Vivre et combattre ensemble, ou mourir seul : préparez-vous ! (Première partie)


Vivre et combattre ensemble, ou mourir seul : préparez-vous ! (Première partie)

.

Hier, j’ai eu l’occasion de lire ici quelques interventions qui ne peuvent qu’interpeller.

Il s’agissait de commentaires à l’article :

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/26/un-gang-de-migrants-a-coupe-la-main-dun-adolescent-dans-une-attaque-ciblee-contre-des-batards-blancs/

.

Si la première partie dénonce des faits révoltants, d’autant plus révoltants qu’ils sont en nombre évoluant de façon constante et grandissante, c’est la seconde qui, à mon sens, est la plus importante. Car elle pose de façon claire les termes de ce qui est attendu de nous.

.

Un rapide constat ?

Racisme anti-blancs : c’est sûr.

Citadins et banlieusards pris en otages : cela s’amplifie.

Attentats à venir, coupures du réseau EDF, incendies se multipliant, rupture de la normalité et ses conséquences dont le Français moyen est certainement loin de mesurer l’ampleur, …

Plusieurs commentaires sont tout à fait pertinents, voire éclairés. Je pense en particulier à Gladius, war gear, et bien évidemment à Maxime dans un autre registre.

.

Néanmoins, nombre d’interventions montrent une grande méconnaissance des conditions qui vont prévaloir sur le terrain, quel qu’il soit, « lorsque les lumières vont s’éteindre ».

Et à commencer en milieu urbain, qui sera le plus difficile à gérer, autant pour le citadin non préparé à cette situation que pour des forces d’intervention risquant fort d’être en sous-effectifs. Et peut-être avec des éléments peu fiables en leur sein.

.

Il faut être réaliste. Aujourd’hui, les églises brûlent, des quartiers de plus en plus nombreux connaissent la plus grande insécurité, des manifestations s’organisent spontanément pour soutenir des assassins de policiers ou pour exiger le retrait de lois concernant certaines pratiques, …

Alors, il n’est plus question de penser partir en province au dernier moment ou de vouloir bloquer tous les appartements d’une rue ! Il faut rester sérieux.

.

Beaucoup de choses sont à connaître en prévision des jours sombres qui s’annoncent. Des choses simples à la portée de tous comme des choses demandant compétences et travail préalable.

.

Il faut être réaliste, car les types d’en face seront féroces et sans états d’âme.

Il faut être réaliste, car lorsqu’on n’a aucune expérience du combat, ou peu, on ignore totalement comment on réagira face à des aliens décidés et à la confrontation desquels on ne sera pas préparé.

Il faut être réaliste, car ce qui nous attend est la violence, et dans un tel environnement hostile, la seule riposte ne pourra être que la violence.

Il faut être réaliste, la Loi ne sera pas notre rempart, elle est déjà violée en de multiples occasions, et parfois même par ceux qui sont censés la faire respecter.

.

C’est bien ce qu’ont compris les gars de mon groupe, qu’ils aient été ou non anciens militaires d’active.

Lorsque des personnes nous disent :

« Je verrai bien le moment venu ! »

la seule réponse que nous pouvons leur faire est :

« Non, il sera trop tard, c’est hier qu’il fallait commencer à y réfléchir ! ».

.

En effet, nous partons du principe que même l’imprévu doit être prévisible. Qu’il faut s’attendre à l’inattendu. J’ai été formé – et je forme – pour cela.

.

Lorsqu’on a été projeté en Afrique noire, ou comme certains de mes camarades officiers en Asie du Sud-Est (Cambodge), on se souvient avoir été confronté à des situations inhabituelles, déstabilisantes, dangereuses : climat, populations pas toujours coopératives sinon carrément hostiles, multiples dangers inconnus, tous éléments auxquels il a fallu s’habituer aussi vite que possible, question de survie.

Et encore étions-nous dans un environnement presque sécurisant puisqu’entre militaires, en corps constitués, bien nourris (à condition de faire attention), bien équipés en armements et en matériel médical.

.

Demain, tout dans notre environnement urbain sera susceptible de présenter un danger potentiel : un bruit, une rencontre, sortir de chez soi…  ou y revenir, la raréfaction de la nourriture et de l’eau, les coupures d’électricité, blessures et maladies diverses, la liste est longue. Mais il est encore temps de parer au plus pressé et de se former.

Et de s’équiper.

.

Lorsque nous lisons des propos comme « que les gens sachent avec qui ils vont se regrouper au moment fatidique », c’est bien, c’est même l’une des bases de fonctionnement d’un groupe en situation dégradée, voire en état de conflit de faible intensité.

Mais lorsque nous voyons des considérations comme « il est inutile de choisir un chef, le plus important est de savoir quoi faire et se préparer mentalement et sérieusement », nous sommes sûrs qu’un groupe adoptant ce genre de fonctionnement court à la catastrophe par désorganisation.

.

Car il est indispensable de rendre compte à une autorité supérieure organisatrice, quel que soit son niveau et l’importance du groupe : en cas d’urgence, on sait très bien que les facultés de raisonnement diminuent très fortement.

Partir au combat sans chef est une utopie.

.

C’est pourquoi existe au sein de notre groupe une chaîne de commandement.

Et ce que chacun d’entre nous a bien compris et assimilé, c’est ce que je répète chaque fois que c’est nécessaire :

VIVRE ET COMBATTRE ENSEMBLE, OU MOURIR SEUL

Il ne faut pas se fourvoyer, ne pas se tromper de cible ni de combat.

Dharma

Ancien officier, Français avant tout, fermement résolu à NE PAS SUBIR

 

Mes articles à venir donneront les informations nécessaires pour se préparer aux jours sombres à venir.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Dharma

Ancien officier parachutiste, Français avant tout, fermement résolu à NE PAS SUBIR


95 thoughts on “Vivre et combattre ensemble, ou mourir seul : préparez-vous ! (Première partie)

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bonjour @Dharma ;

    Merci pour cet article, qui rassure même pour la situation dramatique, voire tragique dans laquelle notre Nation se trouve. Oui ! merci d’orienter notre regard vers le faisceau de lumière dans le tunnel même s’il n’est pas encore visible, mais au moins nous savons dans quelle direction regarder dans l’espoir de le voir bientôt et de nous diriger vers lui en une seule force de salut.

