elles sont majoritaires, elles se mettent à insulter, dénigrer, mépriser, parfois menacer, celles qui ne veulent pas porter le voile ou tout du moins rentrer dans le rang islamique. Une Houria Bouteldja, par exemple, qui insulte Zineb simplement parce qu’elle est une femme libre. Eh ! Oui ! Pour ces pourritures de bas étage, c’est un crime, un affront terrible contre leur société régie par l’inévitable islam. Les petites merdeuses du genre de cette idiote mettent tant d’ardeur pour mater celles qui ne veulent pas se plier à l’ignominie islamique. Souvent, sur bien des plans, les femmes sont plus féroces que les hommes qui pourtant, pour beaucoup, ne sont pas des enfants de chœur.

Je l’ai constaté tant de fois. Même en essayant de leur faire entendre raison, pas moyen d’attendrir leurs positions. Et ce qui me met singulièrement en colère, ce sont toutes ces donzelles dites modérées qui s’accrochent à leur miroir aux alouettes, sans oublier les non musulmanes, pseudo féministes gauchisées à souhait, abreuvées au baratin ambiant.

Non ! L’islam n’a rien à voir avec le statut d’infériorité des femmes nées dans l’espace physique ou psychologique musulman.

Non ! Il n’est pas responsable de tant de « féminicides ». Non ! Non ! Circulez, il n’y a rien à voir ! Samia, pourquoi tu fais tant d’histoires pour pas grand chose. Arrête d’être aussi médisante, ce n’est pas possible, tu véhicules trop de haine envers ces pauvres, pôvres musulmanes. Tu n’a rien compris, le problème ce n’est pas l’islam, le problème ce sont les intégristes appliquant trop à la lettre les textes !!!

.

Arrêtons ici les bêtises ! Il faut savoir que l’islam assèche le cœur de tous ceux qu’il touche. Je garde en mémoire bien des situations où des mahométanes avaient pour habitude de dézinguer tout ce qui bouge. Elles étaient impitoyables avec les filles qui voulaient vivre un minima leur vie. Elles émettaient des jugements sans appel tout en se fichant des conséquences pour ces dernières. Dans la société musulmane, système totalitaire où aucune liberté individuelle n’existe, le qu’en-dira-t-on est craint comme la pire des pestes. L’opinion publique expose à la mort sociale dans le meilleur des cas et la mort physique dans son extrême, c’est ce qui empêche bien des personnes à prendre de la distance avec la saleté islamique et ses préceptes. C’est cette entité collective, pour ma part, qui maintient le statu quo dans les pays, les territoires musulmans. Précisément, c’est elle que j’accuse en premier lieu. Si on veut s’en sortir, c’est là qu’il est nécessaire d’agir, apprendre à se foutre de ce que pense les autres de soi, apprendre à être sûr de ses opinions, pas endosser celle de la morale publique au détriment de la sienne, relever la tête et se défendre quoi qu’il arrive. A un moment, le choix doit se faire, soit vivre la tête haute soit se laisser manipuler, se laisser imposer des règles allant à l’encontre de son intérêt !

 

Alors pour ma part, il y a belle lurette que je ne leur accorde aucune confiance, aucun crédit, leurs chants de sirène n’ont aucun effet sur moi. Qu’elles continuent à seriner leur pipeau si cela leur chante !

.

Au final donc pas de rébellion, pas de dénonciation, pas de prise de distance avec la doctrine pondue par un obsédé sexuel, au contraire, le terrible constat que je peux faire aujourd’hui, c’est que ce sont les femmes, les premières, à défendre avec acharnement la fumisterie carabinée nommée islam.

Ce sont elles en première ligne, pour faire respecter tous les préceptes merdiques de momo, l’ennemi numéro un de la gent féminine. Il n’y a qu’à voir tout ce qu’il a pu dire à propos d’elles.

