La Réunion, les journalistes écrivent « Macron c’est du vent », punis par Macron, interdits de reportage !


La Réunion, les journalistes écrivent « Macron c’est du vent », punis par Macron, interdits de reportage !

.

A cause de cette « Une », les journalistes du Journal de l’Île de la Réunion se sont vu refuser la couverture d’un déplacement de Macron.

Oui, pour cette « Une », jugée incongrue en haut lieu, les journalistes du Journal de l’Île de la Réunion se sont vu refuser la couverture d’un déplacement de Macron !

Et certains se demandent encore si l’indépendance de la presse est une réalité !

Il ne s’agit pas ici de prendre parti sur le fond (relations métropole-DOM-TOM), sujet qui  mériterait un débat, mais plutôt sur la forme, révélatrice de la dépendance de la presse écrite du pouvoir politique. Si on n’entre pas dans le rang, on se fait immédiatement taper sur les doigts !

 

Le « Journal de l’île de la Réunion » publie une page blanche : « C’était pour montrer notre mécontentement après avoir été interdits de visite » avec Emmanuel Macron

.

Le rédacteur en chef du Journal de l’île de la Réunion a aussi insisté sur le mécontentement ressenti vis-à-vis des annonces du chef de l’État : « Pour nous, il y a peu de choses nouvelles. Il y avait pourtant une vraie attente. »

Dans son éditorial, Lukas Garcia explique également que tous les chefs d’État vantent le « potentiel » de La Réunion. « Giscard en 1976 débitait les mêmes banalités. Ce potentiel on a du mal à le transformer, ce sont des jolis mots mais ça remplit pas le frigo. »

« On attendait des mesures fortes, notamment en termes d’emploi, donc il y a une vraie déception. Depuis plusieurs mois, des ministres venaient ici en nous disant qu’il fallait attendre la venue du président, que des choses fortes seraient annoncées. Au final il n’y a pas grand-chose », conclut Lukas Garcia.

Le rédacteur en chef du Journal de l’île de la Réunion a expliqué que « deux journalistes devaient assister à cette séquence, ils n’ont pas eu le droit de monter dans le bus des journalistes accrédités ».

Lukas Garcia a expliqué avoir, la veille, « titré de manière un petit peu provocatrice sur les premières annonces du président Macron, assez décevantes ».

.

« Pour l’instant, c’est du vent », pouvait-on lire en une du Journal de l’île de la Réunion.

.

Selon lui, cette une a un lien avec leur éviction de la visite présidentielle : « On nous a fait savoir que ça avait déplu en plus haut lieu ».

.

Explication : les fameuses aides publiques et la dépendance des journaux au pouvoir politique !

.

L’analyse des dernières données disponibles sur les aides publiques distribuées à la presse écrite nous apporte un classement des titres les plus subventionnés par le pouvoir politique.

En 2017, le montant total des aides de l’Etat attribuées à la presse écrite s’élevait entre 580 millions d’euros et 1,8 milliard d’euros (source graphique).

.

Bien que très coûteuses, un rapport de la Cour des comptes, daté de 2013, remet en cause leur efficacité. Cependant, de nombreux titres de presses seraient contraints de mettre la clef sous la porte sans ces subventions qui peuvent atteindre plusieurs millions d’euros par journal.

Ces dépenses publiques profitent désormais aux groupes puissants, sans que leur contribution au débat démocratique saute aux yeux, rappelait le Monde diplomatique en 2014, et posant un problème déontologique de l’indépendance des médias.

.

.

Quelques « Unes » de journaux en cette fin de semaine

(pas grand chose pour déranger le pouvoir et la bien-pensance en effet)

A la une de «Libé» ce week-end : des sujets ô combien importants (comment financer sa salle de sport par abonnement par exemple…)

Au menu de votre journal du week-end, vous retrouverez notre événement «Ma vie sous abonnements», ainsi qu’un reportage sur l’industrie en Argentine, les municipales à Rouen, le récit d’une évasion à la prison de Fresnes, les bateaux volants de la Transat Jacques-Vabre, une interview du philosophe Francis Wolff, l’exposition Le Greco au Grand Palais, les ateliers d’écritures de chansons en pages Musique, Huysmans en pages Livres, et enfin le restaurant Barood de Jérusalem en pages Food.

