Migrants à Paris : stop ! La capitale déborde et le nord est un bidonville

Publié le 15 janvier 2020 - par - 12 commentaires

 

Photo BFM-TVLa bulle migratoire explose une nouvelle fois, le scénario est bien rôdé.

Le camp de migrants situé porte d’Aubervilliers sera évacué dans les prochaines semaines a annoncé le préfet de la région Ile-de-France, à l’occasion de l’inauguration du sixième « centre d’accueil et d’examen des situations ».

Ce centre, offert par l’Etat –donc le contribuable français- accueillera les derniers migrants arrivés pour qu’ils puissent entrer dans le circuit en « bénéficiant d’un accompagnement administratif ».

Une histoire sans fin orchestrée par un pouvoir criminel :  

de nouveaux bidonvilles apparaîtront avec de nouveaux arrivants entrés massivement, qui ensuite seront relogés par l’Etat…

 

La stratégie criminelle du système :

jouer la pression du nombre

pour faire accepter la prise en charge par l’Etat.

 

La propagande joue à plein :

« insécurité »  + « indignité »

= prise en charge !

 

Nos gouvernants jouent la préférence étrangère contre nous.

On se souvient qu’au printemps 2018, des militants de Génération identitaire bloquaient la frontière pour alerter l’opinion et montrer que l’action était possible.

Le 21 avril 2018, Génération identitaire avait monté une opération au col de l’Échelle, point de passage de migrants dans les Hautes-Alpes. Une centaine de personnes vêtues de la même doudoune bleue s’étaient mobilisées, avec deux hélicoptères, une banderole géante et une « frontière symbolique » matérialisée dans la neige par des grillages en plastique. Dans les semaines suivantes, les militants avaient annoncé des interceptions de migrants et des enquêtes sur les passeurs. Génération identitaire avait annoncé, à l’époque, avoir remis quatre clandestins à la police et avoir repéré et signalé sept autres migrants.

On se souvient aussi de la violence de la réponse du système à cette initiative, tremblant à l’idée que les masses populaires puissent voir clair dans le jeu des dirigeants corrompus qui dépouillent leur peuple  et se mettre à soutenir les résistants.

Le système n’avait pas du tout apprécié cette simple démonstration : Génération identitaire avait démontré de façon incontestable qu’une action pour protéger nos frontières était tout à fait possible si le pouvoir en avait la volonté !

 

« Trouble à l’ordre public » = prison ferme.

Dans sa motivation, le tribunal avait considéré que, « compte tenu de la nature extrêmement grave des faits, de l’importance du trouble à l’ordre public occasionné (sic) non seulement pendant leur période de commission mais de manière durable dans le département (…) », la prison ferme s’imposait.

[Les camps de migrants à ciel ouvert  sont-ils un « trouble à l’ordre public ? » Mais non, voyons !!!] 

 

Alors, où en sommes-nous en ce début d’année ?

-côté médias et associations : comme d’habitude, ça pleurniche sur le sort des migrants (il faut susciter la pitié du contribuable), jamais sur celui de ceux qui étaient là et qui subissent. Bien-sûr, pas un mot pour demander que cessent les arrivages massifs. Il faudrait « plus de moyens » pour sortir des conditions indignes. En clair : on devrait accélérer le processus, en saignant un peu plus les Français, ces égoïstes qui rechignent à se faire remplacer et à céder leurs habitations, leurs emplois et leurs filles à plus pauvres et méritants qu’eux.

-côté pouvoir publics : l’inertie et le statu quo. Rien n’est fait pour stopper cette immigration qui nous tuera. Le préfet promet une évacuation dans un nouveau centre d’accueil flambant neuf avec du nouveau personnel, tout cela aux frais du contribuable. Les camps à ciel ouvert vont inéluctablement réapparaître  selon le même processus  d’arrivées continuelles et de vases communicants. Au moins 100 nouveaux clandestins par jour rien qu’à Paris, ce qui fait une belle tablée en fin d’année, nourrie par la France.

-côté habitants et riverains : c’est une guerre de territoire. Chassés, ceux qui le peuvent se sauvent de cet enfer, les autres vont devoir continuer à subir la violence, la saleté et les maladies, la criminalité, la drogue, le harcèlement de rue, l’islam…

Fuyons !

Il ne restera plus à la fin que les super-riches dans les super-quartiers ainsi que  la masse grouillante des protégés grâce à l’assistanat qui permet de se gaver de bon argent public.

Et comme Paris se vide mécaniquement de ses opposants politiques (ceux qui le peuvent s’échappent), les  gogos-bobos pourront voter tranquillement pour Annie Dingo et Micron ou leurs alter ego et prolonger la casse générale jusqu’à ce que mort s’ensuive.