Je résume en gros, tout le malheur, tout ce qu’il y a de négatif ici bas, sont l’unique et entière faute des femmes. En effet, à chaque fois que le coran, les textes islamiques prennent la parole en ce qui les concerne, c’est pour les incriminer de tous les maux de la Terre, sans compter la belle réputation que ces derniers leur font. Elles sont stupides, menteuses, manipulatrices, tentatrices, impures et j’en passe. Alors comment peut-on adouber une telle idéologie et dire même que c’est une religion avec tout ce que cela suppose de spiritualité. Je ne comprends pas !

En outre, le plus risible, avec les femmes se disant musulmanes, c’est qu’elles vous serinent toujours la même chose, à savoir l’islam les a libérées.

D’accord, j’ai donc voulu savoir mais de quoi bon sang ? Car lorsque je regardais leur situation, je ne voyais aucune liberté, aucun avantage. Voilà la réponse toujours et encore qui, à chaque fois, vous est assénée : « avant l’islam, nous étions enterrées vivantes mais depuis c’est fini, allah a dit stop on n’arrête ».

Curieux quand même, j’aurais envie de dire Dieu serait-il né du jour au lendemain, en réalité au bon vouloir de mahomet, premier point. Car avant cela pourquoi Dieu aurait-il permis que cela se fasse ? Allah, un dieu soit disant omnipotent qui peut tout, ultra puissant, pourquoi aurait-il besoin d’un simple marchand bédouin pour intervenir et faire cesser le carnage ? Personne ne se pose la question, tout le monde avale les bobards islamiques sans broncher !!!

Deuxième point, cette coutume, enterrer les femmes vivantes, ne concernait pas les femmes du monde amazigh mais celles du désert d’Arabie, les bédouines.

Alors ces écervelées qui ne connaissent même pas leur vraie histoire, l’islam l’ayant volée, effacée, brisée, vous serinent toujours la même ineptie. Eh oui ! Car leurs ancêtres étaient libres à l’image de la reine amazighe Dihiya, elles allaient et venaient le plus normalement du monde jusqu’à qu’une horrible idéologie vienne mettre fin à leur liberté. Elles sont depuis enterrées vivantes dans un statut de non personne, sans droit ni visibilité.

Tout le territoire de Tamazgha est aujourd’hui une zone de non droit pour les femmes par la grâce de l’islam qui peut être a fait cesser l’enterrement des bédouines, mais qui depuis 1400 ans ne leur a rien apporté de plus, ou plutôt devrais-je dire, à la place, menace de lapidation, coups de fouet, meurtre, violence et j’en passe.

Voilà les belles évolutions qu’a apportées, à ces petites dames, le réformateur momo !!!

Voilà les éternels arguments bidons invoqués par ces idiotes !!!

Je les regarde souvent en me disant mais bon sang que faut-il faire face à tant d’abrutissement, à tant aveuglement ?

Pas grand chose ! Si ce n’est résistance, et ne pas leur laisser le champ libre pour répandre leur infection islamique…Et ça mes amis, ce n’est pas une mince affaire !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


15 thoughts on “J’ai été féministe tant que j’ai cru que les femmes musulmanes allaient se réveiller…

  1. Avatardmarie

    Samia, merci pour cette analyse qui résume parfaitement le problème.
    J’avais moi aussi beaucoup de compassion pour ces femmes prisonnières de l’islam. Mais que dire devant l’évolution de notre société en Europe alors qu’elles ont la possibilité de vivre autrement ? Ne serait-ce que les horreurs pratiquées sur les petites filles avec l’excision, toujours pratiquée par des femmes ! C’est vraiment le comble de la cruauté et de la bêtise !
    Qu’elles soient heureuses de leur statut, ça les regarde, c’est leur choix !
    Mais qu’elles cherchent à l’imposer au monde entier, ça c’est une autre histoire à laquelle nous ne sommes pas tenues d’adhérer, nous les non-musulmanes !
    Car nous avons aussi notre mot à dire et que cette idéologie criminelle n’a rien à faire dans les pays civilisés. Les femmes libres veulent le rester et ne pas courber l’échine devant momo et ses sbires.