    C’est triste mais encourageant. Et s’il y a tristesse ce n’est certainement pas dû à cette planche de salut que de vaillants et éclairés Patriotes tendent aux Français Nationalistes et Patriotes, mais surtout et uniquement parce que la situation catastrophique dans laquelle est notre Pays est le résultats de traîtrises faites par le FRONT RÉPUBLICAIN, celui qui pense si bien, oui ! qui pense si bien pour l’élaboration de la chute de NOTRE Patrie au point de tenir le Peuple Français dans un étau l’obligeant à subir la dictature de ceux qui l’ont érigé.

    Merci ! Oui c’est triste mais au moins rassurant et plein d’espoir.

    1. DharmaDharma

      Merci cher Ami,
      Il est effectivement temps de réveiller nos concitoyens, et de leur donner les éléments leur permettant, d’une part, de ne pas être pris au dépourvu, et d’autre part, de maintenir la tête hors de l’eau « lorsque les lumières vont s’éteindre ».
      Nous pouvons penser à juste titre que les dormeurs commencent à se réveiller, et que les « Français nationalistes patriotes », comme vous dites, se lèvent et se reconnaissent entre eux.

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonsoir @Dharma ;

        Merci pour votre article indispensable car on ne pouvait attendre plus les bras croisés à ce que ça nous tombe dessus et en essayant de se convaincre que nous sommes des méchants qui pensons mal… comme nous le répète sans cesse l’oligarchie.

        Merci aussi pour ce commentaire. Je pense que cette guerre va être extrêmement compliquée grâce aux zélites qui ont permis toutes les conditions les meilleures pour nos ennemis et créant les pires pour nous.

        Oui ! difficile ce sera de nous reconnaître car les traîtres habituels nous ressemblent hélas. Les antifas seront de la partie, les no borders, les gochos tout ce monde indécrottable bien formaté et conditionné.

        « Hardi Gallus ! »
        :::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_monuments_aux_morts_fran%C3%A7ais_surmont%C3%A9s_d%27un_coq

      2. AvatarFrantik

        D’accord …entièrement…au diapason…Sauf…Que en esperant et priant pour cela que au pied du mur.. le francais moyen osera dire qu’il  » veut se défendre  » et ne pas mourrir dans tout les sens du terme…Abhhh au fait.. Un ami devenu gebdatme est passé à la maison boire un café…Dans la conversation… sempiternelle question..d’un collabo.. » eghh Frankie tu aimes toujours autant les armes ?? Et ton 11.43 tu l’a toujours….Naturelement NON !!! PARCE QUE LES FLICS ET AUTRES NE SERONT JAMAIS AVEC NOUS…

    2. Avatarmac gyver

      LE problème, pour chacun est la solitude ! Seul ,comment, et où se renseigner pour s’agglomérer à un groupement ,lui-même, dépendant d’un commandement ! Toute la question est là ,comment se regrouper ….sans donner des signaux au….camp d’en face ! Car l’ennemi, contrairement aux autre guerres anciennes, est parmi nous !

  2. AvatarGUINARD Pierre

    Brillant article !!! Il est évident que tous les jours des attaques ont lieux à travers la France même si les médias cachent la vérité. Se préparer au mieux de nos possibilités, être en groupe est un impératif. Ce qui est certain, c’est le combat qui est inévitable, et les évènements récents de Bayonne confirme ce qui nous attend.

  3. Edmond RichterEdmond Richter

    EXCELLENT! CELA VA TOUT À FAIT DANS LE SENS DE CE QUE JE PRÉCONISAIS DEPUIS TROIS ANS, JE COMMENCAIS À PERDRE COURAGE VU LE MANQUE DE RÉACTIONS ET LA PRÉPONDÉRANCE DES RÂLERIES AU LIEU DE REGROUPEMENT ET D’ACTIONS. J’ATTENDS AVEC IMPATIENCE LA SUITE! MERCI DHARMA!!!

  4. AvatarJonathan

    En effet, il suffit de lire les commentaires qui fleurissent régulièrement sur ce blog (et c’est comme ça depuis le début !) pour comprendre deux choses (et même trois) :

    1) les français ne se sont pas du tout préparés (ni structurés, ni équipés),
    2) ils n’ont aucune idée de ce qui pourrait se passer, et encore moins de comment ça pourrait ou comment ça devrait se passer,
    3) et c’est clair que dans ces conditions-là ils ne feront rien.

    Le pire non-sens tactique et stratégique, le survivalisme et le repli sur soi, est justement le concept qui prévaut le plus dans nos milieux… Et si ce n’était que ça !

    Mais le pire est peut-être atteint avec la méconnaissance des armes et de leur mise en œuvre, comme en témoigne cette perle que je me souviens avoir lue sur ce site : dans un de ses commentaires, quelqu’un disait avoir percé des boîtes de conserve à 10 m, avec une carabine de jardin calibre 12 ou 14 mm, je ne sais plus, et il en concluait qu’on ne serait pas démuni en face des mecs des cités armés de kalas !….

    Moi, j’abandonne. Je n’y crois plus.

    1. DharmaDharma

      Cher Jonathan,
      De grâce, n’abandonnez pas !
      Pour vous répondre succinctement et point par point:
      1°) Vous avez raison, mais c’est justement la raison d’être d’articles comme celui-ci;
      2°) Je ne vous contredirai pas, et ce que je vous dis au 1°) s’applique également ici;
      3°) Il est vrai que nos concitoyens, sans formation, sans entraînement, sans chef pour les guider, en seront réduits à leurs pauvres moyens, d’autant plus que nos gouvernants font tout pour les laisser dans l’ignorance de ce qui se passe réellement « aux quatre coins de l’hexagone ».
      Quant à leur méconnaissance des armes, on ne peut leur en vouloir, il n’y a plus de conscription depuis longtemps… Et les frimeurs qui n’y connaissent rien devraient laisser leur carabine à plomb dans l’armoire à jouets de leur progéniture. Nous avons ici pour but de parler sérieusement.

      1. AvatarJonathan

        Merci de l’intérêt que vous avez porté à mon commentaire, cher Dharma !