 

Paris = bientôt Haïti ?

Une île de veinards, ses habitants à peine nés, déjà tous à la retraite !

 

Bon courage aux Parisiens résistants -et il y en a ! qui ne veulent pas que Paris devienne Haïti !!!

Tenez-bon !!!

Votez bien en mars !!!

 

https://www.franceinter.fr/deux-mois-apres-la-derniere-evacuation-2-500-migrants-toujours-sous-des-tentes-au-nord-de-paris

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/01/13/au-nord-de-paris-les-campements-de-migrants-deviennent-des-bidonvilles_6025686_3224.html

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “Migrants à Paris : stop ! La capitale déborde et le nord est un bidonville”

  1. Avatar vieux bidasse. dit :

    Ils devraient « veauter »…

  2. Avatar calvo dit :

    Dernièrement, je me suis armé d’une passoire et me suis rendu au bord de Mare Nostrum, pour la vider:
    Ca n’a pas eu beaucoup d’effet…

  3. Avatar Mountain dit :

    Et l’autre qui porte plainte contre son employeur parce qu’il a été pris en train de faire la sieste pendant son boulot et licencié c’est ça les chances pour la france ,faites la sieste pendant votre boulot et vous allez voir si vous ne serez pas sanctionné. Quel culot ,de porter plainte .

    • Avatar Jeanne dit :

      Et les pourris qui le soutiennent !!

    • Avatar Aardvark dit :

      Comme vous dites ! Chaussures enlevées, et vêtements aux armes de la « propreté de Paris » (sic…) ! Ça fait un peu tache, et en outre, nous ne sommes pas à Dakar… Et le pire, c’est que cette faigniasse va se trouver un avocat bénévole (de gauche, au moins…) pour essayer de faire plier la mairie, et c’est fichu de marcher ! Pauvre France !…

  4. Avatar Agnès dit :

    Sachez ,braves gens ,qu’ici dans la saleté ,ça ne les change pas de chez eux .
    Donc ….ils sont très bien mais comme on leur a fait comprendre que les Européens sont des idiots ,ils exigent…..

  5. Avatar Victoire de Tourtour dit :

    Pourquoi squattent-ils toujours les quartiers nord de Paris, alors que ne manquent pas les endroits agréables dans les beaux quartiers Jardins du Luxembourg, de l’Observatoire, des Tuileries, les petites places guillerettes, les squares avenants, et les bobos au coeur tendre prêts à leur servir la soupe, voire plus si affinités ?

  6. Avatar Joël dit :

    Vous êtes médisants, sœur Anne va nettoyer tout ça, après sa réélection, en vue des JO en envoyant tous ces ingénieurs dans la ruralité.
    Seul problème, il n’y a aucun ingénieur agronome parmi eux.
    A moins que la culture du shit ne soit dorénavant reconnue et diplômée de l’EN.
    MDR

  7. Avatar hollender dit :

    En deux ans de contrat en Algérie j’ai appris que toute charité bien ordonnée commence ET FINI PAR SOI MÊME !!
    Rien pour les Resto du coeur car ils distribuent aux MUZZS
    Rien pour le  » secours catholique » car ils distribuent aux muzz !
    J’ai donné une grosse valise de vêtements Neufs, propres à l’armée algérienne après le séisme de El Asnam en 1980; 4 jours après, ils étaient en vente au  » Petit lac  » à Oran. Alors depuis,….. ils peuvent pleurnicher, c’est ce qu’ils font de mieux .
    Y’a même un journaliste ( un aveugle de gauche qui écrit en Braille dans l’Humanité sans doute qui a repéré la  » CROIX ROUGE aider les muzz en Iran…et dans les pays musulmans.

    La femme ( marocaine ) de mon patron, con verti à l’islam pour avoir accès à petit cul potelé ………n’osait pas toucher une boite de Kronenbourg , fermée, dans mon Caddie ……….. car elle était HARAM !! Et elle prétendait être Ingénieur…EN revanche , la bite de son ex Chrétien de mari, mafish mushkila Vous parlez d’intelligence ???

    • Avatar Machinchose dit :

       » la bite de son ex Chrétien de mari, mafish mushkila

      non! mafich »problémo » 😆

      le mec c’est un micheton, qui a payé d’ une « conversion » un pétasse intéressée au au cul potelé

      y en a des centaines comme ça!
      voire des milliers!