    1. AvatarJeanVal

      Tout à fait. J’avais par ailleurs participé à une discussion FB il y a 5 ans sur la page de Waleed Al-Husseini dans laquelle des Francaises de souche disaient que  »l’islam sera libéré par les femmes musulmanes ». En citant des sources academiques FR et ENG sur la transmission de la religion sein des sociétés musulmanes, je leur ai prouvé que ce sont bien les femmes musulmanes (et non pas les imams ou les djihadistes) qui maintiennent cette religion. En gros la lutte contre l’islam ne passera certainement pas par elles ! Je me suis pris une volé d’insultes (de la part des Francaises de souche) qui m’ont traité de raciste, d’ignare, de sale intello et j’en passe. Je précise que je suis un Marocain apostat titulaire d’un doctorat en études islamiques et que je participais sous mon VRAI NOM.

  2. PacoPaco

    Le choc ! Cette vidéo résume parfaitement la situation. Le vrai et le faux. L’apparence et les ressorts cachés ! Merci Samia de ta rage qui n’est pas, aucunement, de l’impuissance. je suis sur que tu vas entrer dans le cœur, si tu n’y étais déjà de tous ceux qui vont lire ce texte. Et si en plus, car c’est certain qu’ils nous lisent, tu vas faire enrager les sbires de oumma.com !

  3. AvatarS

    Je ne pense pas que ce soit de la soumission de la part des femmes voilées, elles portent délibérément le voile, elles sont les complices des barbus et le revendiquent de par leur attitude provocatrice et narquoise, ce qui se traduit par la haine qu’ils ont envers l’européen en général.Le constat est que de nouvelles voilées surgissent tous les jours, par la contrainte? je reste dubitatif.
    leur but , l’islamisation, certainement pas l’assimilation et l’intégration sauf par intérêt, lorsqu’il s’agit d’obtenir des aides sociales, logements, CAF, RMI.

  4. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Cela me donne envie de vomir de voir toutes ces femmes qui ont perdu leur identité sous des horreurs de couvertures noires…

    Comment déjà peut-on supporter cela physiquement avec la chaleur… et comment peut-on vivre sans existence car c’est de cela qu’il s’agit quand on voit ces troupeaux sans forme ni particularités qui font la singularité de chaque être humain.

    Il n’y rien d’autres à dire : c’est in-humain.

    Quel les féministes aillent se rhabiller…

  5. Avatarmyrtille

    L’islam a remplacé le catholicisme, C’est faux de dire que l’islam est arrivé sur une terre vierge de toute spiritualité y compris en Algérie.

  6. AvatarOrange

    Les hommes musulmans ne m’attirent pas du tout à cause de la mutilation de leur pénis par la circoncision qui marque leur soumission au tueur compulsif Mahommet qui les réduit à des minables qui n’ont d’autre recours autorisé dans la vie que la grosse violence. L’islam s’engraisse sur les pulsions criminelles des hommes et interdit les dimensions nobles et difficiles comme l’amour.