        Vos encouragements me vont droit au cœur. Je pense que nous devrions essayer d’entrer en relation. Y a-t-il un moyen de vous contacter en toute discrétion ?

        1. DharmaDharma

          Oui, bien sûr. Vous allez trouver réponse à votre question dans la seconde partie à paraître ce jour.

    2. AvatarCeltillos

      a l’armée il y a longtemps on nous avait démontré que deux bons tireurs bien situés avec de tres bon fusils pouvaient tenir en respect une vingtaine de gus équipés comme des panzers, ne jamais négliger les bons tireurs avec un fusil ils peuvent te mettre HS avant même que tu les ais vu ou que tu sache qu’ils existent il suffit de comparer la porté et la précisions de ces armes et la kalach est dans le vent….

      1. AvatarREGINA

        celtilos bien vu ton jugement et je pense qu’il est vrais mais je pense qu’il faut demander à un expert comme Dharma plus a meme à répondre

      2. DharmaDharma

        Bonjour,
        Tirer en sniper est une belle image … dans les films.
        Mais d’une part il faut que le terrain s’y prête, et si vous êtes en situation de combat urbain, vous serez vraisemblablement posté à une fenêtre, où il sera facile de vous localiser. Surtout de nuit. Et de ce fait, vous serez coincé dans votre appartement.
        Et d’autre part, vous n’aurez certainement pas de couverture par des camarades armés et aguerris.
        Néanmoins, il est bon de s’entraîner au tir en club (tir sportif), à différents calibres et différentes distances, TLD en l’occurrence.

    3. AvatarGROGNARD DEMPIRE

      ABANDONNER C’EST SE SOUMETTRE.
      dANS LA LEGION ESPAGNOLE NOUS AVIONS UNE DEVISE QUI EST:
      iL Y A PUS GRAND HONNEUR A MOURIR EN COMBATANT QUE DE CONTINUER A VIVRE COMME UN LACHE!
      QUAND A MOI……..J’ATTENDS MES ORDRES.
      VIVE LA FRANCE.

  5. AvatarHervé

    Il y a surtout une personne,qu’il est urgent de mettre hors d’état de nuire;et il nous a même dit.. »venez me chercher »..! Doit on ne pas tenir compte de ce qu’il nous a demandé.? Nous sommes 60 Millions,et il est seul..!

    1. AvatarREGINA

      Hervé oui on doit aller le chercher comme il n’ou le demandait et je suis pour en tenir compte.
      faire une belle marche Chrétien avec chapelet et récité le je te salue Marie et aller le chercher puisqu’il nous la demander et le mettre dehors

  6. AvatarJolly Rodgers

    bonjour @ dharma ,
    merci pour votre article et vos future interventions , car les conseils d’un ancien para sont toujours bon a prendre .
    par contre j’ai vus que vous ne trouvez pas bonne l’idée d’occupation de quartiers , de rues … dans les villes . mais si nous abandonnons nos villes , l’ ennemi a en partie gagner la partie ? de plus (en cas de basculement ) nous aurions toutes les matières premières a disposition dans les villes , réappropriation du terrain et des moyens de production , délimiter des zones et territoires ….afin d’interdire et repousser l’ ennemi . si les villes tombent entre les mains de l’ennemi , cela signifierait que le pays (la république française ) serait en leur possessions . puis il faudra bien des milices urbaines pour protéger ceux et celles qui ne pourront quitter les villes . prenons exemples sur la ville de Détroit au usa qui été tombée entre les mains des gangs , il n’y avait plus de police rien (je ne sais pas si depuis la situation a changé dans cette ville ) hé bien des contractors (milices privées ) ont prisent le relais , car la ville été a l’abandon entre les mains des gangs !
    je ne suis pas contre l’idée de ceux et de celles qui veulent partir organiser la résistance a la campagne , mais il faudra aussi organiser la résistance dans les villes (je parle bien sur en cas de basculement ) ne serais que pour protéger les français et les françaises qui ne pourront partir (je pense au malades , au personnes âgées , au femmes et au enfants ..).
    choses importantes aussi , pratiquer des arts martiaux , avoir une bonne façons de vivre ….
    dernier point , s’entourer de bonnes personnes , choisir la qualité a la quantité .
    bien a vous

    1. DharmaDharma

      Cher Jolly Rodgers,
      Dans le principe, vous n’avez pas tort: bloquer toute une rue posera certainement de grandes difficultés à l’envahisseur qui tenterait de l’investir.
      Mais dans un western seulement.
      Pensez-vous sérieusement que TOUS les appartements de TOUS les immeubles d’une rue – et certaines sont fort longues – puissent se libérer assez rapidement (souvenez-vous que le temps nous est compté) et puissent être repris sur-le-champ par des résistants patriotes ? Qui seraient prévenus comment ? Et avec quel argent ?
      Non, vraiment, abandonnez cette idée loufoque !
      Ceci dit sans vouloir vous vexer …

      1. AvatarJolly Rodgers

        bonjour @ dharma ,
        merci de votre réponse . non ,vous ne me vexé pas , tous les conseils sont bon a prendre (surtout d’un para) . c’est clair que le temps nous est compté, vous avez certainement raison il fallait (pour les villes) s’organiser avent pour créer des quartiers patriotes . ils faudra qu’on s’organisent pour évacuer les français et françaises qui ne pourront pas partir a la campagne aussi facilement et rapidement que nous , je pense au personnes âgées, au malades et aux femmes et enfants (mères célibataires …) . je vais relire la guerre d’Espagne , car ça peux nous aider de comprendre et savoir comment la légion espagnola (bien que je ne sois pas franquiste ) a repris Barcelone au communistes en 1936 . Franco était un grand stratège (que nous l’ aimions ou pas il faut le reconnaitre) .
        il y’a des petites villes et villages dans les régions rurales ou les mairies vendent pour l’euro symbolique des maisons et commerces (comptons quand même entre 5000 et 10000euros de travaux) comme a Thouar dans les deux sèvre , nous pouvons investir ces lieux ? c’est une idée !(par contre il faut y vivre a l’année , c’est la seule condition des mairies)
        moi je suis partant pour créer des ilots patriotique , nous aurons tout dans ce genres d’endroit pour nous entrainer .
        j’attend avec impatience la suite de votre article .
        bien a vous

        1. AvatarCorvalan

          Posez-vous la question du pourquoi des maisons à 1 € symbolique….Les aliens ont beaucoup profité du prix de l’immobilier dans les années 80 pour s’enrichir.au frais de la CAF.. Ce sont eux, en grande partie » les marchands de sommeil qui louaient et louent toujours à des prix aberrants (1000€ pour une chambre insalubre) Et je suis certaine qu’ils sont les premiers à profiter des maisons à 1 € symbolique. Et c’est très grave! C’est gros comme une maison! Alors si vous voulez investir, il faudra faire vite…mais ce sera peine perdue, je crois….

