Covid : on vous conseille le masque à la maison, l’abstinence, le « glory hole » ou la masturbation…

Publié le 17 novembre 2020 - par - 29 commentaires

Illustration : Mélanie, coronaphobe anglaise, porte constamment un masque chez elle, même au lit « Ce soir, le sexe ne durera que cinq minutes. Joe sait qu’il doit porter un masque, des gants et doit se doucher avant et après avoir utilisé du savon ultra puissant et se tremper dans un désinfectant pour les mains avant même de pouvoir me toucher » (The Sun)

.

Avec le reconfinement, la fermeture des petits commerces « non indispensables », le télétravail et le port obligatoire et partout de la muselière (dès 6 ans), on nous préparait de nouveau à une sorte de mort sociale. Il fallait éviter l’Autre susceptible de nous contaminer par postillons interposés.

Alors que faire de plus ? Et bien, pire : craindre comme la peste son conjoint, sa copine, ses parents ou ses enfants !

Ici, les préconisations grotesques et infantilisantes semblent issues d’une usine à bobards : d’ailleurs, la médiasphère subventionnée nous accusera encore une fois de complotisme mais, comme d’habitude… c’est elle-même qui nous fournit les informations les plus délirantes.

Ainsi, dans les médias relayant la parole gouvernementale en lutte contre le Covid-19, on vous conseille le masque à la maison et, pour le sexe, l’abstinence, le « glory hole » ou la masturbation !

Par exemple, depuis quelques semaines, on entend cette petite musique lancinante : après les transports en commun et une journée de travail en muselière, il faudrait AUSSI porter le masque chez soi et s’habituer à manger séparément, même pour les enfants !

C’est en tous cas le message qu’a tenté de faire passer Jean Castex et William Dab (ancien directeur de la Santé) les 1er et 12 novembre derniers. Tout cela à cause de la détection, depuis le 9 mai, de « 218 clusters [sur 9055] dans le milieu familial élargi» (Le Parisien)

Covid-19: Jean Castex et l’ancien directeur de la Santé conseillent de « garder le masque à la maison »

« Il faut que quand ils rentrent à la maison, ils gardent le masque […] et qu’ils soient très rigoureux sur l’hygiène des mains, surtout dans des petits logements, où on a du mal à respecter les distances […] on n’est pas obligés de tous manger en même temps… » (La Dépêche.fr)

D’articles en émissions (Le Figaro, Ouest-France, LCI), on voit donc poindre l’idée du port systématique (et obligatoire ?) du masque à la maison et des repas séparés.

Plus de repas ensemble donc, plus de bisous, plus de câlins et le masque du lever au coucher. Forcément, chez les plus petits, ça râle…

«Les enfants râlaient un peu au début» : ces familles qui portent aussi le masque à la maison    

                 

« Je l’ai en permanence à la maison, sauf quand je dors, pour manger ou quand un de mes enfants n’est pas là. C’est à un point où j’oublie d’enlever mon masque quand je mange ou bois! » [Véronique, 64 ans, habitante du Puy-en-Velay]

Pour manger, seul moment où la famille se retrouve le visage découvert, ils ont trouvé la parade :

« On a une table de six, les deux enfants se mettent d’un côté et nous de l’autre »…

Chez Gabi, à Noisiel (Seine-et-Marne), la question des repas sans masque ne se pose pas. « On n’a jamais mangé à table tous ensemble, donc ça ne change pas grand-chose. »

Cette lycéenne de 16 ans porte un masque chez elle depuis la rentrée de septembre […] même si « parfois [c’est] embêtant pour respirer et donne aussi des boutons ».

[…] Clémence, une étudiante de 18 ans vivant chez ses parents près du Mans (Sarthe), ne se départit plus son masque chez elle.

« Je le porte dès que je quitte la chambre. Le plus dur c’est au niveau du moral, car je dois rester enfermée toute la journée dans cette pièce. Je ne sors que pour aller manger, prendre ma douche et aller aux toilettes », décrit la jeune femme…

Laurence, elle, a commencé à instaurer le port du masque chez elle progressivement, par à-coups […] je l’ai porté en voiture avec ma fille, puisque, comme elle va au collège et que je reste confinée, nous ne partageons plus les mêmes risques. »

Maintenant, mère et fille l’arborent aussi à la maison…

« On essaye de limiter nos contacts, on prend le plus de précautions possible, mais pour manger, on l’enlève…

https://www.leparisien.fr/societe/les-enfants-ralaient-un-peu-au-debut-ces-familles-qui-portent-aussi-le-masque-a-la-maison-15-11-2020-8408430.php

.

Par rapport à Castex, certains commentateurs de la Dépêche.fr ironisent :« Il conseille aussi de garder le masque sous la douche, pour fumer, pour bouffer et pour baiser… », « Et pour dormir, il faut garder le masque ? « , « C’est énorme on aura tout entendu dans ce pays, bientôt il vont nous dire de mettre le masque pour faire l’amour… »

Question : nos dirigeants appliquent-ils vraiment les règles qu’ils préconisent aux Français ?