LA TRIBUNE VOIX DE SON MAITRE

 

LA DEPECHE : SCOOP, ATTENTION AUX CHAMPIGNONS CETTE ANNEE ET UNE ETUDE SUR LES FOURMIS !!!

(et pour vos 1,20 €, un petit article sur la prostitution en bonus !!!)

 

 

La Voix du Nord : 1,60 € pour apprendre tout cela ! 

 

.

LE MONDE et sa « Une » anti RN pour changer…

(pour taper sur ceux qui dérangent, ils sont là !)

Heureusement, les  articles de Résistance républicaine sont (encore !)  là !

Décapants, percutants ou impertinents, pour nous réveiller et nous informer de façon alternative !

Impossible de trouver ces vérités et ce ton de parole dans la presse subventionnée qui nous sert de l’eau tiède à longueur de journée !

Merci Christine Tasin !

Des mots qu’on ne lira  qu’ici !

Ci-dessous, petit coup d’oeil sur un article récent de Christine Tasin :

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/20/la-famille-sy-veut-interdire-de-parole-et-zemmour-et-zineb-qui-sera-le-prochain-a-eliminer/

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


17 thoughts on “La Réunion, les journalistes écrivent « Macron c’est du vent », punis par Macron, interdits de reportage !

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    C’est ça la « Dictature en Marche » si on n’est pas d’accord, si on dévie des poncifs de la macronie, si on ne se pâme pas dès que le freluquet de l’Élysée pète un coup en l’air on est voué à la géhenne. De « démocratie » nulle nouvelle avec Macron.

      1. AvatarHellen

        @Joseph Stachowicz

        Cela fait un bon moment que je les compare tous les deux : Erdogan et Macron, et ce sont les mêmes…
        Erdogan voudrait son Kalife reconstitué…
        Macron, voudrait être l’empereur de l’Europe…
        Mais d’une Europe constituée de noirs et d’au moins des gens dont le teint serait plutôt sombre…

        C’est la démocratie dictatoriale…!!!!!
        Si nous ne rebellons pas très rapidement, nous ne pourrons plus rien faire, et juste accepter de mourir…
        Car dans toutes les Armes, que ce soit l’Armée proprement dite…
        La Police et à mon avis, ils doivent certainement penser aux Pompiers…
        Ils embauchent de plus en plus des musulmans…
        Je l’ai su par un Policier de ma famille par alliance…
        Eux-mêmes commencent à avoir un peu peur… car ils se demandent jusqu’où ça va aller???! et si à un moment, ils n’auront pas un coup de couteau par derrière…
        Pour souvenir, le couple de policiers Français de Magnenville… assassinés devant leur bébé de moins de 3 ans…!!!

        La liberté d’expression est morte dans ce pays…

        Et bientôt ce sera la liberté, tout court…!

  2. AvatarOrange

    Intituler un sommet gouvernemental français « Choose la Réunion » est du délire. Sous tous les angles Macron va dans le mur. Le problème c’est qu’il entraîne la nation dans son fracas.

  3. AvatarConversations

    Entre abus de pouvoir de la petite raclure de l’Enlysée et :

     » Cette nuit à 3 h, il sera 2 h »… (je crois bien qu’on nomme ça un marronnier, quand il ne se passe vraiment rien d’important, hum hum)

    Merci pour votre humour (même si nous sommes tous quelque peu écoeurés et horrifiés, évidemment, par ces media collabos et cette presse … morte, comme la démocratie).
    Avec Macron, nous poussons encore plus loin l’exploration de l’au-delà de l’insupportable.
    Et un grand merci à tous les contributeurs de ce site …

  4. AvatarConversations

    « Des évangélistes qui inquiètent », à Toulouse (La Dépêche du Midi)

    Attention, bonnes gens : prosélytisme.