    2. AvatarREGINA

      Joly je suis d’avis de Dharma trop compliqué et trop long je pense moi plustot partir de la campagne on à de quoi se nourir et bloquer les villes rien ne sort et ne rentre, apres investir bout par bout les villes petites et grandes
      puis je avoir un avis sur cela
      merci

      1. DharmaDharma

        Je reviendrai le moment venu sur ce qu’il faut faire et ne pas faire, bouger ou se fixer, fuir ou se barricader.
        Mais si je puis donner un premier avis, sans entrer dans les détails:
        1°) si vous êtes à la campagne, avec maison et terrain, restez-y;
        2°) si vous êtes en ville, sans résidence secondaire ni point de chute familial en province: restez en ville, mais organisez-vous (on y viendra);
        3°) si vous êtes en ville avec en plus une résidence secondaire bien équipée à tous points de vue: vous avez de la chance, et c’est à vous de choisir votre lieu de vie pour demain.

        1. AvatarPETIT

          bonjour Dharma … je suis presque dans le cas N°3 … » reniflant  » un futur désastreux, il y a 3 ans j’ai acheté une vieille maison à la campagne …

          je souhaiterai faire parti d’un groupe (entrainement, information, aide etc )
          je n’ai plus 20 ans mais encore en forme et ancien boxeur, bataillon de Joinville, plus aussi souple et un peu fragile du dos … mais toujours aussi déterminé et courageux quand un événement me tient à coeur …
          ICI nous sommes surveillés, épiés par l’ennemi alors faut faire profil bas
          mais comment faire pour se mettre en relation avec vous ou un groupe sérieux, confiant et déterminé ?

      2. AvatarJolly Rodgers

        bonjour @ regina ,
        oui c’est une idée , comme je le dis plus haut je ne suis pas contre l’idée de partir a la campagne (a condition de ne pas oublier les français bloquaient dans les villes) . il y’a des villages et petites villes dans des zones rurales ou les maisons sont a vendre pour l’euro symbolique . nous pouvons y’ investir !
        bien a vous

        1. AvatarREGINA

          Jolly je suis d’accord avec toi de ne pas oublier ceux qui sont bloqués dans les villes.
          mais je pense que les personnes bloquées dans les villes des personnes pourront les accueillir
          je dis cela mais est ce une bonne idée qu’on me le dise
          merci

    3. AvatarRODRIGUE

      Un immeuble ayant plusieurs possibilités pour entrer, vouloir tenir une rue avec de multiples immeubles est impossible, il faut trop de monde pour cela et en plus, 90% minimum des Français ne savent pas se servir d’une arme et ils ont les armes en horreur, fruit de 40 ans de féminisation des hommes !
      C’est pour ça que perso, quand on me demande si j’ai un côté féminin, je réponds oui, ma femme uniquement ma femme !
      Perso, si j’ai à choisir, je préfère une carabine de chasse à lunette type 270 Win à trajectoire plus tendue que la 308.
      Comme ça celui qui tient la kalash prend sa balle dans la gueule avant de percevoir le son du coup de feu et on récupère son flingue avec les munitions.
      L’auteur de l’article a raison, il faut une réflexion en amont, une équipe, une hiérarchie, de la préparation et de la méthode et même là, c’est pas gagné.
      Une chose à retenir néanmoins, un type avec un fusil d’assaut se pense, sauf un militaire, invulnérable alors qu’il est dans sa progression toujours vulnérable au tir longue distance type sniper qui lui est planqué, bouge et s’il connait son terrain sera très difficilement repérable.

      1. DharmaDharma

        C’est là un petit débat technique, surtout en ce qui concerne la comparaison entre le .270 (7mm) et la .308 (7,62 OTAN). Les avis sont très partagés, et ne concernent pas uniquement les munitions en elles-mêmes.
        Mais à y bien regarder, le sanglier ne verra pas la différence entre les deux.
        Enfin, on ne peut comparer un tir en affût, un TLD (Tir Longue Distance) au pas de tir, et le tir de défense lors d’un affrontement avec de vilains petits canards désirant venir barboter dans nos réserves.
        Car dans ce dernier cas, il est illusoire de vouloir à tout prix chercher le 10 de la cible. Sauf pour le sniper, mais là, nous sortons du cadre de cet article.

      2. AvatarEqualiser

        Bonsoir,
        personnellement, j’ai fait le choix du 308 win et à 400 m…ça tombe sans problème. A chaque situation sa solution. Dans mon secteur, la stratégie fera que la ville sera bouclée par l’extérieur pour éviter tout éparpillement de la vermine. De plus les grandes villes socialistes doivent pouvoir profiter du « vivre-ensemble » qui leur est si cher. Nous ferons donc en sorte qu’ils en profitent, sans étât d’âme. Ainsi bon nombre de collabos tomberont sous les coups de leurs protégés, ça nous économisera du temps et des vivres.

        1. DharmaDharma

          Mon choix s’est porté sur une Savage en .308, lunette Carl Zeiss 4-16×50, avec laquelle je tire à 200 et 300m (pas d’autre possibilité pour l’instant).
          En plus des autres calibres naturellement… Il faut être prêt à toutes les situations.