 

Mais justement ! Il y a pire : à l’étranger certaines institutions conseillent de faire l’amour masqué ou… pas du tout. Voire d’interdire les rencontres amoureuses !

Pour lutter contre le coronavirus, les autorités sanitaires canadiennes incitent à porter le masque pendant les rapports sexuels

Pandémie oblige, certains couples devraient porter le masque pendant les rapports sexuels et éviter de s’embrasser.

[Plus tard] l’agence de santé publique de la province canadienne de Colombie-Britannique faisait le buzz sur les réseaux sociaux avec le “glory hole”. Un principe qui consiste à faire un trou dans le mur pour y insérer son sexe et recevoir une fellation. 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-sexe-masque_fr_5f50a187c5b6946f3ead790d

L’amour au temps du Covid, quel romantisme !

.

Au Royaume-Uni, les couples qui vivent séparés ont interdiction de faire l’amour

Ce « sex ban » concerne plusieurs millions de personnes…

Les personnes ne vivant pas dans le même foyer ont l’interdiction de se retrouver en intérieur. Cela est également valable pour les couples, et dans leurs logements respectifs.

En clair, les personnes qui habitent dans ces zones, et sont en couple mais ne vivent pas ensemble, n’ont pas le droit de se retrouver ni de se toucher et donc de faire l’amour…

Les couples peuvent tout de même se retrouver en extérieur pour se voir, et plus si affinités (pour ceux que le froid et l’exhibitionnisme ne dérangent pas). Mais le port du masque reste obligatoire. 

https://www.cosmopolitan.fr/au-royaume-uni-les-couples-qui-vivent-separes-ont-interdiction-de-faire-l-amour,2037920.asp

.

Mais, bonne nouvelle : pour éviter de façon imparable d’attraper le coronavirus, il suffit de rester dans sa chambre et pratiquer la bonne vieille méthode onaniste. Toujours masqué, évidemment… on ne sait jamais.

« Sortez couverts ! » lance New-York à ses habitants dans un guide destiné aux pratiques sexuelles, baptisé Safer Sex and Covid-19. Cette phrase peut vous rappeler l’usage des préservatifs, mais ici, il est question de masque…

« Nous ne savons pas si le Covid-19 peut se propager par voie vaginale ou anale » […] Vous êtes votre partenaire sexuel le plus sûr. La masturbation ne propage pas le Covid-19« , stipule le document…

Le sexe virtuel est aussi envisagé, sinon il est dit de se servir de positions qui mettent le moins possible face à face les deux partenaires et de « privilégier des espaces grands, ouverts et ventilés  » [:] “Soyez créatifs avec les positions sexuelles et les barrières physiques, comme les murs, qui permettent le contact sexuel tout en empêchant le contact face à face”

https://www.aufeminin.com/news-societe/le-masque-pendant-le-sexe-sera-t-il-obligatoire-s4013553.html

Extrait du NYC Health

 

 

Print Friendly, PDF & Email

29 réponses à “Covid : on vous conseille le masque à la maison, l’abstinence, le « glory hole » ou la masturbation…”

  1. Paco Paco dit :

    Ça dégénère putain de grave !

  2. Avatar Mia Vossen dit :

    ça s’appelle de l’hystérie collective… pas facile à soigner!

  3. Avatar GAVIVA dit :

    PUTAIN de génocide, un bébé covid quelle honte. Parcontre les « bébé parloir » dans les baisodromes pour taulards là c’est tendance!

  4. Avatar Celtillos dit :

    le virus qui rends complètement con!

  5. Avatar Baribal dit :

    J’ai une question pour le premier ministre Cache-sexe :
    Je vis avec une chèvre; doit-elle porter le masque pendant nos rapports ?

    Merci pour votre prompte réponse, M. Cache-sexe, car je n’aimerais pas la contaminer bêêêêtement.

  6. Avatar Christian Jour dit :

    Qu’ils aillent tous se faire en….. avec ou sans masque. Marre de ces connerie. Ils deviennent de plus en plus con les rosbeefs.
    Les dégénérés du coran qui viennent de l’afrique ils baisent comment, vu à la vitesse ou leur moukères pondent.

  7. Avatar cachou dit :

    Que dire ?
    On a inventé des hôpitaux psychiatriques pour enfermer tous ces gens qui croient et appliquent toutes ces mesures.
    J’ai dit « qui croient et appliquent » et non ceux qui disent de le faire. Ceux-là savent pertinemment ce qu’ils font : la destruction massive de la société, de la famille, des gens, des valeurs, des espris, de l’intimité des familles, et des mentalités.
    Leur but ? Rien de plus évident : l’installation de la dictature progressive pour le Grand Reset du nouvel ordre mondial, pardi !

  8. Avatar cachou dit :

    @ Baribal du 17 novembre 2020 à 15 h 52 min
    *****
    EX-CE-LLENT !!
    MDR !!! 😂🤣

  9. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Il faut vraiment être con pour suivre ces conseils à la con ! J’en suis sidérée !