    Il y a des années, dans le plus gros Centre de femmes de Montréal au Québec il y avait trois musulmanes avec moi dans le micro vestiaire de vêtements gratuits en train de choisir. Elles ricanaient désagréablement entre elles. Archi irrespectueuses vis-à-vis la gratuité du lieu. L’une d’elle pioche dans mon sac de vêtements quand j’avais le dos tourné et elle brandit pour montrer aux autres en montrant ses dents les jarretelles que j’avais trouvées. Sa démarche était l’oumma en action pour « m’humilier ». J’ai compris comment l’oumma par les femmes traque les femmes pour les faire rentrer dans le rang des bafouées volontaires. Elles étaient habillées et voilées difformes dans leurs sacs poubelle. Elles ne m’ont pas humiliée. La région de ma petite culotte est une zone accidentée à cause d’une erreur médicale avec une crème à la cortisone qui en avait abîmé la muqueuse. J’ai failli en mourir mais j’ai finit par trouver la guérison par des traitements avec un appareil de champs magnétiques pulsés qui m’a coûté 3900 Euros. Ces jarretelles charmantes avaient un usage pour protéger cette région du frottement des vêtements. J’ai trouvé ces musulmanes qui m’attaquaient abyssalement minables et misérables dans leur univers islamique mesquin les encourageant à détruire la féminité. Je me suis demandée pourquoi les féministes du Centre de femmes leur déroulaient un tapis rouge alors que ces musulmanes ont besoin d’être mises au pas de la civilité civilisée.

    Un couple constitué avec un musulman et unemusulmane, c’est un univers dont sont exclues les fées et la lumière.

    J’ai entendu plusieurs témoignages de femmes occidentales avec enfant qui ne pouvaient pas être admises comme compagne d’un musulman par la famille du musulman car elles portaient la « souillure » de leur précédente union dont était issu leur enfant, enfant inacceptable pour les musulmans. Les mères musulmanes rejetaient l’enfant comme les monstres qu’elles sont. Et le fils musulman ne s’engageait pas dans la relation avec l’occidentale, comme un bon soumis à son abjecte mère musulmane qui rejette un enfant qu’elle considère être une souillure. Ces gens ne devraient jamais être accueillis en Occident.

  7. AvatarJeanVal

    Il suffit de comparer le nombre de reines et de chefs tribales en Afrique du nord (ou en Egypte et moyen-orient) avant l’islam (selon les archives romaines et grecques) et apres l’islam pour piger que l’islam n’a pas libéré la femme.

  8. Avatardmarie

    JeanVal, merci pour votre témoignage. Il est évident que si l’islam progresse de cette façon, c’est qu’il est enseigné en premier lieu par les parents au jeune enfant. Et que la mère porte une grosse responsabilité dans cet enseignement.
    Elles sont complètement débiles pour la plupart et seules les personnes suffisamment intelligentes peuvent se sortir de ce cloaque !
    Quel est le but poursuivi par nos gouvernants pour vouloir nous imposer cette peusdo-science ? Hormis nous soumettre à l’esclavage, je n’en vois pas d’autre !
    Et cela correspond tout à fait au style macronien.

  9. Avatar"à la" poubelle !

    Bravo madame Samia, magnifique texte. Le problème c’est qu’une femme intelligente s’adressant à des connes, ne peut pas les convaincre, hélas. Quant à ces femmes ravies de subir la violence, j’en ai vu beaucoup dans ma vie qui préfèraient tomber raide dingues de crétins arrogants, dominateurs, violents plutôt que de mecs courtois, gentils, intelligents , c’était presque toujours leur choix !!! Il y a de quoi se les bouffer !

  10. AvatarMachinchose

    on dit que ce sont de sacrées chaudasses!

    surtout en été quand elles libèrent le sui généris engendré par leurs voiles et la transpiration de leurs foufounes

  11. AvatarAdalbert le Grand

    Bonjour chère Samia, je vous souhaite la bonne année même si un peu tardivement (mais comme vous n’avez rien écrit depuis le début de l’année, je n’ai pas eu l’occasion avant).

    Je voulais vous demander si vous saviez d’où sortait la vidéo, mais en me creusant un peu la tête, je me suis dit que ça ressemblait à l’émission « strip-tease », et c’était bien ça, j’ai fini par retrouver l’intégrale (comme le voile…). Une vingtaine de minutes de tolérance et d’ouverture d’esprit à la musulmane.

    Épisode complet ici : https://www.youtube.com/watch?v=_qRHjevN2Dw
    (téléchargé avant disparition prochaine probable)

Comments are closed.