          1. AvatarEqualiser

            bon matériel, bon choix. Il est vrai que pour tirer au-delà de 400 m dans ce pays, sauf avoir un ami propriétaire foncier dans la Beauce, c’est compliqué (sans se faire remarquer). Un plus pour améliorer la précision, un chassis genre MDT avec un bipied correct. Penser à un système de contre mesure pour éviter les systèmes de détection des objectifs pointés (utilisés pour la protection des personnalités contre les tireurs embusqués). On ne sait pas de quoi ceux d’en face pourront disposer comme matériel, vu qu’ils seront soutenus par des pays étrangers. D’où l’intéret, aussi, de bloquer les villes vendues.
            Les avantages du 308, très polyvalent, mais également disponible auprès des forces de l’ordre, critère à ne pas négliger quand il faudra trouver des munitions.
            Je conseille 2 armes d’épaule, 1 pour la longue distance (50 m et plus) avec modérateur de son, une pour la courte distance (la chevrotine en cal. 12 pour nettoyer la cour, la cage d’escalier…), 1 arme de poing. Se concentrer sur ce qui est courant et facilement utilisable. Une femme aura plus de difficultés avec un 12 (fort recul) qu’avec un .308 ou un .223. Oubliez le 44 mag en arme de poing, qui détruit le poignet. Mieux vaut un 9 mm ou un 7.65 avec lequel on peut tirer 200 coups sans finir dans le plâtre.
            Le 22 lr….c’est mieux que rien. Et dans l’oeil à 50 m, ça calme.
            « One shot, one kill ». Oubliez (mais cela n’engage que moi) la stratégie du blessé, selon laquelle un blessé occupera plusieurs combattants à lui porter secours. Un blessé peut revenir combattre. Un mort devra passer par un médium ! Mais ça se discute…

    4. AvatarREGINA

      Jolly les matieres premieres viennent de l’extérieur des grandes villes donc ils ne pourront plus un certain moment rien n’avoir pour vivre
      pour les personnes qui ne pourront pas partir il faudra les aider pour qu’ils quittent la ville ou la grande ville
      les moyens de production se trouve hors des villes Jolly.
      ne pas repousser l’ennemi le supprimer je suis peut être radical mais c’est eux ou nous

  7. AvatarBayard

    Merci Dharma pour cet éclairage que je partage 100%.

    Je pense aussi en effet qu’on ne pourra rien sans organisation et sans armes, donc sans un minimum de militaires ou policiers (en activité, de réserve ou en retraite) ayant déjà une réelle expérience. La résistance dans les années 40 a démarré avec quelques poignées d’hommes décidés, mais dans la plus grande clandestinité. Plus tard les groupes se sont étoffés avec toutes les bonnes volontés qui n’auraient rien pu faire seules. Et l’efficacité a été là ! En attendant la première chose urgente à faire est d’imaginer comment on survivra dans les première semaines de chaos généralisé qui risque d’arriver, ce qui n’a rien d’évident…

    1. DharmaDharma

      Merci cher Ami pour ce commentaire. Il y a des modèles et une inspiration à prendre dans le passé de notre pays.

    2. AvatarREGINA

      bayard et dharma il nous faut des hommes comme vous aux commandes nous devons et le pense garder contact via RR
      oui il faut des chefs de groupe et des chefs de régions et de département quand pensez vous

  8. AvatarMichel Dance

    Mon cher Darma
    Vous connaissez de part nos fréquentes relations tout ce que je m’efforce de transmettre à toutes mes relations d’avertisseLents que nous recevons afin de tenter de les sensibiliser sur l’avenir très dangereux que nous prépare des fanatiques prêts à tout pour mettre le pays à feu et à sang hélas dans l’indifférence générale
    j’espère de tout cœur une réaction qui
    montre une écoute urgente
    attention ‘´ DANGER ´’ caché et prochain
    ARMADA

    1. DharmaDharma

      Cher Armada,
      Ravi de vous retrouver ici. Vous savez, vous qui êtes un homme d’expérience, combien ce travail que nous menons en commun est d’importance pour tous.
      A bientôt dans notre prochaine réunion.

  9. AvatarAnge M.

    Merci pour cet article qui confirme tous les renseignements alarmants qui nous parviennent d’une guerre civile imminente et inévitable. Bien entendu que celle ci sera sanglante , et sans pitié pour éliminer les barbares sauvages islamisés qui polluent nos valeurs , ici en corse nous sommes prêt depuis longtemps et le moment venu nous libérerons notre île.

    1. AvatarRODRIGUE

      L’avantage est que chez vous ils savent que si ils bougent, ils se feront déssouder illico et sans aucun cas de conscience et vous avez raison.
      C’est pas oeil pour oeil c’est pour une dent, toute la gueule de toute la famille et là, ils bougeront plus !

      1. AvatarDiochon

        Bonjour, j’habite dans le département de l’Isère (Vienne) existe t’il un groupe que je puisse rejoindre pour me préparer à l’inévitable. Merci.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Nous avons un groupe Résistance républicaine dans l’Isère, vous pouvez être mis en contact avec d’autres adhérents et avec Dharma si vous êtes adhérent de Résistance républicaine

    2. DharmaDharma

      Je fais confiance aux Corses, ils ont su rester solides dans le passé, et manifester leur position anti-burkini assez récemment. Demain, lorsqu’il le faudra, ils sauront bouter l’envahisseur hors de l’île !

    1. AvatarREGINA

      jacotte je pense que tu as aussi ta place dans un groupe on ne peut pas laisser une personne seule une vie de Francais et de Française gagner est IMPORTANTE on ne te laissera pas seule il y aura un groupe vers chez toi

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Entièrement d’accord, Regina, il faut que les gens se regroupent, les adhérents RR qui le souhaitent peuvent être mis en contact les uns avec les autres

      2. AvatarJolly Rodgers

        bonjour @ regina,
        je suis entièrement d’accord avec vous . nous devons être là les uns pour les autres !

  10. AvatarREGINA

    merci a toi Dharma je suis d’accord avec et surtout qu’il faut un chef de groupe pour ne pas que sa parte en vrille

  11. AvatarREGINA

    Dharma penser aussi aux femmes et aux enfants qui est tout aussi important et les personnes seuls qui ne mérite pas d’être sacrifées mais d’être aussi protégé

    1. DharmaDharma

      Chère Amie,
      Avant toute chose, ma préoccupation première est la sauvegerde de l’individu, de sa famille, de ses proches, de son clan.
      Chacun y a son rôle à jouer. Femme et enfant sont l’avenir de la Nation, de l’ethnie, de la Tradition occidentale.
      Je ne puis être plus clair.