  10. TEMPLIER TEMPLIER dit :

    pis pour qu une femme fasse une machine au mec(genre monica a bill) elle doit porter le masque avec trou….hi hi c est drole,con,et vachement inquiétant pour la suite des restrictions du covid!!!!

  11. Michèle Michèle dit :

    Précision importante:
    Utiliser un masque parfaitement étanche et, si l’étouffement tarde à venir, se précipiter dans le fleuve le plus proche.

    COURS TE NOYER FONDU !

    Michèle et Gérard
    (sans masques !!!!)

  12. Avatar claude t.a.l dit :

    Un peu léger par rapport à ce que conseillait l’Obs, photo à l’appui, au premier confinement :

     » Et si on profitait de ce confinement pour réfléchir vraiment à l’autofellation ?
    La pratique de l’autofellation a plein de choses à nous apprendre sur la vie, sur l’amour et sur nous-mêmes. »

    https://www.nouvelobs.com/nos-vies-intimes/20200429.OBS28143/et-si-on-profitait-de-ce-confinement-pour-reflechir-vraiment-a-l-autofellation.html

    Et puis ça fait faire du sport !
    ( et ça doit niquer le dos 😉 )

    • François des Groux François des Groux dit :

      @claude t.a.l

      Difficile quand même de comprendre le sens de la phrase “Soyez créatifs avec les positions sexuelles et les barrières physiques, comme les murs, qui permettent le contact sexuel tout en empêchant le contact face à face”

      On ne va pas quand même faire des trous dans tous les murs ? (chambre, toilettes, sale-de-bains…)

      • Christine Tasin Christine Tasin dit :

        Allons, François, un peu d’imagination, il s’agit juste, à mon avis, que l’un des partenaires mette ses mains sur le mur, tout debout et que l’autre, par derrière s’active… bon je vais arrêter là je vais avoir des ennuis pour pornographie

        • François des Groux François des Groux dit :

          @Christine

          Ha oui, d’accord…

          Avec une sorte de « télécran » qui nous espionnerait dans chaque pièce, on pourrait se croire bientôt dans 1984

          Et imaginer par exemple une voix nous annoncer dans le machinbidule Google Micro installé dans la cuisine une amende de 135€ pour non-port de masque obligatoire et relations sexuelles inappropriées ne respectant pas les mesures de lutte anti-Covid…

          Bon, évidemment, c’est du pur complotisme !

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Zut j’avais oublié ça ! Il me semble que François avait fait un article sur le sujet.

  13. Avatar claude t.a.l dit :

    Salut François,
    en réponse à ta réponse,
    Comment qu’on fait quand on n’a pas le droit d’acheter une perceuse ?

  14. Avatar Des Abusés dit :

    Imposons le masque aux cons : les politicards en 1er et on est sauvés !!

  15. Avatar J dit :

    Elle arrive quand, cette météorite ?

  16. Diogène Diogène dit :

    A quand la distribution de pilules permettant une mort rapide le tout organisé par notre joyeux gouvernement ?
    Qu’est-ce qu’on se fait chier dans ce monde où les abrutis triomphent…

    Le mieux serait effectivement d’éliminer toute la population pour éradiquer toute transmission de virus. Rappelons-nous de Gribouille qui s’est jeté à l’eau pour éviter la pluie …

  17. Avatar Baribal dit :

    @Cachou

    Bonjour,

    Ma chèvre adorée est mannequin chez Soignon.

  18. Avatar Sabrauclair dit :

    Je pense que la masturbation et l’absence de relations sexuelles devraient être incités à l’ENA et dans tous les milieux bobos parisiens.
    Avec un peu de chance ils cesseront de se reproduire…

  19. Avatar Phoenix dit :

    Il y a du fric à faire pour celui qui inventera une bite télescopique permettant de respecter les distances…ou pour un chirurgien qui arriverait à greffer une bite de cheval…

  20. Avatar Alfred dit :

    Réponse à  » Baribal dit :  » : je me mets à la place du faisant « ministre 1er :
    – avec votre chèvre, si c’est un rapport anal, pas de masque, mais si c’est un rapport vaginal, masque obligatoire sinon prune de 135€

  21. Avatar t dit :

    Les propagandistes ont rendu nos esprits malléables( sidération ,peur ,confusion) maintenant ils travaillent nos corps pour les préparer à l’injection salvatrice sic .

  22. Avatar lee dit :

    Excellent !

  23. Avatar calvo dit :

    Faire l’amour, c’est bien, mais encore faut-il mettre des rallonges pour garder la distance… sinon, les fameux « gestes barrière » ne sont plus respectés…A quoi sert de repasser le même navet à longueur de journée sur la boîte à menteries si c’est pour ne pas écouter la parole divine?

  24. Avatar Baribal dit :

    @Alfred

    Merci docteur !

Lire Aussi