  8. Avatar bm77 dit :

    Vous avez bien résumé le problème sociologique de Paris qui s’est vidée de ce qui faisait son âme , c’est à dire ses quartiers populaires, laminés par la spéculation immobilière , les ventes à la découpe et les constructions anarchiques de grandes barres à la place des petites masures, qui faisaient des quartiers comme Belleville ou Ménilmontant ou encore le 13èmes. . Toute une population qui était souvent originaire depuis des générations de ce Paris populaire a été chassée par l’abrogation des lois ,,en particulier celle de 1948 qui leur permettaient jusque là de pouvoir continuer à vivre dans Paris intra muros contre un loyer modéré. Aujourd’hui il ne reste que les gens les plus friqués et ceux qui rentrent dans les critères d’attribution de logement liés au nombre d’enfants, et à ce jeux là ce sont les immigrés qui sont servis en premier. On a là un exemple parfait de l’élimination de la classe moyenne que constituait la population qui participait à faire de Paris un ville humaine et animée.
    Aujourd’hui on fait venir de nouvelles population que l’on va parquer dans des centres d’accueil lorsque ceux ci seront construits.
    On va ensuite faire un tri pour voir qui pourra être employable par telle ou telle entreprise de restauration de service ou de BTP et les autres vivoteront par les trafics.
    Je ne condamne pas tant les migrants qui sont utilisés que ceux qui organisent cela.
    Ils participent à ce que Vivian Forrester nommait  » l’horreur économique » dans un ouvrage datant déjà de 1996, où elle expliquait déjà tout ce qui allait se passer qu’elle dénonçait par « déréglementation qui était en fin de compte le mot pour désigner le mondialisme en devenir.
    Tous ces gens qui se revendiquent du mondialisme on participé à des déportations massives de populations , en premier en chassant certaines des quartiers populaires de la capitale , puis maintenant en important d’autres populations complètement déracinées et intensifiant la misère dans les pays de ces migrants qui auraient bien besoins de bras pour les maintenir à peu près à flot. Ils entretiennent en vidant de leurs forces vives une pauvreté endémique dans ces pays, qui vont cumuler d’autant les difficultés; et donc pousser les plus jeunes et vigoureux à s’exiler . C’est un cercle vicieux.
    Les lobbies et financiers sont bien sûr intéressés par cette main d’œuvre qui va participer à maintenir les coûts salariaux au plus bas mais ce qui est relativement nouveau c’est que des associations et organisations participent à faciliter la venue de cette manne corvéable et utilisable à merci.
    Ces ONG et associations portent souvent le nom d’humanitaires ce qui est une imposture et une supercherie parfaite car ce sont les maillons indispensables à la politique migratoire à moins que l’on prenne le terme d’ humanitaire dans le sens de manipulation d’humains pour servir le mondialisme . Il est vrai qu’aujourd’hui les mots prennent une dimension particulières lorsqu’ils sont véhiculés par tant de médias et réseaux sociaux.
    Il n’est pas non plus étonnant dans ces conditions de constater que ce sont les mêmes associations avec l’aide de lois dites humanitaires qui font des procès aux gens qui seraient opposées à cette invasion programmée
    Tous ces gens se foutent pas mal des difficultés engendrées dans les quartiers concernés par la venue de ces populations déplacées.
    ¨Parce qu’avant de trouver un job à ces gens il se passe du temps et pendant cette période que font ils ? De quoi vivent ils, comment vivent ils ?
    Hidalgo assume cette situation parce qu’elle a été élue dans ce contexte c’est à dire par une population constitué de bobos qui ont intérêt sonnant et trébuchant à faire venir de la main d ‘œuvre pas chère et d’autre part par des populations immigrées qui l’une comme l’autre s’en fichent pas mal de ce que peut vivre la population laborieuse qui subit les à côté de cette déportation . Ils n’ont qu’à partir! De toute façon les capitaux étrangers maintiendront bien haut les prix de l’immobilier . Hidalgo n’est pas que le maire de Paris elle est aussi un des maillon qui facilite la bonne marche de ce mondialisme dont elle est une fervente partisane. Elle est au bout de la chaine. Elle sera réélue parce qu’elle s’est constituée un électorat qui lui ressemble et est entourée de démagos, de gauche,faut il le préciser, qui l’aident dans sa tâche de gestion de cette participation à ce mondialisme . Tous ces gens dès qu’ils en ont l’occasion filent au plus vite en berlines à vitres teintées, en Uber ou en TGV, de leurs quartiers protégés aux aéroports,vers leurs villégiatures situés dans des endroits épargnés de tous les bouleversements qu’ils ont créés mais dont ils ne subissent que très peu les conséquences .

  9. Avatar Ira dit :

    Le prochain Obertone: Guérillé 3 – La France shithole mécanique.
    Préfacé par Donald T.

Lire Aussi