  12. AvatarAardvark

    Merci pour ce très bel article, clair, net et documenté ! On reconnait vos racines à cette façon particulière de décrire les choses… Mais, de grâce, n’oubliez pas les sous-officiers, dont je fus durant plus de 40 ans, il restent la cheville ouvrière de tout le système… Et durant toutes ces années, j’ai probablement entretenu vos avions, et armé les « plus pointus »…

    1. DharmaDharma

      Cher Aardvark,
      Je n’oublie personne. Nos Anciens d’active sont pour moi au même niveau dans la mesure où ils se rejoignent dans la Résistance, de l’officier supérieur à l’homme du rang.
      Et nous savons bien, comme vous le rappelez, que sans les sou-officiers, la chaîne de commandement serait tellement imparfaite qu’elle ne fonctionnerait pas.
      Et pour la petite histoire, j’ai sauté maintes et maintes fois du Noratlas (Nord 2501) et du Transall, mais avec une affection toute particulière pour ce dernier.

  13. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    1°).- Emmanuel Macron aurait avancé les causes d’une éventuelle «guerre civile»
    :::: https://sptnkne.ws/Adng
    – » Des «amalgames entre les questions d’immigration, de radicalisation, de communautarisme et de laïcité» peuvent entraîner la France dans une guerre civile, a annoncé le Président Macron devant des proches à l’Élysée, rapporte France Info citant sa propre source. « –
    17.10.2019

    2°).- la guerre civile est engagée
    :::: https://blogs.mediapart.fr/gene-reynaud/blog/110819/la-guerre-civile-est-engagee
    11 août 2019

  14. Edmond RichterEdmond Richter

    MERCI DHARMA: J’étais en train de me tâter si je fais une série d’articles avec thème central: S’ORGANISER CONTRE L’ISLAMISATION avec des sous-thèmes:
    – Comment contacter/ – comment recruter des sympathisants/- Comment s’organiser/ – Que faire?/ – Comment se défendre/ etc… J’écrivais aussi aux lecteurs de Résistance Républicaine : »SI VOUS AVEZ DES IDÉES CONCRÈTES ( pas de « Il n’y a qu’à ») écrivez-moi ici. A BIENTÔT/ Edmond le Tigre » DHARMA, J’AI TRÈS ENVIE DE COLLABORER AVEC VOUS.

    1. DharmaDharma

      Chacun fait comme il l’entend. J’interviens ici, en ce moment, avec mon expérience personnelle, passée, sur le terrain. J’apporte le maximum de mes compétences et de mes conseils étayés par la PRATIQUE.
      Je ne dis pas – comme j’en ai vu certains sur internet – « il n’y a qu’à » et qui n’ont jamais essayé, et encore moins pratiqué.
      Je ne fonctionne pas au niveau des idées, mais des faits. Ce qui veut dire que ce n’est pas avec une série d’articles que l’on peut apporter un réel enseignement, mais en prouvant et en faisant faire.
      Enfin, pour s’agréger des bonnes volontés, il faut bien sûr savoir ce que l’on veut faire en en ayant l’expérience et la pratique, je l’ai déjà dit, mais en ayant déjà un groupe constitué qui demande à grossir et dont les compétences se complètent les unes les autres.
      Et à la base, il faut avoir l’audience.

  15. AvatarCadoudal

    Si je puis me permettre un conseil patriote , l’arbalète à levier d’armement ou arbalète Chinoise , puissante , précise , silencieuse , les carreaux d’arbalète peuvent être réalisés à volonté pas besoin de permis pour l’instant
    Très utile pour les survivalistes et les résistants en action de chasse et de guérilla .

    1. DharmaDharma

      Bonjour Cadoudal,
      L’arbalète est très intéressante pour s’amuser dans le jardin ou pour tirer un lapin. Mais pratiquement inutilisable sur un théâtre d’opérations (un combat de rue en sera un), de par son encombrement et sa difficulté ou lenteur à recharger. Compter au bas mot une minute.
      De plus, vous ne pourrez certainement pas récupérer les traits. Si tant est que l’adversaire vous en laisse l’opportunité.
      Sauf si vous tirez dans le dos à presque bout portant, et sans compter la fébrilité du moment, pour ne pas dire davantage !
      Alors, il vaut mieux oublier !

      1. AvatarCadoudal

        Merci Dharma pour votre réponse et analyse , mais comment se procurer une arme efficace sans permis ou alors donnez moi la procédure légale à suivre ? Bien à vous Patriote Dharma .

  16. AvatarLucide

    Bonsoir Dharma
    Plutôt d’accord avec votre article.
    Notre époque est critique, mais l’option guerre interne n’est pas certaine pour le moment sauf réveil national. Nos envahisseurs ont bien meilleur compte à patienter pour gagner le pouvoir par la démographie liée aux résultats des urnes, liés à la trahison d’une bonne partie de nos élites. Ensuite pourront venir les guerres internes : chiites contre sunnites, Marocains contre Algériens, Turcs contre Kurdes etc.., et tous contre nos derniers patriotes.
    L’islam modéré est un leurre. Le « très respecté » Dalil Boubakeur l’a avoué un jour à Bourdin :… « l’islam n’a plus à être considéré comme une simple religion mais comme un fait politique majeur dans notre pays … l’islam est un phénomène socio-politique … c’est une idéologie de lutte, une idéologie d’agression » …Et le Turc Erdogan qui prescrit à ses ressortissants en Europe de refuser l’assimilation et d’y faire le maximum d’enfants !
    Si le conflit interne se déclenche nos gouvernants feront défendre en priorité les grandes villes et cerner les « quartiers ». Aux citoyens patriotes de se préparer collectivement dès maintenant à défendre le reste du territoire. J’ai découvert un site qui me semble aller dans ce sens ; http://www.resistance-cohesion.org .