    => Sans commentaire !!!

      1. frejusienfrejusien

        maintenant que l’islam a pignon sur rue, il s’agit de s’activer à chasser les autres,

        les quatre journaux les plus subventionnés ne sont-ils pas de gauche ??

      2. Charles Martel 02Charles Martel 02

        C’est sûr que pour Macron et sa bande de salopards des gens qui distribuent des tracts dans la rue c’est beaucoup plus inquiétant que de gens qui égorgent des jeunes filles à la gare St Charles ou font un massacre au Bataclan, ou foncent en camion dans la foule, ou chantent qu’il faut tuer les blanc..

  5. AvatarFomalo

    « La Réunion », quel anti- nom symbolique!
    Ce qui interpelle tout autant, sinon plus, est la photo du maqueron figurant plus haut sur La Tribune (?) ), où il a de plus en plus la tête du coureur automobile qui s’est planté en skis il y a quelques années ( Schumarer ??) Visiblement le jupiter se rapproche sensiblement de la roche tarpéienne..

  6. AvatarJoël

    « de nombreux titres de presses seraient contraints de mettre la clef sous la porte sans ces subventions »

    Amusant quand on sait que les patrons des groupes de presse émargent à neuf 0.

  7. AvatarDorylée

     » la famille Sy veut interdire de parole Zemour et Zineb ;;;  » Même le bon docteur Cymes qui semblait équilibré a été frappé par une crise de showbiste aigüe depuis qu’il est moins toubib que show businessman. Ça a entraîné chez lui une réduction de l’esprit (étroitesse d’esprit pour plaire à ses maîtres employeurs) et mis en lumière son manque de culture et de clairvoyance sitôt qu’on le sort du domaine médical, un peu comme un poisson qui apparaît moins agile dès qu’il est sorti de l’eau…

    1. frejusienfrejusien

      le Cymes n’a jamais brillé par son intelligence,
      il parait qu’il y a dix ans, il disait sur la Chaine 5, qu’il ne fallait pas supprimer le numerus clausus, puisqu’il fallait dix ans pour former un médecin !!!
      quelle grande prévoyance !!

  8. AvatarHellen

    Souvent, je me dis… :
    Au vu de tout ce qui se passe, A CAUSE, de nos hommes politiques et des choix d’Emmanuel MACRON…
    Si c’était nous le Peuple qui agirions comme eux…
    Qu’est-ce qui se passerait???????????????????????!!!

    Pourquoi cette question???
    Eh bien, nous sommes en France, nous sommes Français, mais pas Français de papier… Ce qui est une immense différence, la preuve avec tout ce qui se passe actuellement… sans compter qu’ils nous ont, pour une grande partie déclaré la guerre… Le voile étant fait pour cela…!!!! Afin de nous imposer ce qu’ils veulent…
    Et…
    Nous les laissons faire, et nous nous laissons faire…!
    Jusqu’à quand???
    Pourquoi nous ne réagissons pas???!
    Les Gilets Jaunes, est une chose, mais eux dans leurs revendications, l’Islam n’a pas l’air de les déranger, ou alors ils n’osent pas???!!!
    Bref, on y va pas…
    On y court…!
    Les Pompiers vont faire certainement une deuxième manif… mais ils vont avoir avec eux, d’autres corps de métier… il ne faut pas les prendre pour des moins que rien… Ils ont parfaitement compris, qui était la Police d’aujourd’hui…. et quand la Police aura besoin des Pompiers…les Pompiers iront sans doute, car ce sont des gens très bien, mais… ils feront juste ce qu’il faut, sans se mettre en plus en danger, pour aider la Police… qui elle a traité les les Pompiers, comme des moins que rien, le 15 octobre dernier…

    En attendant, le Peuple Français… ne fait pas grand chose pour essayer de sortir du guet-apen dans lequel MACRON nous enfonce chaque jour davantage…!!! à quand, une vraie révolution???! pour moi, MACRON dégagera d’une manière ou d’une autre en 2020.., ce type représente la mort de notre pays…!

Comments are closed.