    1. DharmaDharma

      Bonjour Lucide,
      Et merci pour votre commentaire.
      Toutefois, je me permettrai de n’être pas d’accord avec votre vision de ce que vous appelez « guerre interne ». Selon toute vraisemblance, un conflit interne (en France) est à redouter, c’est clair, mais nous sera imposé, et non pas voulu par nos concitoyens, FDS pour la plupart.
      Quant à leurs petites guerres entre différents courants islamiques, et les vociférations d’Erdogan, je suis d’accord avec vous.
      Pour terminer avec le site dont vous donnez le lien, je l’ai parcouru, mais ce que l’on peut en tirer c’est qu’il est beaucoup trop utopique au vu des objectifs et des ressources à mettre en œuvre.
      Il existe bien d’autre sites de « résilience », comme par exemple:
      https://www.resilience-urbaine.com/
      A noter que nous avons, au sein de notre Groupe, et en province, dirigée par un Ami Lcl réserviste, en relation cordiale avec les autorités locales, une série de w-e d’entraînements de type presque para-militaires, basés sur des opérations en trinômes (infiltration, sécurisation, etc.), avec utilisations de talkie-walkies, de jeeps, hélicoptère, drone. Bivouacs et organisation d’intendance par les stagiaires.

  17. Dux BellorumDux Bellorum

    Bravo Dharma pour cet article, vivement la suite !
    Vous avez le soutien d’un ancien sous-off !
    Il est temps de s’organiser et de s’équiper pour ceux qui ne l’ont pas encore fait.

    J’ajouterais une chose : on ne sait jamais comment on réagit lorsque l’on est confronté à un stress intense.
    La théorie c’est bien joli mais quand des gars viennent pour vous faire la peau c’est une autre histoire…
    J’ai été confronté à cette situation il y a moins de 2 ans lors d’une attaque terroriste contre notre « bâtiment » et je peux vous dire que certains de mes collègues qui n’ont pas mon expérience militaire ont parfois réagi de façon surprenante : entre les grands gars costauds qui sont tétanisés (voire plus) et au contraire les petits bouts de femmes qui gardent tout leur sang froid et sont d’une efficacité redoutables… La nature humaine est surprenante.
    En tout cas, certains sont encore traumatisés.

    Donc oui, il faut se préparer sérieusement car il y aura toujours des évènements imprévus, quoi que l’on fasse …

    1. DharmaDharma

      Cher Ami,
      Merci pour votre commentaire enthousiaste.
      La 2ème partie de mon article à paraître aujourd’hui. Il y a du pain sur la planche, et les semelles des Rangers à user de nouveau pour les Anciens qui désirent reprendre le flambeau.

  18. michèlemichèle

    Bonjour Dharma,
    Cela fait un demi siècle que nous nous préparons au Grand Matin, mais, il tarde à venir..
    Nous pouvons tenir 6 mois dans notre unité de résistance, mais, comment organiser des communications sans se faire pister et plus que pister?
    Nous sommes en urgence FLASH et en CONFIDENTIEL DEFENSE, mais, qui s’en rend compte?

    En avant, pour ne pas aller en arrière !

    Gérard

    1. DharmaDharma

      Bonjour Michèle/Gérard,
      Votre message est court mais très intéressant. Nous allons bientôt pouvoir communiquer via RR et peut-être même nous voir prochainement en réunion.
      Si vous le souhaitez.

  19. AvatarFrantic

    Je suggere pour prendre des premiers contacts…qui feront boule de neige…avoir des boites mail..
    Provisoires donc mutables…

  20. AvatarBobbyFR94

    Bonjour Dharma :

    Oui, la base, et le bon sens, commandent le fait de se regrouper…

    Ce que peuvent faire les personnes qui ont bien perçu le danger qui ne se cache même plus, à mon sens, donc, de base :

    Commencer par lire Zun TZU, et l’étudier, ainsi la phrase  » Connais ton ennemi et connais-toi toi-même, et ta victoire ne fera aucun doute  » est une consigne que j’applique depuis 2010…quand j’ai commencé à réaliser pourquoi je ne retrouvais pas de boulot, malgré l’expérience et un diplôme de niveau 2 (bac + 4) en informatique obtenu en 2008…de fil en aiguille, j’en suis arrivé à un niveau de connaissance de la situation réelle qui est celle de la France d’aujourd’hui !!

    L’information et bien-sur la REinformation sont des armes que les MERDIAS TV ne veulent surtout pas que quiconque les utilisent !!! et pour cause !!

    Ensuite, pour tous ceux qui peuvent marcher et bouger, commencer à étudier le KRAV MAGA, croyez-moi, pas besoin d’être surdoué, comme l’était Bruce LEE, mais une bonne condition physique, et surtout, une préparation mentale – je rejoins TOTALEMENT Dharma sur ce point-là, bien que n’ayant jamais été militaire de carrière – et un bon sens développé, cela commence immédiatement à améliorer vos chances de survie…

    Comme je l’ai déjà écrit, pour survivre à une guerre, à LA guerre, il faut devenir LA guerre !!!

    Se PREPARER, même si seule la situation réelle vous « permettra » de voir ce que vous êtes au fond de vous, mais aussi ce que vous vous « faîtes » devenir !!!

    Etre capable de passer du mode civilisé, au mode survie, plus exactement au mode « ELIMINATION » de tout ennemi !!

    Je n’ai pas lu les commentaires au moment de la rédaction du présent commentaire pour information !

    Le KRAV MAGA vous enseigne beaucoup de choses, mais tout cela nécessite d’abord une « ENVIE », une FORCE de CARACATERE, et ça se développe, les gens qui ont déjà ce trait-là ont bien-sûr un avantage, surtout si, en plus, ils ont commencé depuis plusieurs années à se préparer à la situation qui arrive en France, enfin, qui est déjà là dans les faits, mais cachée par les MERDIAS-TV, ceci également dans les faits, comme chacun le sait ici …

    Question basique, qui permettra à tout lecteur de se situer sur cette échelle du niveau de prise de conscience :

    Vous êtes dans la rue, et vous voyez soudain des gosses en groupe de 5 arriver sur vous ; ils ont moins de 8 ans, ils ont tous des armes blanches, et, manifestement, ils ne vont pas vous souhaiter hallowen, enfin, ça dépend de la façon dont vous voyez cette fête-là, qui va être la vôtre si vous ne réagissez pas vite, très vite !!

    Vous avez dans les mains une arme de poing, que faîtes-vous ?

    Autre question, un type, genre taré, avec un grand couteau, vient de vous percevoir, ils vient vers vous, pareil, vous avez compris qu’il veut vous tuer, que faîtes-vous ?

    Voila le genre de question qu’il faut être capable de se poser, exactement comme ce qui se passe en ISRAËL !!!

    Je termine là – je cherche des informations, entre autres, sur ce qui s’est passé au KOSOVO, des témoignages de gens, Serbes chrétiens, qui ont survécu à la guerre dans ce qui est une partie de la Serbie, n’en déplaise à tous ces ENCULES qui ont fait bombarder nos amis :-((((

  21. michèlemichèle

    Re-Bonjour Dharma,
    Nous sommes absolument partants pour la communication et même des réunions.
    Nous sommes complètement dans l’action et la véritable organisation de résistance.
    Nous sommes peu nombreux, c’est vrai, mais ceux qui ont sauté sur Kolwesi ne l’étaient pas non plus, alors, …
    A très bientôt,
    Salutations nbationalistes,
    Gérard

  22. DharmaDharma

    Bonjour Bobby,
    Je vous comprends parfaitement, d’autant plus que j’ai pratiqué les Arts Martiaux durant 35 ans, et les ai enseignés les 15 dernières années.
    Sans oublier que j’ai été instructeur de combat dans mon environnement militaire.
    Si l’on peut conseiller à nombre de nos amis d’entretenir leur condition physique, voire de s’entraîner aux sports de combat comme le KRAV ou le MMA, il faut accompagner ce conseil de la recommandation de persévérer aussi longtemps que possible.
    Ne pas faire comme ce que j’ai déjà entendu, de quelqu’un s’arrêtant au bout de 6 mois en déclarant « en savoir assez au cas où » !
    Non, on n’en sait jamais assez, les entraînements doivent être poursuivis aussi longtemps que les forces et la souplesse corporelle le permettent.

  23. AvatarBobbyFR94

    Dharma, je voudrais savoir si tu as lu cet article, et si tu as lu le livre  » Le piège de la mondialisation  » dont extrait donné dans un autre livre, celui de Jean-Claude MICHEA  » L’enseignement de l’ignorance « , l’auteur & son livre cité dans un 3ème livre que je viens de terminer  » L’horreur pédagogique  » ?
    https://ripostelaique.com/80-de-la-population-mondiale-devra-disparaitre-avant-la-fin-du-xxie-siecle.html

    Je m’apprête à recevoir ce livre acheté d’occasion sur amazon…

  24. frejusienfrejusien

    Très intéressant qu’il y ait enfin des militaires qui s’intéressent à la résistance et aux événements qui se préparent,

    quand je disais qu’il était inutile qu’il y ait un chef de groupe , je pensais uniquement aux éventuels groupes de civils qui pourraient se former où le choix d’un chef risque d’être plus qu’aléatoire,

    des gens n’ayant jamais pratiqué ni la guerre ni le combat, on ne peut absolument pas prévoir comment ils réagiront au moment venu d’intervenir et d’agir, d’où la difficulté et l’inutilité d’un chef ( probablement pas plus efficient que les autres)

    c’est pour cela que je préconise des réunions hebdomadaires, des échanges de point de vue, des préparations minutieuses aussi bien physiques , matérielles que mentales, les gens qui vont se regrouper doivent faire connaissance de la manière la plus complète possible, échanger des tuyaux,
    se donner un point de ralliement et savoir comment se contacter si les communications habituelles font défaut,
    tout prévoir dans les moindres détails,

    mais bien entendu dans le cas d’un groupe issu de l’armée, la situation est totalement différente, les soldats qui ont connu le feu sont un atout indéniable dans la défense,
    et alors dans ce cas, une hiérarchie et un commandement s’imposent, car le commandant est le plus à même de décider des actions à entreprendre,

    formidable ! c’est une excellente nouvelle !

    1. DharmaDharma

      Cher frejusien,
      Très bon point de vue. Il est sûr que l’on ne s’improvise pas chef, ou responsable d’un groupe, quel qu’il soit, et quel qu’en soit le domaine.
      Et des groupes ayant à leur tête un ou plusieurs anciens militaires auront une double garantie:
      – coordonner les activités de l’ensemble
      – éviter des débordements générés par des initiatives personnelles inconsidérées
      Et tout état de cause, la discipline militaire (même si elle est ancienne) nous apprend qu’avant de pouvoir donner des ordres, il faut commencer par savoir obéir.
      Mais une fois de plus, ne pas interpréter mes propos dans le sens « préparation d’opérations commando », ou « tentatives de déstabilisation du pays ou de ses institutions » !
      Nous ne souhaitons qu’aider nos amis et concitoyens à appréhender et traverser une mauvaise passe.

      1. frejusienfrejusien

        [email protected],
        je vous suis complètement au sujet des initiatives personnelles inconsidérées, c’est un peu à ça que je pensais également au cas où certaines personnes se sentant pousser des ailes de chef, décideraient des actes irréfléchis,

        il est réconfortant pour les civils de savoir qu’on a un appui sérieux et expérimenté de la part d’anciens soldats

      2. AvatarCoronel Polako

        Bonjour Camarade. Etant moi même ancien militaire et officier supérieur de surcroit: Je te rejoins totalement dans tes conseils….Encore faut il avoir suffisament de volontaires patriotespour former un groupe; je ne te parle pas de section, de Cier ou de bataillon. Nous avons, hélas sur les réseaux sociaux une multitude de patriotes de la plume et très peu de personnes qui sont prètes à s’investir de jour ou de nuit, par temps de pluie ou autres conditions météo. ( Je t’e, parle en connaissances de causes). Nous pourrions si tu le désires, échanger nos points de vues, nos expériences, nos alertes ainsi que nos projets
        En attendant, je reste à ta disposition.
        Vive la France Française

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Bonjour je transmets à Dharma, on ne met pas d’adresse courriel dans les commentaires j’ai donc supprimé la vôtre

  25. AvatarFrantic

    Bonjour…sujet d’actualité  » quand les lumières s’eteindront « …..quand ces fafards joueront à nous éteindre la lumière…je suggère à mes  » frères  » patriotes d’avoir recours à l’énergie libre….certains connaissent…d’autres non…Alors il suffit de taper  » appareils énergie libre  » sur n’importe quel browser…Je me propose même de fournir des plans…pratiques à mettre en marche…et libre de droits….

  26. Avatarbarral

    Très intéressée par le projet de regroupement par secteur
    puis je être des vôtres et recevoir les conseils de survie?

Comments are closed.